• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
WELKOM
Paris, le 19 avril 2004

Le GP d'Afrique du Sud tour par tour

Le GP d'Afrique du Sud tour par tour

Nouvelle saison, nouveaux enjeux, nouvelle présentation : afin de préserver le suspens au fil de la lecture, Moto-Net vous présente maintenant les tours par tours de Grands Prix dans les conditions du direct, sans dévoiler les résultats avant la fin !

Imprimer

125 : la grille
Dovizioso part en pole devant Locatelli, Giansanti et Di Meglio qui fait sa première apparition sur la première ligne. Au 2ème rang se trouvent Stoner et la KTM, Nieto, Simoncelli et Bautista. Déception pour Jenkner (18ème) et Luthi (23ème), qui avaient pourtant fini brillamment la saison 2003.

125 : la course
Barbera, 11ème sur la grille, est contraint par le règlement de s’élancer des stands à cause d’un problème mécanique au départ du tour de chauffe. Locatelli fait le hole shot devant Dovizioso, Giansanti, Stoner, Bautista, Simoncelli, Nieto, Talmacsi, Borsoi, Simon, Di Meglio qui a raté son départ en lâchant trop vite l’embrayage et Jenkner bien parti alors qu'il était 18ème sur la grille.

Rapidement, Locatelli et Dovizioso prennent quelques longueurs d’avance. Di Meglio passe Simon et rejoint Borsoi, son team manager et coéquipier. Stoner, Simoncelli et Bautista passent Giansanti. Dès le deuxième tour, Stoner suivi par Simoncelli font le forcing pour ne pas laisser partir les leaders, mais c’est Locatelli qui fait le meilleur tour. Derrière suivent Bautista, Nieto, Talmacsi, Giansanti, Simon, Borsoi, Di Meglio et Jenkner. Simon passe Giansanti qui continue de rétrograder.

Au 3ème passage, Locatelli et Dovizioso sont toujours solides leaders. Stoner et Simoncelli, auteur du meilleur tour, reviennent. Simon passe 8ème devant Giansanti. Talmacsi est contraint à l’abandon avec sa nouvelle Malaguti. Dans ce tour, Stoner distance légèrement Simoncelli et revient encore un peu sur les leaders. Au 4ème passage, Locatelli et Dovizioso sont presque rejoints par Stoner, auteur du meilleur tour, suivi de peu par Simoncelli. A quelques longueurs, c’est désormais Nieto qui mène la chasse devant Bautista, Simoncelli, Giansanti, Simon, Borsoi, Di Meglio et Jenkner. Borsoi passe 8ème devant Simon avant le 4ème passage sur la ligne. Locatelli, Dovizioso et Stoner sont ensemble, Simoncelli suit à quelques longueurs, Nieto roule lui aussi seul devant le groupe de chasse mené par Bautista.

Au 6ème tour, Di Meglio suit Borsoi en passant Simon, aussitôt imité par Jenkner. Barbera, parti dernier, est remonté 18ème : de quoi regretter amèrement son problème mécanique du tour de chauffe ! Au tour suivant, Borsoi passe 6ème devant Giansanti, Di Meglio est 8ème ! Jenkner 9ème a lui aussi passé Bautista. Barbera est 14ème ! En fin de 8ème tour, le trio de tête restant inchangé, Nieto, le plus rapide en piste, passe Simoncelli pour la 4ème place. L’écart le séparant de Locatelli est passé de 3 à 2 secondes. Di Meglio se fait très pressant sur Giansanti. Barbera est 13ème...

Grand Prix d'Afrique du Sud 2004 : le tour par tour

Au 10ème tour, Di Meglio passe 7ème devant Giansanti, le jeune français tournant dans les mêmes chronos que les leaders. Ah, s’il n’avait pas raté son départ, et si les poules avaient des dents... Barbera est 12ème. Au 12ème tour, Nieto est à moins d’une seconde des trois leaders et Borsoi, Di Meglio et Jenkner, qui à son tour a passé Giansanti, fondent sur Simoncelli. Le 14ème passage voit Nieto rejoindre Locatelli, Dovizioso et Stoner. Cinq secondes derrière eux, Simoncelli est rejoint par Borsoi, Di Meglio, Jenkner et Giansanti.

Au 15ème tour, Borsoi passe 5ème devant Simoncelli. Dans le 16ème, Stoner au prix d’un bel intérieur passe 2ème devant Dovizioso. Simoncelli fait un énorme high side et tombe au 17ème tour. Di Meglio passe 6ème ! Stoner pique la tête à Locatelli au prix d’un superbe freinage. Quelques virages plus loin, Stoner laisse un trou de souris entre lui et le vibreur et voit Locatelli s’y engouffrer pour reprendre la 1ère place ! C’est ensuite Dovizioso qui fait le freinage à Stoner et revient 2ème à cinq tours de la fin. Pendant ce temps, Mike Di Meglio a pris la tête du groupe de chasse à Borsoi ! A quatre tours de l’arrivée, Locatelli a remis du charbon et n’est plus suivi que par Dovizioso. Stoner et Nieto marquent le pas. Derrière eux, Di Meglio prend lui aussi ses distances sur Borsoi et les suivants.

A trois tours de la fin, Locatelli fait le meilleur tour en course mais Dovizioso s’accroche. Nieto passe 3ème avant l’avant-dernier passage sur la ligne, mais Locatelli et Dovizioso se sont envolés. A l’entame du dernier tour, Locatelli est toujours collé par Dovizioso. Nieto a pris quelques longueurs à Stoner. Di Meglio est solide 5ème.

125 : le podium
Dans le dernier enchaînement de virages à droite, Dovizioso tente une trajectoire favorisant la sortie, ce qui le place à l’intérieur de Locatelli dans le gauche qui commande l’arrivée : il n’a alors plus qu’à fermer la porte et Dovizioso l’emporte pour la première fois de sa carrière, aussitôt félicité par Locatelli beau joueur, lui qui avait mené pratiquement toute la course. Pendant ce temps, Stoner a joué presque le même tour à Nieto et place pour la première fois la KTM sur le podium ! Derrière eux, Di Meglio finit 5ème, sa meilleure place en course, devant Borsoi, Giansanti et Jenkner. Barbera termine10ème sur les talons de Bautista, après être parti bon dernier de la voie des stands. Deux vieux briscards ont gagné, mais la relève progresse !

250 : la grille
Randy De Puniet, qui a dominé les essais hivernaux et a eu la responsabilité de la mise au point de l’Aprilia, est en pole. Porto, qui a toujours été très près en chrono, Poggiali et Pedrosa complètent la première ligne. De Angelis, Nieto, Rolfo et Eric Bataille forment le 2ème rang. Chez les autres français Marchand est 16ème, Guintoli 19ème, Nigon 23ème, Vincent 24ème et Lefort 27ème.

250 : la course
Porto fait le hole shot devant Randy De Puniet, Poggiali, Nieto, Pedrosa, De Angelis, Rolfo, Elias et Battaini. Un gros accrochage met au tapis Bataille, Davies et Baldolini dès les premiers virages ! Pedrosa passe rapidement Nieto pour la 3ème place. Au premier passage, Porto passe avec une belle avance sur De Puniet, lui aussi détaché devant Poggiali et Pedrosa. Suivent Nieto, De Angelis, Elias, Rolfo, Battaini, Faubel, Debon, Aoyama, Guintoli, Marchand et Vincent, Nigon est 17ème et Lefort 23ème. Dans le 2ème tour, Porto tire tout droit dans le virage le plus rapide du circuit et se retrouve sur l’anneau de vitesse après avoir traversé sans dommages le bac à graviers : l’argentin reprendra la piste en 22ème position ! Pendant ce temps, Pedrosa passe Poggiali à l’intérieur dans ce même virage, passant de ce fait second au prix du meilleur tour en course ! Nieto mène la chasse à quelques longueurs devant Elias, De Angelis, Rolfo et Battaini. Elias passe 4ème à l’intérieur de Nieto dans la dernière série de virages à droite, pendant que Rolfo passe 6ème devant De Angelis. Guintoli, Marchand et Vincent se suivent toujours aux 12, 13 et 14ème places. Porto est 19ème, Lefort 22ème. Au 4ème tour, Randy fait le meilleur chrono, une seconde devant Pedrosa puis Poggiali. Elias semble se détacher du groupe de poursuivants, Rolfo qui a doublé Nieto, De Angelis et Battaini roulant ensemble. Porto fait le meilleur tour en course et remonte à la 13ème place, juste derrière Sylvain Guintoli, et a déjà doublé Marchand 14ème et Vincent 15ème ! Nigon est 18ème, Lefort 23ème.

Grand Prix d'Afrique du Sud 2004 : le tour par tour

Au 5ème tour, nouveau meilleur tour pour Porto qui dépose Guintoli. 6ème passage : Porto est revenu 8ème derrière De Angelis ! Guintoli, Marchand et Vincent sont toujours 13, 14 et 15ème. Seuls Porto et De Puniet roulent sous 1’36‘’. Sur son élan, Porto dépose De Angelis puis Nieto, Rolfo et Elias dans le même tour ! Il est 4ème dans le 9ème tour, après avoir été 22ème, 6 secondes derrière Poggiali ! Pendant ce temps, Pedrosa remonte sur De Puniet, dont le pneu arrière pose quelques problèmes, et réduit l’écart à moins d’une seconde.

Au 10ème tour, De Angelis double Nieto et Rolfo qui passe lui aussi l’espagnol. Au 11ème passage, Pedrosa a recollé Randy et Porto n’est plus qu’à 2,4 secondes de Poggiali ! Pedrosa profite de son poids plume pour passer facilement De Puniet à l’accélération dans le 12ème tour, prenant rapidement quelques longueurs d’avance. Au 13ème passage, Porto a rejoint Poggiali. Pedrosa a pris plus d’une seconde à Randy, presque une seconde au tour ! Porto passe Poggiali au freinage au prix d’une glisse bien rattrapée à l’accélération. Au 15ème tour, l’écart entre Pedrosa et De Puniet redescend à 1,1 seconde, après avoir été jusqu’à 1,6 !

Grand Prix d'Afrique du Sud 2004 : le tour par tour

16ème tour : Randy revient à trois quarts de seconde de Pedrosa. Derrière eux, Porto a déposé Poggiali. Les 2 hommes roulent seuls. A 8,8 secondes de Pedrosa, Rolfo mène Elias, De Angelis et Nieto qui restent groupés. De Angelis fait l’intérieur à Elias et revient 6ème. Arnaud Vincent est passé 13ème, Guintoli n’est plus que 15ème, Marchand 19ème, Nigon 21ème, Lefort 25ème et dernier en course. Au 18ème passage, Randy n’est plus qu’à quatre dixièmes de Pedrosa, ayant changé de style de pilotage pour s’adapter à son pneu arrière défectueux.

19ème tour : Randy a recollé Pedrosa et se cale dans l’aspi de l’espagnol. Plus loin, Nieto passe Elias à l’intérieur en bout de ligne droite. Dans la foulée, Nieto passe 6ème devant De Angelis, qui semblait pourtant en position d’attaquer Rolfo ! Au 20ème tour, derrière ce joli monde, Arnaud Vincent est toujours 13ème, Sylvain Guintoli 15ème et Hugo Marchand 19ème.

Dans le dernier droite du 21ème tour, Randy profite d’une légère erreur de Pedrosa pour reprendre la tête. Peu après, Randy sort large et Pedrosa repasse leader ! Mais De Puniet reprend la tête en force dans le dernier droite du 22ème tour ! Au tour suivant, dans l’enchaînement gauche-droite, Pedrosa passe dans le gauche et Randy repasse dans le droite ! Plus que trois tours... Porto est revenu à 5 secondes...

Dernier virage de l’avant-dernier tour, Randy se rate et Pedrosa manque le percuter, dans le même virage où Randy l’avait passé quelques tours plus tôt ! Du coup, à l’entame du dernier tour, Pedrosa est collé à la roue arrière de De Puniet ! Pedrosa prend l’aspiration et passe Randy en bout de ligne droite au freinage, mais Randy reprend la tête au virage suivant ! Pedrosa se recale dans l’aspi et passe à nouveau. Randy repasse en force au freinage du dernier droite qui lui avait réussi auparavant. Malheureusement il se retourne en cherchant Pedrosa du mauvais côté : le jeune espagnol en profite aussitôt pour passer à l’intérieur du dernier gauche qui commande l’arrivée...

250 : le podium
Pedrosa devient le plus jeune vainqueur en 250 dès sa première course ! Randy déçu marque cependant de gros points et Porto, auteur d’une fantastique remontée, complète le podium. Poggiali 4ème précède une énorme bagarre pour la 5ème place, Elias et Nieto jouant carrément des coudes ! C’est De Angelis qui prend la 5ème place devant Debon bien revenu, Nieto, Elias et Rolfo 9ème. Arnaud Vincent prend une belle 13ème place compte tenu de son matériel. Déception pour les autres français, Guintoli 15ème prend quand même un point mais pas Marchand, 19ème, ni Nigon, 20ème. Lefort, lui, termine 25ème et dernier classé, mais il débute à la fois en 250 et à ce niveau, lui qui est champion de France Open 125 2003 ! Pedrosa fait son entrée dans les favoris de façon fracassante, avec un tableau de marche en avance sur sa majesté Rossi lui-même ! A suivre de près, ce jeune espagnol, d’autant que son hiver n’a pas été des plus faciles avec ses fractures des deux jambes à guérir...

MotoGP : la grille
Première grille à trois par ligne selon le nouveau règlement : Rossi en pole, Gibernau et Biaggi mènent le bal. Hayden, Edwards et Nakano forment le 2ème rang. Melandri, Barros et Capirossi au 3ème, Roberts, Hopkins et Tamada au 4ème. Bayliss en difficulté est en 21ème position, avant-dernier qualifié ! Une Yamaha en pole, une Kawasaki 6ème, les Suzuki 10ème et 11ème, qui aurait parié sur ces places ? Mais le warm-up a montré qu’en configuration course, les positions pouvaient changer : Biaggi et Gibernau ont été les plus rapides le matin devant Rossi. Tous les favoris Honda étaient là avec Edwards, Hayden et Barros. Roberts et Xaus placent leurs Suzuki et Ducati juste derrière, suivis par Melandri. Le warm-up se faisant en configuration course, les indications données à cette occasion sont importantes ! Mais place à la course, qui seule attribue les points...

MotoGP : la course
Hole shot de Rossi devant Gibernau, Biaggi, Hayden, Edwards, Melandri, Capirossi, Roberts et Barros. Melandri passe Edwards et Roberts passe Capirossi dans la première partie du circuit. Biaggi passe Gibernau dans le premier des trois virages à droite de la fin du circuit.

1er passage : Rossi a quatre longueurs d’avance sur Biaggi, suivi par Gibernau, Hayden, Melandri qui a doublé Edwards, Roberts, Capirossi, Barros, Xaus, Nakano, Abe, Tamada, Hopkins, Hogdson, Checa pas à la fête, Byrne, Mc Williams, Bayliss pas à la fête non plus, Aoki, Fabrizio et Hofmann, dont la Kawasaki a failli ne pas démarrer. En tête, Rossi, Biaggi et Gibernau qui recollent, creusent un léger écart sur Hayden, lui-même ayant légèrement décroché Edwards repassé devant Melandri et Roberts.

Grand Prix d'Afrique du Sud 2004 : le tour par tour

Au 2ème tour, Biaggi meilleur tour recolle Rossi, Gibernau est à quelques longueurs, Hayden encore plus loin, puis les suivants groupés. Pas de changement au 3ème passage. Hayden est déjà une seconde derrière Gibernau, qui a visiblement plus de mal que Biaggi à suivre Rossi. Xaus rentre aux stands : abandon. A la fin du tour, Biaggi passe Rossi dans le premier droite de la série finale. Rossi reprend la tête en force dans le dernier, le plus lent du circuit. Gibernau en profite pour passer 2ème devant Biaggi gêné. Mais le romain reprend aussitôt la 2ème place au freinage du dernier virage à gauche commandant la ligne d’arrivée. Peu après, Biaggi un peu trop optimiste laisse à nouveau Gibernau passer second. Biaggi repasse Gibernau dans le droite qui débute la dernière série du circuit et recolle rapidement Rossi, distançant alors Gibernau. Hayden et Edwards sont à 1,5 seconde, Melandri, Capirossi, Barros et Roberts encore 1,5 seconde derrière.

Grand Prix d'Afrique du Sud 2004 : le tour par tour

6ème tour : Biaggi fait à nouveau le meilleur tour en course, collé à Rossi. Gibernau a du mal à suivre le rythme imposé par les deux italiens. Biaggi passe en tête à nouveau, mais Rossi le repasse dans le droite le plus lent, comme la fois précédente. Déjà, aux essais, Rossi faisait la différence sur la dernière partie du circuit, alors que Biaggi est plus à l’aise dans la première moitié. Barros passe 6ème devant Capirossi dans le 7ème tour.

9ème tour : Rossi et Biaggi sont toujours collés en tête. Gibernau est seul 3ème. Suivent Hayden, Edwards, Barros, Capirossi, Melandri, Tamada, Nakano, Abe et Checa, dernier pilote Yamaha ! Au 10ème passage, Gibernau a une seconde pleine de retard, Hayden 5,6, Edwards 6,4 et Barros 7,1. Rossi, au prix de glisses et de freinages incroyables, parvient à maîtriser sa Yamaha devant un Biaggi très pressant. Kenny Roberts est contraint à l’abandon.

Grand Prix d'Afrique du Sud 2004 : le tour par tour

Au 12ème passage, Barros 4ème a passé Hayden et Edwards. Abe passe 10ème devant Nakano. Pas de changement dans les trois tours suivants, hormis l’arrêt aux stands de Fabrizio et la WCM pendant trois tours... passant de la dernière place à la dernière place avec trois tours de retard ! Gibernau parvient à maintenir l’écart à un peu plus d’une seconde avec Rossi et Biaggi. Le trou est fait derrière eux : Barros, Hayden et Edwards pointent à 11 secondes, Capirossi à 14, Tamada 17, Melandri 18 et Abe 20 !

Abandon d'Hogdson : plus de Ducati D’Antin en course ! Hofmann se fait éjecter en high side, heureusement sans gravité. Rossi et Biaggi accélèrent et lâchent définitivement Gibernau dans le 17ème tour. Pas de gros changement en tête, le duel au sommet fait rage entre Rossi et Biaggi. Valentino semble plus à la peine, la Yamaha bougeant dans tous les sens, tandis que la Honda de Biaggi paraît plus stable. Checa passe Melandri pour la 10ème position.

Grand Prix d'Afrique du Sud 2004 : le tour par tour

Au 23ème tour, Biaggi passe Rossi dans la plus grande ligne droite du circuit. Barros a distancé Hayden et Edwards. Biaggi fait le forcing pour tenter de lâcher Rossi. Dans la première moitié du circuit, il prend un peu de distance mais Rossi revient lui montrer sa roue avant dans la série de droites en fin de boucle. Capirossi passe 6ème devant Edwards à quatre tours de la fin. Bayliss 14ème amène sa Ducati usine dans les points... Au tour suivant, Rossi vient presque toucher Biaggi à l’entrée de la ligne droit opposée, puis il passe en force dans le virage le plus lent du circuit. Biaggi tente de repasser de suite sur la ligne, en vain... Au contraire, Vale se donne une petite marge de sécurité : 3 dixièmes sur la ligne à l’entame du dernier tour !

MotoGP : le podium
Tout au long du dernier tour, les deux hommes sont à l’attaque maximale. Biaggi réalise le meilleur tour en course sans parvenir à repasser... Rossi fait l’exploit ! Beau geste après l’arrivée : Rossi et Biaggi se congratulent pour cette belle bagarre. Vale pose sa Yamaha sur les pneus et s’écroule la tête sur ses genoux... Celui qui avait l'habitude de faire le spectacle à ses arrivées a visiblement tout donné pour contenir Max... Déconfiture chez Honda, qui proclamait haut et fort que Rossi gagnait grâce à leur moto... Déconfiture aussi pour Checa, qui termine derrière le pourtant très critiqué Abe et à 40 secondes de Rossi sur la même moto... Déconfiture chez Ducati avec les deux D’Antin cassées et seul Capirossi bon 6ème tirant son épingle du jeu... Déconfiture chez Suzuki qui attendait davantage de Roberts et doit se contenter de la 13ème place d’Hopkins. Relative satisfaction pour Kawasaki, Nakano finissant 11ème. Même si les Honda manquaient réellement de mise au point, il est désormais clair que Rossi et la Yamaha seront présents au championnat !

Grand Prix d'Afrique du Sud 2004 : le tour par tour

La seule grande victoire n’est pas celle d’une marque : c’est celle d’un homme en train de prouver qu’il est véritablement l’un des plus grands pilotes moto de tous les temps... Rossi devient en effet le premier pilote à avoir gagné deux GP d’affilée en catégorie reine avec deux marques différentes ! Il égale le record de Barry Sheene en ayant gagné les GP d’ouverture quatre saisons de suite et aligne son 23ème podium d’affilée... La légende est en marche et le challenge relevé par le génie italien en passant chez Yamaha est d’ores et déjà relevé avec brio !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.
Essai Eliminator 500 : remake tout gentil du Muscle Bike Kawasaki

Eliminator 2, le retour ! Quarante ans après la sortie de son premier Muscle Bike, Kawasaki propose un petit custom partageant la même mécanique que les Z et Ninja 500. Sous ses airs de brute pas trop épaisse, l'Eliminator 500 drague les nouveaux motards (permis A2) et cible la Rebel de Honda. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les meilleurs moments du GP de Catalogne MotoGP 2024 en vidéo

Le Grand Prix de Catalogne 2024 s'est disputé ce week-end sur le circuit de Montmelo à Barcelone ! Pour fêter son futur départ à la retraite, A.Espargaro s'est imposé samedi en qualifs puis au Sprint. Mais le pilote Aprilia n°41, vainqueur du même GP l'an passé, s'est incliné ce dimanche face au champion Bagnaia, au leader Martin et à l'ancien patron M.Marquez...
Catalogne 2 commentaires
La France organise le Supermoto Des Nations 2024 au circuit Carole

Le championnat du monde par équipe de Supermotard est de retour en France, sur le circuit Carole ! Disputée chaque année dans un pays différent, cette compétition oppose les plus grandes nations de la discipline… et à la fin, c'est la France qui gagne : les Bleus courront pour une treizième étoile, la dixième d'affilée ! Bande-annonce et billetterie.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
La saison MotoGP 2024 sera la dernière d'Aleix Espargaro

Aleix Espargaro a décidé de raccrocher le cuir à la fin de cette saison MotoGP 2024. Le pilote espagnol de 34 ans vient de l'annoncer en amont du Grand Prix de Catalogne, sur le circuit auprès duquel il a grandi et sur lequel il a remporté une mémorable et troisième victoire sur l'Aprilia n°41, devant son coéquipier Maverick Vinales.
Catalogne 8 commentaires
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 22 septembre : GP d'Inde
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...