• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ELECTIONS
Paris, le 23 mai 2005

A chacun sa sportive de l'année !

A chacun sa sportive de l'année !

L'élection de la sportive de l'année n'est pas une mince affaire. Les motos offrent des performances plus démoniaques les unes que les autres, et seul le pilotage sur circuit permet de les classer. Encore faut-il en avoir les capacités... En piste !

Imprimer

La course au titre de "meilleure sportive" est devenue l'une des priorités actuelles des constructeurs moto. Jusqu'en 2003, un seul titre - le Master Bike - était décerné par le groupe de presse Motor Presse, éditeur de Moto Journal, Moto Crampon, Café Racer mais aussi Motorrad (Allemagne), Motociclismo (Espagne, Portugal et Brésil), etc (lire Moto Journal).

En 2004, l'espagnol Antonio Regidor du magazine Solo Moto et la SuperTest World Association, regroupant douze revues européennes - dont Moto Revue, concurrent direct de Moto Journal - (lire Moto Revue du 4 mai 2005), décident eux aussi d'élire la meilleure sportive. Du coup en 2005, deux motos obtiennent le titre de meilleure sportive de l'année : la ZX-10R et la GSX-R 1000 !

Selon Master Bike : Kawasaki ZX-10R

Côté Master Bike, seize magazines spécialisés issus des quatre coins du globe se donnent rendez-vous sur un circuit afin d'élire le modèle sportif le plus efficace sur piste. En 2004, la Ninja ZX-10R s'était brillamment imposée devant la GSX-R 750 et la ZX-6R 636. Cette année, Kawa conserve son titre avec la même ZX-10R, devançant cette fois-ci la Ducati 999S et la nouvelle ZX-6R 636.

La compétition s'est déroulée sur le superbe circuit Ricardo Tormo de Valence, juste après le passage du Mondial Superbike. Les essayeurs de la presse européenne, japonaise, australienne, américaine et brésilienne étaient présents, ainsi que des pilotes du Mondial Supersport comme Barry Veneman et Johan Stigefelt ou du Mondial Superbike comme le jeune prodige Max Neukrichner. Ils avaient à leur disposition des motos réglées par les constructeurs mais entièrement d'origine, full power bien évidemment.

La notation de chaque moto tient compte du meilleur temps absolu au tour (40% de la note), du meilleur chrono de chacun des pilotes (40%) et de leurs sensations (20%). And the winner is...

A chacun sa meilleur sportive de l'année

En catégorie Supersport

  • 1ère : Kawasaki ZX-6R 636 (73 points et un meilleur chrono de 1'44"572)
  • 2ème : Yamaha YZF-R6 (65 pts / 1'44"088)
  • 3ème : Honda CBR 600 RR (45 pts / 1'44"949)
  • 4ème : Suzuki GSX-R 600 (23 pts / 1'45"758)
  • 5ème : Triumph Daytona 650 (16 pts / 1'46"100)

A chacun sa meilleur sportive de l'année

En catégorie Superbike

  • 1ère : Kawasaki ZX-10R (67 points et un meilleur chrono de 1'42"672)
  • 2ème : Yamaha YZF-R1 (57 pts / 1'42"833)
  • 3ème : MV Agusta F4 1000 S (44 pts / 1'43"469)
  • 4ème : Suzuki GSX-R 1000 (37 pts / 1'43"383)
  • 5ème : Honda CBR 1000 RR (19 pts et 1'43"783)

A chacun sa meilleur sportive de l'année

En catégorie Maxisport

  • 1ère : Ducati 999 S (81 points et un meilleur chrono de 1'43"559)
  • 2ème : Aprilia RSV Mille Factory (33 pts et 1'43"810)
  • 3ème : Suzuki GSX-R 750 (30 pts et 1'43"945)

A l'issue de ces éliminatoires, les trois lauréates se sont retrouvées une dernière fois sur la piste pour le classement final :

  • 1ère et Master Bike 2005 : Kawasaki ZX-10R (97 points et un meilleur chrono de 1'42"315)
  • 2ème : Ducati 999 S (55 pts et 1'42"436)
  • 3ème : Kawasaki ZX-6R 636 (16 pts et 1'44"077)

A titre d'indication, le meilleur chrono jamais réalisé par une moto de compétition sur le circuit de Valence est détenu par... Valentino Rossi au guidon de la RCV en 2003 : 1'32''478, soit à peine dix secondes de moins que la "Master Bike 2005" et la plupart de ses rivales ! Les sportives portent bien leur nom...

Selon SWA : Suzuki GSX-R 1000

En parallèle du Master Bike se tient donc depuis l'an dernier le Supertest de la "Supertest World Association". Mêmes motos (ou presque) mais essayeurs et circuit différents, et cette fois seule la moyenne de l'ensemble des chronos effectués compte. Surprise : à ce petit jeu c'est la GSX-R qui s'impose devant la R1 et la ZX-10R !

Le comparatif SWA s'est déroulé sur le circuit d'Almeria. Dans un souci d'équité, les motos étaient toutes d'origine, livrées dans leur version full power et montées de pneus Bridgestone BT 014. Pour départager les monstres, pas moins de 18 essayeurs issus de douze magazines européens étaient invités.

A chacun sa meilleur sportive de l'année

A chacun sa meilleur sportive de l'année

En catégorie Superbike

  • 1ère : Suzuki GSX-R 1000 avec une moyenne à 1'52''1 et un meilleur tour de 1'47''0
  • 2ème : Yamaha YZF-R1 (1'52''2 / 1'47''2)
  • 3ème : Kawasaki ZX-10R (1'52''3 / 1'47''1)
  • 4ème : Honda CBR 1000 RR (1'53''1 / 1'48''7)
  • 5ème : Suzuki GSX-R 750 (1'53''4 / 1'48''8)
  • 6ème : MV Agusta F4 1000 S (1'53''9 / 1'48''5)
  • 7ème : Ducati 999 (1'54''6 / 1'49''7)

Le trio de tête qui se situe dans un véritable mouchoir de poche. La Honda est légèrement en retrait, soulignant son côté plus polyvalent (toutes proportions gardées). La GSX-R 750, malgré son quart de litre en moins, parvient à égaliser la CBR 1000 RR et se permet même de devancer les deux italiennes. La MV Agusta dépasse cependant la Suzuki et la Honda en termes de meilleur chrono, prouvant son excellente efficacité... à condition de savoir s'en servir !

A chacun sa meilleur sportive de l'année

A chacun sa meilleur sportive de l'année

En catégorie Supersport

  • 1ère : Yamaha YZF-R6 avec une moyenne à 1'53''5 et un meilleur tour de 1'49''9
  • 2ème : Kawasaki ZX-6R 636 (1'54''1 / 1'49''2)
  • 3ème : Honda CBR 600 RR (1'54''2 / 1'49''1)
  • 4ème : Kawasaki ZX-6R (1'54''6 / 1'48''8)
  • 5ème : Suzuki GSX-R 600 (1'55''4 / 1'51''3)

La Yamaha R6 semble être la plus facile à mener, sa moyenne figurant loin en tête de liste. Mais question performances, la ZX-6R sucre tout le monde ! A l'image de la MV en Superbike, la Ninja 600 fait preuve de son excellente santé lorsque le pilote est expérimenté. La Suzuki est la seule en retrait, mais également la seule à ne pas avoir subi de modification depuis l'année dernière. Les Supersport ne laissent aucun répit !

Au final, on se rend compte qu'indépendamment des circuits, des pilotes, des pneus et des conditions météos, les motos offrent des chronos très proches. Alors, GSX-R 1000, ZX-10R ou R1 ? A vous de choisir librement "votre" sportive de l'année !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La Yamaha n°1 en pole des 24H Motos 2024, la Honda n°55 en tête des STK

Auteur d'un nouveau record du tour sur le circuit Bugatti, Nicolo Canepa hisse avec Karel Hanika la R1 du YART en tête de la grille de départ des 24 Heures Motos 2024 ! Les champions devancent le SERT et la Honda officielle. Une autre Fireblade, la 55 de National Motos, devance la BMW Tecmas et la Honda RAC41 en catégorie Superstock. Chronos !
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Dunlop veut briller ce week-end aux 24 Heures Motos 2024 !

Le championnat du monde d'Endurance 2024 débute ce week-end avec les 24 Heures Motos au Mans. Fournisseur unique du plateau Superstock, le manufacturier britannique Dunlop - et son usine française ! - vise aussi la victoire en catégorie reine EWC avec deux machines de pointe : la BMW n°37 et la Yamaha n°99.
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 8 commentaires
  • En savoir plus...