• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RAPITAN
Paris, le 21 mai 2024

Il y a 10 ans : Bultaco rebranche avec ses motos électriques

Il y a 10 ans : Bultaco rebranche avec ses motos électriques

Souvenez-vous, il y a 10 ans jour pour jour, MNC publiait : "Bultaco surfe sur l'engouement supposé pour la moto électrique : le constructeur espagnol célèbre pour ses petits 2-temps de trial, tente un come-back avec deux prototypes de motos électriques, la Rapitan et la Rapitan Sport"... En 2024, seul le spécialiste Zero Motorcycle propose une gamme complète de motos électriques. Sans grand succès en France à ce jour...

Imprimer

Moto-Net.Com réédite cet article de 2014 en lien direct avec cette toute récente publication /ces récentes publications :

Il y a dix ans, donc, sur le Journal moto du Net...

A l'image de Voxan avec la Wattman, Bultaco surfe sur l'engouement supposé pour la moto électrique : après 31 années d'absence, le constructeur espagnol célèbre pour ses petits 2-temps de trial, notamment, tente un come-back avec deux prototypes de motos électriques, la Rapitan et la Rapitan Sport...

Un retour par l'électrique 

Ce n'est pas en trial, discipline dans laquelle Bultaco s'est taillée une solide réputation, que la célèbre marque catalane créée par Franscico Xavier Bulto Marques tente de ranimer ses cendres refroidies depuis 1983. Mais bien par le biais de motos de route... électriques.

Après plus de 30 ans d'absence, le pari peut sembler audacieux mais comme le souligne la nouvelle devise de Bultaco Motors : "Parfois, les rêves deviennent réalité" !

En l'occurence, ces rêves prennent la forme de deux prototypes électriques dévoilés à Londres : la Rapitan, un singulier roadster dont la commercialisation est prévue pour 2015, et la Rapitan Sport, une version plus sportive encore en gestation.

Produite à Barcelone dans une "toute nouvelle usine", la Rapitan est propulsée par un moteur électrique conçu par la firme espagnole, en collaboration avec l'université Carlos III de Madrid et des ingénieurs du secteur automobile.

Franscico Xavier Bulto Marques

En 1944, Franscico Xavier Bulto Marques s'associe avec Pere Permayner pour créer Montesa. Rapidement, des différents apparaissent entre ces deux espagnols et Bulto (plus connu sous le nom de "Don Paco Bulto") décide d'abandonner l'aventure et de lancer sa propre marque en mai 1958 : Bultaco.

Un an plus tard, la Tralla 101, une petite routière 2-temps, voit le jour. En 1965, la célèbre Sherpa T développée par le pilote britannique Sammy Miller commence à forger les lettres de noblesse de Bultaco dans la catégorie trial. Bien née et fiable, cette moto rapportera cinq titres mondiaux à la marque.

La marque s'illustre aussi en vitesse avec des motos de petites cylindrées extrêmement compétitives qui mèneront notamment Angel Nieto et Ricardo Tormo (dont le circuit MotoGP de Valence porte le nom) au titre mondial à la fin des années 70 et aux débuts des années 80.

Puis Bultaco périclite et sombre même carrément en 1983, jamais totalement remise de sa brutale fermeture en 1979. En 1998, Marc Teissier tente de la réanimer mais le projet n'aboutit et le français lance sa propre marque : Sherco.

Développant selon ses concepteurs 40 kW (un peu plus de 54 ch) et 125 Nm de couple, ce moteur de type "Brushless" est alimenté par des batteries lithium-ion dont l'autonomie est comprise "entre 110 et 200 km" selon l'usage.

Le temps de recharge annoncé se situerait quant à lui dans une fourchette plutôt basse, puisque seulement "3 à 5 heures" seraient nécessaires pour refaire le "plein".

Mais la marque espagnole ne s'arrête pas en si bon chemin : sa Bultaco Rapitan ne pèserait que 189 kg (soit l'équivalent de la svelte Yamaha MT-09) et abattrait le 0 à 100 km/h en "4 secondes". La vitesse de pointe reste, elle, mesurée car bridée électroniquement à 145 km/h. 

Partie cycle originale et "coffre-réservoir" comme les Honda NC

La partie cycle s'articule autour d'un élégant cadre tubulaire en acier, une technologie aussi retenue pour le bras oscillant relié à un mono-amortisseur installé pratiquement à l'horizontale. La cinématique avant est plus singulière, puisqu'elle repose sur un système non conventionnel évoquant fortement le Duolever adopté sur certaines BMW.

Une ressemblance qui s'étend à la dénomination, puisqu'on parle chez Bultaco de "Dual Level Evolution" pour désigner ce train avant composé de deux bras rigides longitudinaux, reliés à un combiné amortisseur de 100 mm de débattement en position centrale.

L'intérêt de ce type de suspension est de pouvoir dissocier les fonctions de direction de l'amortissement, mais aussi d'annihiler la plongée de la moto au freinage. Freinage qui est par ailleurs assuré sur la Rapitan par un disque à pétale de 320 mm et un étrier double piston à l'avant et un disque de 240 mm à l'arrière.

Le tout sous la surveillance d'un ABS installé en série, tout comme le système de récupération d'énergie au freinage et les différents modes de rendement du moteur. Enfin, cette moto ne serait pas seulement originale et performante, elle serait aussi pratique puisque son faux réservoir abrite un espace de rangement susceptible d'accueillir un casque intégral (comme les Honda NC ou Aprilia Mana).

Espérons que ce projet se poursuive jusqu'à son terme afin que MNC puisse bientôt en évaluer la pertinence guidon en mains : vivement 2015 !

Intéressant, non ?

.

.

.

Les derniers essais MNC

Instrumentations et démarrages des GSX-S1000GX et Tracer 9 GT+

En direct de son nouveau Duel de motos routières, Moto-Net.Com jette un coup d'oeil aux instrumentations de l'inédite GSX-S1000GX et de la récente Tracer 9 GT+. MNC jette aussi un "coup d'oreille" en démarrant le 4-cylindres Suzuki et le 3-cylindres Yamaha qui développent respectivement 152 et 119 ch...
Duel vidéo : Yamaha Tmax 560 Vs Honda X-ADV 750

Moto-Net.Com oppose les deux meilleures ventes dans la catégorie des maxi-scooters : le Yamaha Tmax 560 en version haut de gamme Tech Max et le Honda X-ADV 750. Lequel choisir en 2024 ? Réponses dans notre duel vidéo complet !
Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le point sur la grille provisoire MotoGP 2025

Sur 22 guidons disponibles en MotoGP l'an prochain, dix sont déjà attribués après sept courses disputées. Moto-Net.Com fait le point sur la situation du marché des transferts 2025 au terme du Grand Prix d'Italie.
Guides pratiques 2 commentaires
Les bleus, champions des ventes de gros cubes en mai 2024

Malgré les jours fériés en plein milieu de semaine et une météo déprimante, les concessionnaires moto et scooter ont connu un mois de mai 2024 pas aussi mauvais que redouté (-1,8%). Ce cinquième mois est même bon pour Yamaha qui se classe premier des ventes de grosses cylindrées... Bilan.
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Instrumentations et démarrages des GSX-S1000GX et Tracer 9 GT+

En direct de son nouveau Duel de motos routières, Moto-Net.Com jette un coup d'oeil aux instrumentations de l'inédite GSX-S1000GX et de la récente Tracer 9 GT+. MNC jette aussi un "coup d'oreille" en démarrant le 4-cylindres Suzuki et le 3-cylindres Yamaha qui développent respectivement 152 et 119 ch...
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
  • En savoir plus...