• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TÊTE DE CLASSE
Paris, le 2 novembre 2023

La Yamaha MT-09 se refait une beauté et une santé pour 2024

La Yamaha MT-09 se refait une beauté et une santé pour 2024

Lancée avec succès en 2013 et mise à jour en 2017, tonifiée mais défigurée en 2021, la MT-09 évolue à nouveau pour 2024. Pour ses 10 ans de carrière et se maintenir aux avant-postes, le roadster de Yamaha reçoit en cadeau une multitude de modifications esthétiques, techniques et technologiques. Présentation.

Imprimer

En 2013, Yamaha souhaitait se placer à l’avant-garde de la production moto en sortant sa MT-09. Le pari avait été remporté grâce à son inédit, turbulent et attachant 3-cylindres... et malgré un "concept stylistique" osé : "celui de la "beauté fonctionnelle", en éliminant les éléments superflus et en incarnant l'approche "Less is more"", s’enorgueillit légitimement le constructeur.

Pour son dixième anniversaire, le roadster "maxi-mid-size" d’Iwata conserve ses fondamentaux. Il consolide même son point - très - fort, puisque le moteur entièrement revu en 2021 respecte désormais la norme Euro5+. Or les motoristes en ont profité pour bosser la sonorité de l’engin...

"En accord avec la philosophie Jin-Ki Kanno, qui consiste à stimuler les sens du pilote et à le faire se sentir en harmonie avec sa moto, le son a été une étape importante dans le développement du dernier moteur CP3 EU5+", s’emballe un peu la branche pipeau piano.... pardon, moto de Yamaha.

 La Yamaha MT-09 se refait une beauté et une santé pour 2024

Grâce à une "nouvelle boîte à air dotée de deux conduits d’admission nouvellement conçus qui accentuent les sons haute fréquence tout en conservant une réponse linéaire à l’accélération", et "par l’introduction d’une nouvelle grille d’amplification acoustique sur le dessus de la moto et qui transmet directement au pilote la note vibrante du CP3", la MT-09 n’aurait jamais mieux chanté.

Le "tricylindre" japonais dispose en plus d’une troisième génération de quickshifter qui "ne fonctionnera pas dans certaines situations où le régime moteur est extrêmement bas ou élevé, ainsi que lorsque la machine n'accélère ni ne décélère", ceci afin d’améliorer l’expérience de conduite ou de pilotage.

 La Yamaha MT-09 se refait une beauté et une santé pour 2024

De même, Yamaha annonce comme "nouveauté 2024", la mise à jour du système Yamaha Ride Control : le fameux YRC pour les fans des Bleus mais plus mystérieux pour les novices, intègre en complément des modes de conduite Sport, Road et Rain, "deux modes Custom" qui permettent à l’utilisateur de sélectionner le degré d’intervention des différentes assistances électroniques (puissance/PWR, antipatinage/TCS et anticabrage/LIF).

La MT-09 reçoit au passage un régulateur de patinage arrière (BSR) "particulièrement utile dans les situations où il est difficile d’activer l’embrayage antidribble, par exemple lorsque l’adhérence est faible", justifient les responsables japonais qui n’insistent pas en revanche sur la petite prise de poids de leur moto : +4 kg, soit 193 kg tous pleins faits.

"Ces paramètres peuvent être réglés directement via le tableau de bord de la MT-09 ou à l’aide d’un smartphone via l’application MyRide", précisent les nippons qui offrent - enfin - à leur machine un écran TFT de 5 pouces, colorisé et connecté. Outre la gestion des appels, de la musique et du fond d’écran (!), le pilote accède à l’intéressante et gratuite navigation Garmin StreetCross.

 La Yamaha MT-09 se refait une beauté et une santé pour 2024

En plus d’être bien faite, la tête de cette nouvelle MT-09 est refaite : "un nouveau phare à LED, inclus dans un cache entièrement repensé, crée une relation plus unifiée entre le phare et le réservoir de carburant", décrit pudiquement Yamaha. MNC retient que le "module de verre plus petite et plus fin" et les feux de position à l’horizontale font moins moche, non ?

Une MT-09 affûtée pour 2024... et plus futée !

"Ce thème est confirmé à l’arrière avec le nouveau feu à LED", enchaîne Yamaha qui a séparé "les feux arrière et stop (...) pour s’aligner sur la nouvelle forme de la lentille extérieure". Yam a séparé aussi les selles pilote et passager, tranchant ainsi avec l’esprit Supermotard originel et original de son roadster...

Le selle pilote - qui peut abriter au passage une prise USB de type C - permet conjointement d’accéder plus facilement à sa machine à l’arrêt, et de mieux se caler à l’accélération. La position de conduite toute entière est retravaillée à travers un réservoir d’essence de 14 litres toujours mais plus affûté (grâce au moulage par compression) et un angle de direction réduit (24,4° Vs... 25° auparavant), un guidon plus bas (2 positions), des repose-pieds reculés de 30,6 mm (!) et élevés de 9,5 mm (2 positions aussi).

 La Yamaha MT-09 se refait une beauté et une santé pour 2024

Les ingénieurs sont allés jusqu’à redessiner la pédale de frein arrière "fabriquée à partir d’aluminium forgé, tandis que l'extrémité du sélecteur de vitesses a été considérablement aplatie pour réduire le mouvement de cheville nécessaire lors des changements de vitesse, et offrir un fonctionnement plus souple". Les repose-pieds passager évoluent aussi pour davantage de confort. Ne cherchez toujours pas les poignées, en revanche...

Pour faire bonne mesure, Yamaha offre à son "roadstar" un maître-cylindre radial Brembo qui doit non seulement renforcer la puissance de freinage, mais aussi - et surtout ? - améliorer le toucher puisqu’il "se déplace dans la même direction que le levier de frein, permettant ainsi d’avoir une relation linéaire entre les commandes du pilote et la pression du frein hydraulique sur les deux disques avant", prétend Yam.

Nouveau levier d’embrayage réglable, nouveaux réglages d’usine de la fourche KYB de 41 mm, nouvelle conception des biellettes de la suspension arrière, nouvelle chausse de pneus Bridgestone S23... La MT-09 fait le plein de petites évolutions technique pour accroître - grandement ? - ses performances sur route.

 La Yamaha MT-09 se refait une beauté et une santé pour 2024

Yamaha bétonne aussi sur le plan technologique : l’arrivée de la nouvelle instru entraîne l’adoption de nouveaux commodos, s’accompagne d’un inédit régulateur de vitesse et de clignotants plus malins : comme dans une voiture, lécher leur commande ne les fait clignoter que trois fois (pour un changement de file par exemple) tandis qu’un "clic" prolongé les active " pendant 15 secondes, jusqu'à ce que la machine ait parcouru plus de 150 mètres". Enfin, une nouvelle fonction de signal d’arrêt d’urgence (ESS) réagit aux freinages soudain en allumant les feux de détresse.

Toujours déclinée en 35 kW (pour les permis A2 débutants et confiants), la MT-09 2024 sera proposé dans trois coloris : Bleu "Icon", Cyan "Midnight" et Noir "Tech". L'arrivée en concessions est programmée selon Yamaha Motor France pour "le premier trimestre, courant mars" mais le tarif reste à définir. MNC mènera l’enquête lors du prochain salon Eicma à Milan... Restez connectés !

Yamaha MT-09 2024 : les points clés

  • Look plus affûté et plus compact avec phare à LED bifonctionnel entièrement repensé
  • Nouvel écran TFT couleur de 5 pouces avec connectivité et navigation par smartphone
  • Expérience de conduite personnalisable via les réglages Yamaha Ride Control (YRC)
  • Modification des paramètres YRC via smartphone avec l’application MyRide
  • Positions du guidon et des repose-pieds sont ajustables selon deux positions
  • Nouvelle selle séparée
  • Nouveau réservoir de carburant au design optimisé
  • Grille d’amplification acoustique
  • Nouveau moteur trois cylindres EU5+ CP3 de 890 cc à refroidissement liquide, 4-soupapes/cyl, DACT
  • Centrale inertielle (IMU) à six axes avec aides au pilotage sensibles à l'inclinaison comprenant désormais le régulateur de patinage arrière (BSR)
  • Régulateur de vitesse
  • Nouveau maître-cylindre radial Brembo
  • Quickshifter de troisième génération
  • Nouveaux pneus Bridgestone Battlax Hypersport S23 M
  • Suspensions réglables pour un pilotage sportif amélioré
  • Cadre léger en aluminium coulé sous pression
  • Jantes SpinForged de Yamaha offrant plus d’agilité
  • Leviers de frein et d’embrayage réglables

Yamaha MT-09 2024 : la vidéo officielle

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Nouvelle victoire renversante pour Honda aux 8 Heures de Suzuka 2024

La Fireblade n°30 a remporté hier la 45ème édition des 8H de Suzuka, confirmant l'expertise de Honda sur son tracé. Mais cette emblématique victoire a failli lui glisser des jantes à cause d'une pénalité… et de la R1 du YART qui a parcouru 220 tours elle aussi (record battu) et monte sur le podium devant sa grande rivale EWC 2024, la GSX-R Yoshimura SERT Motul… Compte-rendu(s).
Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
La Guerrilla 450 de Royal Enfield déclare la guerre aux roadsters

Très apprécié en France pour ses petites motos basiques et ''vintage'', Royal Enfield entend révolutionner le segment du roadster en proposant une moto adaptée aux motards d'aujourd'hui, ni plus ni moins. Sa Guerrilla 450 se veut simple mais efficace sur le plan mécanique, et à la page électroniquement... Présentation.
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
  • En savoir plus...