• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 20 juillet 2016

La Suzuki SV650 cède à la mode Scrambler

La Suzuki SV650 cède à la mode Scrambler

Suzuki France, interrogé mi-juin par MNC sur la pertinence de concevoir un nouveau VanVan de moyenne cylindrée dans la mouvance Scrambler, nous renvoyait alors vers l'arrivée imminente d'un projet similaire sur base de SV650 : 120 modèles de cette SV650 Scrambler s'apprêtent en effet à débarquer sur le marché français début août. 

Imprimer

Suzuki France, interrogé mi-juin par MNC sur la pertinence de concevoir un nouveau VanVan de moyenne cylindrée dans la mouvance Scrambler, nous renvoyait alors vers l'arrivée imminente d'un projet similaire sur base de SV650 : 120 modèles de cette SV650 Scrambler s'apprêtent en effet à débarquer sur le marché français début août. 

120 Suzuki SV650 Scrambler disponibles en août pour 7999 €

Cette série limitée n'est pas à proprement parler une "nouveauté" mais une déclinaison accessoirisée du roadster d'Hamamatsu, relancé cette année en réaction à l'accueil contrasté réservé à la Gladius (lire notre Duel MNC SV650 Vs ER-6n). Techniquement, la base est identique : un excellent V-twin de 76 ch, un cadre treillis rigoureux et un poids contenu (197 kg sur la SV d'origine).

Elle se distingue de l'originale par son élégante selle Bagster marron en cuir surpiqué blanc, son guidon LSL monté sur des pontets rehaussés du même fabricant, ses clignotants à LED, ses repose-pieds crantés, son carter de sortie de boîte et son saut de vent.

L'aluminium s'invite sur les écopes de radiateur, le protège-chaîne et le court garde-boue avant, tandis que le phare se dissimule derrière une originale grille à double cerclage.

Ces composants plutôt qualitatifs présentent en outre l'avantage d'améliorer la présentation générale et la qualité perçue, un point assez négligé sur la SV650 standard. On apprécie aussi la monte de pneus Dunlop Mutant aux dessins suffisamment marqués pour évoquer le tout-terrain (voir les photos de détail sous la vidéo).

Pour parfaire la transformation et épouser au plus près le genre Scrambler, une sortie d'échappement dédoublée en position haute aurait en revanche été la bienvenue sur cette série limitée proposée à 7999 €, soit 1400 euros de plus que la version standard.

Vidéo et galerie photos de la SV650 Scrambler

Rappelons que Suzuki prévoit d'autres déclinaisons de la SV650 en 2017, dont une version Café Racer. Ci-dessous la vidéo promotionnelle façon "Transformers", puis la galerie photos de cette SV650 Scrambler.

Galerie photo SV650 Scrambler

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La Suzuki du SERT remporte les 24H Motos du Mans 2024

Suzuki accroche un nouveau record sur la classique de l'endurance au Mans avec sa 15ème victoire aux 24H Motos 2024 ! La n°12 du SERT Yoshimura termine avec un tours d'avance sur la BMW officielle et cinq sur la Yamaha du Yart, championne du monde en titre. Résultats.
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 9 commentaires
  • En savoir plus...