• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP 2008 - SHANGHAI
Paris, le 5 mai 2008

Le Grand Prix de Chine MotoGP tour par tour

Le Grand Prix de Chine MotoGP tour par tour

C'est finalement sur une piste sèche que s'affronteront les stars de la MotoGP. Couronnant à chaque course un vainqueur différent, la saison 2008 s'annonce ultra disputée : la Chine va-t-elle permettre d'affiner les pronostics ? Tour par tour des MotoGP.

Imprimer

Zoom sur...

L'absence de Jorge Lorenzo (21 ans dimanche !) à cette séance d'essai, suite à sa chute le matin même. Relevé après un énorme high side, il souffrirait d'une fracture de la malléole et de plusieurs contusions. Souhaitant malgré tout prendre le départ dimanche, le n°48 devra serrer les dents tout le week-end.

Vendredi : deuxième séance d'essais libres
Stoner s'empare du meilleur temps suivi de Rossi, Pedrosa, Nakano, Hopkins, Hayden, De Angelis, Capirossi, Dovizioso, Edwards, Elias, Vermeulen, Toseland, Melandri et West. Sylvain Guintoli est 16ème, Randy de Puniet 17ème.

Chris Vermeulen - Grand Prix de Chine MotoGP 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

Zoom sur...

Les pièges de Shanghai : Dovizioso, Hayden, Nakano, Hopkins et de Puniet sont tous partis à la faute, alors que Pedrosa et Lorenzo se sont offert une belle séance de "rodéo" à la sortie du même virage !

Samedi : séance qualificative
Colin Edwards s'empare de la pole en explosant le record 2007 de son ex-coéquipier Valentino Rossi de presque 3 dixièmes de seconde ! Ledit Rossi et ses Bridgestone se placent juste derrière, tandis que Stoner complète la première ligne. Suivent Lorenzo, Pedrosa, Capirossi, Toseland, Vermeulen, De Puniet, Hayden, Dovizioso, Melandri, Nakano, Hopkins et Elias. Sylvain Guintoli est 18ème.

Colin Edwards et Valentino Rossi - Grand Prix de Chine MotoGP 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

Dimanche : course
Départ : c'est Stoner qui jaillit le premier de sa place sur la grille, mais Edwards le passe le virage d'après ! Suivent Rossi, Pedrosa, Lorenzo, Hayden et Melandri. Anthony West, bon dernier, part jardiner avec Alex de Angelis.

Grand Prix de Chine MotoGP 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

Comme d'habitude, les pilotes du HRC ont réalisé un très bon envol : les RCV212 officielles auraient-elles une baguette magique ? "Nous avons un petit peu amélioré l'embrayage, mais ça n'a pas vraiment d'incidence sur les départs", relativise Pete Benson, chef mécanicien du prestigieux team : "les systèmes de démarrage que nous utilisons sont toujours les mêmes depuis l'arrivée des cinq cylindres".

Capirossi, Toseland, Dovizioso, Melandri, Vermeulen, Nakano et Guintoli - Grand Prix de Chine MotoGP 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

Edwards essaye de creuser un léger écart tandis que Pedrosa tente un extérieur sur la Yamaha de son rival dans l'épingle, mais il élargit et Rossi vire en tête.

2ème tour : Casey Stoner dépasse Colin Edwards dans la ligne droite des stands, mais l'australien se rate au freinage et se fait doubler par le n°5 ainsi que par Dani Pedrosa qui vient de passer Rossi.

Toseland, Dovizioso, Melandri et Nakano - Grand Prix de Chine MotoGP 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

Valentino voit le danger et double illico Stoner par l'intérieur, puis se colle à Edwards pour ne pas laisser partir l'opiniâtre Pedrosa. Il passe son ancien coéquipier au freinage de l'épingle, mais se voit contraint d'élargir et "Texas Tornado" se faufile devant !

3ème tour : Rossi repasse illico Edwards, car pendant ce temps, Pedrosa a déjà pris une seconde d'avance... Sylvain Guintoli est 13ème et Randy de Puniet 15ème, suite à un tout droit... "Je suis vraiment très déçu !", explique le pilote Honda LCR."Je n'ai pas pris un bon départ et à la fin du premier tour, Hopkins a essayé de me doubler mais il a fait une grosse erreur qui m'a obligé à élargir pour ne pas risquer la chute. Suite à ça, j'ai repris la piste pour continuer ma course, mais mes sensations avec le train avant de la moto n'étaient pas adéquates. Honnêtement, nous espérions obtenir un meilleur résultat ici et je fonde de gros espoirs pour la prochaine course au Mans", regrette Randy qui n'a pas été dans le coup du week-end.

Dovizioso, Lorenzo, Capirossi et Melandri - Grand Prix de Chine MotoGP 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

Pendant ce temps, Nicky Hayden revient progressivement sur la Ducati de Casey Stoner qui ne semble pas en mesure de suivre le rythme... A la fin de la longue ligne droite, l'épatant Dovizioso fait les freins au confirmé Capirossi et à Lorenzo.

Un Lorenzo diminué par sa blessure, mais qui paraît pouvoir sauver quelques points : la détermination du pilote espagnol est admirable, car pour manier de la sorte sa Yamaha de 148 kg et 220 ch avec une malléole fracturée et une autre cheville très douloureuse, il faut une sacré dose de... volonté !

Jorge Lorenzo - Grand Prix de Chine MotoGP 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

"Vendredi, je ne pensais même pas pouvoir courir", confie le pilote majorquin, "puis progressivement ça a été un peu mieux et aujourd'hui je me suis rendu compte que non seulement je pourrai courir, mais aussi être compétitif ! J'ai perdu pas mal de places en début de course, mais dans la deuxième partie j'ai trouvé mon rythme et je suis revenu aux avant-postes".

4ème tour : L'espagnol du HRC mène la course devant Valentino Rossi, qui part à sa poursuite en réalisant le meilleur tour en course.

Toni Elias et Sylvain Guintoli - Grand Prix de Chine MotoGP 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

Colin Edwards ne profitera visiblement pas plus de la première pole réalisée par un pilote Tech 3 depuis 2002 : il perd progressivement du terrain sur les hommes de tête. L'actuel champion du monde, Casey Stoner, précède Nicky Hayden, le champion 2006. "Nous savions que partir en 10ème position sur la ligne n'allait pas nous faciliter les choses", reconnaît l'américain à l'issue de la course."Je suis tombé avec ma moto n°1 en qualif, mais j'ai quand même réussi à prendre le départ avec elle. Mais j'ai connu beaucoup de problèmes en course, notamment dans les virages rapides où ma vitesse de passage n'était pas bonne"...

Derrière le n°69, Dovizioso précède Capirossi qui parvient à se débarrasser de Jorge Lorenzo. L'espagnol est suivi comme son ombre par Marco Melandri qui semble avoir - enfin ! - trouvé le mode d'emploi de sa GP8 ! James Toseland est 10ème sur un circuit qu'il découvre.

Dani Pedrosa et Valentino Rossi - Grand Prix de Chine MotoGP 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

5ème tour : Pedrosa entame le tour devant Rossi, Edwards, Stoner, Hayden, Dovizioso, Capirossi, Melandri, Lorenzo et Toseland. La M1 du septuble champion du monde n'est plus qu'à 4 dixièmes de la Honda de Pedrosa, décrochant au passage le texan Colin Edwards, puis Rossi passe Pedrosa dans la ligne droite de 1202 m et s'empare de la tête de course.

Capirossi, Melandri, Lorenzo, Toseland et Nakano - Grand Prix de Chine MotoGP 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

6ème tour : D'emblée, "Vale" colle dixième sur dixième à Dani Pedrosa : ze Doctor is back ! Edwards tire tout droit en voulant forcer le rythme et doit céder sa place. Avertissement aussi pour le leader qui écarte un peu, se faisant recoller illico par "Asimo" Pedrosa...

"Je ne suis pas particulièrement satisfait de ma course, si je suis honnête"admet Colin Edwards : "je savais que j'avais un bon rythme et j'ai essayé de pousser aussi fort que je pouvais au début pour essayer de lâcher les gars derrière moi. Je pensai que Casey allait être devant, mais je ne sais pas ce que Valentino et Dani avaient, mais ils volaient littéralement ! Quand ils m'ont passé, en quelque virages je ne les voyais plus !"

7ème tour : Rossi mène toujours devant un Dani Pedrosa bien déterminé à ne rien lâcher. Stoner assure les gros points juste derrière, suivi par Hayden, Dovizioso, Melandri et Edwards. Sylvain Guintoli n'est que 13ème, Randy de Puniet toujours 15ème et Anthony West 17ème.

Valentino Rossi - Grand Prix de Chine MotoGP 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

Chris Vermeulen ramène sa Suzuki aux stands après avoir tiré tout droit : "j'avais un problème technique avec ma machine depuis le début de la course", explique l'australien, contraint à l'abandon : la revanche au Mans, là ou le n°7 a signé la victoire l'an dernier (lire Moto-Net.Com du 21 mai 2007) ? Restez connectés...

8ème et 9ème tours : Marco Melandri tente l'intérieur sur Dovizioso à l'entrée du premier droit. Le n°4 résiste... puis doit capituler face à un Super Marco déchaîné !

Casey Stoner et Marco Melandri - Grand Prix de Chine MotoGP 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

10ème tour : Valentino Rossi continue à mener la course, suivi par Dani Pedrosa et Casey Stoner qui est déjà à six secondes ! Un camouflet pour le champion du monde qui ne tire pas profit de son excellente vitesse de pointe (+10 km/h par rapport à l'édition 2007 !)... Pire : Casey n'arrivera pas à descendre sous la barre des 2'00 durant l'épreuve, soit deux dixièmes moins vite que son meilleur tour en course 2007. Son coéquipier passe Nicky Hayden qui contient Dovizioso, Edwards, le courageux Lorenzo, Capirossi et Nakano.

11ème tour: Dani Pedrosa réalise le meilleur tour en course et continue à observer Rossi : le jeune espagnol attendrait-il de profiter d'une possible usure des Bridgestone ? Casey Stoner est loin derrière, puis Marco Melandri suit à quelques secondes.

Marco Melandri, Andrea Dovizioso et Colin Edwards - Grand Prix de Chine MotoGP 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

Hopkins et West sont respectivement 16ème et 17ème : les pilotes Kawasaki ont été en difficultés durant tout le week-end et l'on peut s'interroger sur la suite de leur saison... "Nous avons abordé ce week-end avec optimisme suite à des essais positifs à Estoril, mais la déception est encore une fois au rendez-vous", déplore Anthony West, visiblement de plus en plus perdu dans le maniement de sa machine."J'ai l'impression que nous avons le même problème qui nous suit depuis le début de la saison, avec la moto qui patine dès que je mets les gaz en sortie de virage... John n'a pas ce souci, nous savons que ce n'est pas un problème fondamental, mais maintenant nous avons du mal à trouver une solution", explique le malheureux australien.

Anthony West - Grand Prix de Chine MotoGP 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

12ème tour : Jorge Lorenzo fait l'intérieur au n°69 qui semble tourner de moins en moins vite. Valentino Rossi a cinq dixièmes d'avance sur son poursuivant et semble bien plus rapide que l'officiel Honda dans la partie sinueuse du circuit.

13ème tour : Rossi claque le record du tour en 1'59.650 (soit déjà deux dixièmes plus vite que le record 2007 !) pour essayer de lâcher définitivement Pedrosa. Stoner précède toujours Melandri.

Valentino Rossi et Dani Pedrosa - Grand Prix de Chine MotoGP 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

Randy de Puniet et Sylvain Guintoli luttent pour la treizième place : "que dire, sinon que j'attendais beaucoup mieux", lâche Sylvain, dépité, à l'issue de la course. Le drômois espérait l'apparition de la pluie pour briller aux avant-postes, mais admettait toutefois "aimer aussi être compétitif sur le sec".

Une situation de plus en plus inquiétante pour "Syl", comme pour tous les autres pilotes Ducati, puisque personne d'autre que Stoner n'arrive à exploiter convenablement la bestiale GP8 (lire Moto-Net.Com du 28 avril 2008)... Certes, Marco Melandri terminera finalement dans le top cinq de cette course, mais son meilleur chrono est à 1.2 seconde du meilleur tour de Rossi...

Nicky Hayden et Loris capirossi - Grand Prix de Chine MotoGP 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

Toni Elias, pour sa part, prétend qu'il y a trop de poids sur l'avant de la machine, alors que Sylvain explique devoir la conduire comme une 250 : l'arrivée de Max Biaggi comme pigiste de luxe va t-elle améliorer les choses ? Restez connectés...

14ème tour: Lorenzo double Edwards et semble en mesure de revenir sur Dovizioso et Melandri. Dani Pedrosa réalise le meilleur tour pour ne pas se faire décrocher par Valentino Rossi.

15ème tour: Jorge Lorenzo fait les freins à Dovizioso dans la première ligne droite du circuit et passe Melandri dans la foulée, le tout malgré ses blessures !

Alex de Angelis et John Hopkins - Grand Prix de Chine MotoGP 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

16ème tour : Rossi est solide leader devant Pedrosa, Stoner, Lorenzo, Dovizioso, Melandri, Edwards, Hayden, Capirossi, Elias, Nakano, Toseland, Guintoli, De Puniet, De Angelis et Hopkins.

Andrea Dovizioso se fait de plus en plus pressant sur Marco Melandri tandis que Sylvain Guintoli réalise son meilleur tour en course : le n°50 sera t-il en mesure de revenir sur James Toseland, qui évolue avec 2.5 secondes d'avance ?

Valentino Rossi et Dani Pedrosa - Grand Prix de Chine MotoGP 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

17ème tour : Rossi et Pedrosa tournent dans les même chronos : les pneus des deux pilotes ont l'air de se valoir sur cette fin de course, mais en sera-t-il de même jusqu'au dernier tour ?

18ème tour : Rossi signe le meilleur tour en course : l'ogre de Tavullia claque un impressionnant 1'59.273, soit six dixièmes plus vite que le chrono 2007 établit par Stoner, et surtout 45 centièmes plus vite que le record absolu du circuit de Dani Pedrosa en 2006 avec sa 990 cc !

Jorge Lorenzo - Grand Prix de Chine MotoGP 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

Pedrosa a désormais une demi seconde de retard sur le Doctor, qui semble le défier de revenir à la charge : chaque tentative du n°2 se solde par une accélération du rythme de Rossi ! Lorenzo fait son meilleur tour en course.

19ème tour : Pedrosa deuxième a treize secondes d'avance sur Stoner et continue à s'accrocher à une seconde de Rossi ! Dovizioso et Hayden se battent comme des acharnés, mais l'américain finit par s'emparer de la sixième place. Edwards et Capirossi suivent un peu plus loin.

John Hopkins et Alex de Angelis - Grand Prix de Chine MotoGP 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

20ème tour : Valentino Rossi tient toujours un rythme impressionnant : le pari Bridgestone semble enfin payer ! Pedrosa a lâché prise et contient Stoner - qui accuse quinze secondes de retard sur le leader ! - devant Lorenzo, Melandri, Hayden, Dovizioso, Edwards et Capirossi.

21ème tour : Loris Capirossi a passé la Honda de Dovizioso et la Yamaha d'Edwards. Rossi a maintenant 3,5 secondes d'avance sur la RCV212 officielle de Dani Pedrosa.

Andrea Dovizioso - Grand Prix de Chine MotoGP 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

Dernier tour: Le célèbre n°46 entame la dernière boucle devant un Pedrosa résigné. Suivent Stoner, Lorenzo, Melandri, Hayden, Capirossi, Edwards, Elias et Dovizioso, qui paraît avoir des difficultés à tenir le rythme en fin de course.

Rossi passe la ligne d'arrivée et signe son 63ème succès en catégorie reine... soit à cinq longueurs du record d'Agostini ! Il lève les poings sur la ligne, puis s'arrête - visiblement ému - pour se faire féliciter par Graziano, son père, et embrasser sa machine.

Valentino Rossi - Grand Prix de Chine MotoGP 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

Pedrosa juste derrière est rayonnant : l'espagnol sait qu'il prend la tête du championnat avec sa deuxième place, précédant ainsi Lorenzo, Rossi et Stoner au classement général provisoire.

Ils 'expliquent

Valentino Rossi (1er) : "je suis très, très heureux, parce que ça faisait longtemps que je n'avais pas gagné ! C'était une période difficile, nous avons changé de pneus et nous avons dû travailler très dur. Je savais que nous avions un bon potentiel et je me sentais bien dès le vendredi. C'est la première fois que j'arrive à garder un bon rythme après le quinzième tour. Ce matin j'étais déçu qu'il pleuve, mais quand on s'est aperçu que nous allions courir sur le sec, j'ai pensé pouvoir gagner. J'ai dû pousser très fort pour battre Dani : tourner en 1'59 dans les derniers tours est incroyable ! C'est une grande victoire pour nous et ça récompense tout notre travail et nos efforts avec Bridgestone !"

1er Valentino Rossi, 2ème Dani Pedrosa et 3ème Casey Stoner - Grand Prix de Chine MotoGP 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

Dani Pedrosa (2ème) : "c'était une course difficile, chaque tour était plus rapide que le précédent ! A la fin, j'ai décidé de ralentir en m'apercevant que je ne pouvais pas rattraper Valentino et j'ai fait le choix de terminer deuxième. Je suis très content de ce résultat !"

Casey Stoner (3ème) : "nous avons su que ce serait une course sur piste sèche dès le tour de chauffe, bien qu'on nous avait conseillé d'utiliser une gomme plus tendre. Je ne sais pas si nous aurions pu mieux faire avec une gomme plus dure. Comme toujours, le team a travaillé dur, nous avons encore une marge de progression et je ne suis pas tout à fait satisfait de ce résultat"...

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Bravo à Rossi qui gagne enfin (et avec la manière), à Pedrosa qui n'a rien laché jusqu'à 4 tours de la fin (moment où Rossi s'est rendu compte qu'il pouvait taper dans ses Bridges sans crainte ... et lacher tout le monde), à Lorenzo qui impressionne plus à chaque GP (4è avec bras en petite forme et pieds HS !). Hormis le duel Rossi/Pedro, la bataille de la 4è à la 10è place a été assez interéssante. De manière générale, les GP sont plus sympas que ceux de l'an dernier car aucun pilote ne domine totalement. On sent que Rossi monte en puissance mais les Bridges vont-ils se maintenir face aux Michelins dans les prochains GP ? C'est toute la question car Pedrosa est plus fort et plus constant que les autres années et le tandemn Honda/Michelin marche bien;, Lorenzo est un prétendant très sérieux à la victoire finale (il est jeune et a la gnack et il 1 Yam et des Michelins); Stoner a un peu de mal mais il va se battre pour revenir. ça s'annonce d'autant mieux que les 5 prochains GP sont parmi les meilleurs de la saison et vont tous s'aligner en l'espace d'un mois et demi ... il y a du suspense et de la bagarre dans l'air car, comme chaque année, celui qui finira la série devant sera celui qui gagnera la mise à la fin ... Vivement le prochain GP !!

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !
Kawasaki Eliminator 500 : notre essai en vidéo

Avec sa selle et son tarif tous deux aux ras des pâquerettes, l’Eliminator 500 affiche de hautes ambitions : concurrencer la Rebel 500 qui domine en France le segment des petits customs principalement destinés aux motards débutants (permis A2). Moto-Net.Com a testé la nouvelle Kawasaki... Voici notre compte-rendu en vidéo !
Nouveautés 2024 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Triumph Daytona 660 au prix de 9795 euros : good deal ?

Le constructeur anglais rescucite une appellation emblématique en 2024 avec sa nouvelle Daytona 660, sur la base de son excellent roadster Trident 660. Son prix contenu à 9795 euros comptera également parmi les qualités de la Triumph face à ses concurrentes. Panorama.
Sportive 1 commentaire
Yamaha espérait être plus proche aux essais du Qatar

Malgré des progrès palpables, Yamaha dresse le constat de l'écart encore conséquent de sa nouvelle M1 2024 sur la concurrence au terme des derniers essais d'intersaison sur le circuit de Losail. Le directeur technique de l'équipe officiel espérait avoir davantage recollé Ducati et les autres marques européennes. Explications.
Fiche technique moto Honda CB500 Hornet 2024

Moteur, partie cycle, dimensions, coloris et prix de la Honda CB500 Hornet 2024 : toutes les caractéristiques et infos commerciales indispensables pour les motards à propos de la remplaçante de la CB500F sont sur notre fiche technique Moto-Net.Com.
Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Petites mises à jour 2024 pour la grande Triumph Tiger 1200

Lancée en 2012, totalement refondue en 2022 et habilement customisée l'été dernier, la Tiger 1200 connaît une série de mises à jour pour 2024 visant à améliorer son moteur, le confort des versions Pro et la garde au sol des modèles GT. Le maxitrail Triumph en profite aussi pour revoir la coloration de ses pelages... Présentation.
Bagnaia et Ducati éclipsent leurs rivaux aux tests du Qatar 

1'50.952 : c'est le chrono absolument stratosphérique avec lequel le champion MotoGP en titre Francesco Bagnaia termine les deux jours d'essais sur le circuit de Losail ! L'officiel Ducati est suivi par son équipier Enea Bastianini et l'Aprilia d'Aleix Espargaro. Fabio Quartaro et Johann Zarco, distancés, sont respectivement 14ème et 17ème.
MotoGP 2024 2 commentaires
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

Calendrier MotoGP 2023

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2023

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2023

GP moto du Portugal 26 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  2 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 16 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 30 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 14 mai : GP de France
GP moto d'Italie 11 juin : GP d'Italie
GP moto d'Allemagne 18 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 25 juin : GP des Pays-Bas
GP moto du Kazakhstan 9 juillet : GP du Kazakhstan
GP moto de Grande-Bretagne 6 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 20 août : GP d'Autriche
GP moto de Catalogne 3 septembre : GP de Catalogne
GP moto de San Marin 10 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 24 septembre : GP d'Inde
GP moto du Japon 1er octobre : GP du Japon
GP moto d'Indonésie 15 octobre : GP d'Indonésie
GP moto d'Australie 22 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 29 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 12 novembre : GP de Malaisie
GP moto du Qatar 19 novembre : GP du Qatar
GP moto de Valence 26 novembre : GP de Valence


SAISON 2023   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...