• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Magny-Cours, le 13 septembre 2009

La Yamaha n°7 du YART championne du monde d'endurance !

La Yamaha n°7 du YART championne du monde d'endurance !

  DOCUMENTS VIDÉO   Magny-Cours, 13 septembre 2009 - L'équipe autrichienne de la Yamaha n°7 savoure son nouveau titre de champion du monde d'endurance 2009 (du jamais vu avec une Yamaha équipée de Michelin)... avec près une heure d'avance ! Vidéo © Moto-Net.Com . Rentrée brutalement au stand peu après midi, la Yamaha n°7…

Imprimer
 DOCUMENTS VIDÉO  
Magny-Cours, 13 septembre 2009 - L'équipe autrichienne de la Yamaha n°7 savoure son nouveau titre de champion du monde d'endurance 2009 (du jamais vu avec une Yamaha équipée de Michelin)... avec près une heure d'avance ! Vidéo © Moto-Net.Com.

Rentrée brutalement au stand peu après midi, la Yamaha n°7 du YART avait soudain disparu des chronos…

Après un court moment de flottement et d'inquiétude, un rapide passage au stand autrichien rassure les inquiets : les mines réjouies des membres du team font vite comprendre qu'il n'y a aucun péril en la demeure !

L'équipe de la Yamaha n°7 chaussée en Michelin a tout simplement commence a fêté son titre de champion du monde d'endurance en débouchant les bouteilles... de bière !

Le team manager a en effet préféré s'assurer de terminer ce Bol d'Or 2009 classé en maintenant la Yamaha au stand, car une fuite sur une durit et un souci électrique survenu sur la R1 faisait risquer la panne et l'abandon, ce qui serait le pire des scénarios.

Avec cette modeste 35ème place au Bol, la YART est donc assurée de son titre mondial car il lui suffisait de terminer l'épreuve nivernaise et de marquer un seul et unique point malgré la dernière épreuve de Doha le 8 novembre au Qatar.

La R1 n°7 a donc repris tranquillement la piste juste avant 15h00, par respect pour le public et l'organisation !

La Yamaha n°7, nouvelle championne du monde d'endurance

 Visite de Christophe Guyot après l'abandon du GMT  La Yamaha n°7, nouvelle championne du monde d'endurance

Palmarès du Yamaha Austria Racing Team

  • 2001 : Premières courses en Endurance mondiale
  • 2002 : 9ème en EWC
  • 2003 : 7ème en EWC, 3ème aux 200 Miles d'Imola
  • 2004 : 4ème en EWC, 2ème aux 24H d'Oschersleben
  • 2005 : 3ème en EWC, 3ème aux 8H d'Albacete et aux 200 Miles de Vallelunga
  • 2006 : 2ème en EWC, 1er SBK aux 8H de Suzuka, 2ème aux 50 km d'Assen, 2ème aux 8H d'Albacete, 2ème aux 1000 km de Zolder, 2ème aux 24H d'Oschersleben et au Bol d'Or
  • 2007 : 3ème en EWC, 3ème aux 24H d'Oschersleben, 2ème aux 8H de Doha
  • 2008 : 2ème en EWC, 1er aux 8H de Doha, 2ème aux 8H d'Oschersleben, 3ème au Bol d'Or

Et pendant ce temps du côté des privés, à 12h30 un fusible a eu raison de la remontée de la Suzuki n°69 Moto Virus à la 11ème place, derrière la GSX-R n°95 de Qatar Endurance : la GSX-R a stoppé net et le pilote a dû la ramener au stand à la poussette, sous applaudissements des teams voisins. Cet incident met un terme aux ambitions de Jean-Luc Nicolas : retrouver la 8ème place perdue lors d'une chute cette nuit qui avait entraîné 16 minutes d'arrêt au stand. La Suzuki, deuxième au provisoire du championnat du monde, devrait terminer autour de la 19ème place.

En revanche, ça roule depuis cette nuit pour la GSX-R n°38 du team TMS Racing : 27ème à une heure de l’arrivée, l'équipe n'est pas parvenue à remonter les dix places perdues durant la nuit, mais tout le team est et satisfait compte tenu que l’équipe était toute neuve !

Quant aux Pompiers du Team 18, ils doivent assurer jusqu’à la fin : 4ème à une heure de l’arrivée, le team aura alors fait une course quasiment parfaite. "Les pilotes roulent vite et sont réguliers, aucun souci grave n'est venu casser notre rythme et nous sommes partis pour faire une course superbe !", se réjouit Olivier Guyonnet : "durant les deux tiers de la course nous avons été en bagarre avec la n°41. Devant, les équipages sont plus rapide que nous et nous ne pouvons rien faire à la régulière, sauf essayer de grappiller quelques secondes"...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Premier semestre 2024 excellent pour les gros cubes, lent pour les 125

Le marché français du motocycle est stable, avec 110 257 immatriculations enregistrées au premier semestre 2024 (-0,8%)... Certes, mais sur la même période les 125 cc ont baissé de -7,5 % tandis que les grosses cylindrées résistent à +1,8 %. Bilan !
Et si Marc Marquez ne gagnait plus en MotoGP ?

Deux ans et huit mois séparent Marc Marquez de sa dernière victoire en MotoGP, décrochée sur Honda lors du Grand Prix de San Marin 2021. Désormais sur Ducati, l'octuple champion du monde est de retour sur le podium… mais pas encore sur la plus haute marche, même sur son circuit du Sachsenring !
Allemagne 6 commentaires
Remontée de files à moto : l'expérience sans fin

Huit ans (!) déjà que l'État botte en touche sur la remontée de files à moto et scooter au lieu de légaliser cette pratique indispensable à la fluidification du trafic. Huit ans (!!) que la Circulation interfiles (CIF) fait l'objet d'une expérimentation grandeur nature dans plusieurs départements... de nouveau reconduite jusqu'au 15 septembre 2024 !
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire

  • En savoir plus...