• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 1er mai 2016

WSBK Italie (2) : seconde coupe pour Davies à Imola

WSBK Italie (2) : seconde coupe pour Davies à Imola

Le ciel menaçant n'a nullement empêché Davies de briller ce dimanche à Imola ! Le pilote Ducati n°7 remporte même une victoire plus nette que celle d'hier, toujours face à Rea et Sykes. Chaz remonte donc doucement au championnat. "Ma ! chi va piano va sano..." Seconde course Superbike Imola 2016 Chaz Davies décoole parfaitement de sa pole, suivi de…

Imprimer

Le ciel menaçant n'a nullement empêché Davies de briller ce dimanche à Imola ! Le pilote Ducati n°7 remporte même une victoire plus nette que celle d'hier, toujours face à Rea et Sykes. Chaz remonte donc doucement au championnat. "Ma ! chi va piano va sano..."

Seconde course Superbike Imola 2016

Chaz Davies décoole parfaitement de sa pole, suivi de Giugliano qui se loupe un peu dans Tambulero et laisse passer Jonathan Rea, Tom Sykes et Lorenzo Savadori. Lowes, Reiterberger, Hayden, Camier et Van den Mark complètent le Top 10. La MV Agusta n°2 monte en 8ème position dans Rivazza avant de boucler le 1er tour.

Davies entame le 2ème tour avec trois quarts de seconde d'avance sur les deux Kawasaki d'usine n°1 et n°66. Savadori est largué à une seconde des Ninjas et doit avant tout se protéger de Giugliano qui se loge dans son aspiration dans le 3ème tour, suivi de près par Lowes...

En queue de peloton, Torres met la pression sur Van den Mark et double le néerlandais au milieu du 3ème tour. L'autre pilote Honda, Hayden, se trouve une bonne seconde devant la BMW n°81 du "Spanish Elvis". Le champion de MotoGP roule lui -même quelques longueurs derrière Reiterberger et Camier.

Plus dominateur qu'hier encore, Davies possède plus de deux secondes d'avance à l'issue du 5ème tour. Rea et Sykes roulent toujours en formation serrée mais le champion 2013 ne déclenche aucune attaque sur le champion en titre, ce qui permet aux deux équipiers de distancer le groupe de chasse composé de Savadori, Giugliano et Lowes.

Giugliano plonge sous la RSV4 de son compatriote à la toute fin du 6ème tour pour s'installer en quatrième place. Reiterberger, Camier, Hayden et Torres composent un second groupe au sein duquel l'action bat aussi son plein. Mais c'est Rea qui offre au spectateurs le plus beau spectacle !

À la sortie de la chicane finale, le nord-irlandais mord en dehors de la piste... La roue arrière de sa Kawasaki glisse à l'extérieur des vibreurs et raccroche subitement sur le tarmac : la Ninja part dans une impressionnante série de bonds qui manquent de désarçonner "Johnny".

Posté juste derrière Rea, Sykes ne peut pas profiter de ce violent écart et reste derrière le "Number One". Davies voit son avance augmenter d'une seconde : sauf incident ou grossière erreur, le n°7 Ducati a course gagnée. Le constat se confirme lorsque Rea perd de nouveau une demi-seconde sur un seul secteur : Jonathan lutte pour piloter sa Kawa...

Cinq secondes derrière les deux Kawasaki, Giugliano s'isole progressivement : au 13ème tour, il compte trois secondes d'avance sur les britanniques Lowes et Camier. Savadori perd pied en fin de course et ne peut empêcher le retour de Jordi Torres. Une bonne seconde derrière Jordi, Hayden dépasse à son tour Reiterberger.

Dans la boucle suivante, Camier réjouit ses fans italiens en hissant l'unique MV Agusta du championnat WSBK dans le Top 5. Le n°2 double son compatriote sur la Yamaha n°22 en sortant très fort d'Acque Minarelli et en freinant un peu plus tard et plus fort à l'entrée de la Variante Alta.

À quatre tours de la fin, Torres rejoint Savadori : bien plus rapide que l'italien, l'espagnol double facilement son adversaire au freinage d'Acqua Minareli. Le pilote BMW n°81 est remonté en 7ème place mais ne peut espérer mieux car Lowes se trouve trois secondes devant Jordi... et tourne plus vite que lui !

Devant, Davies maintient ses cinq secondes d'avance sur les inséparables Rea et Sykes. Le n°66 n'est toutefois pas en mesure d'attaquer l'impitoyable "JR" visiblement mis en difficulté par sa machine mais capable de devancer son coéquipier d'une grosse demi seconde.

Isolé, à près de 13 secondes de son prodigieux coéquipier, Davide Giugliano améliore d'une place sa prestation en première manche. Idem pour Leon Camier qui hisse sa MV Agusta à une superbe cinquième place. Le dernier tour se déroule sans accroc et confirme ce classement.

Double vainqueur à Imola, Chaz Davies reprend 10 points au leader Jonathan Rea et compte désormais 35 longueurs de retard (186 points contre 221). Tom Sykes à l'inverse, perd encore du terrain face à ses deux principaux adversaires (154 pts).

Victime d'un violent highside en Superpole, Sylvain Guintoli a assisté à cette deuxième manche depuis les stands. Notre champion du monde 2014 ne marque aucun points ce week-end et sort du Top 10 mondial, fermé justement par son coéquipier Alex Lowes.

Prochaine distribution de points pour les pilotes de World Superbike (et Supersport) : dans deux semaines sur le circuit de Sepang, en Malaisie. Les trois courses seront de nouveau à suivre sur Moto-Net.Com, en qusi-direct. Restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La Yamaha n°1 en pole des 24H Motos 2024, la Honda n°55 en tête des STK

Auteur d'un nouveau record du tour sur le circuit Bugatti, Nicolo Canepa hisse avec Karel Hanika la R1 du YART en tête de la grille de départ des 24 Heures Motos 2024 ! Les champions devancent le SERT et la Honda officielle. Une autre Fireblade, la 55 de National Motos, devance la BMW Tecmas et la Honda RAC41 en catégorie Superstock. Chronos !
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Dunlop veut briller ce week-end aux 24 Heures Motos 2024 !

Le championnat du monde d'Endurance 2024 débute ce week-end avec les 24 Heures Motos au Mans. Fournisseur unique du plateau Superstock, le manufacturier britannique Dunlop - et son usine française ! - vise aussi la victoire en catégorie reine EWC avec deux machines de pointe : la BMW n°37 et la Yamaha n°99.
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 8 commentaires
  • En savoir plus...