• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2010
Paris, le 24 janvier 2011

Patrick Marchal : nos nouveautés 2010 ont très bien fonctionné

Patrick Marchal : nos nouveautés 2010 ont très bien fonctionné

Avec 15008 immatriculations, Kawasaki affiche une baisse de -7,4% sur le marché français du motocycle. Patrick Marchal, directeur commercial et marketing Kawasaki France, établit pour Moto-Net.Com le bilan 2010 de la marque et expose ses objectifs 2011.

Imprimer

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché français du motocycle en 2010 ?
Patrick Marchal, directeur commercial et marketing Kawasaki France
: 2010 nous a montré que le marché français résistait mieux que les autres marchés européens, mais la crise économique impacte malgré tout les achats de deux-roues. Après 2009 où le marché des 125cc avait été directement touché par l’arrivée des 3-roues comptabilisés dans une autre catégorie, 2010 se conclut sur une baisse équilibrée des deux catégories ("-125 cc" et "+125 cc"), avec -7%. La baisse s’est ralentie par rapport à 2009. Il est également probable que le dopage du marché auto par les aides d’Etat ait favorisé un transfert de ressources. Il est difficile en effet de changer sa voiture et sa moto la même année.

MNC : Quel bilan dressez-vous de votre année ?
P. M.
: De notre côté, nous avons bien résisté sur 2010 avec une part de marché quasi stable. Nous restons leader des "+125cc" hors scooter et n°1 et n°2 des ventes motos grâce à l’ER-6 et à la Z750. Nos nouveautés 2010 ont très bien fonctionné, la Z1000 étant leader des roadsters 1000 cc.

MNC : Les immats ne sont pas tout... Comment qualifieriez-vous votre bilan comptable ?
P. M.
: La baisse des volumes et l’évolution des parités monétaires ont malmené la rentabilité, mais grâce à une gestion rigoureuse et précise des stocks ainsi qu’aux ventes restées dynamiques, nous sommes satisfaits des résultats comptables.

MNC : Êtes-vous pleinement satisfaits des résultats de vos meilleures ventes : Z750, ER-6 et Z1000 ?
P. M.
: Chacune terminant l’année en position de leader sur le segment de marché où elles se trouvent, comment faire mieux !

"Il est difficile de changer sa voiture et sa moto la même année"

MNC : Quels sont les modèles dont les ventes vous ont déçu et quelle en était la cause ?
P. M.
: Nous sommes déçus des résultats enregistrés en 250 cc : ils confirment que le motard français n’est pas séduit par cette cylindrée.

MNC : D'après vous, vos nouveautés 2010 (Z1000, 1400GTR, KLX 125 et D-Tracker) ont-elles réussi leur première année ?
P. M.
: La Z1000 a connu une année parfaite, la 1400 GTR une année prometteuse. Quant aux KLX et D-TRACKER 125, leurs résultats sont proportionnels à la taille des machines...

MNC : Quelle a été la bonne surprise 2010 ?
Maurice de Rochefort, responsable presse Kawasaki France
: L'excellent accueil que le Kawasaki Tour a reçu aussi bien de la part des concessionnaires partenaires, qui ont pleinement joué le jeu, que de la part des clients qui ont répondu en nombre et avec enthousiasme à l'invitation de ce salon itinérant leur permettant de découvrir et d'essayer "pour de vrai" toute la gamme Kawasaki. Ce n'est pas vraiment une surprise, car tout avait été prévu et préparé pour assurer cette réussite, mais le résultat a dépassé nos espérances. Dans le domaine sportif, on peut également considérer les retrouvailles de Kawasaki avec la première marche du podium aux 24 Heures du Mans comme une très plaisante surprise, même si, là aussi, c'est l'aboutissement des efforts et de l'engagement de tous les acteurs impliqués.

MNC : Quelle a été la moins bonne ?
M. D. R.
: Sur le mode clin d'oeil et pour sourire, le fait que les théories "réchauffistes" des tenants du changement climatique aient été sévèrement battues en brèche par la réalité météorologique au mois de décembre dernier...

MNC : Quel a été selon vous l'événement marquant de l'année 2010 dans le monde du deux-roues ?
P. M.
: Les difficultés des marques historiquement leaders sur le marché.

"Consolider notre image de la plus européenne des marques japonaises"

MNC : Comment vos nouveautés 2011 (Z750R, W800, Z1000SX, ZX-10R et VN1700 Voyager Custom) ont-elles été accueillies par votre réseau et par l'ensemble des motards ?
P. M.
: L’accueil des concessionnaires est excellent pour toutes nos nouveautés. Les clients sont à l’unisson et les Z1000SX, Z750R, W800, ZX10R et VN1700 Bagger devraient probablement se placer aux tout premiers rangs de leurs catégories respectives.

MNC : En 2011, quels seront vos objectifs ?
P. M.
: Nous avons pour objectif de consolider nos résultats de PDM en 2011 tout en rénovant l’image de notre réseau de concessions dans le but d’améliorer et de moderniser la qualité de service. La communication s’axera davantage sur le produit et les services que sur le prix, afin de consolider notre image de la plus européenne des marques japonaises.

MNC : Quels seront vos grands rendez-vous cette année ?
P. M.
: L’année s’articulera autour du Kawa Tour 2011 avec 24 week-ends d’essais en concession, les indémodables Journées K et bien entendu les programmes d’endurance, de Promosport et de cross. Avec en point d’orgue, fin 2011, le salon du 2 roues que nous attendons avec impatience.

MNC : En conclusion, quelle maxime illustrerait le mieux votre bilan 2010 ?
M. D. R.
: La fortune sourit aux audacieux... réfléchis !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Triumph Daytona 660 : le Petit test MNC en 5 minutes

Pas le temps, le courage ou le besoin de visionner notre essai complet de la Daytona 660 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer au guidon de la nouvelle sportive - de route - Triumph en allant directement à l'essentiel.
Essai MT-09 2024 : Yamaha révolutionne son roadster

La MT-09 a soufflé cet hiver ses 10 bougies ! Yamaha lui offre comme cadeau une profonde mise à jour 2024 pour fêter ce cap important…. Et pour lui permettre surtout de régner sur le segment des roadsters "maxi-mid-size" composé notamment des Z900, Street Triple 765 et 990 Duke. Test MNC !
Nouveautés 2024 1 commentaire
Essai Honda CBR600RR 2024 : C'est Bon de la Revoir !

Retirée du catalogue européen en 2017, la Honda CBR600RR fait son retour avec son 4-cylindres en ligne de 121 ch et son silencieux sous la selle caractéristique. Comme au bon vieux temps du Supersport ! Moto-Net.Com l'a (re)découverte sur le circuit de Portimao (Portugal)... sous la pluie. Essai.
Essai vidéo Honda CBR1000RR-R Fireblade SP 2024

Honda met un peu d'eau dans son vin pour déradicaliser son incendiaire CBR1000RR-R 2024... Manque de bol : l'eau en question s'est écoulée jusqu'au circuit de Portimao où Moto-Net.Com s'est mouillé pour amadouer les 217,6 ch de la Fireblade haut de gamme SP, avec gestion électronique de l'amortissement Öhlins ! Récit dans notre essai vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La Suzuki du SERT remporte les 24H Motos du Mans 2024

Suzuki accroche un nouveau record sur la classique de l'endurance au Mans avec sa 15ème victoire aux 24H Motos 2024 ! La n°12 du SERT Yoshimura termine avec un tour d'avance sur la BMW officielle et cinq sur la Yamaha du Yart, championne du monde en titre. Résultats.
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 9 commentaires
  • En savoir plus...