• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉS 2006
Paris, le 29 septembre 2005

La nouvelle Yamaha FJR 1300 perd son embrayage !

La nouvelle Yamaha FJR 1300 perd son embrayage !

Yamaha présente pour 2006 une toute nouvelle FJR 1300AS dépourvue d'embrayage au guidon : la première sport GT semi-automatique est équipée d'une transmission à commandes robotisées issue de l'automobile...

Imprimer

Présentée hier soir au Lido en même temps que le reste de la gamme Yamaha 2006, la toute nouvelle FJR 1300AS est dotée du système YCC-S (Yamaha Chip Controlled Shift) qui relègue aux oubliettes l'usage manuel de l'embrayage...

La déjà remarquable machine à avaler des bornes à un rythme soutenu dans un confort irréprochable (lire notre Dossier spécial Moto Tour 2004) devient donc la "première routière équipée d'une transmission à commandes robotisées", explique Yamaha, toute fière d'inaugurer sa technologie YCC-S.

La nouvelle Yamaha 1300 FJR perd son embrayage !

La seule différence visible entre la FJR 1300AS et la FJR 1300A "classique" - qui connaît elle aussi plusieurs évolutions, voir ci-dessous - se situe au niveau du levier d'embrayage, absent de la version semi-automatique.

La nouvelle Yamaha 1300 FJR perd son embrayage !

"Le système YCC-S n'est pas un mécanisme de transmission automatique puisqu'il nécessite une intervention de l'utilisateur qui conserve le contrôle total des changements de rapports", précise Yamaha : il s'agit plutôt d'un dispositif "semi-automatique, dans le cadre duquel l'effort physique nécessaire pour changer de rapport est quasiment éliminé".

La nouvelle Yamaha 1300 FJR perd son embrayage !

La marque aux diapasons affirme ainsi avoir pensé aux "habitués des longs voyages", qui savent que "la main et le pied gauches sont soumis à rude épreuve dans différentes conditions, qu'il s'agisse de la conduite en ville avec des arrêts fréquents, des balades sur les routes secondaires tortueuses ou en montagne, quand les changements de rapports sont fréquents".

La nouvelle Yamaha 1300 FJR perd son embrayage !

Sur le plan technique, "le système YCC-S intègre deux capteurs électroniques : le premier pour l'embrayage et le second pour le contrôle du rapport", précisent les ingénieurs japonais : "le changement de rapport est entièrement contrôlé par voie électronique à l'aide d'une unité centrale dédiée qui gère de manière idéale l'action de l'embrayage et la transmission". Le changement de rapport s'effectuerait en "1 ou 2 dixièmes de seconde".

La nouvelle Yamaha 1300 FJR perd son embrayage !

Le système YCC-S est assez similaire aux dispositifs électroniques de changements de rapports utilisés en automobile, mais il a été optimisé pour tenir compte des impératifs de poids et d'encombrement propres à la moto. Il ne pèse au total que 4 kg et "ses effets sur la maniabilité de la FJR ont été réduits au minimum en implantant les composants les plus lourds à proximité du centre de gravité de la moto", explique Yamaha.

A la main ou au pied ?

Le système YCC-S permet de changer de rapport soit à la main, soit au pied, grâce à une commande manuelle positionnée sur la partie gauche du guidon et à un sélecteur d'apparence classique qui actionne une commande interne.

La nouvelle Yamaha 1300 FJR perd son embrayage !

En mode manuel, on monte les rapports avec l'index gauche et on rétrograde avec le pouce gauche. En mode "traditionnel", les rapports sont changés avec le pied mais le sélecteur active en réalité une commande électronique interne. "Il n'y a donc pas de liaison mécanique avec la boîte de vitesses", précise Yamaha.

Autres évolutions

Les deux modèles (1300AS semi-automatique et 1300A "classique") disposent en série de l'ABS et de freins avant/arrière combinés (CBS), mais seule la FJR1 300AS bénéficie en série de poignées chauffantes.

"Entièrement remodelée", la FJR1300A "normale" est équipée d'un nouveau carénage "aérodynamique et élégant qui offre un niveau de confort encore supérieur", promet Yamaha...

A tel point que les gros rouleurs pressés pourront se demander, vaguement inquiets, jusqu'où ira cette quête du confort absolu car la barre était déjà très haute avec l'excellente FJR actuelle !

  • Réglage de bulle optimisé
    Sur le modèle 2006, la bulle est réglable sur 12 cm contre 8 auparavant. "En position haute, la nouvelle bulle est ainsi 4,6 mm plus haute et 63,4 mm plus proche du pilote", calcule le constructeur. En revanche, toujours pas de mémorisation de la position idéale lorsque le contact est coupé. "La désactivation du système est très faisable, mais jusqu'à présent personne ne nous l'a demandée", précise le concessionnaire Yamaha Moto Révolution à Versailles.
  • Flancs de carénage réglables en largeur
    Grâce à un dispositif de réglage à deux crans, on peut adapter la largeur des flancs de carénage sur une distance de 30 mm et ainsi "contrôler le flux d'air dans la région des genoux et de l'estomac".
  • Bras oscillant plus long
    Les FJR 2006 sont dotées d'un bras oscillant rallongé affichant une longueur de 567 mm entre le pivot et l'axe de la roue, soit 35 mm de plus que sur la version 2005.
  • Nouveau radiateur incurvé
    Les deux nouvelles FJR bénéficient en outre d'un nouveau radiateur incurvé avec double ventilateur en remplacement du radiateur plat de la version 2005 et de son ventilateur unique. "Cette nouvelle configuration améliore le comportement à haute vitesse tout en garantissant un refroidissement optimal", estiment les ingénieurs Yamaha qui ont également agrandi les prises d'air du radiateur et ajouté une nouvelle ouïe d'aération sous l'instrumentation.

La nouvelle Yamaha 1300 FJR perd son embrayage !

  • Nouveau pignon intermédiaire
    Les nouvelles FJR 2006 sont équipées d'un pignon intermédiaire de 37 dents, soit une de plus que sur les versions 2005. "Cette augmentation du diamètre du pignon a permis d'allonger les rapports de transmission de 2,7%, réduisant ainsi le régime du moteur aux vitesses habituellement adoptées pour les longues distances et garantissant ainsi un confort supérieur pour le pilote et son passager".

La nouvelle Yamaha 1300 FJR perd son embrayage !

  • Hauteur de selle réglable
    Le modèle 2006 bénéficie d'une selle réglable en hauteur sur une amplitude totale de 20 mm en deux crans.
  • Guidon réglable à trois positions
    La nouvelle FJR est également dotée d'un guidon réglable pouvant coulisser vers l'avant ou l'arrière sur une longueur de 11 mm en trois positions.
  • ABS avec Combination Brake System (CBS ABS)
    Dès que le frein arrière est activé, le système CBS ABS applique automatiquement à la roue avant une certaine puissance de freinage.
  • Poignée de gaz progressive "afin d'offrir une réponse plus souple à bas et mi-régimes"
  • Nouvelle implantation des platines repose-pieds
    Les repose-pieds sont implantés 40 mm plus en avant, 20 mm plus bas et avec un éloignement supérieur de 4 mm par rapport au cadre.
  • Nouveaux catalyseur à nid d'abeille et capteur O2 avec élément chauffant
    Afin de s'assurer que les FJR1 300A et FJR1 300AS vont "au-delà de la norme européenne EU3 en matière d'émissions gazeuses", Yamaha a équipé le système d'échappement d'une "nouvelle structure en nid d'abeille intégrée au catalyseur". Le système d'échappement intègre en outre "un nouveau capteur O2 (sonde lambda) avec élément chauffant qui contribue à réduire les émissions gazeuses en déterminant avec une plus grande précision l'alimentation en essence juste après le démarrage du moteur, lorsque la température des gaz d'échappement est encore relativement faible".
  • Nouvel espace de rangement pour les accessoires
    Le nouvel espace de rangement, d'une contenance d'un litre, est doté d'une prise DC de 2 V et 30 W.

La nouvelle Yamaha 1300 FJR perd son embrayage !

  • Nouvelle boucle arrière
    La nouvelle boucle arrière de cadre a été développée afin de "faciliter la mise sur béquille centrale et de réduire la largeur de la FJR lorsqu'elle est dotée de ses valises latérales".
  • Valises latérales de série
    Les modèles 2006 disposent des valises latérales en équipement de série.

Les FJR1300A et FJR1300AS 2006 seront disponibles en Ocean Depth Blue, Desert Metallic et Silver Storm

A noter encore au rayon des nouvelles Yamaha 2006 la superbe MT-03 (lire Moto-Net du 6 septembre 2005), l'intrigant concept bike MT-0S (une MT-01 à vocation plus sportive) et d'autres sur lesquelles nous reviendrons très bientôt... Restez connectés !

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Bonjour, je viens de lire ces avis assez différents avec un certain amusement. Possesseur d'une FJR ABS de 2004, je parcours 10 000 Km par an et par tous les temps. J'aimerai réagir sur certains points : Ceux qui pensent que piloter une moto c'est jouer de la boite se mettent le doigt dans l'oeil jusqu'à la clavicule. Le pilotage c'est gérer auu mieux les trajectoires, les accélèrations et les freinages afin de perdre le moins de temps possible. Le fait de ne pas avoir à jouer de l'ambrayage fait ganer du temps et favorise la concentration. Je ne vois pas ce qu'il y à de dévalorisant à comparer une moto à un scooter du fait qu'elle a un embrayage ou une boite auto. Les scootéristes ont autant de mérite que les motards, ils roulent en deux roues avec les memes avantages et inconvénients. Ce sont souvent des gros rouleurs qui aspirent tout simplement à un confort supérieur. Essayez donc un 650 Burgman et vous aurez tout compris ... à moins que vous n'osiez avouer le plaisir que vous aurez éprouvé au guidon d'un tel engin. Tiens il me vient une idée ... Honda n'a t'il pas sorti une moto a boite auto ? DN 01 ?. Dernière chose : La FJR, n'est certa pas destinée aux wheelings mais m'étonnerait fort que meme sans poignée de gauche elle n'en soit pas capable vu le couple de la bete. Allez, sans rancune et bonne route à tous. Et puis je continuerai à dire bonjour aux scoots. Fred
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Encore de l'électro-nique qui ne sert pas à grand chose : un embrayage manuel et quand même bien utile pour les manoeuvres, les relances, les tout-droits,... L'électronique quand ça merde il ne reste plus que la dépanneuse ! Ok une boite robotisée est plus rapide qu'une boite manuelle mais sur un FJR c'est pas l'argument massue, en plus vu le couple du bestiau on ne passe pas son temps à changer de rapport, non plus. Bientôt une FJR turbo mazout avec toit ouvrant, direction assistée et siège vibrant ?
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Je trouve que c'est une évolution logique. Ceux qui veulent faire des wheeling avec cette machine n'ont rien compris et ceux qui disent que ce n'est pas sportif non plus ! Schuhmacher, Alonzo, Raïkkonen et leurs F1 ont bien des boîtes séquentielles commandées par boutons au volant, donc semi-automatiques. Les voitures de sport "hauts de gammes" (Mercedes, Porsche, BMW...) sont équipées de boîtes tryptoniques, donc semi-automatiques. Les motos de grands prix sont équipées de shifters (passage des vitesses par air comprimé), donc boîtes semi-automatiques. J'ai une voiture à boîte automatique et j'en suis enchanté. Contrairement à ce pensent les ignares, c'est beaucoup plus réactif qu'une boîte manuelle et permet de mieux se concentrer sur sa trajectoire.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Premier semestre 2024 excellent pour les gros cubes, lent pour les 125

Le marché français du motocycle est stable, avec 110 257 immatriculations enregistrées au premier semestre 2024 (-0,8%)... Certes, mais sur la même période les 125 cc ont baissé de -7,5 % tandis que les grosses cylindrées résistent à +1,8 %. Bilan !
Et si Marc Marquez ne gagnait plus en MotoGP ?

Deux ans et huit mois séparent Marc Marquez de sa dernière victoire en MotoGP, décrochée sur Honda lors du Grand Prix de San Marin 2021. Désormais sur Ducati, l'octuple champion du monde est de retour sur le podium… mais pas encore sur la plus haute marche, même sur son circuit du Sachsenring !
Allemagne 2 commentaires
Remontée de files à moto : l'expérience sans fin

Huit ans (!) déjà que l'État botte en touche sur la remontée de files à moto et scooter au lieu de légaliser cette pratique indispensable à la fluidification du trafic. Huit ans (!!) que la Circulation interfiles (CIF) fait l'objet d'une expérimentation grandeur nature dans plusieurs départements... de nouveau reconduite jusqu'au 15 septembre 2024 !
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
  • En savoir plus...