• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW
Paris, le 7 mai 2021

Jules Cluzel (GMT94) : Avoir deux bons pilotes en 2021, c’est top

Jules Cluzel (GMT94) : Avoir deux bons pilotes en 2021, c’est top

Pilote de pointe du GMT94 en World Supersport depuis deux ans, Jules Cluzel a connu une saison 2020 délicate, dominé par l’intouchable Locatelli puis touché - percuté et blessé ! - par De Rosa. Paradoxalement, le n°16 n’a jamais été aussi bon et compte sur son nouveau coéquipier, le redoutable Federico Caricasulo, pour décrocher le(s) titre(s) 2021. Interview vidéo.

Imprimer

En 2020, Jules Cluzel n’a pas remporté une seule course en World Supersport. Du rarement vu dans sa formidable carrière... De même, le triple vice-champion du monde et triple médaillé de bronze n’a finalement pas intégré le Top 3 mondial. Mais ne vous y méprenez pas : notre "Julo" inter-national n’a jamais roulé aussi fort !

Lors des huit premières courses de la saison passée, le n°16 du team Yamaha GMT94 a terminé deuxième à six reprises derrière le phénoménal Locatelli, nouveau venu dans la catégorie mais qui chevauchait cette "sacrée" Yamaha Bardhal... La veille de sa malchanceuse blessure à Aragon, Jules terminait encore sur le podium.

 Jules Cluzel (GMT94) : Avoir deux bons pilotes en 2021, c’est top

Papa comblé - et un peu "cerné" aussi... -, Jules nous confie que sa petite fille lui permet de relativiser, comme en septembre dernier notamment, lorsqu’il est heurté au freinage par De Rosa alors qu’il menait la seconde course et qu’il voit ses minces espoirs de titre s’envoler définitivement.

Le maintien des deux courses Supersport par week-end est une excellente nouvelle pour le spectacle. Après tout, le Superbike a bien droit à trois courses ! Souhaitée par Julo, cette formule s’avère cependant à double tranchant, surtout dans une catégorie où les petits jeunes attaquent parfois plus que de raison. Or les mauvaises chutes coûtent double également...

Aller cherche le titre WSSP pilote... et équipe avec Caricasulo

Aujourd’hui totalement remis de sa nouvelle et grosse blessure à la jambe gauche - pour rappel, le sélecteur de vitesse de sa R6 a migré à droite pour lui permettre de continuer à rouler -, le n°16 français vise encore et toujours le titre mondial en 2021...

 Jules Cluzel (GMT94) : Avoir deux bons pilotes en 2021, c’est top

Toujours prêt à courir - malgré d’intenses douleurs parfois -, Jules a profité du démarrage tardif du championnat cette année pour peaufiner sa préparation physique, à vélo notamment avec Randy de Puniet, Adrien Vanbeveren (que MNC avait croisé à Carole l’an dernier) ou Julian Alaphillipe, le champion du monde sur route 2020... Oui, rien que çà !

Bonne nouvelle pour Jules et ses nombreux fans : plus il s’entraîne, moins ses vieux bobos le font souffrir. De plus, ses entraînements avec ses grands champions lui permettent de progresser d’un point de vue mental. Grâce à son ami Vanbeveren par exemple, Cluzel s’est remis cet hiver au motocross, après huit ans de pause. Mollo quand même, Julo !

 Jules Cluzel (GMT94) : Avoir deux bons pilotes en 2021, c’est top

Le GMT94 aussi espère décrocher le titre par équipe en World Supersport. C’est dans ce but précis que l’écurie française s’offre les services d’un autre vice-champion de a catégorie : Federico Caricasulo ! Au grand damne de Jules qui s’est battu contre lui pour le sacre 2019, finalement remporté par Krummenacher ? Certainement pas.

Notre "Coq Supersportif" valide à 116 % le choix du n°64... pardon, du n°94 italien ! Cette arrivée au sein du team lui aurait déjà permis de s’améliorer en explorant ce printemps de nouvelles pistes de réglages sur la R6 durant les essais de pré-saison. Un bon partenaire de test donc, qui se transformera en farouche adversaires en course...

 Jules Cluzel (GMT94) : Avoir deux bons pilotes en 2021, c’est top

Lors de notre entretien chez Espace Murit à Chatillon (partenaire du GMT94, nous y reviendrons avec Christophe Guyot "himself"), Jules Cluzel évoque aussi sa respectueuse rivalité avec Lucas Mahias et leur échange de casques en fin de saison dernière, avant le passage du pilote Kawasaki Pucetti en World Superbike.

Enfin et bien évidemment, Moto-Net.Com aborde le dossier brûlant du moment sur la planète du sport moto français : la déchirante déconvenue de Quartararo à Jerez en raison du syndrome des loges. Un mal que Jules a ressenti de longues années et qu’il avait décidé de traiter "en préventif" fin 2012, juste avant de monter en WSBK...

.

.

.

Les derniers essais MNC

Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !
Kawasaki Eliminator 500 : notre essai en vidéo

Avec sa selle et son tarif tous deux aux ras des pâquerettes, l’Eliminator 500 affiche de hautes ambitions : concurrencer la Rebel 500 qui domine en France le segment des petits customs principalement destinés aux motards débutants (permis A2). Moto-Net.Com a testé la nouvelle Kawasaki... Voici notre compte-rendu en vidéo !
Nouveautés 2024 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le permis de conduire se dématérialise en 2024

Le célèbre papier rose cartonné peut désormais se doubler d'une version numérique, à télécharger sur son téléphone via l'application officielle France Identité. Ce permis de conduire dématérialisé se déploie progressivement en France depuis le 14 février. Explications.
Triumph Daytona 660 au prix de 9795 euros : good deal ?

Le constructeur anglais rescucite une appellation emblématique en 2024 avec sa nouvelle Daytona 660, sur la base de son excellent roadster Trident 660. Son prix contenu à 9795 euros comptera également parmi les qualités de la Triumph face à ses concurrentes. Panorama.
Sportive 1 commentaire
Yamaha espérait être plus proche aux essais du Qatar

Malgré des progrès palpables, Yamaha dresse le constat de l'écart encore conséquent de sa nouvelle M1 2024 sur la concurrence au terme des derniers essais d'intersaison sur le circuit de Losail. Le directeur technique de l'équipe officiel espérait avoir davantage recollé Ducati et les autres marques européennes. Explications.
MotoGP 2024 3 commentaires
Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Petites mises à jour 2024 pour la grande Triumph Tiger 1200

Lancée en 2012, totalement refondue en 2022 et habilement customisée l'été dernier, la Tiger 1200 connaît une série de mises à jour pour 2024 visant à améliorer son moteur, le confort des versions Pro et la garde au sol des modèles GT. Le maxitrail Triumph en profite aussi pour revoir la coloration de ses pelages... Présentation.
Les couleurs et objectifs de Johann Zarco chez Honda-LCR

L'équipe LCR a dévoilé les nouvelles livrées 2024 de ses Honda RC213V satelittes dont l'une revient à Johann Zarco, nouveau venu dans la structure de Lucio Cecchinello. Le cannois de 33 ans, rassuré par les tests hivernaux, ambitionne d'évoluer dans le Top 10 et de décrocher quelques podiums.
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

  • En savoir plus...