• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2008
Paris, le 20 janvier 2009

Claude Engler : devenir à court terme un acteur majeur du segment 125 GT

Claude Engler : devenir à court terme un acteur majeur du segment 125 GT

Avec 4 206 immatriculations en 2008, Kymco affiche une hausse de 24,9% sur le marché français du motocycle. Claude Engler, analyste marchés de Kymco Lux, établit pour Moto-Net.Com le bilan 2008 de la marque taïwanaise et dévoile ses objectifs 2009.

Imprimer

Moto-Net.Com : Que vous inspire l’évolution générale du marché du deux-roues en 2008 ?
Claude Engler, analyste marchés chez Kymco Lux :
Pour les marchés qui nous intéressent directement (scooters 50 et 125, scooters plus de 125, quads et SSV), bien que contrastés à certains égards, nous avons de bonnes raisons d’en tirer quelques satisfactions et des enseignements. Ce qui naturellement nous obligera à faire preuve de vigilance et d’anticipation dans les mois à venir, pour mieux progresser en 2009.

Nos valeurs sûres comme le Grand Dink démontrent une grande vitalité qui renforce le crédit de la marque Kymco pour devenir, à court terme, un acteur majeur du segment 125 GT

M.-N.C. : Quel bilan dressez-vous de votre année en 125 et plus ?
C. E. :
En 125, nous progressons de 28,7%. En termes de volumes, nous ne sommes pas encore à la place que nous visons. Cependant, nos valeurs sûres comme le Grand Dink démontrent une grande vitalité qui renforce le crédit de la marque Kymco pour devenir, à court terme, un acteur majeur du segment 125 GT. Notamment avec des nouveautés présentées à Milan, depuis très attendues par le réseau et nos fidèles clients. En plus de 125, les volumes restent à notre sens encore trop confidentiels. Les XCiting 250, 300 et 500, dont les qualités sont incontestables, ne sont pas suffisamment connus par les utilisateurs potentiels. Pour pallier cette petite carence de notoriété, des actions seront menées.

Grand Dink - Interview Kymco : Bilan 2008

M.-N.C. : Etes-vous pleinement satisfait des résultats de vos meilleures ventes : Grand Dink 125 et Agility ?
C. E. :
La satisfaction est bien là. Avec le Grand Dink, bien sûr, mais aussi avec l’excellent Agility City décliné en 50 et 125, qui a complètement redéfini l’esthétique des scooters à grandes roues. C’est un nouveau standard de référence et le réseau et les clients ne s’y sont pas trompés.

M.-N.C. : Quels sont les modèles dont les ventes vous ont déçu ?
C. E. :
A proprement parler, il n’y a pas eu de véritable déception. Tout au plus, des véhicules moins récents en fin de cycle. Les volumes espérés ont été faits.

M.-N.C. : D’après vous, vos nouveautés 2008 ont-elles réussi leur première année ?
C. E. :
Incontestablement, d’autant plus que l’on peut considérer que les premières livraisons de l’usine ont été un peu tardives au regard de la saisonnalité.

M.-N.C. : Quel a été selon vous l’événement marquant de l’année 2008 dans le monde du deux-roues ?
C. E. :
L’amorce d’une refonte des réseaux de marques, induite à l’environnement économique.

Sur le plan de la distribution, la position extrêmement dominante de Kymco sur le marché italien donne une idée du potentiel de développement en Europe

M.-N.C. : Quelle est la situation de Kymco aux échelles européennes et mondiale ?
C. E. :
Sur le plan de la distribution, la position extrêmement dominante de Kymco sur le marché italien donne une idée du potentiel de développement en Europe. Ses partenariats techniques avec d’autres grands groupes vont encore contribuer au renforcement du rayonnement de la marque sur la scène mondiale.

M.-N.C. : Comment se porte l’Agility 50 cc sur le marché des cyclomoteurs ? Et côté maxi scooter, quand débarquera le MyRoad 700 en France ?
C. E. :
La gamme Agility affiche une belle santé. Sans une rupture de stock au cours du premier semestre 2008, les trois fleurons Premium, MMC et Duo Color auraient réalisé les mêmes volumes qu’en 2007. Le MyRoad se veut à la pointe de la catégorie maxi scooter. Au-delà des avancées technologiques qu’il va proposer, ce nouveau modèle va représenter pour l’usine Kymco un défi majeur et un grand rendez vous pour son développement futur et l’accroissement de sa crédibilité auprès des professionnels et de leurs clients. Dès lors, on peut comprendre une certaine impatience quant à l’annonce du "débarquement" en question.

Au-delà des avancées technologiques qu’il va proposer, le MyRoad 700 va représenter pour l’usine Kymco un défi majeur et un grand rendez vous pour son développement

M.-N.C. : Comment vos nouveautés 2009 ont-elles été accueillies par votre réseau et par l’ensemble des motards ?
C. E. :
Non seulement elles ont été bien accueillies par nos distributeurs, mais elles sont désormais très attendues. Ce qui d’ores et déjà induit un intérêt avéré de la clientèle potentielle.

M.-N.C. : Quels sont vos objectifs en 2009 ?
C. E. :
Nous prévoyons de progresser sur pratiquement l’ensemble des segments où notre gamme intervient : scooters 50, scooters 125, scooters plus de 125, motos 125 et quads. Le lancement des nouveautés fera l’objet d’une attention particulière. Ce qui implique aussi un traitement de l’image et de la communication particulièrement réfléchi.

Nous ne sommes pas encore assez performants sur Internet et cela constitue un des chantiers prioritaires pour 2009

M.-N.C. : La part d’Internet a-t-elle augmenté dans votre activité en 2008 ?
C. E. :
Nous ne sommes pas encore assez performants dans ce domaine et cela constitue un des chantiers prioritaires pour 2009. Autant notre site professionnel est unanimement reconnu par la profession, autant notre site grand public exige une refonte complète. L’aménagement dans nos nouveaux locaux nous a un peu retardés dans nos projets pourtant avancés. Nous serons prêts très bientôt.

Agility 125 - Interview Kymco : Bilan 2008

M.-N.C. : Quels seront vos grands rendez vous en 2009 ?
C. E. :
Les difficultés sont ce qu’elles sont. Ceci pour vous dire que notre intention est bien de dépasser cette situation de fait. Sans pouvoir encore vous dévoiler nos projets, une chose est sûre : notre communication événementielle, promotionnelle et institutionnelle ne sera pas en retrait.

M.-N.C. : Que pensez-vous de la nouvelle formation obligatoire de trois heures pour les titulaires du permis B qui souhaitent goûter aux joies du 125 ?
C. E. :
Sur le fond, cela paraît bien car le maniement d’un deux-roues demande l’acquisition de réflexes de comportement routier que l’on n'a pas naturellement lorsque l’on vient d’une formation exclusivement automobile. Sur la forme, il aurait été préférable de proposer des mesures incitatives, à l’instar de ce que l’on peut retrouver pour relancer les ventes de voitures.

Nous sommes sensibles à la volonté avérée des organisateurs du Mondial de faire évoluer la formule

M.-N.C. : 2009 sera-t-elle l’année de la crise ?
C. E. :
Une année certainement difficile pour beaucoup, mais en ce qui concerne l’univers professionnel où nous nous développons, cela ne sera pas forcément plus terrible que les années où les marchés motos ont notablement souffert.

M.-N.C. : Comment abordez-vous le Mondial du deux roues 2009 "Nouvelle Formule" ?
C. E. :
Nous sommes sensibles à la volonté avérée des organisateurs de faire évoluer la formule.

M.-N.C. : En conclusion, quelle maxime illustrerait le mieux votre bilan 2008 ?
C. E. :
Un grand pas de plus vers l’atteinte de nos ambitions.

.

.

.

Les derniers essais MNC

Instrumentations et démarrages des GSX-S1000GX et Tracer 9 GT+

En direct de son nouveau Duel de motos routières, Moto-Net.Com jette un coup d'oeil aux instrumentations de l'inédite GSX-S1000GX et de la récente Tracer 9 GT+. MNC jette aussi un "coup d'oreille" en démarrant le 4-cylindres Suzuki et le 3-cylindres Yamaha qui développent respectivement 152 et 119 ch...
Duel vidéo : Yamaha Tmax 560 Vs Honda X-ADV 750

Moto-Net.Com oppose les deux meilleures ventes dans la catégorie des maxi-scooters : le Yamaha Tmax 560 en version haut de gamme Tech Max et le Honda X-ADV 750. Lequel choisir en 2024 ? Réponses dans notre duel vidéo complet !
Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les bleus, champions des ventes de gros cubes en mai 2024

Malgré les jours fériés en plein milieu de semaine et une météo déprimante, les concessionnaires moto et scooter ont connu un mois de mai 2024 pas aussi mauvais que redouté (-1,8%). Ce cinquième mois est même bon pour Yamaha qui se classe premier des ventes de grosses cylindrées... Bilan.
Instrumentations et démarrages des GSX-S1000GX et Tracer 9 GT+

En direct de son nouveau Duel de motos routières, Moto-Net.Com jette un coup d'oeil aux instrumentations de l'inédite GSX-S1000GX et de la récente Tracer 9 GT+. MNC jette aussi un "coup d'oreille" en démarrant le 4-cylindres Suzuki et le 3-cylindres Yamaha qui développent respectivement 152 et 119 ch...
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
Viñales et Bastianini filent chez KTM Tech3 en 2025

Changement de décor pour Maverick Viñales et Enea Bastianini : l'espagnol de 29 ans et l'italien de 26 ans quittent leur Aprilia et Ducati d'usine respective pour enfourcher une KTM RC16 dans le team satellite Tech3, avec soutien direct du blason autrichien.
MotoGP 2024 5 commentaires
  • En savoir plus...