• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MUGELLO 2018 - IANNONE ET RINS S'EXPLIQUENT
Paris, le 5 juin 2018

GP d'Italie 2018 : Iannone et Rins offrent un double Top 5 à Suzuki

GP d'Italie 2018 : Iannone et Rins offrent un double Top 5 à Suzuki

Andrea Iannone et Alex Rins ont longtemps joué le podium du Grand Prix d'Italie 2018 contre Valentino Rossi, qui a finalement triomphé des deux officiels Suzuki. L'italien et l'espagnol terminent respectivement 4ème et 5ème, soit le meilleur résultat d'équipe du blason d'Hamamatsu cette saison. Débriefing.

Imprimer

Andrea Iannone, Suzuki (4ème en qualifs et 4ème en course) :  "J’ai tout donné, car j’espérais vraiment terminer sur le podium. Mais nous avons eu beaucoup de mal avec le pneu arrière. Ce dimanche il faisait très chaud et on perdait énormément à l’accélération". 

"Bref, c’était vraiment compliqué de réduire l’écart vis-à-vis des Ducati. Quatrième, ça reste malgré tout un très bon résultat. Je suis content, d’autant plus que nous avons progressé sur certains points".

Alex Rins, Suzuki (10ème en qualifs et 5ème en course) : "Je suis très content car à vrai dire, je ne m’attendais pas à un tel résultat. Samedi je suis tombé assez lourdement et j’ai reçu un très gros coup au niveau de l’épaule droite. Sincèrement j’avais mal, mais j’ai tenté de faire abstraction de la douleur et de me concentrer uniquement sur la course". 

"Je pense au final que j’ai plutôt bien géré. Pourtant c’était vraiment compliqué. En plus les températures étaient assez élevées et le niveau de grip n’était pas terrible. Malgré tout, nous décrochons une cinquième place. Nous travaillons très bien avec l’équipe, nous devons continuer ainsi".

L'analyse Moto-Net.Com : Les Suzuki Boys ont fait le spectacle pendant le Grand Prix d'Italie, bataillant carénage contre carénage pour le podium contre Crutchlow, Petrucci puis Rossi. Le pilote Yamaha, en vieux briscard, a finalement coiffé tout ce beau monde au poteau pour décrocher la 3ème place en se donnant à 110% !

De tous les poursuivants de Rossi, Andrea Iannone était le plus consistant : le n°29 a talonné son compatriote jusque dans les derniers tours, avant de rendre les armes face à l'ultime coup de collier de la Yamaha officielle. Iannone, en difficulté avec son pneu arrière tendre, n'était plus en mesure de rétorquer.

Petite déception donc pour le pilote de Vasto (Italie), qui caressait l'espoir de grimper sur le podium devant son public pour effacer sa chute au Mans, sa première de la saison. Andrea Iannone, 7ème au provisoire avec deux podiums et 60 points, est d'autant plus amer que l'épreuve italienne marque l'officialisation de sa prévisible rupture avec Suzuki...

Sa GSX-RR devrait revenir à Joan Mir, tandis qu'Aprilia lui tendrait les bras pour lui confier la RS-GP de Scott Redding. Autant dire que la saison 2019 s'annonce délicate pour "Joe le Maniac", qui va devoir ronger son frein sur une moto pour l'instant incapable de jouer aux avant-postes...

Quant à son jeune coéquipier Alex Rins, sa performance au Mugello tombe à pic pour rassurer son employeur. Le jeune espagnol a déjà chuté trois fois en six courses - au Qatar, à Austin et à Jerez - , ce qui ne manque pas d'inquiéter sur ses capacités à devenir le pilote n°1 de Suzuki en 2019...

Alex Rins - 11ème au provisoire avec une 3ème place en Argentine - a en tout cas la vitesse nécessaire pour défendre chèrement les couleurs du blason d'Hamamatsu : sans ses douleurs liées à sa chute en essais libres, le podium était potentiellement à la portée du n°42.

Rétrospectives du Grand Prix d'Italie MotoGP

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Manifestations contrôle technique moto : plus de 30000 motards très en colère !

Les usagers deux-roues n'ont pas manqué l'appel de la FFMC à manifester contre le contrôle technique moto ce week-end, avec un peu de plus 30 000 motards sur 60 départs de manifestations, comptabilise la Fédération française des motards en colère !
Essai vidéo Honda CB750 Hornet 2023

L'essai vidéo MNC d'une nouvelle moto parmi les plus attendues de 2023 : la Honda CB750 Hornet ! Ce nouveau Frelon fait-il mouche avec son bicylindre inédit de 755 cc ? Réponses en images en compagnie de notre essayeur, par ailleurs ancien propriétaire de la Hornet 600 !
Aston Martin passe la vitesse supérieure avec sa moto AMB 001 Pro 

Trois ans après sa première moto AMB 001 inspirée de son hypercar Valkyrie, Aston Martin propose une seconde version - beaucoup - plus puissante : l’AMB 001 Pro développe 225 chevaux. Le constructeur d’auto anglais et son partenaire français Brough Superior (!) ont revu l’aérodynamisme en conséquence... Présentation.
Essai V100 Mandello S : roadster ou tourer, Moto Guzzi tente le grand écart 

Un roadster doit être léger et agile, efficace en ville et plaisant sur route. Une routière doit être accueillante et confortable, équipée pour les longs parcours et le duo. Avec sa toute nouvelle V100 Mandello, Moto Guzzi entend combiner les atouts de ces deux styles de moto... MNC teste la version S, haut de gamme.
Veste moto RST Axiom Plus avec airbag électronique 

Le manufacturier britannique RST (groupe Bihr) enrichit sa collection d'équipements moto avec la veste textile Axiom Plus, qui intègre l'airbag autonome de son partenaire français In&Motion. Présentation.
La Dagger, nouvelle déclinaison du roadster Lawrence de Brough Superior

La marque de motos de luxe (et de Toulouse !) Brough Superior propose un nouveau roadster pour 2023. Enfin, une nouvelle version de de son modèle Lawrence lancé en 2020. Dénommée Dagger, elle reçoit notamment l’homologation Euro5 et des jantes de 17 pouces. Présentation.
Essai Royal Enfield Hunter 350 : chasseuse de primo

La nouvelle Hunter 350 (HNTR) place ses inédites jantes en 17 pouces - une première chez Royal Enfield - en direction des jeunes primo-accédants. Ses atouts ? Une jolie bouille classique et un prix attractif. Ses limites ? Réponses dans notre essai MNC…

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...