• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW CONSTRUCTEUR
Paris, le 12 juillet 2013

Premier semestre 2013 : le bilan marché de Kymco

Premier semestre 2013 : le bilan marché de Kymco

Kymco vient de boucler le premier semestre 2013 sur un repli de -9,5% et totalise 1531 immatriculations. Le directeur général adjoint de la marque taïwanaise, Jean-Luc L'Hermine, livre ses impressions à Moto-Net.Com et ses lecteurs. Bilan.

Imprimer

Moto-Net.Com : A quoi attribuez-vous la baisse du marché du motocycle en France au premier semestre 2013 ?
Jean-Luc L'Hermine (Directeur commercial et directeur général adjoint de Kymco Lux) :
Peu de choses ont été du côté du marché du deux-roues, c'est un ensemble. La météo infernale et peu propice aux deux-roues, une crise économique sans précédent dont souffrent plus que jamais les ménages français et européens, une morosité ambiante pesante permettant difficilement de se projeter, un gouvernement représentant parfois un frein à l'activité... Tout cela a contribué à une chute du marché... et la véritable question à ce jour est de savoir si l'issue est proche, dans les mois à venir ?

"La véritable question à ce jour est de savoir si l'issue est proche ?"

MNC : Quel est pour vous le fait marquant de cette première moitié d'année ?
J-L. L. :
La mort de J.C.O en début d'année... Ce fût un choc pour la profession et il faut admettre qu'il était et restera une figure emblématique de monde du deux-roues. Nous pouvons donc lui rendre hommage, comme il se doit.

MNC : En ce qui concerne votre activité, quel bilan tirez-vous de vos six premiers mois 2013 ?
J-L. L. :
En 50 cc, les résultats sont plutôt satisfaisants. En revanche, en 125 cc, notre baisse affichée (-9,8%) est modérée comparée à la chute vertigineuse du marché (-24%). Enfin, nos résultats maxiscooter sont positifs, une belle progression avec +6,32%, là où le marché affiche une baisse de -11,47%. Bien entendu, d'un point de vue global, nos résultats ne sont pas à la hauteur de nos ambitions, mais nous restons concentrés sur les six prochains mois.

"Nos résultats ne sont pas à la hauteur de nos ambitions"

MNC : D'une manière générale, comment se présente le second semestre ?
J-L. L. :
Nous avons beaucoup d'évènements et de projets en cours : Kenny Festival en septembre (grand rendez-vous quad de l'année), Salon du deux-roues à Paris en décembre, Salon de Bruxelles début janvier 2014. Et c'est sans compter les évènements réseau et nos projets de communication pour le dernier trimestre.

MNC : Quels sont vos outils pour affronter cette période difficile ?
J-L. L. :
Nous restons concentrés sur notre réseau et veillons à leur apporter les moyens de nos ambitions. Nous optimisons notre communication, et tentons de trouver des vecteurs de communications porteurs et efficaces. Nous travaillons étroitement avec le constructeur pour répondre à une demande du marché toujours plus exigeante, afin de nous adapter à ses récentes évolutions.

.

.

.

Les derniers essais MNC

Triumph Daytona 660 : le Petit test MNC en 5 minutes

Pas le temps, le courage ou le besoin de visionner notre essai complet de la Daytona 660 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer au guidon de la nouvelle sportive - de route - Triumph en allant directement à l'essentiel.
Essai MT-09 2024 : Yamaha révolutionne son roadster

La MT-09 a soufflé cet hiver ses 10 bougies ! Yamaha lui offre comme cadeau une profonde mise à jour 2024 pour fêter ce cap important…. Et pour lui permettre surtout de régner sur le segment des roadsters "maxi-mid-size" composé notamment des Z900, Street Triple 765 et 990 Duke. Test MNC !
Nouveautés 2024 2 commentaires
Essai Honda CBR600RR 2024 : C'est Bon de la Revoir !

Retirée du catalogue européen en 2017, la Honda CBR600RR fait son retour avec son 4-cylindres en ligne de 121 ch et son silencieux sous la selle caractéristique. Comme au bon vieux temps du Supersport ! Moto-Net.Com l'a (re)découverte sur le circuit de Portimao (Portugal)... sous la pluie. Essai.
Essai vidéo Honda CBR1000RR-R Fireblade SP 2024

Honda met un peu d'eau dans son vin pour déradicaliser son incendiaire CBR1000RR-R 2024... Manque de bol : l'eau en question s'est écoulée jusqu'au circuit de Portimao où Moto-Net.Com s'est mouillé pour amadouer les 217,6 ch de la Fireblade haut de gamme SP, avec gestion électronique de l'amortissement Öhlins ! Récit dans notre essai vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Horaires du Grand Prix d'Espagne MotoGP 2024

Deux semaines après sa démonstration à Austin (Texas, USA), Maverick Vinales pourra-t-il confirmer à Jerez où l'an dernier, son coéquipier chez Aprilia avait signé la pole position ? Les pilotes espagnols sont nombreux à vouloir briller à domicile : MNC attend notamment Marc Marquez et Pedro Acosta au tournant… ou plutôt dans le dernier virage !
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 9 commentaires
  • En savoir plus...