• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 29 juillet 2011

Avertisseurs de radars : accord entre l'AFFTAC et Guéant

Avertisseurs de radars : accord entre l'AFFTAC et Guéant

Diabolisés par les têtes pensantes du CISR (lire notre Dossier CISR ), les fabricants d'avertisseurs de radars ont dû s'adapter pour faire face aux menaces pesant sur leur (rentable) activité : ils viennent de trouver un accord avec le gouvernement.

Imprimer

Diabolisés par les têtes pensantes du CISR (lire notre Dossier CISR), les fabricants d'avertisseurs de radars ont dû s'adapter pour faire face aux menaces pesant sur leur (rentable) activité : ils viennent de trouver un accord avec le gouvernement.

Rassemblés sous la bannière de l'Association française des fournisseurs et utilisateurs de technologies d'aide à la conduite (AFFTAC), les responsables de Coyote, Inforad, Wikango, Avertinoo, Eklaireur et Takara ont signé un protocole avec le ministre de l'intérieur Claude Guéant prévoyant que ces petits boîtiers n'indiqueront plus "la localisation des radars fixes ou mobiles, ainsi que celle des contrôles routiers opérés par les forces de l'ordre".

Désormais rebaptisés "Outils d'aide à la conduite", ils signaleront désormais les "Sections de voies dangereuses" et les "Points de danger précis" (obstacle au trafic, passage à niveau ou dangereux, écoles, hôpitaux, zones de travaux, etc.) grâce aux données "issues des services de l'Etat ou les signalements des utilisateurs d'appareils", explique l'AFFTAC.

Les sections de voies dangereuses représenteront une section de voie "d'au moins 4 km sur le réseau autoroutier, d'au moins 2 km hors agglomération et d'au moins 300 mètres en agglomération", précise l'accord.

Les utilisateurs d'outils d'aide à la conduite pourront donc continuer à s'échanger des informations en temps réel sur le trafic en toute légalité, mais plus de communiquer directement la position des radars fixes ou mobiles.

Grâce à la mise en place de ce protocole, il été reconnu par le gouvernement que ces dispositifs participent "aux objectifs de sécurité routière et au renforcement de la pédagogie à l'égard des conducteurs", rapporte l'AFFTAC qui s'est aussi engagé à diffuser des messages de prévention routière et à "amorcer un travail sur l'hypovigilance en partenariat avec les services de l'Etat".

Par ailleurs, "afin de faciliter la compréhension de ces changements pour les utilisateurs d'outils d'aide à la conduite", le ministère de l'intérieur et l'AFFTAC ont décidé de créer un "Label professionnel validé par un tiers-certificateur", qui permettra aux utilisateurs et aux distributeurs d'utiliser ou de vendre des produits conformes à la nouvelle réglementation.

"Un point important est que l'utilité du principe communautaire de nos appareils est aujourd'hui reconnue comme un élément clef de la sécurité routière", a souligné Loic Rattier, le président de l'AFFTAC, qui s'est dit "entièrement satisfait par cet accord avec le gouvernement".

Les fabricants de L'AFFTAC se sont engagés à ne plus diffuser, dans un délai de quatre mois, des produits non conformes à ce protocole.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.
Essai Eliminator 500 : remake tout gentil du Muscle Bike Kawasaki

Eliminator 2, le retour ! Quarante ans après la sortie de son premier Muscle Bike, Kawasaki propose un petit custom partageant la même mécanique que les Z et Ninja 500. Sous ses airs de brute pas trop épaisse, l'Eliminator 500 drague les nouveaux motards (permis A2) et cible la Rebel de Honda. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les meilleurs moments du GP de Catalogne MotoGP 2024 en vidéo

Le Grand Prix de Catalogne 2024 s'est disputé ce week-end sur le circuit de Montmelo à Barcelone ! Pour fêter son futur départ à la retraite, A.Espargaro s'est imposé samedi en qualifs puis au Sprint. Mais le pilote Aprilia n°41, vainqueur du même GP l'an passé, s'est incliné ce dimanche face au champion Bagnaia, au leader Martin et à l'ancien patron M.Marquez...
Catalogne 2 commentaires
La France organise le Supermoto Des Nations 2024 au circuit Carole

Le championnat du monde par équipe de Supermotard est de retour en France, sur le circuit Carole ! Disputée chaque année dans un pays différent, cette compétition oppose les plus grandes nations de la discipline… et à la fin, c'est la France qui gagne : les Bleus courront pour une treizième étoile, la dixième d'affilée ! Bande-annonce et billetterie.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
La saison MotoGP 2024 sera la dernière d'Aleix Espargaro

Aleix Espargaro a décidé de raccrocher le cuir à la fin de cette saison MotoGP 2024. Le pilote espagnol de 34 ans vient de l'annoncer en amont du Grand Prix de Catalogne, sur le circuit auprès duquel il a grandi et sur lequel il a remporté une mémorable et troisième victoire sur l'Aprilia n°41, devant son coéquipier Maverick Vinales.
Catalogne 8 commentaires
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
  • En savoir plus...