• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
CONFEDERATE SE MET AU VERT
Paris, le 30 août 2017

Confederate devient Curtiss Motorcyles et s'oriente vers les motos électriques

Confederate devient Curtiss Motorcyles et s'oriente vers les motos électriques

Le président de Confederate vient d'annoncer que ses singulières motos allaient troquer leur gros V-Twin contre des moteurs électriques fournis par son nouveau partenaire Zero Motorcycles. Cette radicale mutation s'accompagne d'un changement de nom : Curtiss !

Imprimer

Dans une interview récemment accordée au Los Angeles Times, le président de Confederate Motorcycles a déclaré que ses hallucinantes motos en aluminium, aussi originales qu'onéreuses, ne seraient plus propulsées par des V-Twin S&S, ni même par des moteurs à combustion interne...

La P51 Combat Fighter sera donc l'une des dernières de la lignée. Des 61 modèles mis en vente il y a près de deux ans, un seul "Black" reste disponible sur le site officiel de la marque. Rappelons que selon sa fiche technique, cette moto dispose d'un bicylindre en V à 56° qui cube 2163 cc (2,2 litres), développe 145 mustangs (147 ch) et 160 ft-lb (217 Nm).

Une dernière "thermique" pour la route

Lors du concours d'élégance de Pebble Beach qui s'est tenu il y a 15 jours près de Monterey (Californie, USA), le big boss présentait sa toute dernière super-production : la FA-13 Bomber, plus balaise encore que le "chasseur" P51 puisque le "bombardier" crache 150 chevaux et 224 Nm !

Comme d'habitude avec Confederate, cette moto spectaculaire jouit d'un look incroyable, matérialisé par un train avant à parallélogrammes et une énorme poutre centrale servant d'épine dorsale au cadre, de boîte à air et de réservoir d'essence.

Motos made in USA : Confederate rend les gaz, Curtiss met les watts

Comme toujours également, cette muscle-bike fait payer très cher son exceptionnelle finition et son caractère très limité (13 exemplaires seulement seront construits) : l'ultime Confederate s'échange contre un chèque de plus de 130 000 € ! Joli baroud d'honneur, non ?!

En termes de performances pures - mais pas de prix ? -, "on ne peut pas aller plus loin que ça", estime Matt Chambers : "nous avons atteint un plafond, voilà tout". Un constat qui renvoie aussi aux besoins de capitaux exprimés en 2015... Mais attention, si Confederate rend les gaz, le chef de l'atelier de Birmingham (Alabama, USA) ne rend certainement pas les armes !

 

Stay tuned as more will be revealed soon.. #curtiss #curtissmotorco #glennhcurtiss #orginalhellrider

Une publication partagée par Curtiss Motors (@officialcurtissmotors) le 8 Août 2017 à 10h25 PDT

Un accord aurait effectivement été trouvé avec Zero Motorcycles afin de produire d'inédits "power-cruisers" dont les double moteurs électriques leur assureraient une puissance de 175 chevaux et 393 Nm. Pour le petit constructeur de motos fièrement américaines - comme l'étaient les Buell... -, le ciel "redevient" la limite !

À en croire notre confrère du grand quotidien californien qui a pu voir les premières esquisses du futur modèle du futur nommé "Hercules", le style resterait résolument Confederate. Mais la motorisation n'aura plus rien à voir... Et le nom de la marque ne sera plus le même non plus !

#NoConfederate #CurtissIsBack

Cet été, une impressionnante vague de hastags #NoConfederate a innondé les réseaux sociaux. Sauf que cette campagne n'avait pas pour but de bannir les motos de Mister Chambers, mais d'interrompre le projet de la chaîne HBO : une nouvelle série TV imaginée par les créateurs de la déjà culte Game of Thrones...

Baptisée Confederate, cette série télévisée doit mettre en scène une Amérique du Nord où les Etats confédéres du Sud auraient obtenu leur indépendance, et dans lesquels l'esclavage serait toujours légal ! Tout un programme donc, dont la polémique née fin juillet a été alimentée par les événements de Charlottesville et le décès d'une contre-manifestante...

Motos made in USA : Confederate rend les gaz, Curtiss met les watts

Selon Matt Chambers néanmoins, la dénomination de sa marque de motos le freine depuis ses débuts : "je pense que nous avons perdu de nombreuses ventes à cause de ce nom", témoigne le président, "notre image de marque en a pâti et il est temps de l'arrêter".

Dans l'esprit de certains motards, le nom Confederate peut aussi être associé à des mouvements suprématismes blancs, aspect peu propice au business. Surtout depuis l'arrivée de Donald Trump au poste de président des États-Unis, tant le tumultueux dirigeant de la première puissance mondiale multiplie les propos et les intentions polémiques à ce sujet !

Motos made in USA : Confederate rend les gaz, Curtiss met les watts

Les futures motos, qui sortiront peut-être directement de l'usine Zero Motorcycles de Scotts Valley (Califonrie, USA "of course"), porteront donc le nom de... Curtiss ! Un ambitieux patronyme puisqu'il fait référence à Glen Curtiss, un pionnier américain de l'aviation qui avait débuté ses activités de pilote ingénieur dans le vélo avant d'instaurer d'impressionnants records de vitesse.

En 1907, Curtiss aurait ainsi atteint la - vertigineuse - vitesse de 219,45 km/h au guidon de sa moto à moteur - d'avion ! - V8 de 4,4 litres de cylindrée pour 40 chevaux. Non homologué, ce record alors absolu (air-terre-mer) n'a été officiellement battu à moto que 23 ans plus tard, par le britannique Joseph S. Wright sur une OEC-Temple-JAP... Curtiss est donc de retour... Indian et Munro n'ont qu'à bien se tenir !

.

.

.

Les derniers essais MNC

Triumph Daytona 660 : le Petit test MNC en 5 minutes

Pas le temps, le courage ou le besoin de visionner notre essai complet de la Daytona 660 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer au guidon de la nouvelle sportive - de route - Triumph en allant directement à l'essentiel.
Essai MT-09 2024 : Yamaha révolutionne son roadster

La MT-09 a soufflé cet hiver ses 10 bougies ! Yamaha lui offre comme cadeau une profonde mise à jour 2024 pour fêter ce cap important…. Et pour lui permettre surtout de régner sur le segment des roadsters "maxi-mid-size" composé notamment des Z900, Street Triple 765 et 990 Duke. Test MNC !
Nouveautés 2024 2 commentaires
Essai Honda CBR600RR 2024 : C'est Bon de la Revoir !

Retirée du catalogue européen en 2017, la Honda CBR600RR fait son retour avec son 4-cylindres en ligne de 121 ch et son silencieux sous la selle caractéristique. Comme au bon vieux temps du Supersport ! Moto-Net.Com l'a (re)découverte sur le circuit de Portimao (Portugal)... sous la pluie. Essai.
Essai vidéo Honda CBR1000RR-R Fireblade SP 2024

Honda met un peu d'eau dans son vin pour déradicaliser son incendiaire CBR1000RR-R 2024... Manque de bol : l'eau en question s'est écoulée jusqu'au circuit de Portimao où Moto-Net.Com s'est mouillé pour amadouer les 217,6 ch de la Fireblade haut de gamme SP, avec gestion électronique de l'amortissement Öhlins ! Récit dans notre essai vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Horaires du Grand Prix d'Espagne MotoGP 2024

Deux semaines après sa démonstration à Austin (Texas, USA), Maverick Vinales pourra-t-il confirmer à Jerez où l'an dernier, son coéquipier chez Aprilia avait signé la pole position ? Les pilotes espagnols sont nombreux à vouloir briller à domicile : MNC attend notamment Marc Marquez et Pedro Acosta au tournant… ou plutôt dans le dernier virage !
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 9 commentaires
  • En savoir plus...