• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RECORD BATTU
Paris, le 4 juin 2024

Amalric Blanc, pilote français le plus rapide au Tourist Trophy !

Amalric Blanc, pilote français le plus rapide au Tourist Trophy !

Depuis 2018, le record français du tour de l'Ile de Man détenu par le ''frenchie'' Julien Toniutti tenait bon. Mais le flambeau est transmis : dimanche en première course Superbike du TT 2024, Amalric Blanc est descendu - largement - sous les 18 minutes au guidon de la Fireblade que lui prépare la concession Honda Moto Lyon. Premier bilan des Frenchies au TiTi...

Imprimer

"Petite chute, rien de grave, j'étais super bien en course mais suite au ravitaillement, je fais une erreur bête…", résume Amalric Blanc sur les réseaux sociaux à l'attention de ses nombreux "amis". Certes, notre compatriote n'a malheureusement pas franchi la ligne d'arrivée, mais il a ajouté une drôle ligne à son palmarès sportif...

Il est effectivement devenu le pilote français le plus rapide au Toursit Trophy ! Pour mémoire en 2018, Julien ToniuTTi avait parcouru les 60,73 km de la "Famous and dangerous" Snafell Moutain Course en 18' 09, soit un peu plus de 200 km/h de moyenne aux commandes de sa S1000RR chaussée de Michelin !

"Le point positif est mon rythme qui est top, avec un nouveau record en course", retient notre "Mister White". Aux essais de ce Tourist Trophy 2024 déjà, le n°43 était passé juste en-dessous des 18 minutes. En course cette fois, Amalric a explosé le chrono : 17 minutes et 48 secondes… record battu, officiellement !

Dans son compte-rendu, le bougre estime en disposer encore plus dans la poignée : "on apprend encore et je donnerai tout pour la course Superstock de mardi", promet le pilote doublement tricolore : Bleu-Blanc-Rouge, comme notre drapeau et comme la magnifique livrée HRC de sa CBR1000RR-R préparée par Honda Moto Lyon et chaussée de Dunlop "Fabriquée à Montluçon" : cororico !

Ses - nos ! - compatriotes ont été rudement bons dimanche en catégorie reine du GP d'Italie Tourist Trophy... Jonathan "La Bûche" Goetschy termine ainsi à une superbe 16ème place, tandis que son coéquipier Eddy Ferre au sein du team Optimark se classe 20ème : excellent résultat pour ce débutant au TT qui tourne déjà en 18' 10 !

Timothée Monot s'estime pour sa part satisfait de sa "bonne course dans l’ensemble, des bonnes sensations, la moto (sublime Kawasaki ZX-10RR confiée par Morbihan moto-Vannes, qui célèbre les 40 ans de la dynastie Ninja, NDLR) marche très bien et je me sens à l’aise dessus, je parviens même à doubler Joey Thompson sur son R1 ! Mon équipe a réalisé un super ravitaillement, un sans faute !" Contrairement à lui...

"Malheureusement, j’ai merdé dans la Pitlane…" reconnaît humblement - et dans le texte ! - l'homme à la combi squelettique (ah, c'est lui !). Auteur d'un "excès de vitesse, j’ai donc pris une pénalité d’une 1 minute qui me fait terminer cette course à la 21e place. C’est de ma faute, j’étais régulier, je ne peux en vouloir qu’à moi même".

Même constat plutôt positif de la part du pilote breton concernant la course d'ouverture de samedi, aux commandes de sa Yamaha R6… Après avoir pris un "très bon départ, je reviens rapidement sur Amalric, belle bataille entre lui et moi avec des motos identiques en termes de puissance, on a également bataillé avec les anglais", relate Timothée.

Ravitaillé prestement par son équipe - qu'il félicite au passage -, le n°39 est hélas victime d'une casse de boite de vitesse "à la fin du 3ème tour, plus précisément à Creg-Ny-Baa, il s’agit d’un gros freinage où l’on passe de la 6e à la 2e vitesse". Malgré son DNF (pour "Did Not Finish"), Tim retient là aussi le positif…

"Amélioration de mon chrono de référence en 600 cc (18' 52 contre 19' 12 auparavant), de très bonnes sensations, j’ai rigolé sous le casque, que du plaisir, une super bataille bien sympathique avec Amalric !", signale le boss de TMR (Timothée Monot Racing) qui pouvait prétendre au meilleur résultat d'un pilote français (Blanc 25ème, Ferre 26ème, Goetschy 31ème).

"Je laisse pas mal de travaille à GouGou (mécanicien de la Yamaha R6) pour les réparations, en espérant qu’il y arrive pour la semaine prochaine". Au Tourist Trophy souvent, la course contre le chrono est tout aussi stressante sur la route que dans les paddocks.

Enfin, "Last (DNF!) but not least" : Pierre-Yves Bian n'a hélas pas terminé la course d'ouverture. "J'ai abandonné car j'avais un problème au bras", précise le poulain de Peter Hickman à Moto-Net.Com, blessé à la clavicule. Il nous promet toutefois que "ça va le faire" pour le reste de la semaine. À suivre sur Moto-Net.Com : "Stay Tuned, Keep Calm and Ride Fast !"

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Nouvelle victoire renversante pour Honda aux 8 Heures de Suzuka 2024

La Fireblade n°30 a remporté hier la 45ème édition des 8H de Suzuka, confirmant l'expertise de Honda sur son tracé. Mais cette emblématique victoire a failli lui glisser des jantes à cause d'une pénalité… et de la R1 du YART qui a parcouru 220 tours elle aussi (record battu) et monte sur le podium devant sa grande rivale EWC 2024, la GSX-R Yoshimura SERT Motul… Compte-rendu(s).
Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
La Guerrilla 450 de Royal Enfield déclare la guerre aux roadsters

Très apprécié en France pour ses petites motos basiques et ''vintage'', Royal Enfield entend révolutionner le segment du roadster en proposant une moto adaptée aux motards d'aujourd'hui, ni plus ni moins. Sa Guerrilla 450 se veut simple mais efficace sur le plan mécanique, et à la page électroniquement... Présentation.
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
  • En savoir plus...