• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 28 août 2011

GP d'Indianapolis - MotoGP : et de 7 pour Stoner !

GP d'Indianapolis - MotoGP : et de 7 pour Stoner !

Parti de la pole position à Indianapolis, Casey Stoner s'est facilement imposé aux États-Unis devant son coéquipier Dani Pedrosa et le texan Ben Spies. Victime d'un problème d'endurance avec son pneu avant, Jorge Lorenzo ne termine que quatrième et perd encore du terrain sur l'Australien…    

Imprimer

Parti de la pole position à Indianapolis, Casey Stoner s'est facilement imposé aux États-Unis devant son coéquipier Dani Pedrosa et le texan Ben Spies. Victime d'un problème d'endurance avec son pneu avant, Jorge Lorenzo ne termine que quatrième et perd encore du terrain sur l'Australien…    

Départ : Dani Pedrosa signe le holeshot en partant de la deuxième ligne devant Lorenzo, Stoner, Hayden, Simoncelli et Dovizioso. Sans doute un peu nerveux devant les siens, Ben Spies rate son envol et perd quelques places dans le trafic : deuxième sur la grille, l'américain ne pointe plus qu'en neuvième position !

Parti en pneu tendre à l'avant pour tenter de s'assurer une bonne entame de course, Nicky Hayden ne profite pas vraiment de son pari osé (tous les autres pilotes ont opté pour une solution dure) et se fait rapidement dépasser par "Sic" et "Dovi"...

En tête de course, Dani Pedrosa tourne en 1'40, un rythme que son coéquipier Stoner n'a aucun mal à suivre : le leader du championnat passe d'ailleurs "tranquillement" Jorge Lorenzo et prend la roue du n°26 qu'il semble observer de derrière la bulle de sa RC212V…

Onzième devant Toni Elias, Valentino Rossi a récupéré trois places, mais n'apparaît pas à l'aise pour autant : l'Italien se fait taxer par le débutant Hector Barbera, tandis que Marco Simoncelli se bat avec Jorge Lorenzo pour la troisième place.   

A l'entame du 7ème tour, Casey Stoner s'empare du commandement pour la première fois en doublant Dani Pedrosa dans le premier gauche du circuit américain. Sur un autre rythme, les deux officiels HRC comptent presque trois secondes d'avance sur Lorenzo qui risque de perdre encore beaucoup de points au championnat…

Victime d'une belle chaleur dans la dernière courbe, Marco Simoncelli est déjà relégué à plus de six secondes devant Hayden, Dovizioso, Spies, Bautista, Edwards et Barbera. Coup de théâtre dans le clan Ducati : Valentino Rossi tourne de moins en moins vite et sort même de la piste sans tomber…

Désormais dernier, derrière Loris Capirossi et Karel Abraham, Rossi semble en difficultés avec sa GP11.1, ce qui pousse son équipe à se préparer à un éventuel retour aux stands pour un possible changement de pneus, voire de moto… Le nonuple champion du monde poursuit cependant sa course, mais tourne avec irrégularité : chronométré sur un tour en 1'41.3, la star transalpine apparaît en 1'42.4 la boucle d'après.

En tête de course, Casey Stoner assomme Pedrosa qui affiche plus de 2,5 sec de retard à la mi-course. Seul autre pilote à tourner sous les 1'40, Ben Spies revient comme un boulet de canon sur son coéquipier Jorge Lorenzo qui pointe à 6,7 sec de retard sur Pedrosa. Revenu dans le sillage du champion en titre, l'américain précède Dovizioso, Simoncelli, Bautista, Edwards, Hayden, Barbera, de Puniet, Aoayama, Crutchlow, Elias et Rossi.

En délicatesse avec sa Ducati-Pramac, Loris Capirossi rentre aux stands et n'en ressort pas : à priori, un problème pneumatique (pneu avant usé) serait à l'origine de cet abandon… Au même moment, Ben Spies se décide à passer son chef de file à l'entame du premier long gauche : surpris et sans doute frustré, Lorenzo écarte un peu dans la manoeuvre et peine à rejoindre la corde. Le majorquin, plus lent de sept dixièmes que son coéquipier, expliquera après course avoir lui-aussi été trahi par l'endurance de son pneu avant.

Malgré son avance sur le reste du peloton (4,6 sec sur Pedrosa au 21ème tour), Casey Stoner maintient son rythme impressionnant : l'Aussie boucle un tour en 1'39.8, là où ses rivaux - hormis Spies - se montrent incapables de descendre sous les 1'40... 

Sans grande surprise au vu de son choix pneumatique, Nicky Hayden perd plusieurs secondes au tour et rétrograde soudainement à la 15ème et dernière place : un coup dur pour le sympathique américain qui finit par regagner son stand. Sachant que Capirossi et Abraham ont abandonné, le n°69 décide cependant de repartir pour marquer le point de la 15ème place.

Lui-aussi en perdition avec sa Honda, Marco Simoncelli recule à la huitième place où il se fait rejoindre par Hector Barbera qui le double sans vergogne ! L'espagnol est imité par Randy de Puniet, Hiroshi Aoyama et Valentino Rossi. Hélas pour lui, Barbera n'est finalement pas récompensé pour sa pugnacité, puisqu'il chute dans le dernier virage !

Casey Stoner remporte la course avec presque cinq secondes d'avance sur Pedrosa et 10,6 sec d'avance sur Ben Spies. Quatrième, Jorge Lorenzo perd à nouveau des points importants au championnat, tandis que Dovizioso termine dans le sillage de l'Espagnol.

Sixième, Alvaro Bautista signe sa meilleure performance depuis Silverstone (5ème), tandis que Randy de Puniet, huitième, enregistre son meilleur résultat de la saison. A l'inverse, Valentino Rossi finit 11ème, soit sa pire performance en course...

Au championnat, Stoner possède dorénavant 44 points d'avance sur Lorenzo (243 pts contre 199) et 69 pts sur Dovizioso. Grâce à sa seconde place, Dani Pedrosa (130 pts) reprend la quatrième position à Valentino Rossi (124 pts) qui chute d'ailleurs à la sixième place au provisoire aux profits de Ben Spies (125 pts) !

Résultats du Grand Prix MotoGP d'Indianapolis 2011

  1. Casey STONER Honda
  2. Dani PEDROSA Honda +4.828
  3. Ben SPIES Yamaha +10.603
  4. Jorge LORENZO Yamaha +16.576
  5. Andrea DOVIZIOSO Honda +17.202
  6. Alvaro BAUTISTA Suzuki +30.447
  7. Colin EDWARDS Yamaha +39.690
  8. Randy DE PUNIET Ducati +53.416
  9. Hiroshi AOYAMA Honda +53.790
  10. Valentino ROSSI Ducati +55.345
  11. Cal CRUTCHLOW Yamaha +57.184
  12. Marco SIMONCELLI Honda +1'00.141
  13. Toni ELIAS Honda +1'02.169
  14. Nicky HAYDEN Ducati 2 Tours

Non classés

  • Hector BARBERA 
  • Karel ABRAHAM
  • Loris CAPIROSSI

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Vous parlez vite Messieurs, demain c'est les 1000cc et Stoner ne sera pas forcément celui qui sera devant, alors que direz vous à ce moment là.P6x a raison ,l'erreur de Ducati a été de croire que tous les pilotes pouvaient piloter cette machine puisque Stoner y arrivait. Faux aujourd'hui ils sont plus nombreux a demander des changments. Rossi vous dites, nul surfait, vous avez des mémoires électives peu importe. L'important aujourd'hui c'est de sortir l'opus qui remetttra les choses à leur vrai place. Vous oubliez aussi que Ducati et Stoner ont gagné le titre avec une machine équipé d'un cadre alu. Au total c'est 16 victoires usr les 23 de Stoner avec le cadre alu. Ces choses là vont revenir et peu importe en fait que ce soit Rossi qui la maitrise le plus, Ducati sera meilleur. Titi3 j'ia pas oublié les six courses que 2010 puisque tu en fait une fixation je ne vois pas comment je pourrai l'omettre. Mais tu te méprends toujours il n'y a qu'à voir le niveau de performances des hondas cette année rien à voir Messieurs. Encore un record du tour battu et de plus de trois dixièmes excusez du peu. Pour les écarts titi3 rien à voir, le circuit est très particulier et pas réprésentatif des niveaux comme la 12° place de sic et la dernière de Hayden. Pour le reste vous oubliez aussi une chose, c'est que Yamaha et Lorenzo sont à la rue en 2011. Et comme vous dites pour Ducati alors on peut le dire de Yamaha et même Honda, après le départ du Doctor le constructeur perd son titre, c'est ce qui est en train de se passer pour Yamaha. Alors qui a fait la meilleure opération en 2011 Yamaha où Ducati?
Bestof: 
1
Lectures: 
0
La plus grosse erreur de Ducati c'est d'avoir engage Stoner. Ils ont cru que la moto etait bonne, et que c'etait les autres pilotes qui n'arrivaient pas a s'y adapter. On decouvre que Stoner leur a fait perdre beaucoup de temps. Ils viennent maintenant de se rendre compte que la moto n'est pas competitive hors Stoner. Dur retour a la realite, et il va falloir bosser un maximum pour revenir au top. En tous les cas, mieux vaut tard que jamais. Jice, on avait dit la meme chose de Rossi, qu'il etait capable de gagner avec n'importe quelle moto... il vient de prouver le contraire. D'une certaine maniere, Rossi a raison. La Ducati n'a pas evoluee. Seul Stoner a su s'y adapter, et la faire gagner. Enfin pas seulement lui, car Troy Bayliss a lui aussi ete exceptionnel. Aujourd'hui, 3 Ducati ont abandonnes sur problemes de pneux, Capirossi, Abraham, Hayden, qui a change pour faire le dernier tour. Rossi avait en plus un probleme de boite de vitesse. Bravo pour Randy de Puniet qui finit 8 eme!

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

HJC imagine et vend le casque de Quartararo, des années 80/90

Au récent GP d'Allemagne 2024, Fabio Quartararo faisait équipe avec Remy Gardner (remplaçant d'Alex Rins). Mais imaginez que notre champion de MotoGP 2021 ait roulé avec Wayne Gardner, côtoyé Schwantz, Rainey, Doohan et Lawson en GP500. À quoi aurait ressemblé son casque ? La réponse avec ce V10 FQ20 Retro commercialisé par HJC !
Nouvelle victoire renversante pour Honda aux 8 Heures de Suzuka 2024

La Fireblade n°30 a remporté hier la 45ème édition des 8H de Suzuka, confirmant l'expertise de Honda sur son tracé. Mais cette emblématique victoire a failli lui glisser des jantes à cause d'une pénalité… et de la R1 du YART qui a parcouru 220 tours elle aussi (record battu) et monte sur le podium devant sa grande rivale EWC 2024, la GSX-R Yoshimura SERT Motul… Compte-rendu(s).
Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
GP moto du Kazakhstan22 septembre : GP Kazakhstan (annulé !)
GP moto de San Marin 22 septembre : GP d'Emilie-Romagne
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...