• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
KAWABUNGA
Paris, le 28 janvier 2016

World Superbike : le Ninja Sykes domine les essais de Jerez

World Superbike : le Ninja Sykes domine les essais de Jerez

Au guidon de sa ZX-10R 2016, Sykes signe les meilleurs temps des deux jours de test WSBK à Jerez (Espagne). Il précède les Ducati officielles et les deux Honda tandis que sur sa R1, Guintoli termine 8ème derrière le champion 2015 Rea. Explications.

Imprimer

Guintoli sort enfin de son mode furtif !

Depuis leurs débuts sur la R1, Sylvain Guintoli et Alex Lowes s'entraînaient sans transpondeur. Cette fois, à Jerez, les Yamaha officielles ont été officiellement chronométrées et "ça s'est bien passé !", rassure Sylvain.

Crédité du huitième temps en 1'40.018 (voir tous les chronos en dernière page), le n°50 du nouveau team Yamaha Pata Crescent se trouve à un peu plus d'une seconde de son meilleur ennemi, Tom Sykes. Un gouffre à ce niveau de compétition, mais un écart acceptable à ce stade de la saison...

Paul Denning se montre particulièrement confiant au sujet de "Guinters" : le boss des Bleus en Superbike a épluché les feuilles de temps de son poulain et considère que le meilleur reste à venir : "quand un pilote est aussi régulier, cela signifie généralement qu'il en garde dans la poignée en termes de performances".

Après avoir maintenu ses deux pilotes en mode furtif durant les derniers essais WSBK en 2015, Mister Denning déclare : "nous sommes maintenant impatients de nous rendre en Australie pour voir Sylvain davantage en mode course qu'en mode test et gravir les prochains échelons".

De son côté, Sylvain énumère les points abordés mardi et mercredi : "nouveau bras oscillant, position de pilotage, back-shifting, stratégies de frein moteur, nouvelles fourches avec diverses configurations, contrôle de traction, nous en avons beaucoup fait !", réalise-t-il.

Le champion WSBK 2014 a également testé l'aide au départ. Filmé dans la sortie de la voie des stands par son fidèle bras droit Bruno Vecchioni, Sylvain a calculé que sa R1 abat le "0 à 100 km/h en 2,6 secondes !" Suffisant pour réaliser le hole shot ? Vérification samedi 27 février pour la première course australienne !

Alors que notre compatriote a bouclé 109 tours du circuit andalou, son coéquipier Alex Lowes a dû se contenter de 79 boucles. "J'étais limité par mon épaule", regrette le n°22 Yamaha : "je ne pouvais pas trop attaquer, mais je me suis plaisir et j'espère que nous nous pourrons nous améliorer un peu avant Phillip Island".

Le champion de British Superbike 2013 signe toutefois le neuvième meilleur temps des essais, à un quart de seconde de Guintoli. Il devance confortablement (une demi-seconde) le nouveau champion de Grande-Bretagne, Josh Brookes.

Toujours encadré par le team Milwaukee, le pilote australien troque cet hiver sa R1 dépourvue de traction control (ils sont fous, ces pilotes de BSB !) contre une S1000RR bardée d'électronique... Les tests de Jerez étaient les premiers pour l'équipe anglaise en WSBK, et les premiers pour Josh depuis 2007 !

"Ces deux jours ont été positifs", estime le nouveau n°25 du championnat du monde Superbike. "Je me suis rapidement adapté à la moto et je peux sentir qu'elle a beaucoup de potentiel", prévient le "Bad Boy" dont il faudra se méfier dès Phillip Island, puisqu'il roulera à domicile...

"Nous nous sommes concentrés sur la préparation de la moto et la collecte de données et je dirais qu'à ce stade, nous sommes exactement là où nous voulons être en termes de constance et de rythme. Nous avons appris beaucoup de choses sur la moto en un court laps de temps, et terminer dans le Top 10 est un bon résultat", analyse Joshua.

Le coéquipier de Brookes, Karel Abrahams, se classe en 13ème position derrière l'unique MV Agusta de Leon Camier et la Kawasaki BSB de James Ellison. "Il y a deux jours, je n'avais encore pas même posé mes fesses sur la moto", souligne Karel, "mais j'ai déjà un bon pressentiment sur ce qu'elle peut réaliser".

À l'instar du team d'usine Kawasaki, l'équipe BMW Milwaukee se rendra la semaine prochaine à Aragon pour poursuivre les essais hivernaux. Abrahams est impatient de s'y rendre : "J'ai dû adapter un peu mon style, mais la moto donne de bons retours et je n'ai pas eu de problèmes jusqu'à présent". Pourvu que ça dure !

Sylvain Barrier effectuait lui aussi sa première sortie sur sa nouvelle monture 2016 : la ZX-10R du team Pedercini, au guidon de laquelle il signe le 15ème temps des essais. Membres de la même équipe cette année, Jérémy Guarnoni (20ème) et Christophe Ponsson (22ème) rodaient leurs Ninja en configuration Superstock.

Enfin en catégorie Supersport, le quadruple champion du monde Kenan Sofuoglu s'octroie le meilleur chrono (1'43.091), tournant plus vite que Peter Hickman et sa ZX-10R de British Superbike ! Le jeune coéquipier de Kenan chez Kawasaki Pucetti, Randy Krummenacher, se trouve à une petite demi-seconde du turc.

23ème du classement scratch et quatrième des SSP, Jules Cluzel n'a bouclé que 63 tours aux commandes de sa F3 officielle, soit 24 de moins que son coéquipier Lorenzo Zanetti (21ème). Notre "Coq Supersportif" roulait visiblement sur la réserve à Jerez... Vivement Phillip Island qu'il se débride !

.

.