• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
L'INSJUSTE PRIX
Paris, le 12 décembre 2022

Vers un contrôle technique moto à 50 euros en juin 2023

Vers un contrôle technique moto à 50 euros en juin 2023

Comme déjà évoqué sur MNC, le gouvernement envisage de mettre en place dès cet été un contrôle technique moto décrit comme "allégé". Cette procédure serait uniquement basée sur un contrôle visuel des deux-roues au prix d'une cinquantaine d'euros !

Imprimer

Malgré l'impressionnante grogne exprimée pendant les manifestations de motards, le contrôle technique moto poursuit hélas son bonhomme de route : une formule "allégée" basée sur de simples contrôles visuels est officiellement envisagée "à l'horizon juin 2023" dans une note du ministère des transports aux directions régionales de l'équipement (DREAL).

Cette note que s'est procurée l'Agence France Presse (AFP) évoque "une mise en œuvre progressive en deux étapes avec un contrôle visuel dans un premier temps", avant que ne se concrétise la version définitive du contrôle technique moto - décrite comme "plus étoffée"- avec "prise de mesures en utilisant des matériels dédiés", a priori pour notamment vérifier le niveau d'émissions sonores et polluantes.

Cette proposition de réduire temporairement le contrôle technique à une vérification visuelle s'explique par la mise sous pression du gouvernement par le Conseil d'État, qui impose aux forceps le contrôle technique pour les deux et trois-roues au prétexte que les solutions alternatives initialement prévues ne sont pas assez concrètes.

Le Conseil d'État - sollicité par les associations antimotos Ras-le-Scoot, Paris sans voiture et Respire - semble à ce stade avoir gain de cause, comme l'avait admis à demi-mots la Fédération française des motards en colère (FFMC) contactée par Moto-Net.Com après un long entretien avec le ministre des transports, Clément Beaune...

Contrôle visuel, racket bien réel !

"Le ministre nous a reçus pendant deux heures et s'est montré à l'écoute", nous avait expliqué son chargé de communication Didier Renoux. "Mais lui-même ne cache pas un certain pessimisme car on ne peut pas passer au-dessus du Conseil d'État".

"Tout en essayant d'afficher une bonne volonté de façade (par exemple en annonçant être prêt à entendre une périodicité moins contraignante que pour les voitures), Clément Beaune donne la sensation de ne pas vouloir se battre contre le CT mais, bien au contraire, de vouloir le mettre en place au plus vite, soit pour l'été prochain", avait fait savoir quelques jours plus tard la FFMC.

Lors de cette réunion fin novembre, l'idée d'un contrôle "simplifié" sur la base d'une simple inspection visuelle avait déjà été évoquée par le ministre : l'association de défense des motards s'en était immédiatement indignée, comme nous l'avait raconté Didier Renoux. 

"Payer 30 ou 40 euros pour qu'un opérateur jette un oeil à l'état des pneus ou des plaquettes de frein : c'est juste une blague !", soupire le chargé de communication interrogé par le Journal moto du Net. "Aucun motard ne va tolérer ça, pas plus que nous à la FFMC".

Un contrôle à moins de 50 € cet été

Et pourtant cette mauvaise blague est en train de devenir une réalité, à la charge des motards et scootéristes : la note du ministre des Transports évoque un coût "inférieur à 50 euros" pour ce contrôle visuel. 50 € la vérif' que tout motard apprend à faire dès le permis moto, ça fait sacrément ch(i)er !

Par ailleurs, selon cette note, le gouvernement travaillerait "en lien avec les fédérations du contrôle technique" (une élégante formule pour ne pas parler plus clairement d'entrisme des lobbyistes) afin de mettre sur pied dès cet été 2023 un réseau de centres de contrôle technique moto "suffisamment dense pour que les usagers n'aient pas à parcourir une trop longue distance".

"Cette application pour l'été 2023 paraît surréaliste", nous avait pourtant assuré le porte-parole de la FFMC. "La Fédération nationale de l'automobile (FNA) estime à deux ans le délai nécessaire pour mettre en place le contrôle technique moto : délai durant lequel seront étudiés les besoins en matériels et formations spécifiques (notamment le permis moto pour les contrôleurs, NDLR), ainsi que sa rentabilité qui est aujourd'hui très floue pour les opérateurs".

Rappelons que ce contrôle technique s'adresse à tous les deux et trois-roues de plus de 125 cc, ainsi qu'aux véhicules de catégorie "L" soit les voitures sans permis. Des "voiturettes" qui sont par ailleurs accessibles aux adolescents de 14 ans depuis la réforme du permis AM (ex-BSR) en 2019.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

24 Heures Motos 2024 : une parade et moins de pétarades

Pour la première fois en 47 éditions, les motos engagées aux 24 Heures du Mans 2024 vrombiront dans les rues du Mans, le mercredi 17 avril entre 15 et 16 heures. A l'inverse, le public sera prié de la mettre en sourdine chaque nuit entre minuit et 8 heures du matin. Explications.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Horaires du Grand Prix des Amériques MotoGP 2024

Certes l'an dernier à Austin, Marc Marquez était absent et de nombreux pilotes n'avaient pas vu le drapeau à damier : Bagnaia, Martin, A.Espargaro, Miller, Binder, etc. Mais le podium composé de Rins sur Honda (remplacé par Zarco en 2024...), Marini sur Ducati et Quartararo sur Yamaha faisait plaisir à voir. Il est enthousiasmant même, pour cette année. Programme !
MotoGP 2024 1 commentaire
Comment remplir un constat amiable après un accident de moto ?

Un constat européen d'accident - ou constat amiable - doit être transmis à son assureur dans les cinq jours après un accident de circulation afin de déterminer les responsabilités. Les conseils Moto-Net.Com et de la Mutuelle des Motards pour bien remplir ce formulaire crucial pour la prise en charge des dégâts. Suivez le guide !
Fabio Quartararo reste sur la Yamaha M1 d'usine en 2025 et 2026 !

Depuis quelques semaines, la rumeur enflait dans le paddock MotoGP : Fabio Quartararo pourrait passer chez Aprilia l'an prochain… L'annonce est tombée ce matin : Fabio Quartararo est fidèle à son employeur Yamaha ! Les Bleus restent soudés et convaincus qu'ils peuvent redevenir champions. Explications.
MotoGP 2024 16 commentaires
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Fin des vignettes et cartes vertes, le mémo assure le relais

Ce n'était pas un poisson d'avril : depuis hier, les motards - scootéristes, automobilistes, etc. - n'ont plus à poser le papillon vert sur leur véhicule, ni à plier l'attestation annuelle dans leur portefeuille. Il faut en revanche conserver un "mémo véhicule assuré" à sortir en cas de pépin. Explications.
  • En savoir plus...