• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 13 janvier 2012

Voyage de 22 000 km à moto : bilan moto et équipement

Voyage de 22 000 km à moto : bilan moto et équipement

De retour de son voyage à moto de plus de 20 000 km en quatre mois jusqu'en Mongolie , Maxime Barrat dresse le bilan technique de son aventure : moto et équipements lui ont donné entière satisfaction !

Imprimer

De retour de son voyage à moto de plus de 20 000 km en quatre mois jusqu'en Mongolie, Maxime Barrat dresse le bilan technique de son aventure : moto et équipements lui ont donné entière satisfaction !

Bilan technique après 22 000 km à moto jusqu'en Mongolie

Voilà maintenant plusieurs semaines que je suis rentré et je ne réalise toujours pas que je viens de passer 4 mois à parcourir une partie du globe jusqu'en Mongolie...

En tout, j'ai fait 22 000 km pour atteindre Oulan Oude où j'ai pris le mythique transsibérien jusqu'à Moscou. Au-delà du voyage à moto, j'ai vécu une véritable aventure humaine grâce aux rencontres, mais aussi à tous les moments que j'ai passé seul au milieu de nulle part...

Alors en attendant votre tour de partir, voici un compte rendu de l'équipement utilisé tout au long de mon voyage.

La moto : Kawasaki Versys 650

  • Année : 2010
  • 5000 km au compteur le jour du départ

Voyage en terres nomades : bilan moto et équipement

Sur les 22 000 km parcourus au cours de ce voyage, j'en ai fait 9000 sur piste et parfois même hors piste. J'ai roulé par -20°C et la moto a dormi par -30 sans connaître de soucis de démarrage. J'ai aussi traversé d'innombrables rivières ! Le cadre a, pour sa part, subi de terribles contraintes liées à la piste (tôle ondulée, sauts, saignées) mais je n'ai eu aucun souci, pas une casse, pas une panne, rien à déplorer.

En plus d'être d'une fiabilité sans faille, la Versys 650 m'a procuré beaucoup de plaisir du premier au dernier jour et dans toutes les situations. Avant de partir, j'avais déjà été séduit par le moteur et la partie cycle sur l'asphalte, mais je ne savais pas ce que cela allait donner en tout terrain... Les photos parlent d'elles-mêmes : la Versys est à l'aise partout, il suffit de bien la chausser.

Voyage en terres nomades : bilan moto et équipement

Pour ma part, j'ai opté pour deux Continental TKC 80 arrière (l'un des deux étant monté à l'avant) en prenant les dimensions proches de l'origine. Il a ensuite simplement suffi de relever le garde boue avant. La préparation a été confiée à Benoit Leveillard (BL Compétition).

L'autonomie a été revue en fixant deux portes-bidons sur le support sacoche, afin de passer de 19 à 29 litres d'essence. Ensuite pour le confort, on a rajouté une bulle haute et des protège-mains pour préserver les leviers et dévier le vent, particulièrement glacial en hiver.

Afin de protéger la mécanique, une grille a été posée sur le radiateur, des protections en résine ont été moulées sur les carters et un sabot moteur en acier a été réalisé sur mesure par BL Compétition.

Voyage de 22 000 km à moto : bilan moto et équipementL'équipement pilote : Bering

Vesté été Dundy

Si la fin de mon voyage a été glaciale, j'ai particulièrement apprécié cette veste aérée en Turquie, lorsque la température avoisinait 40 degrés. Elle m'a permis de rester bien protéger sans souffrir de la chaleur. En cas de pluie, pas de panique : une doublure jaune fluo étanche et rangée dans la poche arrière permet de rester au sec et bien visible.

Points forts Points faibles
  • Ventilation, protections et légèreté
  • Surveste étanche
  • Solidité des coutures et des fermetures éclair
  • Prend peu de place dans les bagages une fois les protections enlevées
  • Pas de poche intérieure

Veste et pantalon Alias

Pour ce voyage je voulais absolument du Gore-Tex, afin de lutter contre les intempéries et surtout contre le froid qui allait être terrible... Pour l'avoir testé jusqu'à -25°C sur la moto, j'ai été bluffé par l'efficacité, le confort et surtout la capacité de cet ensemble à se faire oublier.

Ici encore, malgré les chutes, aucune déchirure n'est à déplorer et l'étanchéité n'a pas failli. Quant aux doublures, elles sont tellement confortables et efficaces que je dormais avec lorsque je campais par -20 pour éviter de souffrir du froid !

Points forts Points faibles
  • Confort de la doublure
  • Etanchéité grâce au Gore-Tex
  • Protection contre le froid grâce à la doublure en primaloft
  • Protection en cas de chutes
  • Ne gêne pas les mouvements sur la moto
  • Nombreux rangements
  • Difficile d'enfiler la veste avec la doublure
  • Difficile de fermer la poche intérieure de la doublure une fois la veste enfilée

Chaussures Trooper

Plutôt que de prendre une paire de bottes et une paire de chaussures, j'ai voulu prendre une paire de chaussures montantes pour gagner en poids et en encombrement. Elles se sont révélées très confortables et légères, me permettant de marcher plusieurs heures avec sans aucun problème.

Points forts Points faibles
  • Confort de marche
  • Légèreté
  • Solidité
  • Semelles trop fines pour le pilotage off road
  • Aucune protection contre les cailloux
  • Aucune protection pour les chevilles en cas de chute

Sac à dos Barker

Posé en travers de la selle, ce sac a tenu toute la durée du voyage malgré les 23 kg embarqués. Les nombreux espaces de rangement et le volume important ont été un atout majeur lors de ce voyage. Pas de problème non plus du côté des sangles et des fermetures éclair : tout a tenu.

Points forts Points faibles
  • Nombreux rangements
  • Facile à sangler grâce aux nombreux points d'attaches
  • S'adapte à toutes les morphologies une fois en sac à dos
  • Housse de pluie
  • Pas prévu pour être fixé sur la selle
  • Fermetures éclair dures
  • Semelles trop fines pour le pilotage off road

Sacoche de réservoir Krugger

Maintenue par sa surface aimantée (ainsi que deux sangles sur piste), cette sacoche m'a permis de transporter tout le matériel électronique, mes papiers et les cartes sans jamais faiblir. Tout est resté au sec, quelles que soient les conditions.

Et si la place vient à manquer, il est toujours possible d'en augmenter le volume grâce à un système de soufflets permettant de passer de 15 à 25 litres.

Points forts Points faibles
  • Soufflet augmentant le volume
  • Orifice pour le passage du câble d'alimentation externe
  • Housse anti pluie
  • Solidité
  • Aimant peu compatible avec le réservoir de la Versys
  • Fournie avec de simples tendeurs pour la fixer

Gants d'été Voltage

Tout comme la veste, j'ai opté pour des gants aérés pour l'été qui ont très bien vieilli et se font très vite oublier.

Points forts Points faibles
  • Look
  • Ventilation
  • Finesse
  • Aucun !

Gants mi-saison Scores

En plus d'un look sympa, ces gants faciles à enfiler sont parfaits dans la plupart des situations. Ils m'ont d'ailleurs servi de la Géorgie à la Mongolie, sous la pluie et par des températures parfois négatives.

Points forts Points faibles
  • Look
  • Protection contre la pluie et le froid
  • Solidité
  • N'enveloppe pas assez le poignet pour contrer les courants d'air

Gants d'hiver Zoom

Ces gants d'hiver en Gore-Tex ont prouvé leur efficacité par des températures approchant parfois les -25°C, sans causer de gêne à la conduite.

Si à l'arrêt on ne ressent pas le froid, dès que l'on commence à rouler le vent fait diminuer la température de manière exponentielle avec la vitesse, et c'est là qu'ils ont montré toute leur efficacité.

Points forts Points faibles
  • Protection contre le froid et la pluie (Gore-Tex)
  • Enveloppe le poignet et fait bien la jonction avec la veste
  • Les sangles de serrage tendent à se découdre

Voyage de 22 000 km à moto : bilan moto et équipementCasque : Astone GTR Fiber Solar Visor

Ce casque de 1530 g est équipé d'une calotte en fibre qui permet d'améliorer l'absorption des chocs.

Misant avant tout sur le confort, il est équipé d'un écran fumé amovible logé dans la calotte et l'intérieur, traité antibactérien, est détachable et lavable.

Durant le voyage, je n'ai pas été dérangé par des mouvements latéraux du casque ni par des bruits aérodynamiques importants.

Points forts Points faibles
  • Confort
  • Possibilité de porter des lunettes
  • Ecran fumé amovible
  • Housses détachables et lavables
  • Buée difficile à évacuer
  • Joint de visière plus très étanche à la fin du voyage
  • Visière qui ferme mal à la fin du voyage

Voyage de 22 000 km à moto : bilan moto et équipementCaméra embarquée : Rollei Camsport

Cette petite caméra en forme de tube m'a permis de filmer très facilement des vidéos tout au long de mes 22 000 kilomètres jusqu'en Mongolie.

Solide, légère et pratique, elle ne m'a jamais gêné durant tout le voyage.

Points forts Points faibles
  • Légère
  • Facile d'utilisation
  • Se déclenche en roulant
  • Bonne autonomie
  • Résiste aux intempéries et aux températures les plus basses
  • Attaches d'origine inadaptées à la fixation sur un casque de moto

Remerciements

Je tiens à remercier particulièrement Kawasaki France, BL Compétition, K Extreme, Bering, Rollei et Astone pour m'avoir aidé à réaliser ce projet. Un grand merci aussi à ma famille et mes amis qui m'ont accompagné tout au long de l'aventure.

Voyage en terres nomades : bilan moto et équipement

Grâce à Moto-Net.Com, j'ai pu partager chaque semaine mon expérience ainsi que mon optimisme dans le contexte de crise actuel, alors merci à toute l'équipe !

Enfin merci à vous de m'avoir suivi, et pour certains d'être passé me voir au Salon de la moto à Paris (voir notre interview vidéo en direct, NDLR).

A bientôt pour de nouvelles aventures !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La Suzuki du SERT remporte les 24H Motos du Mans 2024

Suzuki accroche un nouveau record sur la classique de l'endurance au Mans avec sa 15ème victoire aux 24H Motos 2024 ! La n°12 du SERT Yoshimura termine avec un tour d'avance sur la BMW officielle et cinq sur la Yamaha du Yart, championne du monde en titre. Résultats.
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 9 commentaires
  • En savoir plus...