• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉS 2013
Cologne (Allemagne), le 2 octobre 2012

Les Yamaha FJR1300 montent en grade en 2013

Les Yamaha FJR1300 montent en grade en 2013

Les Yamaha FJR1300 standard et automatique subissent de profonds remaniements en 2013, esthétiques mais aussi - surtout - électroniques. Commande des gaz, cartographie moteur, traction, vitesse, voire suspensions : tout est désormais sous contrôle !

Imprimer

Le mois dernier, Yamaha nous avertissait déjà que ses XJ6, Diversion et Diversion F subiraient pour 2013 quelques petites retouches (lire MNC du 30 août 2012). À la mi-septembre, c'est Jorge Lorenzo Himself qui dévoilait un nouveau coloris "Race Blu" disponible sur les sportives aux diapasons (lire MNC du 14 septembre 2012)...

Il y a quelques jours enfin, on apprenait par une voie plus dérobée que la FJR1300 ferait l'objet d'une mise à jour pour l'année prochaine (lire MNC du 25 septembre 2012 : pas de pot pour la Yamaha FJR1300 (?) 2013)...

Or l'information est désormais directement confirmée par la firme d'Iwata, qui expose à partir d'aujourd'hui au salon Intermot à Cologne la toute nouvelle version de sa grosse routière, la FJR 1300, en présence de Jorge Lorenzo himself. Au programme 2013 de la GT : "un style plus incisif, un contrôle plus précis, des fonctionnalités plus puissantes" résume le constructeur.

Les clichés du catalogue Akrapovic avait déjà permis d'entrevoir une partie du nouveau carénage et de noter la présence d'un pare-brise plus imposant. Ce dernier limiterait la pression de l'air et les turbulences grâce à sa nouvelle forme et à de nouvelles entrées et sorties d'air.

Plus simple de conception, la nouvelle bulle électrique se meut plus rapidement - "deux fois plus vite", d'après les ingénieurs nippons - et conserve sa position lorsque le moteur est arrêté. Le carénage se veut lui aussi plus protecteur, et plus simple puisque "le panneau réglable du bas de carénage à été modifié de sorte qu'on puisse le régler sans outils", souligne Yam'.

Naturellement, la FJR profite de cette cure de jouvence pour troquer ses vieilles ampoules de clignotants contre des LED. Le nouveau double optique avant reçoit lui aussi une série de diodes électroluminescentes et donne un coup de jeune à la "treize-cents", dont la cylindrée ne bouge pas...

Le 4-cylindres de 1298 cc reçoit en revanche le système YCC-T ("Yamaha Chip Controlled Throttle" ou contrôle électronique de l'ouverture des gaz) qui se charge de faire l'intermédiaire entre le pilote et le papillon des gaz. Grâce à lui, la puissance "globale" serait augmentée de 2 kW (2,7 ch environ).

Lors de cette greffe électronique, le moteur a également reçu de nouveaux corps d'injection et un nouveau système d'échappement " dont les composants internes ont été remodelés, la longueur a été accrue et les embouts modernisés" pour optimiser, là encore, les performances globales de la FJR.

"En favorisant le fonctionnement du moteur, les nouveaux systèmes d'admission et d'échappement ont permis de réduire le nombre de catalyseurs du système d'échappement, qui en compte maintenant deux au lieu de quatre. Outre un gain de poids, la réduction du nombre de catalyseurs requise par la réglementation sur les émissions de gaz contribue à lutter contre la pénurie de métaux rares, se félicite dans le même temps Yamaha.

Nouvelles FJR fin octobre 2012

Interrogé par Moto-Net.Com sur le stand Yamaha du Salon Intermot de Cologne, le big boss de Yamaha Motor France nous a confirmé que les nouvelles FJR 1300 arriveraient en concessions "fin octobre 2012 pour la version standard et fin décembre pour la version ABS".

"Le prix est encore en négociation avec le Japon mais j'espère le maintenir proche du tarif actuel" (16 999 euros en version standard et 17 999 euros pour la version ABS, NDLR). A suivre naturellement de près sur MNC : restez connectés !

Dernière modification mécanique enfin : "pour la première fois, le bloc moteur FJR comporte des cylindres sans chemise revêtus d'un placage en céramique, dont le design n'est pas sans rappeler celui utilisé avec succès sur les modèles supersport YZF-R1 et YZF-R6", décrivent les Japonais.

"Au lieu d'utiliser un revêtement ou des chemises traditionnelles serties dans le bloc cylindre en alliage", précisent-ils, "le nouveau système consiste à appliquer le traitement directement sur l'alliage du bloc. Il présente le principal avantage d'améliorer la dissipation de la chaleur, afin d'assurer un fonctionnement puissant et régulier du moteur".

Installé l'an dernier sur la R1 - mais inauguré sur la Super Ténéré en 2010 ! -, le TCS ("Traction Control System", pas besoin de traduction !) fait son apparition sur la nouvelle FJR1300 : "une amélioration notable (...) qui fera certainement le plaisir des conducteurs utilisant leur moto toute l'année, par tous les temps".

De même, la GT de Yamaha sera équipée de série en 2013 du système maison D-Mode permettant de jongler entre deux cartographies moteur - une version "T" plus progressive et une version "S" plus sportive - et d'un régulateur de vitesse, fort utile de nos jours !

La version automatique de la FJR - la "FJR1300AS" - voit le fonctionnement de son système YCC-S amélioré : "Le système électronique dernière génération favorise des passages de rapports plus rapides et plus souples, permettant une utilisation sportive plus agréable".

En outre, une nouvelle fonction dénommée "Stop mode" fait automatiquement rétrograder la FJR au premier rapport lorsque celle-ci s'arrête après avoir roulé au pas. "Elle convient particulièrement pour les démarrages et arrêts incessants lors de la conduite de ville, aux carrefours ou dans les embouteillages", assure le constructeur.

Au niveau partie-cycle aussi, la FJR1300AS est particulièrement gâtée ! En effet, la version automatique de la routière Yamaha accueille en 2013 des suspensions à réglage électronique !

"À l'aide d'un bouton situé sur le guidon, le conducteur a le choix entre les réglages suivants : "One-Up", "One-Up with Luggage" (avec bagages, NDLR), "Two-Up" ou "Two-Up with Luggage"", détaille Yamaha. "Outre ces quatre réglages principaux, un amortissement "Soft", "Standard" et "Hard" peut être précisé pour chaque réglage".

Si bien qu'au total "Yamaha propose douze options de réglage de la suspension !", s'étonnent eux-mêmes les Bleus !

Pour cela, la FJR automatique a du se doter d'une nouvelle fourche inversée dont "le mécanisme de compression est contenu dans la fourche gauche, tandis que le mécanisme de détente est assuré par la fourche droite, un système qui a déjà fait ses preuves sur la YZF-R1".

"Il est essentiel que les fonctions de détente et d'amortissement soient dissociées", insiste le constructeur, "car la séparation des fluides hydrauliques permet au système d'offrir une gamme plus élargie de réglages d'amortissement".

La version FJR1300A "tout court" - attention cette "A" est la version avec boite manuelle... - doit pour sa part se contenter de nouveaux composants de fourche avant et de réglages optimisés de la suspension arrière.

Les deux versions reçoivent également de nouveaux commodos, un nouveau tableau de bord composé "d'un compteur numérique au centre, d'un compte-tours analogique à gauche et d'un écran matriciel par points multifonction à droite", un nouveau revêtement des flancs de selle, de nouveaux feux arrières séparés et de nouveaux repose-pieds.

Autant de preuves irréfutables qui prouvent que "les ingénieurs de Yamaha ont passé au crible le design et les fonctions de chaque aspect des modèles FJR 2013" !

Même la béquille centrale a été modifiée, "pour plus de confort d’utilisation et de commodité", assurent les responsables d'Iwata. "En effet, le bras de levier et la position des pivots ont subis des modifications". D'après leurs savants calculs : "la mise de la moto sur la béquille centrale représente un gain d’énergie de 30%".

"À l'instar des modèles précédents, la dernière version de la FJR1300A et de la FJR1300AS sera équipée de sacoches latérales de série de couleurs assorties à la moto", conclue Yamaha. En attendant les fiches techniques, dates d'arrivée en concession et tarifs de ces nouvelles Yamaha 2013, voici la liste de leurs accessoires :

Accessoires des Yamaha FJR1300A/AS 2013

  • Silencieux Akrapovic en titane léger
  • Sacs internes pour sacoche latérale avec poignées et bandoulières
  • Top-case de 50 litres assorti au coloris de la moto
  • Sac interne de 40 litres pour top-case avec poignées et bandoulières
  • Dossier passager pour top-case de 50 litres
  • Pare-brise haut de 593 x 510 mm (100 mm plus haut que le standard)
  • Selle biplace ultraconfortable
  • Tampon de protection de cadre
  • Protège-mains assortis au coloris de la moto
  • Protège-pieds assortis au coloris de la moto
  • Support de GPS compatible avec les appareils Garmin
  • Prise de 12 V supplémentaire (FJR1300A uniquement)
  • Sacoche de réservoir de 35 litres
  • Protection de réservoir FJR
  • Support de fixation pour top-case
  • Serrure pour top-case/sacoche latérale pour verrouillage à clé unique
  • Housse d'intérieur (grande et moyenne)
  • Housse d'extérieur (grande et moyenne)

    Il est à noter que "les sacoches latérales et le top-case de 50 litres sont des produits distincts et (que) Yamaha recommande de ne pas les installer ni les utiliser en même temps".

    Enfin, Yamaha prévoit de commercialiser en France la FJR1300AS dans deux coloris : "Magnetic Bronze" et "Midnight Black". La version "A" à la boîte mécanique profitera d'une troisième teinte : "Frosted Blade" (gris).

  • .

    .

    Commentaires

    Ajouter un commentaire

    Identifiez-vous pour publier un commentaire.

    .

    A lire aussi sur le Journal moto du Net

    Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
    Les petites vieilles Yamaha de GP roulées par Rossi, Rea et compagnie

Fondé en 2021, le Yamaha Racing Heritage Club a pour objectif de protéger et célébrer le riche patrimoine de Yamaha en Grand Prix moto, World Superbike, Motocross et Rallye Raid. Certaines machines, présentes à Jerez pour les Yamaha Racing Experience, ont été pilotées par de grands champions : Rossi, Rea, Cadalora, Canepa, etc. Retour en vidéo !
    La relève du champion turc Toprak Razgatlioglu est déjà assurée !

Zayn a déjà énormément de succès sur Instagram : le fils de Kenan ''quintuple champion de World Supersport'' Sofuoglu avait notamment fait sensation sur internet en pilotant seul une Goldwing à 3 ans, en conduisant une Ferrari à 4 ans… Cette année, le mini n°54 vient de remporter ses premières victoires à moto et en kart. Ça promet...
    Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
    Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
    Guides pratiques 1 commentaire
    • En savoir plus...