• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉ HONDA 2021
Paris, le 23 septembre 2020

Nouvelle Honda CB125F 2021 : la moto utilitaire se surpasse avec Euro5 !

Nouvelle CB125F 2021 : la moto utilitaire Honda se surpasse à Euro5 !

Honda profite du passage obligé aux normes moto Euro5 pour mettre à jour à sa populaire CB125F : nouvel habillage, moteur encore plus économique et 11 kg de moins sur la balance comptent parmi les atouts de cette nouveautés 2021 accessible avec le permis B (voiture) et formation de 7 heures. Présentation.

Imprimer

Increvable, économique, pratique : le pragmatisme de la Honda CB125F séduit une large frange de motards jeunes ou moins jeunes, qui n'ont pas les moyens ou l'envie de dépenser 5000 euros dans une moto 125 cc plus tape à l'oeil comme les Yamaha MT-125 et KTM 125 Duke ou la classieuse Honda CB125R.

Lancée en 2015 pour succéder à la CBF125, la CB125F est l'archétype de la moto besogneuse et sérieuse. Pas spécialement sexy ni performante avec son monocylindre refroidi par air de 10,6 ch, c'est une authentique moto utilitaire à moins de 3000 euros ! Ce nouveau millésime 2021 suit la même tendance mais profite de belles améliorations.

Moteur "ESP" Euro5 plus léger et performant

Passons rapidement sur le look de cette CB125F : les habitués ne seront pas dépaysés par ses nouvelles écopes latérales et sa face avant désormais caractérisée par un phare à LED. Ce petit roadster fabriqué dans l'usine Honda Atessa en Italie conserve une ligne passe-partout, conforme à sa vocation. 

Le gros du travail porte sur son moteur de 124 cc à simple arbre à cames qui adopte la technologie "Enhanced Smart Power" (ESP) découverte sur les scooters Forza, PCX ou SH. "ESP" ? Traduire par un travail sur la réduction des frictions aux bénéfices des performances et de la consommation. Soit, finalement, le même objectif poursuivi par tous les constructeurs !

Concrètement, le cylindre est légèrement décentré pour "réduire les frottements entre la chemise et la jupe du piston", tandis que les quatre soupapes sont montées sur roulements à aiguilles "toujours pour limiter les frottements", précise Honda qui étrenne également un alterno-démarreur : cette pièce sert à la fois à démarrer et à produire du courant, au bénéfice du nombre de pièces en mouvement et du poids.

Bilan : ce nouveau moteur aux normes Euro5 s'allège de "7 kg", tout en développant un zest de puissance et de couple supplémentaires avec 10,9 ch (+0,3 ch) et 10,9 Nm (+0,7 Nm). "Ces caractéristiques se traduisent par des mesures d’accélération de 12,4 s aux 200 m départ arrêté", précise fièrement Honda. Zarma !

Plus important encore : l'appétit déjà mesuré de la CB125F diminue encore pour passer de "1,96 l/100 km à 1,54 l/100 km", assurent ses concepteurs. L'autonomie de ce chameau au régime sans plomb atteindrait ainsi "environ 800 km (600 km auparavant)"...

Ce calcul est toutefois optimiste dans la mesure où la capacité du réservoir baisse au passage de 13 à 11 litres : calculette en mains, MNC tombe plutôt sur un rayon d'action théorique de 714,3 km. Ce qui reste néanmoins exceptionnel : les pétroliers et le pompiste du bout de la rue vont la détester !

L'essentiel de série

Au chapitre des autres évolutions de cette CB125F, citons aussi les "1,7 kg" gagnés sur son cadre simple berceau en acier qui participent à l'allègement total de "11 kg" : la moto est annoncée pour 117 kg en ordre de marche (128 kg en 2019). Un atout particulièrement appréciable pour les manoeuvres moteur coupé et les trajets urbains. 

Cette généreuse baisse de poids rassurera par ailleurs les motard(e)s débutant(e)s, principale cible visée par cette "Cébé". Les mêmes apprécieront sa position de conduite détendue, sa béquille centrale et sa poignée passager de série, ainsi que sa nouvelle instrumentation digitale avec rapport engagé, heure et jauge à essence (mais pas de compte-tours).

En revanche, les plus petit(e)s tiqueront peut-être devant sa selle, qui passe de 775 mm à 790 mm... MNC pressent toutefois que cette élévation sera peu perceptible grâce au réservoir plus petit, qui peut ménager l'accessibilité en écartant moins les cuisses. Gageons aussi que l'épaisseur supplémentaire de cette assise profite au confort !

Disponible en novembre 2020

Comme en 2020, la CB125F est campée sur des pneus étroits de 80 et 90 mm en 18 pouces : des dimensions qui favorisent l'agilité de cette moto courte (1280 mm d'empattement) et bonne braqueuse, tout en réduisant la facture lors du changement de pneumatiques. 

Ses suspensions - basiques - ne connaissent pas d'évolutions notables pour 2021 : sa fourche hydraulique de 31 mm non réglable et ses combinés amortisseurs ajustables en précharge sont calibrés vers le confort, sans véritables prétentions sportives. Ce n'est pas une CBR !

A noter que Honda reconduit l'association combinée "CBS" entre le tambour arrière et le disque avant de 240 mm et son étrier 2-pistons, qui dispense cette moto de se doter de l'ABS (non obligatoire sur les 125 cc si freinage combiné). 

Cette nouvelle CB125F sera disponible en rouge, blanc et noir à partir de "novembre 2020", prévoit Honda. Interrogé par MNC, la filiale française n'est pas en mesure de nous donner son prix : rester sous la barre des 3000 euros serait un plus pour entretenir sa compétitivité face à la Yamaha YS125 aux arguments similaires (2999 €) !

Fiche technique CB125F 2021

Moteur

  • Type : Monocylindre, 4 temps, simple ACT et 2 soupapes, refroidi par air
  • Cylindrée : 124 cc
  • Alésage x Course : 50 x 63,1 mm
  • Rapport volumétrique : 10 à 1
  • Puissance : 10,9 ch (8 kW )à 7 500 tr/min 
  • Couple : 10,9 Nm à 6 000 tr/min 
  • Capacité d’huile : 1 litre
  • Alimentation :  injection électronique PGM-FI
  • Capacité de carburant : 11 litres
  • Allumage : digital avec avance électronique
  • Démarrage : Électrique

Transmission

  • Embrayage : multidisque en bain d’huile
  • Commande : mécanique
  • Boite : 5 rapports
  • Transmission finale : par chaîne

Partie-cycle 

  • Cadre : simple berceau en acier
  • Empattement : 1 280 mm
  • Chasse : 92,4 mm
  • Angle de chasse : 26°
  • Garde au sol : 160 mm
  • Suspension avant : fourche hydraulique de 31 mm, non réglable
  • Suspensions arrière :  Combinés amortisseur, réglables en précharge sur 5 positions
  • Roue avant : 80/100/18
  • Roue arrière : 90/90/18
  • Frein avant : simple disque hydraulique de 240 mm avec étrier double piston (combiné CBS)
  • Frein arrière : tambour mécanique de 130 mm (combiné CBS)

Dimensions

  • Longueur : 2015 mm
  • Largeur : 750 mm
  • Hauteur : 1100 mm
  • Hauteur de selle : 790 mm
  • Poids tous pleins faits 117 kg

Informations commerciales 

  • Coloris : noir, blanc ou rouge
  • Disponibilité : novembre 2020
  • Prix : non communiqué (estimation MNC : 2999 euros)

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Régulateur de vitesse moto universel Beracruise Skate Lock

Le français Philippe Beraka invente le premier régulateur de vitesse à aimants adaptable sur tous les accélérateurs de motos, scooters et quads. Simple à installer et à utiliser, ce Beracruise Skate Lock est sans entretien et inusable, en plus d'être à un prix accessible.
Pourquoi Fabio Quartararo sera pénalisé au GP de Grande-Bretagne 2022 ?

Non vraiment, Moto-Net.Com pose la question à la direction de course du MotoGP  : pourquoi Fabio Quartararo devrait-il réaliser un "Long Lap" lors du prochain Grand Prix MotoGP à Silverstone ? Parce que son dépassement sur Aleix Espargaro à Assen était trop ambitieux ! Vous n’êtes pas bien sérieux...
Pays-Bas 5 commentaires
Yamaha fulmine contre la sanction "injuste et incohérente" reçue par Quartararo

Le team officiel Yamaha ne digère pas - loin s'en faut - la pénalité de tour rallongé (Long Lap) que devra observer son leader Fabio Quartararo lors du prochain Grand Prix en Grande-Bretagne. Son directeur Lin Jarvis fustige le manque d'équité, d'objectivité et de cohérence des commissaires MotoGP : rien que ça !
Pays-Bas 2 commentaires
Réactions des pilotes MotoGP au fracassant Grand Prix des Pays-Bas 2022

Vainqueur magistral des deux derniers GP, Fabio Quartararo est tombé de son piédestal ce dimanche à Assen. Tombé deux fois ! Bagnaia, Bezzecchi, Vinales et Aleix Espargaro abordent la longue pause estivale plus sereinement que notre champion toujours leader au provisoire. Et que Zarco toujours troisième ? Réactions du Top 10 et plus.
Le constructeur anglais CCM lance une nouvelle moto : la Classic Tracker

Clews Competition Machines (CCM) - petite marque britannique aux origines tout-terrain - produit une gamme de séduisantes motos rétros à moteur monocylindre : dernière en date, la Classic Tracker. Présentation.
Piaggio succède à KTM à la tête de l'association européenne des constructeurs de motos (ACEM)

L'association européenne des constructeurs de motos confie sa présidence à Michele Colaninno, directeur général produits, marketing et innovation du groupe Piaggio. La diminution des émissions de carbone et l'électrification sont les enjeux majeurs de son mandat de deux ans.
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...