• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
FESTIVAL MOTO
Paris, le 7 septembre 2021

Bilan et photos de la 5ème édition de l'Alpes Aventure Motofestival

Alpes Aventure Moto Festival 2021

Interrogé par MNC, l'organisateur de l'Alpes Aventure Motofestival dresse un bilan positif et enthousiaste de la cinquième édition de ce populaire salon dédié aux trails et au tourisme à moto. Satisfait du succès de l'AAMF, Jean-Pierre Bonato souligne la qualité des animations et du public réuni gratuitement à Barcelonnette (04). Le point et la galerie photo MNC.

Imprimer

L'Alpes Aventure Motofestival, évènement gratuit consacré aux trails et au voyage à moto, s'est tenu du 3 au 5 septembre à Barcelonnette (04), principale commune de la vallée de l'Ubaye perchée à 1100 m d'altitude. Décors majestueux et reliefs sinueux forment un terrain de jeux idéal pour l'AAMF, comme le rappelle son organisateur...

"Lorsque j'ai présenté le projet de l'Alpes Aventure Motofestival, les premiers retours étaient contrastés : trop loin, trop excentré, Barcelonnette avait pour certains des allures de bout du monde", se remémore Jean-Pierre Bonato, ci-dessous au montage des stands. Celui qui chapeaute aussi les Sunday Ride Classic se félicite cinq ans plus tard d'avoir su convaincre...

"Notre localisation présente deux avantages : d'abord offrir un cadre extraordinaire pour la pratique de la moto", nous explique-t-il. Les paysages et les routes de cols des Alpes du sud sont effectivement un régal pour motards : les road-books et les déjeuners-secrets de l'AAMF recueillent ainsi tous les suffrages, y compris les plus grandes balades avec jusqu'à six heures de roulage !

"L'autre point positif est que notre position géographique place nos visiteurs dans une sorte de cocon, à l'écart des agglomérations et axes à forte fréquentation : cette caractéristique renforce la convivialité et l'aspect apaisant de l'évènement", analyse Jean-Pierre Bonato qui évoque également une notion de "filtre" créé par cette distance.

"Les participants viennent de toute la France, après avoir parfois parcouru 300 ou 500 km : ce sont des passionnés motivés qui nous rejoignent, et non des badauds pas ou peu concernés. Ce public de qualité, intéressé et respectueux, fait rayonner l'AAMF par le bouche à oreille et ça me convient parfaitement", ajoute-t-il.

Et pour cause : l'organisateur cultive d'excellents liens avec les élus, notamment la municipalité de Barcelonnette avec laquelle une prolongation de l'AAMF est signée jusqu'en 2023 "au moins", ajoute Jean-Pierre Bonato. Pas question de tout gâcher en faisant grossir exagérément l'évènement, au risque de ternir son image...

Une clientèle mâture et nature

"Nos visiteurs sont clairement "mâtures" en termes de moyenne d'âge : ils sont par conséquent plus respectueux de l'environnement et d'autrui, plus discrets aussi, ce qui concourt à donner une image fréquentable à notre salon, à l'opposé des clichés loubards ou kékés", se réjouit le maître d'oeuvre.

Autre avantage tacite : un pouvoir d'achat plus généreux aux profits des commerces avoisinants, hôtels, restaurants et l'artisanat local. Un bon point qui n'a sans doute pas échappé à la chambre de commerce et d'industrie de la région !

"Autre exemple du savoir-vivre de nos visiteurs : nous n'avons rencontré aucun problème à cause du passe sanitaire, malgré mes craintes initiales", développe Jean-Pierre Bonato lorsque MNC l'interroge sur les contraintes liées à la pandémie et ses éventuelles répercussions.

"Nous avions annoncé dès juillet que le pass serait obligatoire : quelques-uns s'en sont offusqués sur Internet, une minorité, mais sur place personne n'y a trouvé à redire. Au contraire : nous avons proposé aux personnes vaccinées de porter un bracelet pour ne pas avoir à être "bipé" à chaque passage, et tout le monde s'y est plié de bonne grâce".

67 stands, 150 motos à tester et des formations variées

S'il préfère rester discret sur le nombre exact de visiteurs pendant cette cinquième édition, l'organisateur de l'Alpes Aventure Motofestival certifie à MNC que "l'affluence est en progression" et souligne surtout l'équilibre atteint en termes de public, d'exposants et d'animations. 

"Je tiens à préserver une dimension humaine et chaleureuse, pas à faire de ce salon une "grosse machine" clinquante : ce sont ces aspects qui séduisent notre public, tout comme les exposants qui ont très rapidement réservé leur espace. Les marques sont véritablement au contact de leur cible, et c'est très apprécié".

Au total, l'Alpes Aventure Motofestival réunissait quelque "67 stands" auxquels s'ajoutent des espaces "partenaires" comme pour le Codever qui fournit des initiations aux règles de bonnes pratiques du tout-terrain. La gendarmerie est également présente pour développer des thématiques comme le roulage en groupe, la trajectoire de sécurité, la position et le regard.

"Environ 150 personnes ont suivi ces formations qui comprennent un volet théorique, suivi d'un roulage avec un instructeur gendarme pour quatre motards", décrit Jean-Pierre Bonato, qui recense également une "centaine de participants" aux ateliers de lecture de cartes.

Par ailleurs, les constructeurs mettaient à disposition "150 motos" pour un total de "3500 à 3800 tests". La plupart proposent aussi des formations au "off-road" en trail, mais aussi des interventions avec des pilotes de renom comme Jean-Michel Bayle, Sébastien Charpentier ou encore Antoine Méo. De quoi faire oublier les solides averses tombées vendredi et samedi après-midi !

BMW, Harley-Davidson, Norden 901 : de la nouveauté à l'AAMF !

Sans oublier les démonstrations vertigineuses de Pol Tarrés sur sa Ténéré 700 dans la "Ténéré Camp"de la marque aux diapasons ! BMW en profitait de son côté pour organiser une manche de sélection de son "GS Trophy", à la plus grande satisfaction de l'organisateur...

"C'est la première année que BMW est présent à l'Alpes Aventure Motofestival, preuve supplémentaire de sa légitimité. Je suis également ravi que Husqvarna exposait son prototype de la Norden 901 Concept (avec le moteur de la KTM 890 Adventure, NDLR) et que Harley-Davidson nous ait rejoint pour populariser sa Pan America".

 

Ducati, Honda, Suzuki, Kawasaki, KTM, Triumph ou encore Moto Guzzi, CF-Moto et Moto Morini comptaient aussi parmi les marques inscrites à cet évènement devenu incontournable pour les passionnés, qui louent sa populaire convivialité. Exemple avec le stationnement un peu particulier des motos...

"Preuve de nos bonnes relations avec la mairie et la population, nous garons 300 à 400 motos dans la cour de l'école municipale, en bonne intelligence", conclut Jean-Pierre Bonato, qui ne peut qu'être félicité pour la tonalité infiniment humaine donc résolument motarde de son évènement !

Galerie photo MNC de l'Alpes Aventure Motofestival 2021

Alpes Aventure Motofestival 2021

Alpes Aventure Motofestival 2021

Alpes Aventure Motofestival 2021

Alpes Aventure Motofestival 2021

Alpes Aventure Motofestival 2021

Alpes Aventure Motofestival 2021

Alpes Aventure Motofestival 2021

Alpes Aventure Motofestival 2021

Alpes Aventure Motofestival 2021

Alpes Aventure Motofestival 2021

Alpes Aventure Motofestival 2021

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La Suzuki du SERT remporte les 24H Motos du Mans 2024

Suzuki accroche un nouveau record sur la classique de l'endurance au Mans avec sa 15ème victoire aux 24H Motos 2024 ! La n°12 du SERT Yoshimura termine avec deux tours d'avance sur la BMW officielle et la Yamaha du Yart, championne du monde en titre. Résultats.
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 8 commentaires
  • En savoir plus...