• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#RIMINIWORLDSSP
Paris, le 24 juin 2019

Déclarations World Supersport 2019 à Misano : podium et grand sourire pour Mahias

Déclarations World Supersport 2019 à Misano : podium et grand sourire pour Mahias

La septième épreuve du WorldSSP 2019 s'est disputée ce week-end à Misano, en Italie. Afin de compléter notre compte rendu en quasi-direct, Moto-Net.Com vous traduit les réactions des principaux pilotes Supersport à l'issue de la course italienne. Do you speak french ?

Imprimer

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu suivre dimanche en quasi direct le déroulement de la course World Supersport 2019 sur le circuit de Misano. Pour les retardataires :

Ci-dessous les déclarations des pilotes qui ont animé dimanche la course Supersport. Honneur au vainqueur !

Randy Krummenacher (Yamaha n°21), 1er

#RIMINIWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2019 à Misano

"Je suis venu à Misano pour gagner et c'est ce que nous avons fait, après une bataille incroyable avec Federico (Carcasulo, son coéquipier, NDLR). Nous nous sommes vraiment donné l'un et l'autre au maximum, surtout dans le dernier tour, donc merci à lui pour cette course plaisante. Ce n'était pas une victoire facile, c'est certain, mais je suis content du résultat obtenu aujourd'hui".

Federico Caricasulo (Yamaha n°64), 2ème

#RIMINIWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2019 à Misano

"Ça a été un bon week-end pour moi. Il n'y avait pas des masses de grip pendant la course, donc j'ai essayé de rester derrière Randy jusqu'au dernier tour, puis j'ai commencé à attaquer davantage. Je savais que cette bataille aurait lieu, mais je ne m'attendais pas à ce qu'il soit aussi agressif dans les deux derniers virages. La trajectoire était très étroite, donc j'ai dû rester derrière lui sur les freins et attendre. Je ne pouvais aller ni à droite ni à gauche, ce n'était pas facile. Mais c'est la course, c'était serré et je pense que nous avons été réglo. J'ai raté la victoire cette fois-ci, ce qui signifie que nous devons prendre plus de points lors des prochaines courses".

Lucas Mahias (Kawasaki n°44), 3ème

#RIMINIWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2019 à Misano

"C'est un sentiment et une sensation incroyables de monter sur le podium. Pour moi, cela revient à une victoire parce qu'au début de la saison, j'ai compris qu'il serait très difficile de monter sur le podium. Mais épreuve après épreuve, j'ai continué à attaquer. La course n'a pas été très rapide car les deux pilotes de tête ont beaucoup joué, alors que moi, je ne joue pas du tout ! Le dernier tour a été très agressif de la part des leaders, mais dans le dernier virage il m'était impossible d'atteindre la deuxième ou la première position (faute de puissance, NDLR). Merci à Kawasaki et à mon équipe, j'espère que c'est un beau cadeau pour eux car ils travaillent beaucoup. Parfois je ne souris pas car on n'est pas devant, mais ce soir j'ai un grand sourire !"

Jules Cluzel (Yamaha n°16), 4ème

#RIMINIWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2019 à Misano

"Course difficile mais de gros points au final avec la quatrième place. Impatient d’être à la prochaine course en Angleterre !"

Christophe Guyot, team manager :
"La course de Jules a été brillante, comme d’habitude. Il donne le maximum. Il ne nous manque pas grand-chose pour être proches du bonheur. Nous perdions du terrain dans le premier virage et Jules revenait très fort dans le troisième secteur. Cela signifie que nous n’avions pas encore le bon équilibre pour être vraiment réguliers et ne pas contraindre Jules à forcer pour rester au contact. Nous acquérons maintenant l’expérience qui devrait nous permettre de mettre le doigt sur le meilleur compromis en termes de réglages".

Jules Danilo (Honda n°95), 14ème

#RIMINIWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2019 à Misano

"Ce week-end a été très difficile... Je ne m'y attendais pas honnêtement, car nous avions élaboré de très bons réglages à Jerez, que j'ai essayés ici mais qui n'ont pas marché. Je n'arrivais tout simplement pas à me sentir à l'aise avec la moto : nous devons donc en tirer des leçons et nous améliorer à Donington. J'y ai roulé la semaine dernière pour apprendre la piste et nous pouvons décrocher un bon résultat là-bas. En ce moment, j'ai du mal avec ces fortes accélérations, je n'arrive pas vraiment à passer la puissance au sol et ça me pénalise ensuite dans les lignes droites. Nous y travaillerons et nous obtiendrons un bon résultat avant la pause estivale".

Corentin Perolari (Yamaha n°94), chute

#RIMINIWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2019 à Misano

"Partant de la 15ème place, je savais qu’il était possible de réaliser une belle course en terre italienne si je prenais un bon départ. La piste était piégeuse, de nombreux pilotes ont chuté, dont moi. Je repars tout de même 9ème du championnat du monde Supersport, puisque mes concurrents directs ont également abandonné durant la course".

À suivre toute la saison sur MNC : restez connectés !

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.
Essai Eliminator 500 : remake tout gentil du Muscle Bike Kawasaki

Eliminator 2, le retour ! Quarante ans après la sortie de son premier Muscle Bike, Kawasaki propose un petit custom partageant la même mécanique que les Z et Ninja 500. Sous ses airs de brute pas trop épaisse, l'Eliminator 500 drague les nouveaux motards (permis A2) et cible la Rebel de Honda. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La saison MotoGP 2024 sera la dernière d'Aleix Espargaro

Aleix Espargaro a décidé de raccrocher le cuir à la fin de cette saison MotoGP 2024. Le pilote espagnol de 34 ans vient de l'annoncer en amont du Grand Prix de Catalogne, sur le circuit auprès duquel il a grandi et sur lequel il a remporté une mémorable et troisième victoire sur l'Aprilia n°41, devant son coéquipier Maverick Vinales.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Horaires du Grand Prix de Catalogne MotoGP 2024

Exceptionnellement décalé en septembre, le GP de Catalogne 2023 avait été dominé par les deux Aprilia officielles ! Cette année, le deuxième Grand Prix espagnol (sur quatre !) retrouve sa date traditionnelle... et sera gagné par une Ducati ? Martin est favori chez lui devant Bagnaia, Marquez et Bastianini, mais Vinales, Acosta et Binder sont chauds aussi.
Catalogne 2 commentaires
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Ça roule pour le marché français des - grosses - motos en avril 2024

En avril, remonte les files ! Malgré la mise en œuvre du contrôle technique, la prolifération et diversification des radars, certaines interdictions de rouler ou de stationner gratuitement, les français perçoivent encore et toujours la moto comme une solution, et non comme un problème. La preuve ? Ils en achètent toujours plus ! Bilan.
  • En savoir plus...