• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW CONSTRUCTEUR
Paris, le 18 juillet 2013

Premier semestre 2013 : le bilan marché de Kawasaki

Premier semestre 2013 : le bilan marché de Kawasaki

Kawasaki vient de boucler le premier semestre 2013 sur un repli de -7,4% avec 7205 immatriculations. Le directeur général adjoint de la marque japonaise, Patrick Marchal, livre ses impressions à Moto-Net.Com et ses lecteurs. Bilan.

Imprimer

Moto-Net.Com : A quoi attribuez-vous la baisse du marché du motocycle en France au premier semestre 2013 ?
Patrick Marchal (directeur général adjoint Kawasaki France) :
Nous attribuons la baisse du marché à une conjonction de plusieurs éléments, notamment l'impact des effets de la crise économique et de la météo déplorable, les deux ayant pesés fortement sur le moral des motards français. Malgré tout, nous avons noté que dès qu'une éclaircie météorologique apparaissait, les showrooms se remplissaient rapidement. Elles furent trop peu nombreuses pour sauver le marché. L'impact négatif du nouveau permis n'est pas avéré. L'envie forte de pratiquer la moto subsiste et depuis 15 jours, les motos repeuplent les routes.

"L'impact négatif du nouveau permis n'est pas avéré"

MNC : Quel est pour vous le fait marquant de cette première moitié d'année ?
P. M. :
Sportivement, nous devons souligner les résultats exceptionnels que nous affichons tant sur piste en Superbike ou en Endurance avec la ZX-10R, sur les terrains de cross avec les KX250F et KX450F, que sur l'eau avec les jet skis Ultra 300X. En 2013 encore, ce qui va le plus vite sur terre comme sur mer porte les couleurs Kawasaki, c'est un mélange parfait de puissance, de performance et d'endurance.

Commercialement, nous avons lancé la Z800 en décembre et sur les premiers mois de 2013 son succès est déjà confirmé. Comme certains l'ont souligné, ce n'était pas gagné d'avance : remplacer un best seller n'est jamais facile. A fin juin, le couple Z750+Z800 est n°2 des ventes France et n°1 des "+ de 125 cc" avec 2687 unités vendues. Le couple Z750-Z800 devancent l'ER-6 n°2 , nos deux machines devançant toute la concurrence roadsters y compris en 1000cc avec la Z1000. Ce triple succès prouve que le style moderne et dynamique de nos machines couplées à des performances et un caractère forts séduisent toujours le motard français.

MNC : En ce qui concerne votre activité, quel bilan tirez-vous de vos six premiers mois 2013 ?
P. M. :
Sur un marché "+ de 125 cc" en baisse de -13,47%, nous ne perdons que 7% en volume et par conséquent gagnons 1% en part de marché. Nous ne sommes pas nombreux dans ce cas. En dépit d'une concurrence vive, nous avons réussi à séduire proportionnellement plus de clients et c'est un grand succès pour nous car dans un marché sous contrainte, seule une part de marché en hausse permet de compenser. Nous sommes donc confiants pour reprendre la place de leader des ventes motos ("+ de 125 cc" hors scooter) à fin décembre.

"Le marché moto est lié au produit et ceux qui n'ont pas de nouveauté s'en rendent compte amèrement"

MNC : D'une manière générale, comment se présente le second semestre ?
P. M. :
La baisse du marché ayant commencé mi 2012, nous pensons que les chiffres afficheront une meilleure physionomie à partir de septembre. Même si une baisse modérée n'est pas une réelle satisfaction, ce sera déjà un début vers le retour à des jours meilleurs en 2014. Pour préparer cette deuxième partie de saison nous compterons sur une météo espérée plus clémente et un retour au positivisme. Confiance en nos produits, actions commerciales et présentations de nouveaux modèles viendront pimenter la préparation du salon de Paris en décembre Le salon sera le cadeau de Noël des motards.

MNC : Quels sont vos outils pour affronter cette période difficile ?
P. M. :
La meilleure façon de lutter dans cette période tendue est de rester lucide, pragmatique et très actif. Alors que les clients sont plus rares, il faut savoir les séduire par des produits performants et séduisants, ainsi que par des offres commerciales attractives. Le Kawasaki Tour pour sa 4ème année est un grand succès avec 24 week-ends et toute la gamme à l'essai de février à octobre. Pour cela, nous travaillons beaucoup avec nos 180 concessionnaires pour bien présenter la gamme en showroom, à l'essai, mettre en avant la garantie 4 ans ainsi que le professionnalisme des ateliers. Nous préparons l'avenir pour sortir de la courbe le plus vite et le mieux placé possible : Kawasaki est une marque sportive à tous niveaux ! Le marché moto est lié au produit et ceux qui n'ont pas de nouveautés s'en rendent compte amèrement chaque jour. Depuis quatre ans, nous avons continué à lancer chaque année des nouveaux produits et cette tendance se poursuivra à l'avenir.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Premier semestre 2024 excellent pour les gros cubes, lent pour les 125

Le marché français du motocycle est stable, avec 110 257 immatriculations enregistrées au premier semestre 2024 (-0,8%)... Certes, mais sur la même période les 125 cc ont baissé de -7,5 % tandis que les grosses cylindrées résistent à +1,8 %. Bilan !
Et si Marc Marquez ne gagnait plus en MotoGP ?

Deux ans et huit mois séparent Marc Marquez de sa dernière victoire en MotoGP, décrochée sur Honda lors du Grand Prix de San Marin 2021. Désormais sur Ducati, l'octuple champion du monde est de retour sur le podium… mais pas encore sur la plus haute marche, même sur son circuit du Sachsenring !
Allemagne 2 commentaires
Remontée de files à moto : l'expérience sans fin

Huit ans (!) déjà que l'État botte en touche sur la remontée de files à moto et scooter au lieu de légaliser cette pratique indispensable à la fluidification du trafic. Huit ans (!!) que la Circulation interfiles (CIF) fait l'objet d'une expérimentation grandeur nature dans plusieurs départements... de nouveau reconduite jusqu'au 15 septembre 2024 !
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
  • En savoir plus...