• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN MENSUEL
Paris, le 17 juin 2024

Les bleus, champions des ventes de gros cubes en mai 2024

Les bleus, champions des ventes de gros cubes en mai 2024

Malgré les jours fériés en plein milieu de semaine et une météo déprimante, les concessionnaires moto et scooter ont connu un mois de mai 2024 pas aussi mauvais que redouté (-1,8%). Ce cinquième mois est même bon pour Yamaha qui se classe premier des ventes de grosses cylindrées... Bilan.

Imprimer

Page 1 - Analyse du marché moto en mai 2024

Ah quel printemps ! Ou plutôt, argh quel printemps ? Météo France classe les trois mois écoulés (inondés, hum) au "4ème rang des printemps les plus pluvieux, avec un déficit d'ensoleillement de près de 20 % sur la France. Malgré la pluie et le manque de soleil, les températures restent supérieures aux normales en moyenne sur la saison".

Malgré la pluie et le manque de soleil également, le marché français du motocycles s'est valeureusement défendu avec 20 702 immatriculations deux-roues et trois-roues motorisés de plus de 50 cc (hors cyclos donc) vendus sur notre territoire au mois de mai, pourtant pas joli-joli…

"La sensation d’un temps maussade a dominé avec de fréquents passages perturbés souvent actifs combinés à un faible ensoleillement et à des températures maximales souvent inférieures aux normales hormis lors d’un pic de chaleur du 9 au 13"… Pile pour le Grand Prix de France MotoGP !

Reste qu'avec "plus de 15 jours de pluie sur une grande partie de l’Hexagone, ce mois de mai a été le plus pluvieux que la France ait connu depuis mai 2013", calcule les experts Manhattan Météo France. Il valait donc mieux rester chez soi, à télétravailler ou à faire le(s) pont(s) !

En mai dernier en effet, les mercredi 1er, les mercredi 8 et jeudi 9, ainsi que le lundi 20 étaient fériés. Si le nombre de jours ouvrables était le même en 2024 et 2023 (19), le nombre de jours - où les concessionnaires sont restés - ouverts était inférieur : 21 en mai 2023 contre 20 en mai 2024.

Plus handicapant encore pour les affaires, les jours féries ont permis aux français de réaliser de gigantesques viaducs : une catastrophe, vraisemblablement, pour les 125 cc (scooters et utilitaires) qui sont restés au garage ou dans les vitrines… Mais une opportunité pour les grosses motos qui invitent au voyage ?

Marché 125 cc en mai 2024 : -12,1 %

Certes, les 5591 immatriculations de petites motos et scooters 125 cc représentent une hausse de +5 % par rapport au mois précédent (avril 2024). Mais comparé à mai 2023, ils enregistrent une chute de -12,1 % que ne saurait effacer le "jour d'ouverture de concession" en moins...

Honda fait toujours office de locomotive avec 1279 immatriculations réalisées en mai 2024, soit une progression de +6 % Vs avril 2024, mais un recul de -13,6 % par rapport à l'an dernier. Au cumul toutefois, le voyant des Rouges de Tokyo est toujours vert : +10,8 %, et déjà plus de 6500 immats !

Yamaha se révèle plus dynamique encore depuis le 1er janvier avec des ventes en hausse de +19,8 %, mais nettement inférieures aussi que leur rival historique : 3647 immats, dont 863 le mois dernier. Les Bleus d'Iwata se sont d'ailleurs un peu essouflé en mai : (-9 % Vs avril, -14,9 % Vs mai 2023).

Piaggio a passé un meilleur mois de mai que les deux jamonais de tête : avec 281 immatriculations, le spéciailiste des scooters progresse de +14 % Vs avril, et ne régresse que de -1,1 % (-5 immats) par rapport à mai 2023. Au total, la marque de Pontedera (Vespa inclus, Aprilia exclu) dépasse juste les 1500 immats, comme il y a un an (+1 %, +15 immats!).

Comme débridé, Kymco décroche en mai 2024 la 4ème place des constructeurs de 125 cc (15 ch maxi) avec 367 immats, soit un bond de +68 % par rapport à avril 2024 (!) et +77,3 % comparé à mai 2023. La marque taïwannaise en profite pour doubler son compatriote Sym (stable Vs Avril, en retrait Vs mai 2023) au cumul : 818 immats à 677.

Quatrième au provisoire, Zontes ne fait pas de vague en mai 2024 : sur son erre, la marque chinoise a écoulé 281 de ses engins (-3 % Vs avril 2024, -5,7 % vs mai 2023) et se contente ce mois-ci de la cinquième place française.

Seule marque du Top 10 à ne proposer que des deux-roues électriques, BMW semble branché à l'alternatif avec 248 immats en mai… contre 131 le mois précédent, et 173 il y a un an (+43,4%). La marque à l'hélice s'élève d'une place au "guénéral" et n'atterrit pas très loin de Sym...

Nettement plus performant qu'en avril dernier (+30 %), Peugeot améliore son score de mai (+6,5 % en 2024 Vs 2023) et loupe la 7ème place pour deux immatriculations seulement. La marque française - qui produit ses scooters haut de gamme à Mandeure, les autres en Chine - cumule à fin mai 569 immats, soit 8 de plus que l'an passé sur la même période.

En ce cinquième mois de l'an 2024, KTM remplace Suzuki dans le Top 10 des 125cc et se classe directement 9ème. Au cumul, la firme de Mattighofen - et partenaire de l'indien Bajaj - ne se trouve plus qu'à 20 longueurs du même constructeur nippon basé à Hamamatsu. Dixième en mai, Aprilia (-7 % Vs avril, -4,4 % Vs mai 2023) ne compte plus que 3 immats de plus que Suzuki, justement.

Sur le marché parallèles des gros scooters à trois-roues (aux deux roues avant suffisamment écartées pour entrer dans la catégorie des tricycles et devenir accessibles aux automobilistes !), Kymco se démarque avec un mois de mai bien chargé : 181 immatriculations, contre 103 en avril dernier, et 159 l'an passé.

Yamaha et ses 118 Tricity 300 sont donc battus ce mois-ci par la marque taïwanaise qui fête ses 60 ans (avec des promos) et ses CV3 qui vont souffler leurs 2 bougies. Au terme de cinq premiers mois, l'écart entre les deux concurrents se limite à une cinquantaine d'immatriculations.

Toujours large leader avec 333 immatriculations, Piaggio baisse de régime : légèrement par rapport à avril dernier (360 immats), plus lourdement comparé à mai 2023 (437). Son "challenger" historique Peugeot se trouve sur régulateur avec 80 immatriculations en mai, comme en avril… mais 12 de moins qu'il y a un an.

Le Forza reprend la tête, bienvenue aux Skytown et CE-02

Battu par le Xmax en avril 2024 (393 à 487), le Forza l'emporte en cinquième manche avec le même score que son rival, 487 à 444. Au cumul des cinq mois, le scooter GT-sport de Honda accentue son avance colossale sur le Yamaha, 2823 à 1867.

Le score du SH (grandes roues et plancher plat) est en nette hausse également avec 124 immats (Vs 94 en avril). Le PCX qui talonnait son ainé Forza le mois dernier, rentre dans le rang avec 294 immatriculations, soit seulement 20 de plus que l'ensemble des modèles 125 cc du chinois Zontes. Les Rouges de Tokyo se félicitent en revanche de cette nouvelle et franche victoire sur le Nmax (110 immats).

Le Sky Town effectue une entrée fracassante dans les concessions Kymco et dans le bilan marché 125 : le mini scooter - de gabarit comme de prix - se classe cinquième en ce mois de mai 2024 ! En quelques semaines, le petit nouveau dépasse déjà le score du best-seller taïwanais (177 X-Town).

Nouveau venu également sur le marché des 125 cc et équivalents à piles, le CE-02 s'installe chez BMW, générant 173 immatriculations pour la marque allemande. Le CE-04 qui avait branché 131 clients en avril, paraît court-circuité avec 75 immats en mai et perd deux places au général. À surveiller sur les prochains mois.

La première moto du classement mensuel n’apparaît qu'en 8ème position en mai, avec 130 unités au crédit de la 125 Duke. La petite KTM s'impose largement sur deux duo : Yamaha avec la XSR 125 - en tête le mois précédent avec 137 immats - et la MT125 qui récoltent 110 immats chacune, Honda avec ses CB125 R et F à 106 immats. La CB125R mène toujours largement au provisoire.

Piliers du Top 15 en France, les scooters Piaggio (hum, Vespa) Primavera et GTS n'ont pas connu le même mois de mai : le premier a plongé (de 122 à 90 immats en un mois) alors que le second s'en tire très bien avec 143 immats (Vs 108 en avril). Les deux engins sont donc séparés au classement général...

Marché + de 125 cc en mai 2024 : +2,7 %

Les ventes de grosses cylindrées (d'un peu plus de 125 cc jusqu'à 2,5 litres !) se sont bien portées malgré - ou grâce - aux ponts très arrosés : très légèrement supérieur à celui du mois précédent (15 075 immats en avril), le score de mai est meilleur en 2024 (15 111 immats) qu'en 2023 (14 716).

Yamaha a d'ailleurs réalisé un excellent cinquième : les Bleus décrochent le titre de champions de d'Europe de football de France de gros cubes avec 2592 immatriculations, une grosse centaine devant Honda. À fin mai, la marque aux trois étoiles diapasons frôle les 10 000 immats, comme Honda... à fin avril !

Moins dynamique qu'en avril (-8 %) et beaucoup moins qu'en mai 2023 (-16%), les Rouges de Tokyo ont livré pas loin de 2500 motos et maxiscooters tout de même en mai 2024. Le blason ailé survole la compétition et la barre des 12 000 unités sur cinq mois.

BMW subit une perte de vitesse comparable à celle de Honda sur ce cinquième mois avec 1812 immats (-9 % Vs avril) mais s'en tire mieux si l'on considère les données de l'an dernier (-5,3%). Les allemands devancent encore et toujours Kawasaki, au mensuel comme au cumul.

Avec 1727 immatriculations (14 motos de plus qu'en avril seulement, mais un quart de plus qu'en mai 2023), la firme d'Akashi se loge dans le dosseret de "Béhème". Le podium 2024 s'éloigne néanmoins encore un peu : la troisième place au général se trouve à un peu plus de 1200 unités. Il va falloir activer le compresseur pour inverser la tendance !

Sans aucun Turbo ni kit nitro (avec de petites 400cc "atmo" notamment !), Triumph place une vive accélération en mai 2024 : +29 % Vs avril et +22,3 % Vs mai 2023, soit 1423 immatriculations ! Les anglais totalisent 5200 immats depuis le 1er janvier et poursuivent leur exercice 2024 - très - positif : ils enregistrent la troisième meilleure progression du Top 10 après Suzuki (+35,2%) et Kawasaki (+26,7%).

Septième en avril, Suzuki justement se classe sixième en mai avec 707 immats, soit un repli limité de -2,5 % par rapport à avril dernier et une hausse de +13,5 % comparé à mai 2023. Les Jaunes d'Hamamtsu remontent ainsi légèrement sur les Oranges de Mattighofen au cumul (3086 à 3497) : KTM a mis un coup de frein en mai avec 629 immats (-27 % Vs avril, -23,8 % Vs mai 2023).

À l'instar de Triumph, Royal Enfield a mis un bon coup de gaz en mai 2024 ("Svāgata" Himalayan 450), bondissant de la 10ème place en avril à la 8ème avec 516 immats. Le constructeur indien d'origine anglaise cumule près de 1500 unités depuis le début de l'année et se rapproche de Ducati et Harley-Davidson...

Imbattable en MotoGP mais devancé en WorldSBK par BMW (par son pilote - fort comme un - turc), Ducati ralentit sur le marché français en mai 2024 avec 438 immatriculations. La firme de Bologne perd une place au classement menusel (9ème)… mais profite de la plus petite forme encore de Harley pour s'emparer de la 8ème place au général.

Un peu mieux en mai 2024 qu'en mai 2023 - enfin, moins mal -, Harley-Davidson n'ajoute que 386 immats à son total, actuellement inférieur à celui de Ducati : 1941 immats pour la firme de Bologne contre 1926 pour celle de Milwaukee qui préfère sortir des motos électriques plutôt que des petites thermiques. Une hérésie à court terme, mais la marque de 121 ans se projette plus loin...

Au cumul toujours, Moto Guzzi, Aprilia et CF Moto se trouvent dans un mouchoir de poche avec respectivement 1038, 1037 et 1036 immatriculations. Suivent Husqvarna avec 906 motos vendues sur les cinq mois écoulés, Voge 729, Indian 645, Benelli 566, Beta 556, Piaggio 392, Kymco 366, etc.

La R1300GS pointe toujours, tir groupé de Yamaha

Même pour des observateurs avertis du marché de la moto, la R1300GS est impressionnante de constance : 519 immatriculations en avril, 532 en mai… et 2463 sur cinq mois ? Le compte est bon ! Comparé aux roadsters et trails "midsize" qui constituent le gros du marche français, cette "gross" BMW évolue dans une autre dimension…

Au rayon maxitrail, la R1250 GS Adventure tient une distante deuxième position avec 227 immatriculations. C'est tout de même 10 de plus que l'ensemble des Africa Twin 1100 (standard ou Sports Adventure, boite méca ou DCT) ! Multistrada V4, 1290 Adventure et Tiger 1200 sont plus loin encore avec respectivement 76, 71 et 54 immats (voir le Top 100 en page 4).

Ce mois de mai est aussi marqué par le retour aux avant-postes de la MT-07 ! Ses 419 immatriculations la situe en deuxième position, juste devant sa frangine et concurrente - puisque dispo en version A2 ! - MT-09. Cette dernière partage son score avec la MT-07 Tracer... pardon, la Tracer 700 : 393 immats.

Plus important pour Yamaha, les best-sellers des marques concurrentes sont battues : la Z900 qui apporte 359 immats à Kawasaki, la Street Triple 765 qui assure 336 immats à Triumph, ainsi que la Hornet 750, véritable rivale du "roadstar" d'Iwata, qui inscrit 321 immats pour Honda... La Z650 peine toujours et boucle le Top 15 avec 211 immats.

De même, troisième moto du classement équipée du pétillant CP2 (et troisième "tout-court" en avril avec 378 immats), la Ténéré 700 remporte de nouveau son match face à la Transalp. Le trail Honda qui figurait en 14ème position en avril avec 206 immats, se retrouve 17ème en mai…

MNC note aussi que la "XL750" est prise en sandwich par les V-Strom 800 (191 DE et SE) et la toute nouvelle Himalyan 450 (182 immats). Oui, les motards français affectionnent tout particulièrement les trails… et pas uniquement les maxi sportifs, puissants, sophistiqués et chers !

Dans le Top 5 des ventes de gros cubes au mois d'avril 2024 avec 376 immatriculations, le Tmax 560 tombe à la neuvième place en ce mois de mai : logique, pour un produit qui se destine aux "commuteurs" qui ont profité des ponts pour se déconnecter, pour rester chez eux ou pour travailler devant la télé ? Pardon, pour télétravailler.

Deuxième des ventes de maxiscooters - classé et tout récemment comparé comme tel par MNC car il s'en rapproche furieusement avec sa transmission automatique, son coffre, l'absence de réservoir entre les cuisses, etc. -, le X-Adv 750 a convaincu 218 français de faire avec lui un bout de route et de chemin... de rue et de voie express surtout !

Le Adv 350, le Forza 750 et le Forza 350 prêtent jante forte au "scootrail" et à Honda en générant respectivement 166, 159 et 131 immaticulations sur le mois de mai. Le Xmax 300 ne seconde pas le Tmax aussi solidement avec 105 immats.

Deuxième des ventes de "+ de 125cc" en avril (404 immats), la Tracer 9 rétrograde de quelques places mais demeure avec 306 immatriculations la référence en matière de routière… Enfin, de roadster caréné haut sur pattes : la Versys 1000 suit avec 114 immats, les F900XR et S1000XR 113 et 96… et l'inédite GSX-S1000GX, 66.

En épluchant les fichiers AAAdata toujours, Moto-Net.Com observe que les petites Speed et Scrambler 400 X cartonnent dans les concessions Triumph avec respectivement 175 et 126 immatriculations en France sur le dernier mois… contre un petit mois à 153 exemplaires pour la CB500F, principalement.

Depuis en janvier et leur débarquement d'Outre-manche (enfin Outre-océans pacifique, indien et atlantique puisqu'elles sont fabriquées dans les usines thaïlandaises de la marque anglaise), cette toute nouvelle paire de Triumph font jeu égal avec les CB500X (628 immats) ou Z500 (400 immats, plus 362 Z400...). A voir sur la durée : restez connectés !

.

.