• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW CONSTRUCTEUR
Paris, le 22 juillet 2013

Premier semestre 2013 : le bilan marché de Peugeot

Premier semestre 2013 : le bilan marché de Peugeot

Peugeot Scooters vient de boucler le premier semestre 2013 sur une chute de -27,8% et totalise 2100 immatriculations. Le directeur du commerce France de la marque, Olivier Cianelli, livre ses impressions à Moto-Net.Com et ses lecteurs. Bilan.

Imprimer

Moto-Net.Com : A quoi attribuez-vous la baisse du marché du motocycle en France au premier semestre 2013 ?
Olivier Cianelli (Directeur du commerce France Peugeot Scooters) :
Pour la cinquième année consécutive, la marché des scooters "125 cc et plus" a enregistré une baisse significative. Les immatriculations ont chuté de -22,4% au cours des six premiers mois et si la famille des maxi-scooters a bien résisté, celles des deux-roues 125 et des trois-roues ont enregistré des replis spectaculaires. Concernant le segment des tricyles, la raison est simple et rassurante en ce qui nous concerne. Bon nombre d'acquéreurs ont retardé leur achat pour attendre le Peugeot Metropolis. Sur la plus grosse partie du marché en revanche, celle constituée par les deux-roues 125, les conditions météorologiques particulièrement dégradées et le climat économique de notre pays n'ont pas poussé à la consommation. Quant à la formation 7 heures, elle reste un frein à l'achat d'impulsion, mais ni plus ni moins qu'en 2011 et 2012. Elle n'est donc plus un facteur explicatif de la baisse du marché.

"La formation de 7 heures reste un frein à l'achat d'impulsion, mais ni plus ni moins qu'en 2011 et 2012. Elle n'est donc plus un facteur explicatif de la baisse du marché"

MNC : Quel est pour vous le fait marquant de cette première moitié d'année ?
O. C. :
Incontestablement, ce contexte économique morose a marqué les esprits. Il a changé la donne chez les constructeurs, dont les volumes ont chuté et chez les concessionnaires, dont les showrooms et les ateliers ont connu des baisses de fréquentation importantes. Positivons. Cela nous pousse à nous remettre en question, à développer notre efficacité commerciale sur le terrain, à construire nos offres de service. A ce titre, le réseau Peugeot Scooters va de l'avant et met en oeuvre des mécanismes d'adaptation très forts.

MNC : En ce qui concerne votre activité, quel bilan tirez-vous de vos six premiers mois 2013 ?
O. C. :
Avec une part de marché de 8,7% sur le premier semestre chez les deux-roues "125 cc et plus", nous sommes en lignes avec nos objectifs. Nous plaçons deux scooters, Satelis et Tweet dans le "Top ten" des ventes et Citystar continue à séduire de plus en plus de clients. En toute fin de semestre, nous avons vu arriver bon nombre d'animations de gamme, notamment dans l'univers "sport" : Citystar RS, nouvelle déclinaison du Satelis RS et nouveau Satelis Roland-Garros qui vont encore dynamiser davantage ces véhicules à succès.

"Nous allons enfin pouvoir mesurer le succès de Peugeot Metropolis"

MNC : D'une manière générale, comment se présente le second semestre ?
O. C. :
Nous allons enfin pouvoir mesurer le succès de Peugeot Metropolis. Le niveau exceptionnel de commandes enregistrées avant même les premières livraisons fin juin (1200 commandes) laisse augurer d'un démarrage sur les chapeaux de roues ! Outre l'effet volume enregistré pour nous-mêmes et pour nos concessionnaires, nous nous attendons à dynamiser le marché du tricycle de façon très significative. Puis sur la fin d'année, Citystar 125 "air" nous permettra de placer une offre sur un segment prix très volumique situé entre 2500 € et 3000 €. Ce sera également le moment de préparer l'arrivée du nouveau Satelis 400. Associé au moteur ultra-performant du Metropolis, ce Satelis permettra à Peugeot Scooters de reconstruire sa légitimité sur le segment des maxi-scooters.

MNC : Quels sont vos outils pour affronter cette période difficile ?
O. C. :
Nous continuons à déployer la nouvelle image de marque de Peugeot dans le réseau. Cela se verra aussi bien sur les enseignes de nos concessions qu'au niveau de la qualité des magasins intérieurs. Nous avons également la chance de profiter de notre réseau automobile qui se mettra au service de notre réseau deux-roues pour mettre en avant tout ou partie de la gamme. Enfin, les offres et contrats de service en cours de finalisation chez nous vont nous permettre d'apporter des réponses plus pertinentes à nos clients au cours de la vie de leur véhicule.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

HJC imagine et vend le casque de Quartararo, des années 80/90

Au récent GP d'Allemagne 2024, Fabio Quartararo faisait équipe avec Remy Gardner (remplaçant d'Alex Rins). Mais imaginez que notre champion de MotoGP 2021 ait roulé avec Wayne Gardner, côtoyé Schwantz, Rainey, Doohan et Lawson en GP500. À quoi aurait ressemblé son casque ? La réponse avec ce V10 FQ20 Retro commercialisé par HJC !
Nouvelle victoire renversante pour Honda aux 8 Heures de Suzuka 2024

La Fireblade n°30 a remporté hier la 45ème édition des 8H de Suzuka, confirmant l'expertise de Honda sur son tracé. Mais cette emblématique victoire a failli lui glisser des jantes à cause d'une pénalité… et de la R1 du YART qui a parcouru 220 tours elle aussi (record battu) et monte sur le podium devant sa grande rivale EWC 2024, la GSX-R Yoshimura SERT Motul… Compte-rendu(s).
Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
  • En savoir plus...