• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 7 juin 2016

Permis moto : A2 obligatoire pour tous les futurs motards !

Permis moto : A2 obligatoire pour tous les futurs motards !

Nouveau coup de massue réglementaire pour le secteur de la moto, en particulier celui des motos-écoles : l'accès direct dès 24 ans au permis moto A disparaît ! Il est désormais obligatoire de passer le permis A2 limité à 47,5 ch (35 kW) pendant deux ans, avant de pouvoir suivre une formation payante de sept heures. Et ce, quel que soit son âge,…

Imprimer

Nouveau coup de massue réglementaire pour le secteur de la moto, en particulier celui des motos-écoles : l'accès direct dès 24 ans au permis moto A disparaît ! Il est désormais obligatoire de passer le permis A2 limité à 47,5 ch (35 kW) pendant deux ans, avant de pouvoir suivre une formation payante de sept heures. Et ce, quel que soit son âge, comme l'annonçait MNC en janvier dernier !

Si cette mesure était prévue depuis le Comité interministériel de sécurité routière (CISR) d'octobre 2015, les professionnels du secteur espéraient un peu de répit avant son arrivée effective, attendue par certains pour l'an prochain (2017)...

Il n'en sera finalement rien : le décret n°2016-723 du 31 mai 2016 publié au Journal officiel, applicable dès le 1er juin (2016, oui !), officialise la suppression du "passage de l'épreuve pratique de la catégorie A du permis de conduire en conditionnant la possibilité de conduire une moto d'une puissance supérieure à 35 kW à une formation complémentaire qui ne pourra être suivie qu'à l'issue d'une période de deux ans après l'obtention du permis de conduire de la catégorie A2".

Entrée en vigueur dès le 1er juin... 2016 !

Par conséquent, les primo-accédants, quel que soit leur âge, ne pourront plus se mettre à la moto en passant directement le permis A (grosse cylindrée, sans limitation de puissance). Même un futur motard de 40 ou 50 ans devra débuter par le permis A2, puis faire ses armes sur une moto de 47,5 ch pendant deux ans.

A cette contrainte qui risque de refroidir un certain nombre de conducteurs (auto) expérimentés, s'ajoutera ensuite l'agacement de devoir suivre la formation obligatoire de sept heures à l'issue de la période probatoire de deux ans. Une formation doublement contraignante puisque chronophage et payante !

Pour les motos écoles, c'est à coup sûr des candidatures en moins, tandis que les constructeurs vont aussi enregistrer une légère baisse des ventes. Certes, cette mesure peut sembler sensée : même si un débutant de 50 ans est certainement plus posé et prudent qu'à 20 ans, son manque d'expérience est tout aussi important. Le placer sur une moto de forte puissance dès ses premiers tours de roues n'est donc pas forcément idéal, d'autant que le bridage des 106 ch n'existe - heureusement - plus. Serait-ce pour cette raison que le gouvernement s'est hâté d'imposer le A2 pour tous ?

Nouveau bâton dans les roues

Le secteur de la moto n'avait pourtant pas besoin qu'on lui jette ce nouveau bâton dans les roues... La formation de sept heures pour les 125 (à l'origine d'un brutal dévissage des ventes dans cette catégorie) et la réforme du permis moto avec la mise en place du A2 avaient déjà provoqué suffisamment de dégâts comme cela. Non ?

La vie du motard français ne cesse de se compliquer : après l'emport obligatoire d'un gilet jaune, voilà poindre l'interdiction d'accès dans Paris aux motos - pas si - anciennes... Le port obligatoire des gants se profile également, tandis que l'ombre du contrôle technique plane toujours. Et l'on peut s'attendre à ce que leurs mises en place soient bien plus rapides que celle du rétrofit !

Pour permettre aux motos écoles d'absorber plus facilement cette nouvelle épine dans leur botte, l'Etat leur accorde gracieusement "à titre transitoire", une période de six mois pour changer leur parc de motos. Jusqu'au 31 décembre 2016, les établissements de formation pourront "utiliser des véhicules de la catégorie A pour assurer la formation nécessaire à l'obtention de la catégorie A2".

Enfin, maigre consolation, pendant les six prochains mois les candidats ayant fait leur demande avant la parution de ce décret pourront accéder au permis A, à condition d'être âgé de plus de 24 ans comme l'exigeait la précédente réglementation.  Encore heureux !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Triumph Daytona 660 : le Petit test MNC en 5 minutes

Pas le temps, le courage ou le besoin de visionner notre essai complet de la Daytona 660 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer au guidon de la nouvelle sportive - de route - Triumph en allant directement à l'essentiel.
Essai MT-09 2024 : Yamaha révolutionne son roadster

La MT-09 a soufflé cet hiver ses 10 bougies ! Yamaha lui offre comme cadeau une profonde mise à jour 2024 pour fêter ce cap important…. Et pour lui permettre surtout de régner sur le segment des roadsters "maxi-mid-size" composé notamment des Z900, Street Triple 765 et 990 Duke. Test MNC !
Nouveautés 2024 2 commentaires
Essai Honda CBR600RR 2024 : C'est Bon de la Revoir !

Retirée du catalogue européen en 2017, la Honda CBR600RR fait son retour avec son 4-cylindres en ligne de 121 ch et son silencieux sous la selle caractéristique. Comme au bon vieux temps du Supersport ! Moto-Net.Com l'a (re)découverte sur le circuit de Portimao (Portugal)... sous la pluie. Essai.
Essai vidéo Honda CBR1000RR-R Fireblade SP 2024

Honda met un peu d'eau dans son vin pour déradicaliser son incendiaire CBR1000RR-R 2024... Manque de bol : l'eau en question s'est écoulée jusqu'au circuit de Portimao où Moto-Net.Com s'est mouillé pour amadouer les 217,6 ch de la Fireblade haut de gamme SP, avec gestion électronique de l'amortissement Öhlins ! Récit dans notre essai vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Horaires du Grand Prix d'Espagne MotoGP 2024

Deux semaines après sa démonstration à Austin (Texas, USA), Maverick Vinales pourra-t-il confirmer à Jerez où l'an dernier, son coéquipier chez Aprilia avait signé la pole position ? Les pilotes espagnols sont nombreux à vouloir briller à domicile : MNC attend notamment Marc Marquez et Pedro Acosta au tournant… ou plutôt dans le dernier virage !
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 9 commentaires
  • En savoir plus...