• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
FSBK - MAGNY-COURS (5 SUR 7)
Paris, le 19 juillet 2010

Les leaders trébuchent à Magny-Cours...

Les leaders trébuchent à Magny-Cours...

Neutralisations, chutes et coups du sort ont rythmé les courses de la cinquième manche du championnat de France Superbike ce week-end à Magny-Cours. Pas de bouleversement, mais cette épreuve rappelle que tout peut arriver dans la course moto...

Imprimer

Superbike

Les feux à peine éteints, la première finale Superbike connaît un incroyable coup de théâtre : dès le premier virage, Erwan Nigon (BMW), leader provisoire au championnat et auteur de la pole position, part au tapis en emmenant avec lui Baptiste Guittet et Olivier Four !

Pendant ce temps, Julien da Costa (Kawasaki) a pris le meilleur sur les autres pilotes et boucle le premier tour en tête avant de se faire dépasser par un Sébastien Gimbert (BMW) qui s’envole jusqu’au drapeau à damiers. Derrière, les coéquipiers du Junior team Suzuki, Vincent Philippe et Freddy Foray, se disputent la dernière marche du podium. Foray est le plus incisif et s’empare de la troisième place pour ne plus la quitter.

En seconde manche, Sébastien Gimbert prend un bon départ devant Erwan Nigon et Julien da Costa. Les coéquipiers BMW se livrent alors une sacrée bataille en se dépassant plusieurs fois par tour. Da Costa ne peut qu’être spectateur de sa troisième place tout en surveillant Freddy Foray qui revient fort.

Freddy chute en voulant revenir trop rapidement sur le pilote Kawasaki, mais parvient à repartir. De l’huile répandue sur la piste suite à une casse moteur entraîne l’interruption de la course, ce qui fait les affaires de Foray puisque dans le tour précédent, il était encore classé quatrième.

Un nouveau départ est donné pour un sprint de cinq tours : Gimbert est de nouveau en tête au premier virage. Nigon se rate mais revient dans sa roue de Gimbert en quelques tours.

Au cumul des deux parties, le leader provisoire remporte la course pour 452 millièmes tandis que Julien da Costa complète le podium. Sébastien Gimbert fait la bonne opération du week-end en récupérant 25 points sur Nigon à cause de son résultat blanc en première manche. Au championnat, Nigon compte 22 points d’avance sur Gimbert et 69 sur Da Costa, qui s'empare de la troisième place aux dépens de Freddy Foray pour cinq points.

Supersport

Grégory Leblanc (Kawasaki) frappe fort encore une fois ! Bien que devancé par Mathieu Ginès (Yamaha) au départ, l’auteur de la pole se retrouve rapidement en tête. L’entrée en piste du Safety Car suite à un accrochage entre Clément Dunikowski et Dylan Buisson apaise l’atmosphère pendant deux tours... Mais les explications ne tardent pas à reprendre, toujours menées pas Leblanc sous la pression de Ginès et de Louis Bulle.

Championnat de France Superbike ce week-end à Magny-Cours

Ginès tente plusieurs fois de prendre le commandement de la course, mais Leblanc est sans concession. Louis Bulle (Yamaha) ne peut rien faire et doit se contenter d'assurer son podium.

Le début de la seconde manche est similaire à celui de la première. Ginès prend le meilleur sur Leblanc au départ et à l’issue du premier tour, le Safety Car revient en piste après que William Grarre et Anthony Loiseau se sont accrochés.

Une fois l’intervention finie, Ginès et Leblanc se livrent à un magnifique duel sous les yeux de Bulle qui ne peut pas suivre. Ginès résiste à toutes les attaques du pilote Kawasaki... lorsque ce dernier tente une ultime attaque qui l’emmène dans le bac à graviers ! Ginès ne peut l’éviter et tombe également....

Louis Bulle et Etienne Masson en profitent alors que les deux hommes à terre réussissent à repartir. Leblanc assure la troisième place tandis que Ginès termine neuvième.

Au championnat, Leblanc creuse encore un peu l’écart avec 14 points de plus sur Ginès qui est désormais à 70 points devant Louis Bulle, troisième avec 123 points. Leblanc peut donc obtenir le titre dès la prochaine course au Mans...

Trophée Pirelli 600cc

Lucas Mahias imprime dès le début de la course un rythme qui laisse ses adversaires sur le carreau. Rémy Echard et Randy Pagaud se disputent la seconde place, puis Pagaud s’impose et remonte sur Mahias pour le doubler dans le 8ème tour avant de chuter quelques virages plus loin ! Mahias n’a plus qu’à gérer son avance sur Echard pour remporter son 4ème succès de la saison en cinq courses.

Dans le dernier tour, Marco Boué, alors en lutte avec Robin Camus pour la troisième place, chute et laisse le champ libre au pilote Suzuki. Mahias garde la place de leader provisoire avec 8 points d'avance sur Echard et 35 sur Pagaud.

"Le Groland Racing Team prend le large !", se réjouit Serge Nuques, particulièrement satisfait que son poulain "Bernardo" (lire MNC du 22 mars 2010 : portrait de Lucas Mahias ou la descendance d'un Chevalier) ait de nouveau aligné la pole position et la victoire.

125cc

Course mouvementée en 125cc : Jules Danilo se place en première position après un bon départ, mais le pilote du MC Lesigny part à la faute après trois tours. Le commandement de la course revient alors à Kevin Szalai, qui se fait ensuite passer par Jimmy Petit.

Championnat de France Superbike ce week-end à Magny-Cours

Coup du sort, Petit rétrograde de deux places suite à un problème mécanique mais reste au contact. Szalai reprend alors la tête de la course et doit gérer les attaques de son coéquipier Grégory di Carlo.

L’arrivée est serrée entre les trois jeunes : Szalai l’emporte, mais Petit franchit la ligne avant Di Carlo qui conserve tout de même le leadership provisoire au championnat devant Szalai et Petit. Le trio se tient en sept points...

Prochain rendez-vous au Mans les 4 et 5 septembre pour la 6ème épreuve du Championnat de France Superbike : restez connectés !

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
Les petites vieilles Yamaha de GP roulées par Rossi, Rea et compagnie

Fondé en 2021, le Yamaha Racing Heritage Club a pour objectif de protéger et célébrer le riche patrimoine de Yamaha en Grand Prix moto, World Superbike, Motocross et Rallye Raid. Certaines machines, présentes à Jerez pour les Yamaha Racing Experience, ont été pilotées par de grands champions : Rossi, Rea, Cadalora, Canepa, etc. Retour en vidéo !
La relève du champion turc Toprak Razgatlioglu est déjà assurée !

Zayn a déjà énormément de succès sur Instagram : le fils de Kenan ''quintuple champion de World Supersport'' Sofuoglu avait notamment fait sensation sur internet en pilotant seul une Goldwing à 3 ans, en conduisant une Ferrari à 4 ans… Cette année, le mini n°54 vient de remporter ses premières victoires à moto et en kart. Ça promet...
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
  • En savoir plus...