• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉ HONDA 2021
Paris, le 1er octobre 2020

Les Honda CB650R et CBR650R s'améliorent avec Euro5

Les Honda CB650R et CBR650R s'améliorent avec Euro5

Le roadster CB650R et sa déclinaison carénée CBR650R profitent de leur mise en conformité avec les normes moto Euro5 pour recevoir une nouvelle fourche et une prise USB, ainsi que des discrètes évolutions cosmétiques. Présentations.

Imprimer

Honda poursuit la découverte de sa gamme moto 2021 avec ses "Cébé" 650, après avoir révélé la refonte de sa CB125F et l'attractif nouveau coloris de l'Africa Twin 1100 standard. Le roadster CB650R et la - gentille - sportive CBR650R reçoivent notamment des modifications pour satisfaire aux normes Euro5.

Celles-ci ne sont pas anodines puisqu'elles comprennent une re-programmation de la centrale électronique, de nouvelles cames, un calage de distribution différent et des retouches sur le système d'échappement (collecteurs, catalyseur et silencieux). Cette mise en conformité passe aussi par l’ajout d’un "capteur angulaire supplémentaire", précise Honda.

Aspect positif : les performances du vibrant 4-cylindres de 649 cc n'en pâtissent pas outrageusement, puisque seule la perte d'un Newton-mètre de couple est à déplorer (63 Nm au lieu de 64). Aspect négatif : ses 95,2 ch restent haut perchés (12 000 tr/mn), tandis que le couple maximum est atteint 1000 tours plus tard : 9500 tr/mn contre 8500 précédemment !

 

Déjà assez "pointues" par rapport à la concurrence bicylindre, les CB650R et CBR650R repoussent encore davantage leur plage utile dans la deuxième partie du compte-tours, qui soit en dit en passant serait plus lisible grâce à "une modification de l’angle des diodes" ainsi qu’un changement de la "police d’affichage", détaille le blason ailé.

Dans le détail, justement, notons l'adoption bienvenue d'une prise USB sous la selle ainsi que de subtiles retouches cosmétiques : la forme de l'optique de la CBR650R a été revue, son sabot allongé, tandis que le design des caches latéraux des deux motos évolue légèrement. 

Le garde-boue arrière - commun aux deux modèles - accueille par ailleurs un support de plaque en acier, et non plus en nylon. Tant mieux pour la qualité perçue, qui était critiquable sur certains points sur la CB650R au regard de son prix et de son image élégante.

Nouvelle fourche à gros pistons

Au niveau de la partie cycle, le cadre périmétrique en acier est reconduit dans ses excellentes fonctions sur ces motos agiles et rigoureuses, de respectivement 202,5 kg et 208 kg. Seul changement d'importance : la précédente fourche inversée Showa cède la place à une version plus évoluée du même fournisseur.

 

Toujours en 41 mm de diamètre, elle se distingue par ses pistons de plus gros diamètre : cette fourche "SFF-BP" (Separate Function Fork-Big Piston : fonctions séparées et gros pistons) se montrerait supérieure en matière d'absorption des chocs et de "retour de sensations", le tout aux bénéfices du "contrôle", assure le constructeur.

Enfin, l'angle du guidon de la CB650R a été augmenté de trois degrés dans le but de faciliter les "demi-tours et les manœuvres à basse vitesse", précise Honda, qui propose par ailleurs des kits de conversion A2 sur ses deux motos pour les nouveaux permis. 

La CB650R se décline en gris, noir, rouge et bleu pour 2021, tandis que la CBR650R est disponible en noir ou en rouge. Le prix de ces deux nouveautés n'est pas encore connu, mais une légère inflation est prévisible par rapport aux 7999 euros et 8899 euros respectivement demandés à leur sortie en 2019. Restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.
Essai Eliminator 500 : remake tout gentil du Muscle Bike Kawasaki

Eliminator 2, le retour ! Quarante ans après la sortie de son premier Muscle Bike, Kawasaki propose un petit custom partageant la même mécanique que les Z et Ninja 500. Sous ses airs de brute pas trop épaisse, l'Eliminator 500 drague les nouveaux motards (permis A2) et cible la Rebel de Honda. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Ça roule pour le marché français des - grosses - motos en avril 2024

En avril, remonte les files ! Malgré la mise en œuvre du contrôle technique, la prolifération et diversification des radars, certaines interdictions de rouler ou de stationner gratuitement, les français perçoivent encore et toujours la moto comme une solution, et non comme un problème. La preuve ? Ils en achètent toujours plus ! Bilan.
Grand Prix de France 2024 : les photos du MotoGP au Mans

Sélection des meilleurs clichés de Penny Rise Photos au Mans à l'occasion du Grand Prix de France 2024. Dans le viseur de notre photographe : le doublé de Jorge Martin, les "remontadas" de Marc Marquez, les efforts de Fabio Quartararo et Johann Zarco sur leur proto en perte de vitesse... et quelques umbrella-girls ! Galerie.
Todd remporte la North West 200 malgré l'invincible Irwin

Les vedettes du MotoGP n'étaient pas les seules à rouler ce week-end : très loin du Mans, au nord-ouest, les stars des courses sur route disputaient la North West 200… Irwin y poursuit sa série de victoires en Superbike (11 !) mais Todd est déclaré pilote de l'édition 2024. "Congratulations" aussi à McGuinness et McWilliams qui s'offrent un podium à 52 et 60 ans !
  • En savoir plus...