• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#VALENCIAGP DÉCLARATIONS
Paris, le 15 novembre 2021

Réactions des pilotes MotoGP après le Grand Prix final de Valence

Réactions des pilotes MotoGP après le Grand Prix de Valence

Le dernier Grand Prix moto de la saison 2021 n'a vu presque que du "Rouge" hier à Valence ! Bagnaia, Martin et Miller signent le premier triplé Ducati, qui remporte le titre par équipe en plus du sacre constructeur obtenu la semaine précédente à Portimao. Le champion du monde Fabio Quartararo est prévenu pour 2022, alors que Valentino Rossi quitte la piste... Déclarations.

Imprimer

Francesco Bagnaia, Ducati Factory (2ème en qualifs et 1er en course) : " Je suis ravi de cette victoire. Gagner en portant le casque de Valentino Rossi est un sentiment incroyable et la meilleure façon de célébrer sa dernière course. Ce succès est important et montre que nous sommes prêts à nous battre pour le titre l'année prochaine (titre "Pilote", puisque Ducati empoche les sacres "Constructeur" et "Team" 2021, NDRL). 

"Au cours de cette saison, nous avons amélioré les réglages de la moto course après course, et fin 2021, la Desmosedici est devenu très forte. Nous avons une très bonne base pour l'année prochaine. Nous avons acquis beaucoup d'expérience et nous avons beaucoup grandi. L'équipe est incroyable, et l'ambiance à l'intérieur du garage est incroyable ! Je suis vraiment heureux et je remercie Ducati pour tout cela".

Jorge Martin, Ducati Pramac (1er en qualifs et 2ème en course) : "Je ne pouvais pas espérer mieux, car nous terminons sur le podium une course qui s'annonçait très difficile : malade cette nuit, j'ai vomi de 22h00 à 5h00 du matin et je n'ai rien mangé depuis samedi midi. Or une course MotoGP est extrêmement physique. Deuxième dans ces conditions est incroyable, d'autant qu'il s'agit de ma première deuxième place en MotoGP".

"Je gagne en plus le titre de "Débutant de l'année" (Enea Bastianini était son dernier challenger, NDLR), donc c'est très motivant pour la suite. Ce fut une année incroyable, avec des hauts (4 podiums dont une victoire et 4 pole, NDRL) et des bas (il a manqué 4 courses à cause de ses blessures au Portugal, NDRL). Mais nous en sommes sortis plus forts : merci à mon équipe, Ducati et ma famille".

Jack Miller, Ducati Factory (3ème en qualifs et 3ème en course) : " Je suis super content, même si j'aurais aimé obtenir quelque chose de plus aujourd'hui... Malheureusement, j'ai perdu du temps au départ et j'ai dû me replacer dans la lutte pour le podium. Mais c'était une bonne course, et j'ai pris beaucoup de plaisir. Valence est une piste que j'aime beaucoup, et c'est bien de finir la saison comme ça".

"C'est la première fois que trois Ducati terminent sur le podium, et c'est super d'en faire partie. Je suis sûr que notre moto sera encore meilleure l'année prochaine, alors j'attends avec impatience la saison 2022 pour me battre pour le titre. Quatrième, c'est mon meilleur résultat en MotoGP : j'espère donc faire encore mieux l'année prochaine".

Joan Mir, Suzuki Factory (4ème en qualifs et 4ème en course) : "Eh bien, je ne sais pas par où commencer car je suis vraiment déçu… Je ne m'attendais pas à ses sensations en course : je pensais au contraire que cela pourrait être notre jour, parce que j'avais un rythme soutenu tout au long du week-end. Mais en course, j'avais du mal avec l'avant de la moto".

 

"Au final, je n'ai pas pu mieux faire que quatrième : ce n'est pas de cette façon que je voulais que la course se déroule. Je veux me battre pour le podium à chaque fois, surtout ici (Valence est le seul circuit où il s'est déjà imposé en MotoGP lors du GP d'Europe 2020, NDLR). Je termine troisième au championnat, ce qui est tout de même quelque chose de positif après une saison difficile pour nous".

Fabio Quartararo, Yamaha Factory (8ème en qualifs et 5ème en course) : "Pour être honnête, je suis satisfait car nous avons débuté dans une mauvaise posture vendredi matin, mais nous terminons dans un bon rythme en course. Nous avons fait des changements sur la moto dimanche au warm-up, à l'origine de cette progression".

"Ce n'était pas facile, j'étais en difficulté avec le pneu avant, mais nous avons réussi quelque chose de très bon. Et puis je voulais m'amuser aujourd'hui, et je me suis amusé. Donc, je suis super content. Même si ce n'était pas un week-end parfait, nous finissons 5ème. Nous terminons la saison dans le bon sens, mais avec du travail devant nous parce qu'on a vu les progrès de Ducati dans la deuxième partie de saison".

"Concernant le titre, j'avoue ne pas avoir de mots quand je vois mon nom sur le trophée ou quand on a fait la photo des trois vainqueurs 2021 (avec le champion Moto2 Remy Gardner et le champion Moto3 Pedro Acosta ci-dessus, NDLR)… Être le premier champion du monde français en catégorie reine, c'est spécial car je resterai toujours le premier. Je veux dire merci à Vale (Rossi, NDLR) car il m'a beaucoup inspiré quand j'étais enfant".

Johann Zarco, Ducati Pramac (5ème en qualifs et 6ème en course) : "J'ai mal commencé la course avec un mauvais départ : j'essaie de progresser sur cet aspect, mais je n'ai pas bien géré l'embrayage. J'ai sans doute manqué le podium à cause de ce départ raté, donc forcément déçu".

"Car ensuite la course s'est bien déroulée et, à mi-parcours, j'étais plus rapide que les autres notamment Brad (Binder, NDLR) derrière lequel j'ai perdu un peu de temps parce qu'il était assez fort sur les freins et les gaz. Ceci étant, je suis satisfait de cette saison et heureux de terminer 4ème au général et premier pilote indépendant. Mais j'ai envie de faire mieux l'année prochaine !".

Brad Binder, KTM Factory (7ème en qualifs et 7ème en course) : "Je suis content de ma fin de saison (le sud-Africain termine 6ème au général derrière Zarco, NDLR), mais la course a en revanche été beaucoup plus difficile que ce à quoi je m'attendais. Je pensais être plus rapide mais, malheureusement, il me manquait quelque chose dans certains endroits et finalement l'écart était trop important".

 

"C'était une course difficile, mais j'ai fait de mon mieux du premier au dernier tour. Je quitte Valence heureux car j'ai tout laissé sur la table. Je suis globalement satisfait de ma régularité cette année, et de ma progression (3 entrées dans le Top 5, dont une victoire au GP d'Autriche, NDLR). Merci à l'équipe : même si nous avons eu des moments difficiles, ils n'ont jamais cessé de travailler".

Valentino Rossi, Yamaha SRT (10ème en qualifs et 10ème en course) : Valentino Rossi, Légende du MotoGP, fier de son ultime Top 10 à Valence

Franco Morbidelli, Yamaha Factory (11ème en qualifs et 11ème en course) : "J'ai eu la chance de profiter des derniers tours de Valentino puisque que je roulais derrière. Je me sens vraiment chanceux pour ça. Avant la course, je voulais rester le plus loin possible de lui, pour éviter d'être impliqué dans quoi que ce soit qui puisse bouleverser sa dernière course. Mais je me suis quand même retrouvé derrière lui !"

"Au final, j'ai apprécié cette opportunité, d'autant qu'il était vraiment très rapide et difficile à doubler. En fin de course, il a même fait un pas supplémentaire en accélérant son rythme : c'était juste incroyable ! Je me sens vraiment chanceux, et c'était une très belle course".

Prochain rendez-vous MotoGP les 18 et 19 novembre prochains à Jerez  (Espagne) pour les tests d'intersaison. Marc Marquez sera le grand absent de ces essais importants, qui définissent la voie à suivre pendant l'hiver : l'officiel Honda est toujours au repos suite à sa chute en motocross qui a réveillé d'anciens troubles de la vision.  Le HRC entame 2022 comme se termine 2021 : en position de faiblesse... Restez connectés !

Résultats du GP de Valence MotoGP 2021 

  1. Francesco BAGNAIA Ducati 41'15.481
  2. Jorge MARTIN Ducati +0.489
  3. Jack MILLER Ducati +0.823
  4. Joan MIR Suzuki +5.214
  5. Fabio QUARTARARO Yamaha +5.439
  6. Johann ZARCO Ducati +6.993
  7. Brad BINDER KTM +8.437
  8. Enea BASTIANINI Ducati +10.933
  9. Aleix ESPARGARO Aprilia +12.651
  10. Valentino ROSSI Yamaha +13.468
  11. Franco MORBIDELLI Yamaha +14.085
  12. Andrea DOVIZIOSO Yamaha +16.534
  13. Alex MARQUEZ Honda +17.059
  14. Miguel OLIVEIRA KTM +18.221
  15. Iker LECUONA KTM +19.233
  16. Maverick VIÑALES Aprilia +19.815
  17. Luca MARINI Ducati +28.860
  18. Danilo PETRUCCI KTM +32.169

Non classés

  • Alex RINS Suzuki 17 Tours
  • Takaaki NAKAGAMI Honda 23 Tours

Classement général du championnat du monde MotoGP 2021

  1. Fabio QUARTARARO Yamaha 278 points
  2. Francesco BAGNAIA Ducati 252
  3. Joan MIR Suzuki 208
  4. Jack MILLER Ducati 181
  5. Johann ZARCO Ducati 173
  6. Brad BINDER KTM 151
  7. Marc MARQUEZ Honda 142
  8. Aleix ESPARGARO Aprilia 120
  9. Jorge MARTIN Ducati 111
  10. Maverick VIÑALES Aprilia 106
  11. Enea BASTIANINI Ducati 102
  12. Pol ESPARGARO Honda 100
  13. Alex RINS Suzuki 99
  14. Miguel OLIVEIRA KTM 94
  15. Takaaki NAKAGAMI Honda 76
  16. Alex MARQUEZ Honda 70
  17. Franco MORBIDELLI Yamaha 47
  18. Valentino ROSSI Yamaha 44
  19. Luca MARINI Ducati 41
  20. Iker LECUONA KTM 39
  21. Danilo PETRUCCI KTM 37
  22. Stefan BRADL Honda 14
  23. Michele PIRRO Ducati 12
  24. Andrea DOVIZIOSO Yamaha 12
  25. Dani PEDROSA KTM 6
  26. Lorenzo SAVADORI Aprilia 4
  27. Tito RABAT Ducati 1
  28. Cal CRUTCHLOW Yamaha 0
  29. Garrett GERLOFF Yamaha 0
  30. Jake DIXON Yamaha  0

Résultats des pilotes MotoGP 2021

 

Classements constructeurs et teams MotoGP 2021

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.
Essai Eliminator 500 : remake tout gentil du Muscle Bike Kawasaki

Eliminator 2, le retour ! Quarante ans après la sortie de son premier Muscle Bike, Kawasaki propose un petit custom partageant la même mécanique que les Z et Ninja 500. Sous ses airs de brute pas trop épaisse, l'Eliminator 500 drague les nouveaux motards (permis A2) et cible la Rebel de Honda. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

HJC commercialise le casque de Quartararo au GP de France 2024 

Ce n'est pas une grande surprise : les hordes de supporters de Fabio Quartararo ont adoré le casque que leur idole portait pour ''son'' Grand Prix de France 2024. Comme en 2023 donc, HJC tire une série limité du Rpha 1 Quartararo Le Mans Special peint en bleu et rose, avec diablotin qui tire la langue...
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Horaires du Grand Prix de Catalogne MotoGP 2024

Exceptionnellement décalé en septembre, le GP de Catalogne 2023 avait été dominé par les deux Aprilia officielles ! Cette année, le deuxième Grand Prix espagnol (sur quatre !) retrouve sa date traditionnelle... et sera gagné par une Ducati ? Martin est favori chez lui devant Bagnaia, Marquez et Bastianini, mais Vinales, Acosta et Binder sont chauds aussi.
Catalogne 2 commentaires
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Ça roule pour le marché français des - grosses - motos en avril 2024

En avril, remonte les files ! Malgré la mise en œuvre du contrôle technique, la prolifération et diversification des radars, certaines interdictions de rouler ou de stationner gratuitement, les français perçoivent encore et toujours la moto comme une solution, et non comme un problème. La preuve ? Ils en achètent toujours plus ! Bilan.

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 22 septembre : GP d'Inde
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...