• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Tunis (Tunisie), le 2 mai 2014

Départ en fanfare pour le premier Tunisian Moto Tour

Départ en fanfare pour le premier Tunisian Moto Tour

Courte étape de ce premier Tunisian Moto Tour , mais longue journée : débarquement, contrôles techniques et démarrage de cette première édition prometteuse. Sebastien Lagut (Yamaha 450 YZF) s'impose, mais la course ne fait que commencer...

Imprimer

Courte étape de ce premier Tunisian Moto Tour, mais longue journée : débarquement, contrôles techniques et démarrage de cette première édition prometteuse. Sebastien Lagut (Yamaha 450 YZF) s'impose, mais la course ne fait que commencer...

Les 80 participants de la première édition du Tunisian Moto Tour se sont retrouvés jeudi matin sur le port de Marseille pour embarquer vers l'aventure tunisienne du Moto Tour.

Départ en fanfare pour le premier Tunisian Moto Tour

Après une paisible traversée de près de 24 heures, c'est l'arrivée au port de la Goulette à Tunis. Formalités douanières, contrôle technique des machines et parade dans la ville de Tunis nous amèneront enfin au départ de ce rallye exotique, sous le soleil tunisien.

Un accueil incroyable nous attendait à Tunis avec fanfare et foule de spectateurs venus voir l'événement moto tant attendu !

Départ en fanfare pour le premier Tunisian Moto Tour

Départ en fanfare pour le premier Tunisian Moto Tour

L'étape du jour est courte (57 km) avec deux spéciales : une sur le circuit du Belvédère à Tunis, circuit mythique style Monaco d'une longueur d'1,7 km, et une spéciale surprise avec un "Run" de 450 m deux par deux. Original pour une spéciale de rallye !

Le parcours de liaison est principalement urbain, avec quelques portions de voies rapides. Rien de très intéressant pour l'instant, mais tout le monde sait que cette première petite étape est une sorte de prologue aux véritables étapes de pur rallye qui nous attendent. En outre, les manutentions de débarquement, transport de bagages personnels et autres formalités n'ont pas été de tout repos et ont déjà été suffisamment éprouvantes.

Bravo toutefois à l'organisation pour avoir maintenu le programme prévu pour cette étape malgré les retards : panne d'un moteur sur le bateau durant la traversée, soit une vitesse de croisière réduite entraînant un retard de près de deux heures à l'arrivée, formalités douanières un poil perturbées par certains pilotes n'étant pas en possession des originaux de tous les documents concernant leurs machines...

Le départ est finalement donné et le programme maintenu. Parmi les participants on saluera les trois Kyoto "Dax" K200 venus se mesurer aux grandes, un peu de douce folie qui tombe à pic dans cette ambiance de fête !

Départ en fanfare pour le premier Tunisian Moto Tour

Départ en fanfare pour le premier Tunisian Moto Tour

Du côté des favoris de l'étape, on s'attend à une baston entre les deux pilotes les mieux armés pour la spéciale du Belvédère, les deux "top guns" au guidon de leur Yamaha 450 YZF : une de 2012 pour Sébastien Lagut (troisième du dernier Dark Dog Moto Tour) et une de 2014 pour le pilote officiel Yamaha du Team 2B/Delétang Julien Toniutti.

David Bournisien, coorganisateur avec Marc Fontan, nous a bien prévenus lors du briefing durant la traversé : la spéciale du Belvédère est vraiment piégeuse, l'adhérence y est quasiment nulle... Ce qui avantage donc les monos "Supermot" légers de Sébastien et Julien.

Nous voici donc partis à travers Tunis, bravant les ronds points glissants et la conduite urbaine tunisienne pour arriver à cette fameuse spéciale du circuit du Belvédère.

Comme on pouvait s'y attendre, les deux meilleurs temps reviendront à l'excellent Sébastien Lagut sur Yamaha 450 YZF (1'01,89) et Julien Toniutti sur Yamaha 450 YZF (1'05,04) devant Franck Coudert aux commandes d'une Ducati (1'07,08).

Saluons aussi la belle performance de Dominique Wils, sixième temps scratch et premier Classique au guidon de sa Honda 600 XLR des années 80 !

Départ en fanfare pour le premier Tunisian Moto Tour

Moins d'une heure plus tard nous arrivons à la deuxième spéciale du jour : 450 m d'accélération en ligne droite, deux par deux. Marrant !

A ce petit jeu, c'est Bruno Vezutti sur MV Agusta Brutale qui claque le meilleur chrono devant la MT09 avionesque Team Delétang - Moto-Net.Com de Marc Troussard (10,27 contre 10,89). Troisième temps pour Yannis Peyron sur KTM 990 Superduke, tandis que la Yamaha 450 YSF de Sébastien Lagut obtient un temps de 11,12 secondes et celle de Julien Toniutti 11,42.

Au classement final de cette première étape, on retrouve Sébastien Lagut vainqueur d'étape devant Julien Toniutti, mais une anomalie d'horodatrice à un contrôle horaire n'a pas permis d'établir un classement final fiable... Tout sera régularisé dès demain et nous pourrons savoir plus précisément où en sera le classement provisoire.

Car demain, on ne rigole plus : près de 400 km d'étape avec quatre spéciales techniques... Le premier départ sera donné dès 6 heures du matin... Restez connectés !

.

.

.

Les derniers essais MNC

Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !
Kawasaki Eliminator 500 : notre essai en vidéo

Avec sa selle et son tarif tous deux aux ras des pâquerettes, l’Eliminator 500 affiche de hautes ambitions : concurrencer la Rebel 500 qui domine en France le segment des petits customs principalement destinés aux motards débutants (permis A2). Moto-Net.Com a testé la nouvelle Kawasaki... Voici notre compte-rendu en vidéo !
Nouveautés 2024 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le permis de conduire se dématérialise en 2024

Le célèbre papier rose cartonné peut désormais se doubler d'une version numérique, à télécharger sur son téléphone via l'application officielle France Identité. Ce permis de conduire dématérialisé se déploie progressivement en France depuis le 14 février. Explications.
Triumph Daytona 660 au prix de 9795 euros : good deal ?

Le constructeur anglais rescucite une appellation emblématique en 2024 avec sa nouvelle Daytona 660, sur la base de son excellent roadster Trident 660. Son prix contenu à 9795 euros comptera également parmi les qualités de la Triumph face à ses concurrentes. Panorama.
Sportive 1 commentaire
Yamaha espérait être plus proche aux essais du Qatar

Malgré des progrès palpables, Yamaha dresse le constat de l'écart encore conséquent de sa nouvelle M1 2024 sur la concurrence au terme des derniers essais d'intersaison sur le circuit de Losail. Le directeur technique de l'équipe officiel espérait avoir davantage recollé Ducati et les autres marques européennes. Explications.
MotoGP 2024 3 commentaires
Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Petites mises à jour 2024 pour la grande Triumph Tiger 1200

Lancée en 2012, totalement refondue en 2022 et habilement customisée l'été dernier, la Tiger 1200 connaît une série de mises à jour pour 2024 visant à améliorer son moteur, le confort des versions Pro et la garde au sol des modèles GT. Le maxitrail Triumph en profite aussi pour revoir la coloration de ses pelages... Présentation.
Les couleurs et objectifs de Johann Zarco chez Honda-LCR

L'équipe LCR a dévoilé les nouvelles livrées 2024 de ses Honda RC213V satelittes dont l'une revient à Johann Zarco, nouveau venu dans la structure de Lucio Cecchinello. Le cannois de 33 ans, rassuré par les tests hivernaux, ambitionne d'évoluer dans le Top 10 et de décrocher quelques podiums.
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

  • En savoir plus...