• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 28 mai 2016

Superpole Donington : Sykes survole ses adversaires

Superpole Donington : Sykes survole ses adversaires

Vainqueur des six dernières manches de WSBK disputées à Donington Park, "Major Tom" Sykes sera dur à stopper en course cet après-midi et demain : en qualification, il a tourné près d'une seconde plus vite que ses concurrents...

Imprimer

Vainqueur des six dernières manches de WSBK disputées à Donington Park, "Major Tom" Sykes sera dur à stopper en course cet après-midi et demain : en qualification, il a tourné près d'une seconde plus vite que ses concurrents...

Tom Sykes est bien parti pour poursuivre son impressionnante série de victoires en Grande-Bretagne. Ce matin lors du dernier "run" de la SP2 (deuxième et dernière phase de la Superpole), le Ninja n°66 a fait exploser le record de la piste, qu'il avait lui même instauré l'an passé...

Profitant de conditions de roulage idéale - grand soleil, 15° dans l'air et 27° sur la piste sèche -, "Major Tom" et sa fusée Kawasaki ont parcouru les 4023 mètres du circuit de Donington Park en 1' 26,712 seulement (contre 1' 27,071 l'an dernier).

Imbattable aux essais vendredi, invincible en course depuis 2013 (!), Sykes a toutes les chances d'empocher les 50 points mis en jeu ce week-end. Ceux-ci ne seront pas de trop pour combler le fossé qui le sépare actuellement du leader au championnat : Rea compte 70 points de plus que lui !

Ce soir d'ailleurs, la première moitié du championnat 2016 sera terminée. Neuf dixièmes de seconde moins rapide que Sykes en qualification (!), Chaz Davies décroche néanmoins la 2ème place sur "sa" grille britannique et espère lui aussi grignoter quelques points sur le "Number One" mondial.

Soulignons au passage que le n°7 Ducati ne s'en tire pas si mal... En effet, le malheureux  a eu très "chaud aux fesses" hier : sa Panigale s'est enflammée au début de la FP2 en raison d'une durit défectueuse, lui faisant perdre la quasi totalité du roulage.

Si l'outrageuse domination de Sykes fait craindre deux victoires en solitaire, le tir groupé de ses quatre poursuivants laisse espérer de féroces batailles pour les deux autres marches du podium : "Chazie" et son coéquipier Davide Giugliano (5ème temps) ne sont séparés que de trois centièmes de seconde !

Entre les deux Ducati officielles s'intercalent donc deux motos. La première est assez surprenante : sur son Aprilia n°32, Lorenzo Savadori accède pour la première fois à la première ligne de la grille World SBK. Le champion STK1000 en titre relègue au deuxième rang le champion du monde Jonathan Rea Himself.

Après avoir terminé la première journée à quatre minuscules centièmes de seconde de son coéquipier, Rea s'est de nouveau largement incliné en qualif'. "L'impitoyable JR" ne pourra peut-être pas jouer la victoire aujourd'hui... Tant pis, il se concentrera sur le championnat en visant le Top3... qu'il n'a pas loupé depuis le début de saison !

À l'inverse de "Johnny", est toujours en quête de son premier podium cette saison... Le "Spanish Elvis" qui se trémousse de mieux en mieux sur sa BMW Althea, complète la deuxième ligne de la grille. Il devra accélérer le mouvement pour accrocher le peloton de tête.

Vainqueur de la seconde manche WSBK à Sepang, Nicky Hayden domine un troisième rang 100% anglo-saxon. La "Kentucky Legend" et sa Fireblade devancent Leon Camier sur l'unique MV Agusta du plateau, ainsi que Cameron Beaubier, remplaçant de Sylvain Guintoli sur la Yamaha officielle.

Les espoirs du team Yamaha Pata reposent d'ailleurs uniquement sur les épaules du champion des États-Unis : Alex Lowes a pu participer à la première séance d'essais libres hier matin, mais a été déclaré inapte après un contrôle médical. Comme Sylvain, Alex a trois semaines pour se refaire une santé...

Comme Hayden, Xavi Forés est passé par les repêchages de la SP1. Le pilote du team privé Ducati Barni partira finalement de la 10ème place, devant Karel Abraham, qualifié directement en SP2 mais victime d'une chute qui l'empêche de figurer plus haut sur la grille.

Troisième de la SP1 - donc privé de SP2 -,  Michael van den Mark profite du forfait de Lowes pour compléter le quatrième rang. On attendait un peu mieux de la part du champion du monde Supersport 2014 sur cet ondoyant tracé anglais. La portion finale du circuit - ajoutée en 1995 pour l'homologation GP - est-elle trop "Stop & Go" pour sa Honda ?

Petite déception également pour le champion de British Superbike en titre Josh Brookes : l'australien connait le circuit par coeur, tout comme son équipe Milwaukee (anglaise), mais leur expérience de l'an dernier sur la R1 ne leur permet vraisemblablement pas de régler parfaitement leur nouvelle S1000RR...

Le remplaçant de Sylvain Barrier au sein du team Kawasaki Pedercini, Anthony West, est tombé durant la SP1 mais a pu rejoindre les stands et repartir à l'attaque juste avant que ses petits camardes débutent leur seconde sortie. Le n°13 décroche finalement la 17ème place sur la grille.

Soulignons enfin la présence ce week-end de Matthieu Lussiana : le champion du Brésil dispose d'une nouvelle "wild-card" à Donington Park. Il placera tout à l'heure - et demain pour la seconde manche - la S1000RR de son team BMW ASPI sur la 20ème place de la grille. Restez connectés !

Superpole World Superbike Donington Park 2016

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

24 Heures Motos 2024 : une parade et moins de pétarades

Pour la première fois en 47 éditions, les motos engagées aux 24 Heures du Mans 2024 vrombiront dans les rues du Mans, le mercredi 17 avril entre 15 et 16 heures. A l'inverse, le public sera prié de la mettre en sourdine chaque nuit entre minuit et 8 heures du matin. Explications.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Horaires du Grand Prix des Amériques MotoGP 2024

Certes l'an dernier à Austin, Marc Marquez était absent et de nombreux pilotes n'avaient pas vu le drapeau à damier : Bagnaia, Martin, A.Espargaro, Miller, Binder, etc. Mais le podium composé de Rins sur Honda (remplacé par Zarco en 2024...), Marini sur Ducati et Quartararo sur Yamaha faisait plaisir à voir. Il est enthousiasmant même, pour cette année. Programme !
MotoGP 2024 1 commentaire
Comment remplir un constat amiable après un accident de moto ?

Un constat européen d'accident - ou constat amiable - doit être transmis à son assureur dans les cinq jours après un accident de circulation afin de déterminer les responsabilités. Les conseils Moto-Net.Com et de la Mutuelle des Motards pour bien remplir ce formulaire crucial pour la prise en charge des dégâts. Suivez le guide !
Fabio Quartararo reste sur la Yamaha M1 d'usine en 2025 et 2026 !

Depuis quelques semaines, la rumeur enflait dans le paddock MotoGP : Fabio Quartararo pourrait passer chez Aprilia l'an prochain… L'annonce est tombée ce matin : Fabio Quartararo est fidèle à son employeur Yamaha ! Les Bleus restent soudés et convaincus qu'ils peuvent redevenir champions. Explications.
MotoGP 2024 16 commentaires
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Fin des vignettes et cartes vertes, le mémo assure le relais

Ce n'était pas un poisson d'avril : depuis hier, les motards - scootéristes, automobilistes, etc. - n'ont plus à poser le papillon vert sur leur véhicule, ni à plier l'attestation annuelle dans leur portefeuille. Il faut en revanche conserver un "mémo véhicule assuré" à sortir en cas de pépin. Explications.
  • En savoir plus...