• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Paris, le 28 janvier 2024

Il y a 10 ans : Essai BMW R1200GS Adventure 2014

Il y a 10 ans : Essai BMW R1200GS Adventure 2014

Souvenez-vous, il y a 10 ans jour pour jour, MNC publiait : "Entièrement remaniée en 2013, la BMW R1200GS reste la référence des maxi trails et l'une des meilleures ventes de moto en France. Cette année débarque sa déclinaison Adventure pour les motards qui en veulent plus... toujours plus !" Or MNC a testé cette semaine la toute nouvelle R1300GS et l'Africa Twin 1100 Adventure Sports 2024 !

Imprimer

Moto-Net.Com réédite la première page de cet essai MNC 2014, en lien direct avec ces toutes récentes publications :

Il y a dix ans, donc, sur le Journal moto du Net...

Apparue sur nos routes - et chemins - en 2001, la GS Adventure (alors "R1150") représente dans sa toute nouvelle version 2014 "le partenaire idéal pour les expéditions et voyages au bout du monde", assure BMW.

R1200GS Adventure 2014 : disponibilité, coloris et tarif

  • Disponibilité : février 2013 dans le réseau BMW Motorrad France
  • Coloris : Olive uni mat, Blanc alpin ou Bleu racing métal
  • Tarif : 16 650 €

"On identifie immédiatement sa capacité à voyager, à repousser les limites, à affirmer la personnalité de celui qui la pilote", poursuit adroitement le constructeur allemand qui connaît pertinemment la raison principale du succès de son gros engin...

"Nos clients la choisisse avant tout pour son look", confirme à Moto-Net.Com Frédéric Garraud, responsable SAV chez BMW Motorrad France. Qu'on se le dise : posséder cette BMW R1200GS Adventure, c'est l'assurance d'être considéré comme un aventurier, un motard, un "vrai", de la trempe des Ewan McGregor, GSman, Maxime Barat ou Marcos Poidebard !

Dévoilée par BMW en amont des salons de la moto de Milan et de Paris, cette Adventure - à ne pas confondre avec la KTM 1190 du même nom ! - continue de souffler le chaud et le froid sur le plan esthétique (lire notre présentation MNC de la BMW R1200GS Adventure 2014... et vos commentaires !).

Sans entrer dans la polémique, Moto-Net.Com peut attester que de visu, le "zoupère" maxi trail de BMW en impose. Garée à côté de la R1200RT (lire notre Essai MNC de la BMW R1200RT 2014), la R1200GS Adventure n'a rien à envier à sa frangine question prestance ou charisme. Adepte du Grand Tourisme elle aussi, l'Adventure paraît infatigable, incassable... "Unstoppable", comme ils disent chez Béhème.

Étroitement dérivée de la R1200GS, ce modèle se dote en effet d'attributs spécifiques qui renforcent son allure de baroudeur. Ainsi, les lames - en plastique ! - qui cachaient les petits radiateurs sur la GS "tout court" cèdent leur place à un habillage plus discret mais surmonté d'une solide armature en tubes d'acier.

À ce sujet, on note que contrairement à la précédente génération d'Adventure (celle de 2010 sortie en même temps que sa jumelle R1200GS, lire notre Essai MNC de la BMW R1200GS 2010 : la reine hausse le ton !), la version 2014 bénéficie d'un treillis qui coiffe intégralement les cylindres du flat-twin.

À l'inverse, on observe une nette diminution de la surface des pare-mains... "Tu préfères rentrer au bivouac les mains en sang sur une Adventure 2014, ou réparer ton moteur au milieu du désert les gants propres sur une 2010 ?", pourraient plaisanter messieurs Palmade et Darmon !

Évidente à déceler - à tel point que BMW Motorrad a omis de la mentionner dans son dossier de presse ! -, l'arrivée de jantes à rayons en lieu et place des jantes à bâtons accentue le côté enduro de la bête. La GS Adventure bénéficie en outre de repose-pieds plus larges et d'un sélecteur et pédales de frein réglables qui s'adaptent soit aux grosses bottes de TT, soit aux mocassins à glands...

Car la clientèle de ce type de motos est comparable à - la même que ? - celle des gros 4x4 SUV dont l'immense majorité ne roulent jamais sur la moindre motte de terre : "des motards plutôt âgés et aisés qui veulent une moto polyvalente et valorisante", nous résume BMW France.

"Après l'allure, ce que les possesseurs de GS Adventure apprécient beaucoup, c'est le grand réservoir", poursuit notre interlocuteur. La "groß Guéesse" dispose en effet d'un réservoir - en aluminium, bitte schön - d'une contenance de 30 litres, soit moitié plus volumineux que celui de la GS standard actuelle (20 litres).

Les fans de la marque feront toutefois remarquer que la nouvelle Adventure emporte 3 litres de carburant de moins que l'ancienne Adventure. Malgré les progrès effectués en termes de consommation (BMW annonce 4,3 l/100km à 90 km/h et 5,9 l/100km contre 4,6 et 6,1 auparavant), la nouvelle BMW va théoriquement moins loin...

Il n'empêche, avec plus de 500 km d'autonomie sur autoroute et presque 700 sur route - théoriquement toujours, notre balade de 150 km en Corse ne nous ayant pas permis de valider ces données -, l'Adventure dispose d'un argument massue face aux trails ou motos routières moins "endurantes" (lire notre Comparatif R1200GS 2013 Vs Tiger Explorer XC Vs XT1200Z Super Ténéré), auquel seront réceptifs les roule-toujours (plus loin !) et les commuters lassés de faire la queue à la pompe chaque lundi matin...

Cet avantage ne va toutefois pas sans contrepartie : très volumineux, le réservoir de l'Adventure rend la moto impressionnante, pour ne pas dire intimidante ! Il écarte également davantage les cuisses que ne le fait le fin réservoir de la GS de base, mais la position de conduite - identique par ailleurs - reste très confortable.

Le plus handicapant est finalement le surpoids de la moto, qui plus est placé extrêmement haut ! Évaluée par BMW Motorrad à 260 kg tous pleins faits - enfin, "réservoir rempli à 90%", avouent les Allemands -, la grosse GS semble aussi lourde, si ce n'est plus, que la RT (274 kg pour rappel).

Soulager la béquille latérale puis manoeuvrer la machine moteur éteint demande de généreuses doses de courage et d'équilibre. Culminant à 890 mm de hauteur (idem pour l'ancienne Adventure, 850 mm sur la GS standard), la selle est habilement affinée dans sa partie avant et permet aux pilotes d'environ 1,70m de poser les deux pointes de pieds par terre.

Pour les plus petits, il faudra attendre d'avoir démarré le flat-twin à refroidissement partiellement liquide - what else ? - pour retrouver un semblant d'aisance... À condition naturellement de vouloir aller de l'avant car pour reculer, le moteur ne sera d'aucune aide !

Malgré la prise de poids de 12 kg par rapport à la GS "normale" - mais limitée à 1 kg par rapport à l'ancienne Adventure -, le maxi trail allemand demeure toujours aussi facile à béquiller. Sa centrale dessinée rien que pour elle et livrée d'origine permet de stationner sans peine.

En revanche, l'un de nos confrères qui avait stoppé sa GS Adventure sur la latérale dans une légère descente, moteur en marche sans vitesse enclenchée - klein filou ! -, a pu constater amèrement que l'on n'est pas trop de deux pour relever la bête...

À terre, la BMW R1200GS Adventure 2014 est loin d'être KO : les pare-cylindres jouent parfaitement leur rôle et permettent à la moto et à son pilote de reprendre la route comme si de rien n'était ! Moto-Net.Com poursuit donc son essai... en page suivante !

Pour découvrir la suite de cet essai :

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

24 Heures Motos 2024 : une parade et moins de pétarades

Pour la première fois en 47 éditions, les motos engagées aux 24 Heures du Mans 2024 vrombiront dans les rues du Mans, le mercredi 17 avril entre 15 et 16 heures. A l'inverse, le public sera prié de la mettre en sourdine chaque nuit entre minuit et 8 heures du matin. Explications.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Horaires du Grand Prix des Amériques MotoGP 2024

Certes l'an dernier à Austin, Marc Marquez était absent et de nombreux pilotes n'avaient pas vu le drapeau à damier : Bagnaia, Martin, A.Espargaro, Miller, Binder, etc. Mais le podium composé de Rins sur Honda (remplacé par Zarco en 2024...), Marini sur Ducati et Quartararo sur Yamaha faisait plaisir à voir. Il est enthousiasmant même, pour cette année. Programme !
MotoGP 2024 1 commentaire
Comment remplir un constat amiable après un accident de moto ?

Un constat européen d'accident - ou constat amiable - doit être transmis à son assureur dans les cinq jours après un accident de circulation afin de déterminer les responsabilités. Les conseils Moto-Net.Com et de la Mutuelle des Motards pour bien remplir ce formulaire crucial pour la prise en charge des dégâts. Suivez le guide !
Fabio Quartararo reste sur la Yamaha M1 d'usine en 2025 et 2026 !

Depuis quelques semaines, la rumeur enflait dans le paddock MotoGP : Fabio Quartararo pourrait passer chez Aprilia l'an prochain… L'annonce est tombée ce matin : Fabio Quartararo est fidèle à son employeur Yamaha ! Les Bleus restent soudés et convaincus qu'ils peuvent redevenir champions. Explications.
MotoGP 2024 16 commentaires
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Fin des vignettes et cartes vertes, le mémo assure le relais

Ce n'était pas un poisson d'avril : depuis hier, les motards - scootéristes, automobilistes, etc. - n'ont plus à poser le papillon vert sur leur véhicule, ni à plier l'attestation annuelle dans leur portefeuille. Il faut en revanche conserver un "mémo véhicule assuré" à sortir en cas de pépin. Explications.
  • En savoir plus...