• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#BRITISHGP COURSE
Paris, le 25 août 2019

Compte rendu et résultats du GP de Grande-Bretagne MotoGP 2019 (Rins vainqueur)

Compte rendu et résultats du GP de Grande-Bretagne MotoGP 2019 (Rins vainqueur)

En-dessous de tout l'an dernier - annulation à cause d'une averse, "what the flûte ?" -, le circuit de Silverstone a peut-être assuré le plus grand show de la saison 2019 en MotoGP avec une désastreuse chute dans le premier tour, un intense duel en tête durant toute la course et une victoire arrachée dans l'ultime courbe...

Imprimer

C'est sous un grand soleil que les pilotes du MotoGP s'installent sur la grille de départ : Marc "50% de pole en MotoGP" Marquez place sa RCV à la première place devant la M1 de son ennemi n°1 n°46 Valentino "le revenant" Rossi et la Desmosedici n°43 de Jack "l'outsider" Miller. Tous ont sélectionné les gomes dures, avant et arrière.

Fabio "le plus rapide aux essais libres puis au warm-up" Quartararo sur sa M1 privée n°20 - qui a préféré chausser un pneu medium à l'avant - mène un second rang extrêmement relevé : Alex "le pilote du dimanche" Rins sur sa Suzuki n°42 et Maverick "le diesel-turbo" Viñales...

Départ : Marquez décolle parfaitement de la pole position devant Rossi et Rins. Quartararo qui s'est élancé moyennement en demande trop à son pneu arrière à la sortie du premier virage (MAJ : en fait, une glissade de Rins a perturbé le français)... La Yamaha n°20 chute et vient faucher la Ducati n°04 !

Valentino et Marc tentent immédiatement de s'échapper, Alex surfant dans leur sillage. Le peloton est alors composé de Viñales, Morbidelli, Crutchlow, Miller, Nakagami et des frangins Espargaro. Marquez attaque très fort dès le 1er tour mais force un peu trop et ne distance pas Rossi.

Dovizioso est évacué de la piste sur une civière mais se relève quelques minutes plus tard. L'italien est penché sur une pile de pneus : il réalise que ses espoirs de titres sont désormais réduits à néant... Marquez est averti que ses plus grands rivaux - au championnat et au chrono - sont "OUT".

Rins double Rossi dans le 2ème tour : l'espagnol perçoit certainement que l'italien n'est pas tout à fait dans le rythme. Alex remonte rapidement dans la roue arrière de Marc... La Suzuki peut maintenir bien plus de vitesse dans les courbes, mais la Honda accélère bien plus fort.

Rossi cède quelques longueurs au duo de tête mais s'accroche à sa troisième place. Son coéquipier Vinales se trouve à plusieurs longueurs et devance toujours Morbidelli et Crutchlow. En l'espace de deux tours cependant, le "Doctor" perd toute son avance sur "Top Gun"... Ce dernier s'éloigne lui-même de Morbidelli.

Devant, Marquez et Rins se jaugent : dès que le n°93 accélère dans les 2' 00, le n°42 répond du tac-au-tac. Deux secondes plus loin, Vinales s'impose aisément sur Rossi au freinage. Le n°12 peut-il rejoindre ses compatriotes aux avant-postes ? Et le n°46 pourra-t-il en profiter ?

Nakagami s'arrête sur le bord de piste dans le 8ème tour, puis repart ! Au même moment, son coéquipier anglais passe - enfin ? - à l'attaque : Crutchlow dépasse Morbidelli et se hisse dans son "Top Five" national. Rossi sera sans doute plus dur à aller chercher...

Loin devant, le duel entre Marquez et Rins s'intensifie : Alex Rins profite d'une ahurissante vitesse de passage en courbe pour dépasser par l'extérieur ! Quelques virages plus loin, c'est au tour de Marc Marquez de bénéficier d'une petite erreur de son rival pour récupérer le commandement.

Peu avant la mi-course, Zarco tente une attaque - trop - musclée sur Olivera : la KTM n°5 d'usine s'appuie lourdement sur la n°88 du team Tech3, entrainant la chute des deux pilotes ! Guintoli devient le dernier pilote français en piste : le n°50 Suzuki occupe une belle 13ème place, devant Syahrin et... Lorenzo.

Toujours en tête de la course, Marquez et Rins poursuivent leur sensationnel "mano a mano" ! La lutte est étonnamment soutenue et serrée, malgré des machines radicalement différentes : la Suzuki perd toujours le contact dans les bouts droits face à la puissante - et "grippante" - Honda, mais ramarre facilement dans les portions sinueuses...

Seul en piste, Vinales qui paraissait hors-jeu pour la victoire parvient à remonter sur ses deux cibles - très - mouvantes... Rossi a du se louper quelque part car le n°46 n'apparait plus derrière le n°12. Il est même menacé par Morbidelli, remonté en cinquième position. Les deux copains Crutchlow et Miller se disputent la sixième place.

Dans le 16ème tour, Rins se retourne longuement pour estimer visuellement son avance sur Vinales. Quelques instants plus tard, l'arrière de la Suzuki se dérobe furtivement à la sortie d'un virage lent ! S'agit-il d'un avertissement du pneu Michelin, ou Alex a-t-il été trop généreux avec la poignée droite ?

MNC penche pour la seconde réponse, car Rins recolle rapidement au dosseret de la Honda. Vinales tourne un soupçon plus vite que les deux hommes de tête et réduit à une seconde son retard... Rins place une première attaque Marquez à l'intérieur dans Arena, sort en tête mais est repassé à l'accélération !

Le n°42 retente sa chance dans la courbe Woodcote... par l'extérieur cette fois ! Tassé - logiquement, voire involontairement - par le n°93, Alex mord au-delà des vibreurs mais reste la poignée droite vissée à fond. Le dernier tour est lancé... très bien lancé !

L'avantage de la Honda à l'accélération est bien moindre qu'en début de course. En revanche, la Suzuki possède toujours une vitesse de passage en courbe nettement supérieure, à tel point que Rins se porte à la hauteur - et à l'extérieur - de Marquez dans certains virages !

Marquez doit user de tout son talent pour rester devant son adversaire, mais ne parvient pas à s'en débarrasser... Dans le dernier enchainement du tracé anglais, Rins emprunte une trajectoire un peu plus large que celle de sa cible. Son but ? Prendre plus d'élan dans la dernière courbe !

Le plan d'Alex Rins fonctionne à merveille : sur sa trajectoire plus tendue, Marc peine à transférer toute la puissance de sa Honda au sol. La RCV part en légère dérive vers l'extérieur et se relance moins fort que la GSX-RR qui recoupe la traj' sur l'intérieur et se propulse bien mieux vers la ligne d'arrivée !

Alex Rins s'impose finalement de 13 millièmes de seconde sous le drapeau à damier face à Marc Marquez ! Quarante ans après le mémorable duel Roberts Vs Sheene (Vs Fogarty !), Suzuki remporte une époustouflante bataille d'Angleterre, face au champion Honda.

Grâce à sa seconde victoire cette saison - après celle d'Austin face à Rossi -, Rins subtilise au transparent Petrucci la troisième place du classement provisoire (149 points à 145). Troisième de ce GP de Grande-Bretagne, Vinales gagne une place lui aussi : il pique à Rossi le statut de premier pilote Yamaha (118 à 116).

Compte-tenu du malheureux abandon de Dovizioso, c'est bien Marquez qui réalise la meilleur opération au championnat : le quadruple champion de MotoGP conforte sa première place en totalisant désormais 250 points, soit 78 de plus que son principal rival !

"DesmoDovi" va vite devoir oublier sa mésaventure anglaise et se concentrer sur la prochaine épreuve qui se disputera chez lui - chez Rossi ! - à Misano. Ironiquement, le n°04 n'aurait justement aucun souvenir de sa chute avec Quartararo : Andrea a donc été transféré à l'hôpital de Coventry pour passer des examens.

Fabio quant à lui, a sans doute conscience d'être passé à côté d'une formidable opportunité en Angleterre : le n°20 avait sans doute les capacités de suivre le n°93 et 42 en course. Le rookie ne doit toutefois pas regretter d'avoir confondu vitesse et précipitation : la différence entre les deux est infiniment ténue en MotoGP ! (MAJ : en fait, le rookie s'est fait surprendre par la ruade de Rins. C'est la course !).

À cause de sa légitime erreur de jeunesse, notre "rookie" perd la première place du classement des pilotes "indépendants" au profit de Miller, arrivé huitième cet après-midi (92 points à 94). Au général, Zarco est doublé par Iannone (22 à 27), tandis que Guintoli marque quatre points et passe devant les titulaires Syahrin et Abraham (respectivement 7, 6 et 5 points) !

Résultats du Grand Prix MotoGP de Grande-Bretagne 2019

  1. Alex RINS - Team Suzuki Ecstar - Suzuki : 40'12.799
  2. Marc MARQUEZ - Repsol Honda Team - Honda : + 0.013
  3. Maverick VIÑALES - Monster Energy Yamaha MotoGP - Yamaha : + 0.620
  4. Valentino ROSSI - Monster Energy Yamaha MotoGP - Yamaha : + 11.439
  5. Franco MORBIDELLI - Petronas Yamaha SRT - Yamaha : + 13.109
  6. Cal CRUTCHLOW - LCR Honda Castrol - Honda : + 19.169
  7. Danilo PETRUCCI - Ducati Team - Ducati : + 19.682
  8. Jack MILLER - Pramac Racing - Ducati : + 20.318
  9. Pol ESPARGARO - Red Bull KTM Factory Racing - KTM : + 21.079
  10. Andrea IANNONE - Aprilia Racing Team Gresini - Aprilia : + 25.144
  11. Francesco BAGNAIA - Pramac Racing - Ducati : + 40.317
  12. Sylvain GUINTOLI - Team Suzuki Ecstar - Suzuki : + 45.478
  13. Hafizh SYAHRIN - Red Bull KTM Tech 3 - KTM : + 54.783
  14. Jorge LORENZO - Repsol Honda Team - Honda : + 56.651
  15. Karel ABRAHAM - Reale Avintia Racing - Ducati : + 1'29.282
  16. Tito RABAT - Reale Avintia Racing - Ducati : + 1'31.716
  17. Takaaki NAKAGAMI - LCR Honda Idemitsu - Honda : + 1'40.420

Non classé :

  • Miguel OLIVEIRA - Red Bull KTM Tech 3 - KTM 12 Tours
  • Johann ZARCO - Red Bull KTM Factory Racing - KTM 12 Tours
  • Aleix ESPARGARO - Aprilia Racing Team Gresini - Aprilia 1 Tour
  • Fabio QUARTARARO - Petronas Yamaha SRT - Yamaha 0 Tour
  • Andrea DOVIZIOSO - Ducati Team - Ducati 0 Tour

Classement provisoire du championnat MotoGP 2019

  1. Marc MARQUEZ Honda 250
  2. Andrea DOVIZIOSO Ducati 172
  3. Alex RINS Suzuki 149
  4. Danilo PETRUCCI Ducati 145
  5. Maverick VIÑALES Yamaha 118
  6. Valentino ROSSI Yamaha 116
  7. Jack MILLER Ducati 94
  8. Fabio QUARTARARO Yamaha 92
  9. Cal CRUTCHLOW Honda 88
  10. Franco MORBIDELLI Yamaha 69
  11. Pol ESPARGARO KTM 68
  12. Takaaki NAKAGAMI Honda 62
  13. Joan MIR Suzuki 39
  14. Aleix ESPARGARO Aprilia 33
  15. Francesco BAGNAIA Ducati 29
  16. Andrea IANNONE Aprilia 27
  17. Miguel OLIVEIRA KTM 26
  18. Johann ZARCO KTM 22
  19. Jorge LORENZO Honda 21
  20. Stefan BRADL Honda 16
  21. Tito RABAT Ducati 14
  22. Michele PIRRO Ducati 9
  23. Sylvain GUINTOLI Suzuki 7
  24. Hafizh SYAHRIN KTM 6
  25. Karel ABRAHAM Ducati 5
  26. Bradley SMITH Aprilia

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Salut les gars, je n'ai rien à ajouter hormis la belle performance de Vinales a qui il n'a manqué qu'un ou deux tour pour revenir et se battre pour peut-être une Victoire. Quand à la Suzuki elle m'impressionne de par sa maniabilité en virage là ou Marquez doit se battre avec sa Honda pour la faire tourner. Cette Suz me fait même penser aux Yam de la grande époque de Rossi et Lorenzo.
Bestof: 
1
Que neni le Marco est devenu fébrile en baston et il se fait taxer de plus en plus. Dommage pour Fabio s'il reste sur ses roues il aurait certainement avec les deux ibères. Doit commencer à l'avoir mauvaise le CDM d'en prendre une chaque fois ...il a beau dire que c'est le championnat mais à voir sa tête y a pas d'erreur il enrage. Allez Fabio on y va pour la troisième.
Bestof: 
1
Beau final sur ce GP qui rappelle l'Autriche avec Dovi. Au départ je pense que Fabio se fait surprendre par Rins qui a un petit écart et il freine sur l'angle ce qui le fait partir, course assez banale sans grand éclat sauf la fin. Dommage pour fabio qui méritait nettement mieux, Superbe action de Rins qui bat Marquez sur le fil. Un peu déçu par Rossi qui n'a pas eu le même comportement et temps qu'en qualifs et qui finit à 11 secondes de Rins entre les deux autres yams, Zarco qui fout en l'air Oliveira !!!!! une autre KTM ca va leur faire plaisir aux autrichiens ça. Crutchlow chez lui qui n'y était pas et Petrucci qui décolle pas, Lorenzo en convalescence a presque une minute ???
Bestof: 
1
Quelle course! Mal commencée mais quel final! Marquez à vouloir contrôler les derniers virages s'est fait avoir . En même temps vu les guidonnages de sa Honda dans les premiers tours il s'en tire bien; Rins a une capacité à rester lucide hors du commun, il sort dans l'herbe, sa moto chassait de temps à autre assez fort et lui imperturbable il recollait aux basques du Marco! Le mec est fort et sa Suz marche bien! Et c'est clair qu'il a donné une leçon au Marco mais ce dernier repart avec 3 Gp d'avance sur Dovi!
Bestof: 
1
Comme un bel hommage de Rins à Sheene...il fait un exter de toute beauté face à Marquez, genre voilà ce que tu voulais faire mon ami Barry, mais tu ne peux le faire en fin de course car vois-tu ça ne passe pas (regarde et je me fais serrer par l'aut'), et en final au dernier virage tu fais un inter comme Dovi...voili voilou...magistral.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Premier semestre 2024 excellent pour les gros cubes, lent pour les 125

Le marché français du motocycle est stable, avec 110 257 immatriculations enregistrées au premier semestre 2024 (-0,8%)... Certes, mais sur la même période les 125 cc ont baissé de -7,5 % tandis que les grosses cylindrées résistent à +1,8 %. Bilan !
Et si Marc Marquez ne gagnait plus en MotoGP ?

Deux ans et huit mois séparent Marc Marquez de sa dernière victoire en MotoGP, décrochée sur Honda lors du Grand Prix de San Marin 2021. Désormais sur Ducati, l'octuple champion du monde est de retour sur le podium… mais pas encore sur la plus haute marche, même sur son circuit du Sachsenring !
Allemagne 2 commentaires
Remontée de files à moto : l'expérience sans fin

Huit ans (!) déjà que l'État botte en touche sur la remontée de files à moto et scooter au lieu de légaliser cette pratique indispensable à la fluidification du trafic. Huit ans (!!) que la Circulation interfiles (CIF) fait l'objet d'une expérimentation grandeur nature dans plusieurs départements... de nouveau reconduite jusqu'au 15 septembre 2024 !
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
GP moto du Kazakhstan 22 septembre : GP du Kazakhstan
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...