• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
L'INSJUSTE PRIX
Paris, le 12 décembre 2022

Vers un contrôle technique moto à 50 euros en juin 2023

Vers un contrôle technique moto à 50 euros en juin 2023

Comme déjà évoqué sur MNC, le gouvernement envisage de mettre en place dès cet été un contrôle technique moto décrit comme "allégé". Cette procédure serait uniquement basée sur un contrôle visuel des deux-roues au prix d'une cinquantaine d'euros !

Imprimer

Malgré l'impressionnante grogne exprimée pendant les manifestations de motards, le contrôle technique moto poursuit hélas son bonhomme de route : une formule "allégée" basée sur de simples contrôles visuels est officiellement envisagée "à l'horizon juin 2023" dans une note du ministère des transports aux directions régionales de l'équipement (DREAL).

Cette note que s'est procurée l'Agence France Presse (AFP) évoque "une mise en œuvre progressive en deux étapes avec un contrôle visuel dans un premier temps", avant que ne se concrétise la version définitive du contrôle technique moto - décrite comme "plus étoffée"- avec "prise de mesures en utilisant des matériels dédiés", a priori pour notamment vérifier le niveau d'émissions sonores et polluantes.

Cette proposition de réduire temporairement le contrôle technique à une vérification visuelle s'explique par la mise sous pression du gouvernement par le Conseil d'État, qui impose aux forceps le contrôle technique pour les deux et trois-roues au prétexte que les solutions alternatives initialement prévues ne sont pas assez concrètes.

Le Conseil d'État - sollicité par les associations antimotos Ras-le-Scoot, Paris sans voiture et Respire - semble à ce stade avoir gain de cause, comme l'avait admis à demi-mots la Fédération française des motards en colère (FFMC) contactée par Moto-Net.Com après un long entretien avec le ministre des transports, Clément Beaune...

Contrôle visuel, racket bien réel !

"Le ministre nous a reçus pendant deux heures et s'est montré à l'écoute", nous avait expliqué son chargé de communication Didier Renoux. "Mais lui-même ne cache pas un certain pessimisme car on ne peut pas passer au-dessus du Conseil d'État".

"Tout en essayant d'afficher une bonne volonté de façade (par exemple en annonçant être prêt à entendre une périodicité moins contraignante que pour les voitures), Clément Beaune donne la sensation de ne pas vouloir se battre contre le CT mais, bien au contraire, de vouloir le mettre en place au plus vite, soit pour l'été prochain", avait fait savoir quelques jours plus tard la FFMC.

Lors de cette réunion fin novembre, l'idée d'un contrôle "simplifié" sur la base d'une simple inspection visuelle avait déjà été évoquée par le ministre : l'association de défense des motards s'en était immédiatement indignée, comme nous l'avait raconté Didier Renoux. 

"Payer 30 ou 40 euros pour qu'un opérateur jette un oeil à l'état des pneus ou des plaquettes de frein : c'est juste une blague !", soupire le chargé de communication interrogé par le Journal moto du Net. "Aucun motard ne va tolérer ça, pas plus que nous à la FFMC".

Un contrôle à moins de 50 € cet été

Et pourtant cette mauvaise blague est en train de devenir une réalité, à la charge des motards et scootéristes : la note du ministre des Transports évoque un coût "inférieur à 50 euros" pour ce contrôle visuel. 50 € la vérif' que tout motard apprend à faire dès le permis moto, ça fait sacrément ch(i)er !

Par ailleurs, selon cette note, le gouvernement travaillerait "en lien avec les fédérations du contrôle technique" (une élégante formule pour ne pas parler plus clairement d'entrisme des lobbyistes) afin de mettre sur pied dès cet été 2023 un réseau de centres de contrôle technique moto "suffisamment dense pour que les usagers n'aient pas à parcourir une trop longue distance".

"Cette application pour l'été 2023 paraît surréaliste", nous avait pourtant assuré le porte-parole de la FFMC. "La Fédération nationale de l'automobile (FNA) estime à deux ans le délai nécessaire pour mettre en place le contrôle technique moto : délai durant lequel seront étudiés les besoins en matériels et formations spécifiques (notamment le permis moto pour les contrôleurs, NDLR), ainsi que sa rentabilité qui est aujourd'hui très floue pour les opérateurs".

Rappelons que ce contrôle technique s'adresse à tous les deux et trois-roues de plus de 125 cc, ainsi qu'aux véhicules de catégorie "L" soit les voitures sans permis. Des "voiturettes" qui sont par ailleurs accessibles aux adolescents de 14 ans depuis la réforme du permis AM (ex-BSR) en 2019.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !
Kawasaki Eliminator 500 : notre essai en vidéo

Avec sa selle et son tarif tous deux aux ras des pâquerettes, l’Eliminator 500 affiche de hautes ambitions : concurrencer la Rebel 500 qui domine en France le segment des petits customs principalement destinés aux motards débutants (permis A2). Moto-Net.Com a testé la nouvelle Kawasaki... Voici notre compte-rendu en vidéo !
Nouveautés 2024 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le permis de conduire se dématérialise en 2024

Le célèbre papier rose cartonné peut désormais se doubler d'une version numérique, à télécharger sur son téléphone via l'application officielle France Identité. Ce permis de conduire dématérialisé se déploie progressivement en France depuis le 14 février. Explications.
Triumph Daytona 660 au prix de 9795 euros : good deal ?

Le constructeur anglais rescucite une appellation emblématique en 2024 avec sa nouvelle Daytona 660, sur la base de son excellent roadster Trident 660. Son prix contenu à 9795 euros comptera également parmi les qualités de la Triumph face à ses concurrentes. Panorama.
Sportive 1 commentaire
Yamaha espérait être plus proche aux essais du Qatar

Malgré des progrès palpables, Yamaha dresse le constat de l'écart encore conséquent de sa nouvelle M1 2024 sur la concurrence au terme des derniers essais d'intersaison sur le circuit de Losail. Le directeur technique de l'équipe officiel espérait avoir davantage recollé Ducati et les autres marques européennes. Explications.
MotoGP 2024 3 commentaires
Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Petites mises à jour 2024 pour la grande Triumph Tiger 1200

Lancée en 2012, totalement refondue en 2022 et habilement customisée l'été dernier, la Tiger 1200 connaît une série de mises à jour pour 2024 visant à améliorer son moteur, le confort des versions Pro et la garde au sol des modèles GT. Le maxitrail Triumph en profite aussi pour revoir la coloration de ses pelages... Présentation.
Les couleurs et objectifs de Johann Zarco chez Honda-LCR

L'équipe LCR a dévoilé les nouvelles livrées 2024 de ses Honda RC213V satelittes dont l'une revient à Johann Zarco, nouveau venu dans la structure de Lucio Cecchinello. Le cannois de 33 ans, rassuré par les tests hivernaux, ambitionne d'évoluer dans le Top 10 et de décrocher quelques podiums.
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

  • En savoir plus...