• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW CONFINEMENT
Paris, le 5 mai 2020

Confiné avec... Jean-Marc Delétang, gérant de concessions moto et directeur de course à la FFM

Confiné avec... Jean-Marc Delétang, gérant de concessions moto et directeur de course à la FFM

Que font les principaux acteurs du monde de la moto pendant le confinement lié à la pandémie de Covid-19 ? Jean-Marc Delétang, gérant de concessions moto Honda, Kawasaki et Yamaha, directeur de course à la FFM et fondateur de la société de location de motos Envie2rouler.com, s'est confié au Journal moto du Net.

Imprimer

MNC : Où êtes-vous confiné ?

Jean-Marc Delétang : Au début du confinement je suis resté à la maison avec ma femme et mes enfants, car ils ont décidé de se confiner avec nous. Dès le départ nous avons mis en place les assistances sur mes points de ventes afin de ne pas pénaliser nos clients qui avaient besoin de leurs motos pour se déplacer (je suis gérant de concessions Honda, Kawasaki et Yamaha dans l'Indre-et-Loire et le Loir-et-Cher. Ensuite je suis retourné au magasin de Tours dès le 24 mars car les ventes de pièces d'origines sur internet ont explosé, nécessitant la mise en place d'une organisation particulière avec l'aide de mes collaborateurs.

MNC : Comment se déroulent vos journées ?

J.-M. D. : Je me lève chaque jour à 6h20 pour être au magasin dès 8h, car je fais 80 km pour m'y rendre (le plus souvent possible avec ma moto !) et je rentre le soir entre 20h et 21h. Ce sont des journées assez intenses. Si je rentre à 20h, je fais une heure de vélo sur home-trainer (j'en suis à plus de 800 km depuis le début du confinement) !  Il faut garder sa vivacité d'esprit et je me souviens de ce que me disait souvent JCO (ancien patron emblématique de Yamaha motor France, NDLR) : de l'excès de confort naît la paresse ! Je m'occupe aussi de ma société de location de motos à travers toute la France envie2rouler et je suis très impliqué dans la vie de la FFM. Depuis 5 ans je suis directeur de course sur toutes les épreuves du championnat de France de SBK et sur toutes les épreuves internationales (MotoGP, 24H Motos du Mans, Bol d'Or et WSBK). C'est vraiment une activité qui me plait énormément car je mets toute mon expérience de pilote acquise pendant 15 ans de course au service de la FFM.

MNC : Qu’est-ce qui vous manque le plus ? Le moins ?

J.-M. D. : La liberté de déplacement... On n'en prend conscience lorsque cela devient interdit, mais j'ai la chance de pouvoir faire mes trajets à moto pour me rendre au magasin donc ça me fait du bien au moral. Le travail en direction de course me manque car nous n'avons pas repris les championnats. Ne pas voir mes pilotes, mes commissaires, mes équipes de la FFM avec qui je travaille habituellement commence à me paraître long. Nous avions beaucoup de sujets sur lesquels sont souhaitions travailler et il faudra attendre que la situation s'arrange pour les mettre en place. Et puis voir mes clients, mes collaborateurs au quotidien, mes amis, etc. Ce qui ne me manque pas, bizarrement, est mon emploi du temps qui est toujours chargé. J'apprécie ce calme et le fait de profiter plus de ma famille, de ma maison, de prendre le temps de réfléchir et de développer des activités.

MNC : De quoi avez-vous peur ?

J.-M. D. : La peur n'évite pas le danger et je suis inquiet car je ne sais pas comment l'activité va repartir. J'ai une trentaine de salariés qui travaillent à mes côtés depuis 20 ans pour certains, des concessions à rentabiliser, j'ai beaucoup investi dans ma nouvelle société de location de moto envie2rouler et nous n'avons aucune visibilité sur l'avenir, car cette pandémie est loin d'être maîtrisée pour l'instant. Une fois le confinement terminé, comment allons-nous nous comporter ? Je ne sais pas... Allons-nous tous tomber malades ? Rien n'est sûr. Nous sommes en mode VFR : on pilote à vue ! Mais une chose est sûre : rien ne sera comme avant.

MNC : Un livre, un film, une série, un disque à recommander ?

J.-M. D. : Je lis actuellement les mémoires de Napoléon, je trouve ça passionnant car j'aime beaucoup cette période de l'histoire de France. Je ne regarde pas les séries, je préfère regarder un bon film pour oublier ce qui nous préoccupe en ce moment. J'aime les films d'Audiard, je passe toujours un bon moment de détente. Lorsque je travaille j'aime aussi mettre de la musique comme David Gilmour, Renaud ou ACDC, ça dépend de mon humeur.

MNC : Votre vidéo de moto préférée ?

J.-M. D. : Je suis très admiratif des pilotes qui font le Tourist Trophy ! Ce sont de vrais guerriers et ce qu'a réalisé Julien Toniutti lors de cette course (pilote français le plus rapide, NDLR) est très fort. Il y a quelques années j'ai eu la chance de dîner avec Giacomo Agostini chez lui à Bergame et il avait passé la soirée à nous raconter ses courses disputées sur ce tracé, avec le succès qu'on lui connaît. C'était fantastique ! Nous pouvons tous mesurer les risques que prennent les pilotes sur cette épreuve mythique. J'ai eu la chance d'y aller comme spectateur avec Motul et l'ambiance était carrément incroyable ! J'y retournerai, c'est sûr !

MNC : La première chose que vous ferez à la fin du confinement ?

J.-M. D. : J'ai beaucoup de choses à faire ! Une sortie de moto tout-terrain avec mon fils, retrouver ma fille, aller faire une grande sortie à vélo avec mes copains sportifs pour retrouver les parfums de la nature, profiter de mes amis que je n'ai pas vus depuis trop longtemps et pourquoi pas aller au bord de la mer à moto avec ma femme... Vivre et profiter de tous les instants, tout simplement !

.

.

.

Les derniers essais MNC

Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !
Kawasaki Eliminator 500 : notre essai en vidéo

Avec sa selle et son tarif tous deux aux ras des pâquerettes, l’Eliminator 500 affiche de hautes ambitions : concurrencer la Rebel 500 qui domine en France le segment des petits customs principalement destinés aux motards débutants (permis A2). Moto-Net.Com a testé la nouvelle Kawasaki... Voici notre compte-rendu en vidéo !
Nouveautés 2024 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Bagnaia et Ducati éclipsent leurs rivaux aux tests du Qatar 

1'50.952 : c'est le chrono absolument stratosphérique avec lequel le champion MotoGP en titre Francesco Bagnaia termine les deux jours d'essais sur le circuit de Losail ! L'officiel Ducati est suivi par son équipier Enea Bastianini et l'Aprilia d'Aleix Espargaro. Fabio Quartaro et Johann Zarco, distancés, sont respectivement 14ème et 17ème.
Petites mises à jour 2024 pour la grande Triumph Tiger 1200

Lancée en 2012, totalement refondue en 2022 et habilement customisée l'été dernier, la Tiger 1200 connaît une série de mises à jour pour 2024 visant à améliorer son moteur, le confort des versions Pro et la garde au sol des modèles GT. Le maxitrail Triumph en profite aussi pour revoir la coloration de ses pelages... Présentation.
Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Changement de coloris pour la Suzuki V-Strom 800 DE en 2024

Si la tenue jaune portée par la V-Strom 800 DE à son lancement l’an dernier reste dans sa garde-robe, le trail Suzuki de moyenne cylindrée échange pour 2024 sa robe grise contre une blanche perle et son camouflage noir contre un vert kaki. Le tarif de 11 499 euros lui, ne varie pas.
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !
Marché moto et scooter : le show et l’effroi en janvier 2024

À l’image de la météo en France, le marché français du motocycle a connu un premier mois de l’année 2024 extrêmement contrasté. Agréablement douillet pour certains constructeurs, sinistrement frisquet pour d’autres, janvier a été globalement négatif : -6,4 % par rapport à 2023... Bilan.
Bilans marché 1 commentaire
Fiche technique moto Triumph Tiger 1200 2024

Moteur, partie cycle, dimensions, coloris et prix de la Tiger 1200 et ses variantes GT (jantes bâtons) et Rally (jantes rayons) : toutes les caractéristiques et infos commerciales indispensables à propos du maxi-trail Triumph sont sur notre fiche technique Moto-Net.Com.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

  • En savoir plus...