• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 12 juillet 2013

Pikes Peak 2013 : Langlois éblouissant, Lightning électrisant

Pikes Peak 2013 : Langlois éblouissant, Lightning électrisant

L'Ajaccien Bruno Langlois a remporté l'édition 2013 de la célèbre course de côte américaine Pikes Peak International Hill Climb au guidon d'une Ducati Multistrada 1200S. Troisième l'an passé avec une Streetfighter, le Corse de 51 ans n'a mis que 10'21.323 min pour parcourir les 19,93 km et les 156 virages qui composent cette épreuve disputée…

Imprimer

L'Ajaccien Bruno Langlois a remporté l'édition 2013 de la célèbre course de côte américaine Pikes Peak International Hill Climb au guidon d'une Ducati Multistrada 1200S. Troisième l'an passé avec une Streetfighter, le Corse de 51 ans n'a mis que 10'21.323 min pour parcourir les 19,93 km et les 156 virages qui composent cette épreuve disputée depuis 1916 dans la montagne de Colorado Springs (lire notamment MNC du 13 aout 2012 et voir la vidéo du 25 aout 2012).

En auto, Loeb affole tous les compteurs...

Un autre pilote français s'est brillamment illustré à lors de cette 91ème édition de Pikes Peak : Sébastien Loeb, neuf fois champion du monde des rallyes automobiles WRC, a remporté la course en catégorie "Unlimited" (en gros : tout est autorisé !).

Pour sa première apparition, l'Alsacien de 39 ans n'a pas fait dans la dentelle : chronométré en 8'13.878 min, il a pulvérisé de plus de 1 min 30 sec le record de l'épreuve, devenant au passage le premier pilote à passer sous la barre des 9 minutes à Pikes Peak !

Pour réaliser cet exploit, Loeb pilotait une voiture de course à la hauteur des exigences placées sur lui : une Peugeot 208 T16 à quatre-roues motrices, dotée d'un V6 bi-turbo de 3,2 l qui développe 875 ch (!) pour un poids équivalent. Soit un terrifiant rapport poids/puissance de "1", qui lui permet d'envoyer le 0 à 100 km/h en 1,8 sec !

Pourtant habitué des "caisses qui poussent", le roi du WRC a avoué après course avoir été "à la limite partout" ! Pour la petite histoire, la dernière victoire de Peugeot à Pikes Peak remonte à 1989, lorsque Robby Unser s'était imposé au volant d'une 405 Turbo 16 sur une piste comportant à l'époque une partie en terre. Les 20 km du tracé ayant été entièrement bitumés cette année, cela explique aussi que de nombreux records aient été battus.

Engagé en catégorie "1205" (deux ou trois cylindres de 1200 cc), l'ancien champion de France de course de côte (1985), aussi titré en championnat de France Promosport 750 en 1990, doit sa victoire à son généreux coup de gaz, mais aussi à la chute de ses principaux rivaux : Micky Dymond, parti au tapis à mi-course, et Takahiro Itami qui a du abandonner. 

Petite surprise en détaillant les feuilles des temps : une moto a roulé plus vite que la Multistrada 1200 édition "Pikes Peak" de Bruno Langlois. Et pas n'importe quel type de moto : une sportive américaine… électrique, pilotée par Carlin Dunne !

Après avoir claqué la pole devant Micky Dymond, Jeffrey Tigert et Bruno Langlois, cette Lightning SuperBike - décrite par son constructeur comme "l'électrique la plus rapide du monde" - a récidivé en course en claquant un chrono en 10'00.694 min, soit un bon 20 secondes de moins que la Ducati !

Annoncée pour 200 ch et munie d'un système de récupération de l'énergie au freinage, cette Lightning est le fleuron hypersportif de l'entreprise éponyme, un constructeur "électrisé" basé à San Francisco. Un des secrets de son impressionnante performance à Pikes Peak ? Sa motorisation électrique, justement...

Contrairement à ses rivales "thermiques", qui peuvent perdre entre 35 et 50% de leur puissance à cause de l'altitude (le départ est à 2862 m, l'arrivée à 4300 m !), la Lightning est insensible aux variations de pression atmosphérique. Pas de perte de "jus" donc, pour la e-superbike californienne ! Enfin, tant que ses batteries tiennent...

Fort heureusement pour Bruno Langlois (et ses 81 concurrents engagés cette année !), la Lightning entre dans un classement spécifique - Exhibition Powersports - car elle est conçue et carénée comme une Superbike, ce qui est interdit par le règlement de Pikes Peak.

Le pilote corse est donc le vainqueur officiel de cette édition 2013, au plus grand bonheur du concessionnaire ajaccien Moto Prestige qui a assuré la préparation de sa Multistrada 1200S (lire notamment notre Essai de la Multistrada Granturismo 2013). 

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !
Kawasaki Eliminator 500 : notre essai en vidéo

Avec sa selle et son tarif tous deux aux ras des pâquerettes, l’Eliminator 500 affiche de hautes ambitions : concurrencer la Rebel 500 qui domine en France le segment des petits customs principalement destinés aux motards débutants (permis A2). Moto-Net.Com a testé la nouvelle Kawasaki... Voici notre compte-rendu en vidéo !
Nouveautés 2024 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le permis de conduire se dématérialise en 2024

Le célèbre papier rose cartonné peut désormais se doubler d'une version numérique, à télécharger sur son téléphone via l'application officielle France Identité. Ce permis de conduire dématérialisé se déploie progressivement en France depuis le 14 février. Explications.
Triumph Daytona 660 au prix de 9795 euros : good deal ?

Le constructeur anglais rescucite une appellation emblématique en 2024 avec sa nouvelle Daytona 660, sur la base de son excellent roadster Trident 660. Son prix contenu à 9795 euros comptera également parmi les qualités de la Triumph face à ses concurrentes. Panorama.
Sportive 1 commentaire
Yamaha espérait être plus proche aux essais du Qatar

Malgré des progrès palpables, Yamaha dresse le constat de l'écart encore conséquent de sa nouvelle M1 2024 sur la concurrence au terme des derniers essais d'intersaison sur le circuit de Losail. Le directeur technique de l'équipe officiel espérait avoir davantage recollé Ducati et les autres marques européennes. Explications.
MotoGP 2024 3 commentaires
Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Petites mises à jour 2024 pour la grande Triumph Tiger 1200

Lancée en 2012, totalement refondue en 2022 et habilement customisée l'été dernier, la Tiger 1200 connaît une série de mises à jour pour 2024 visant à améliorer son moteur, le confort des versions Pro et la garde au sol des modèles GT. Le maxitrail Triumph en profite aussi pour revoir la coloration de ses pelages... Présentation.
Les couleurs et objectifs de Johann Zarco chez Honda-LCR

L'équipe LCR a dévoilé les nouvelles livrées 2024 de ses Honda RC213V satelittes dont l'une revient à Johann Zarco, nouveau venu dans la structure de Lucio Cecchinello. Le cannois de 33 ans, rassuré par les tests hivernaux, ambitionne d'évoluer dans le Top 10 et de décrocher quelques podiums.
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

  • En savoir plus...