• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
SBK ITALIE
Paris, le 2 octobre 2007

Biaggi et Haga ménagent le suspens !

Biaggi et Haga ménagent le suspens !

Avant d'arriver à Vallelunga, Toseland possédait 41 points d'avance sur son plus proche rival, Haga. En repartant, le pilote britannique ne compte plus que 29 points d'avance sur... Biaggi ! L'enfant du pays n'a pas loupé le coche... Résumés et vidéos.

Imprimer

Lors des deux journées d'essai s'est déroulée une superbe guerre des Troy - Bayliss sur 1098 contre Corser sur R1 - que seule l'épreuve de Superpole pouvait départager. Au final, Bayliss est le seul pilote à passer sous la barre des 1'36 (1' 35.890 exactement) et remporte la 18ème pole de sa carrière.

Troy Corser s'empare logiquement de la 2ème place sur la grille, tournant sept dixièmes plus vite que le troisième homme : Ruben Xaus sur sa Ducati 999. Max Biaggi se classe 4ème mais affiche un chrono supérieur à celui de Bayliss de plus d'une seconde !

Troy Bayliss - Les manches Superbike et Supersport d'Italie 2007 à Vallelunga sur Moto-Net.Com

Suivent ensuite Noriyuki Haga, Lorenzo Lanzi, Michel Fabrizio et James Toseland. Le britannique, auteur du 4ème meilleur temps pendant les phases qualificatives, est malheureusement tombé pendant son unique tour de Superpole. Il hérite donc de la 8ème place et aura fort à faire pour se hisser en tête de la course...

Roberto Rolfo prend la tête de la 3ème ligne devant Shinichi Nakatomi, Marco Borciani et Max Neukirchner. La première Kawa est celle de Régis Laconi 13ème, qui devance Jacob Smrz, Vittorio Iannuzo et Fonsi Nieto. Yoann Tiberio sur sa Honda Alto Evolution est 18ème, juste derrière son coéquipier Karl Muggeridge.

En Supersport, le jeune anglais Craig Jones crée la surprise en obtenant la première pole de sa carrière - mais certainement pas la dernière - devant le spécialiste Sébastien Charpentier. Ils devancent le champion du monde 2007 Kenan Sofuoglu et l'un des locaux de l'étape Gianluca Vizziello.

Troy Bayliss - Les manches Superbike et Supersport d'Italie 2007 à Vallelunga sur Moto-Net.Com

Broc Parkes mène la 2ème ligne devant Joan Lascorz, Josh Brookes et David Salom. Suivent ensuite Arne Tode, Massimo Roccoli, Lorenzo Alfonsi et Tommy Hill. Le deuxième français n'est que 13ème : il s'agit de Sébastien Gimbert du team GMT94.

Son coéquipier David Checa se classe en tête d'une cinquième ligne française : suivent derrière le poulain de Christophe Guyot Mathieu Lagrive, Fabien Foret et Gregory Leblanc. Enfin Julien Enjolras partira de la 34ème et dernière position.

Première course Superbike

Bayliss prend un très bon départ mais Biaggi parvient à le menacer dès le premier virage. Ils sont suivis par Toseland, Haga, Xaus et Corser. Une superbe lutte s'engage, avec quelques virages négociés à quatre de front !

Dès le premier tour, Troy Corser part à la faute : à l'accélération, moto quasi-redressée, la R1 n°11 part en highside, incroyable ! "C'était de ma faute : j'ai éteint quelques aides électroniques pour prendre le départ et je ne les ai pas rallumées. C'est aussi simple que çà", avouera le croco australien surpris par la puissance de sa machine...

Troy Bayliss - Les manches Superbike et Supersport d'Italie 2007 à Vallelunga sur Moto-Net.Com

La chute de Corser fractionne la tête de course et malheureusement, Régis Laconi fait partie de ceux qui sont ralentis... "J'ai perdu un peu de temps, je suis sorti de la piste et j'ai du repasser certains pilotes", déplorera le Ninja n°55, finalement 7ème de cette première épreuve.

Roberto Rolfo est encore plus dépité : "J'ai pris un bon départ mais j'ai été gêné par la chute de Corser et quelqu'un m'est rentré dedans. Ca a fait un trou dans mon pneu et j'ai du abandonner", expliquera l'italien...

Mais très vite, un autre transalpin - Ze Roman Emperor en fait -, prend la tête des opérations ! Au 3ème tour, Max Biaggi s'empare du commandement et ne le lâchera plus jusqu'au passage sous le drapeau à damier. "Cela faisait longtemps que je n'avais pas roulé à Vallelunga mais la dernière fois que j'étais là, j'avais gagné !, se rappellera subitement Max après avoir insisté plusieurs semaines durant sur le fait que ce n'était pas "sa" piste...

Dans le tour suivant, Ruben Xaus en pleine bagarre pour la 4ème place avec Noriyuki Haga perd l'avant de sa 999 privée et ne peut repartir ! "Ce que je craignais c'est produit : quand je tourne tout seul avec cette moto je boucle des temps de premier ordre. Mais en course je dois inventer de nouvelles trajectoires pour concurrencer les 4-cylindres. Dès lors la difficulté accroit et tomber devient plus facile", se défendra l'espagnol.

Max Biaggi, Troy Bayliss et Noriyuki Haga - Les manches Superbike et Supersport d'Italie 2007 à Vallelunga sur Moto-Net.Com

Imprimant un rythme d'enfer, Max va jusqu'à posséder 7,5 secondes d'avance sur Troy Bayliss à six tours de la fin ! Le champion du monde en titre qui ne peut pas suivre le n°3 est menacé par le n°41 pendant les 17 premiers tours. Haga est déchainé, car il sait que pour maintenir ses chances de titre cette année il lui faut intercaler le plus grand nombre de pilotes possible entre lui et le leader au championnat : James Toseland.

Pour autant, le n°41 reste propre sur ses trajectoires, ce qui est loin d'être le cas de Bayliss qui multiplie les tentatives de dépassement au freinage, toujours trop optimistes. Ces petites fautes permettent donc au japonais de convoiter la deuxième marche du podium. "J'avais du mal à obtenir ce que je voulais de la moto", se plaindra Bayliss.

James Toseland profite lui-aussi du style brouillon du n°21 et revient sur le duo ! Mais en plus de se battre contre ses rivaux, "Djiti" a fort à faire avec sa propre moto... "Les gars ont fait du super boulot en réparant ma moto n°1 après ma chute en Superpole et j'ai choisi de la piloter. C'était ma décision et ce n'était peut-être pas la meilleure car j'ai connu des problèmes de gestion de la motricité", déclarera James après la course.

Noriyuki Haga et James Toseland - Les manches Superbike et Supersport d'Italie 2007 à Vallelunga sur Moto-Net.Com

Puis dans le dernier quart de course, Bayliss soigne davantage son pilotage et colle quelques précieux dixièmes à Haga. La lutte oppose dès lors le japonais au britannique. Et ce n'est qu'à deux tours avant la fin que le n°52 installe sa CBR devant la R1 n°41 !

"En première manche j'ai utilisé le même pneu qu'au warm-up mais il n'a pas fonctionné aussi bien que prévu", regrettera Nitro Nori, finalement 4ème de la course derrière Biaggi, Bayliss et Toseland. Max reprend donc 9 points à James et passe devant Nori au classement général... En attendant la seconde manche !

&er Max Biaggi, 2ème Troy Bayliss et 3ème James Toseland - Les manches Superbike et Supersport d'Italie 2007 à Vallelunga sur Moto-Net.Com

Fabrizio, dopé par son public et sa récente nomination au sein du team offciciel Ducati l'an prochain termine à une belle 5ème place, 3 secondes devant Lorenzo Lanzi. Saluons également la 9ème place de Shinichi Nakatomi et la 15ème place de Yoann Tiberio !

Course Supersport

Comme à son habitude, Craig Jones effectue un superbe départ. Sauf que cette fois-ci, le jeune britannique s'élance de la pole et prend donc une demi-seconde d'avance sur ses adversaires dès les premiers mètres ! Derrière, Broc Parkes tente de suivre le rythme de l'anglais mais doit vite capituler...

Craig Jones - Les manches Superbike et Supersport d'Italie 2007 à Vallelunga sur Moto-Net.Com

"Je pensais pouvoir rester avec lui (avec Jones, NDLR), mais au troisième tour mon grip a disparu, surtout à l'arrière", regrettera l'australien, incapable de défendre une place sur le podium face aux Honda. Tommy Hill, le remplaçant de Kevin Curtain, s'en sort encore moins bien : saisissant le levier de frein à pleine main pour éviter un concurrent, le british gratifie le public d'un impeccable "stoppie" qui se termine dans les graviers. Dommage.

Mise à part une belle chaleur à la réaccélération qui manque de le désarçonner complètement, Sofuoglu remonte efficacement sur la Yam n°23 de Parkes, bien que le turc vise avant tout la Honda n°18 installée en tête ! Entre le 5ème tour et le 9ème, Kenan grappille 1,5 seconde à Craig puis se pose à une demi-seconde de l'anglais.

Puis, une fois n'est pas coutume en Supersport, l'action aux avant-postes se limite grandement. Les deux Honda de tête s'observent, Parkes cède petit à petit du terrain sur Lascorz qui s'éloigne de Vizziello, premier pilote italien.

Broc Parkes et Kenan Sofuoglu - Les manches Superbike et Supersport d'Italie 2007 à Vallelunga sur Moto-Net.Com

Sébastien Charpentier quant à lui tente de conserver sa 6ème position face à un Mathieu Lagrive de plus en plus affuté sur sa Honda tchèque. Les deux français sont suivis par une horde de pilotes dans laquelle se bagarrent Sanna, Fujiwara, Tode, Alfonsi, Fores, Kallio, Gowland et Checa.

A quelques longueurs seulement de cette bande de fou-furieux, Fabien Foret, Gregory Leblanc et Sébastien Gimbert cherchent à remonter pour marquer quelques points !

Il faut attendre le 16ème tour pour voir Sofuoglu porter une première attaque sur le jeune Craig Jones puis s'emparer de la tête de la course dans le tour suivant. C'est alors que deux pilotes chutent successivement dans la même courbe...

 Les manches Superbike et Supersport d'Italie 2007 à Vallelunga sur Moto-Net.Com

De l'huile est repérée en pleine trajectoire, le drapeau rouge est agité... C'est la fin de la course ! "J'ai eu de la chance car si le drapeau rouge avait fait son apparition un tour plus tard, Jones aurait gagné" avoue le turc de retour au stand.

"Tout bien considéré, c'est bien d'être parti de Vallelunga avec 13 points", calcule Parkes qui remonte un peu plus sur Fabien Foret et sa deuxième place provisoire. "Nous n'avons pas eu de bon grip à l'arrière mais j'ai fait de mon mieux" regrette Fabien une fois la course terminée...

Sébastien Charpentier - Les manches Superbike et Supersport d'Italie 2007 à Vallelunga sur Moto-Net.Com

Saluons une nouvelle fois la superbe performance de Mathieu Lagrive qui se classe 6ème, celles du team GMT94 - Gimbert 13ème et Checa 15ème en pleine baston ! -, les courageuses 9ème place de Charpentier et 14ème place de Foret. Notons enfin que Leblanc a terminé 24ème à un tour des meilleurs et que Julien Enjolras a du abandonner au 6ème tour.

Sofuoglu remporte donc une septième victoire et totalise donc 251 points sur 300. Parkes (113 pts) n'est plus qu'à 15 longueurs de Foret (128). Le titre de vice-champion du monde se jouera donc chez le pilote Kawasaki, à Magny-Cours ce dimanche !

Le classement constructeur en revanche est d'ores et déjà établi : Honda est champion avec 271 points, Yamaha suit avec 208 pts, Kawasaki 3ème avec 140 pts, Suzuki 4ème avec 81 pts et Ducati 5ème avec 49 pts.

Seconde course Superbike

La seconde manche débute très fort, avec un placage mutuel entre Corser et Xaus dès les premiers mètres ! Heureusement les deux pilotes s'éloignent rapidement l'un de l'autre sans causer d'incident, laissant les deux Ducati officielles s'installer en tête.

Mais la tension du début de course ne tombe pas pour autant ! Des nuages de ciment - disposé sur la piste pour absorber de l'huile - coupent la vue aux pilotes situés en milieu de peloton : "A certains endroits il y avait tellement de poussière que j'en avais plein ma visière, il était difficile de voir où on allait !", décrira Biaggi logé en 6ème place derrière Corser à la fin du 1er tour.

Biaggi, Xaus, Rolfo et Laconi - Les manches Superbike et Supersport d'Italie 2007 à Vallelunga sur Moto-Net.Com

Au bout de quelques passages toutefois, les pilotes modifient leurs trajectoires et la course est véritablement lancée. Troy Bayliss a déjà creusé un écart de presque 2 secondes sur Haga et Toseland tandis que Max Biaggi hausse le ton en queue de peloton.

Derrière Bayliss, Toseland et Haga reprennent leur bagarre "de 1ère manche" et Biaggi se bat avec Corser, Lanzi ne pouvant suivre le rythme des 4-cylindres... "Je suis un peu déçu car nous avions signé de bons chronos en qualif et au warm-up ce matin mais malheureusement j'ai connu des soucis de grip à l'arrière, déplorera le jeune italien.

James Toseland et Noriyuki Haga - Les manches Superbike et Supersport d'Italie 2007 à Vallelunga sur Moto-Net.Com

Néanmoins le public romain a de quoi se réjouir : il peut encourager une italienne - pilotée par un australien - ou un italien - pilotant une japonaise -, voire les deux ! Car Bayliss et Biaggi sont bien les deux hommes de cette seconde manche.

Seul en tête, Troy entretient son train d'enfer sans être gêné par les pilotes de japonaises qui sont à plus d'une seconde. De son côté, Max se fraye un chemin parmi ses adversaires. La lutte entre James et Nori a coupé court, le japonais possédant dès le 2ème tour une petite seconde d'avance sur le britannique.

Troy Bayliss, Noriyuki Haga et Max Biaggi - Les manches Superbike et Supersport d'Italie 2007 à Vallelunga sur Moto-Net.Com

Au 6ème tour, la course s'emballe ! Haga, prévenu de la remontée de Biaggi, arrive à recoller Bayliss alors que son coéquipier Corser menace désormais Toseland. Mis sous pression par la Yam n°11 sur la piste et la Suz n°3 au championnat, le n°52 craque et perd l'avant dans un gauche serré. "Giacomo" peut repartir, mais en 12ème position...

Régis Laconi, Max Neukirchner et Shinichi Nakatomi - Les manches Superbike et Supersport d'Italie 2007 à Vallelunga sur Moto-Net.Com

A la mi-course, Régis Laconi loupe un de ses freinages et sort de la piste. Trop profond, le bac à graviers retient sa ZX-10R prisonnière : le n°55 des verts était alors 9ème à 2 secondes de son coéquipier Fonsi Nieto... "Je n'étais pas très satisfait de mon pneu avant et j'ai essayé un autre type pour la deuxième course mais il y avait toujours trop de mouvement et pas assez de grip", notera Laconi.

Troy Bayliss, Noriyuki Haga et Max Biaggi - Les manches Superbike et Supersport d'Italie 2007 à Vallelunga sur Moto-Net.Com

Devant, Nitro Nori ne peut résister au freinage de Max Biaggi. L'Empereur romain se loge dans la roue de Bayliss et les deux hommes se lancent dans une superbe course poursuite. Et c'est dans le 17ème tour que l'évènement clé de la course intervient !

"J'ai rattrapé Bayliss et j'étais prêt-à-porter mon attaque. Mais dans un virage je l'ai presque touché. J'ai fait un écart pour l'éviter", relatera Max qui cède sur cette action près de deux secondes à bayliss. L'australien n'en demandait pas tant et enchaine cinq tours suffisamment rapide pour rester hors de porté de Max.

Troy Bayliss - Les manches Superbike et Supersport d'Italie 2007 à Vallelunga sur Moto-Net.Com

"Pour la deuxième course je voulais changer de pneu mais mon chef ingénieur Ernesto Marinelli ne le voulait pas donc j'ai suivi son conseil et je dois bien l'avouer : "Ernie, t'es le meilleur"", se réjouira Bayliss quelques minutes plus tard !

Derrière, Haga conclue sa course en solitaire, à 3 secondes de Biaggi et 9 secondes devant Corser lui aussi esseulé. Puis Rolfo, Xaus et Lanzi sont acclamés par le public. Suievnt ensuite Nieto, Nakatomi et Neukirchner. James Toseland termine à la 11ème place et empoche 4 petits points... qui pourraient avoir leur importance !

"Nous terminons avec 29 points d'avance. Si quelqu'un en début de saison m'avait dit que tel serait le cas, j'aurais été heureux donc je ne suis pas à plaindre", positive le leader du championnat. Biaggi lui est un peu déçu : "j'aurais vraiment aimé gagné les deux courses aujourd'hui : pour moi, mon équipe et tous mes fans", déclare le n°3 qui pointe - à une épreuve de la fin - à la 2ème place !

1er Troy Bayliss, 2ème Max Biaggi et 3ème Noriyuki Haga - Les manches Superbike et Supersport d'Italie 2007 à Vallelunga sur Moto-Net.Com

"Le week-end prochain à Magny-Cours va être dingue, tout le monde souhaitant gagner mais je suis confiant et déterminé", explique le célèbre n°41 ! Malgré sa victoire en seconde manche, Troy Bayliss ne pourra plus défendre son titre mais sortira pour la gagne le week-end prochain !

Côté constructeur, la finale sera elle-aussi décisive : Honda mène avec 420 points devant Yamaha (417), Ducati (408) et Suzuki (386). Kawasaki ferme la marche avec 165 points.

Rendez-vous donc dès ce week-end à Magny-Cours pour suivre la finale du Mondial Superbike.... Qui de Toseland, Biaggi ou Haga sera titré cette année ? Réponse lundi sur Moto-Net.Com !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

HJC imagine et vend le casque de Quartararo, des années 80/90

Au récent GP d'Allemagne 2024, Fabio Quartararo faisait équipe avec Remy Gardner (remplaçant d'Alex Rins). Mais imaginez que notre champion de MotoGP 2021 ait roulé avec Wayne Gardner, côtoyé Schwantz, Rainey, Doohan et Lawson en GP500. À quoi aurait ressemblé son casque ? La réponse avec ce V10 FQ20 Retro commercialisé par HJC !
Nouvelle victoire renversante pour Honda aux 8 Heures de Suzuka 2024

La Fireblade n°30 a remporté hier la 45ème édition des 8H de Suzuka, confirmant l'expertise de Honda sur son tracé. Mais cette emblématique victoire a failli lui glisser des jantes à cause d'une pénalité… et de la R1 du YART qui a parcouru 220 tours elle aussi (record battu) et monte sur le podium devant sa grande rivale EWC 2024, la GSX-R Yoshimura SERT Motul… Compte-rendu(s).
Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
  • En savoir plus...