• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP - ITALIE
Paris, le 5 juin 2006

Le Grand Prix d'Italie tour par tour

Le Grand Prix d'Italie tour par tour

Un circuit italien, un champion du monde italien en mal de points invaincu ici depuis 2002, un italien sur une moto italienne en mesure de prendre la tête du championnat : le Mugello s'annonce... italien ! Le tour par tour exclusif de Moto-Net.

Imprimer

Un circuit italien, un champion du monde italien en mal de points invaincu sur ses terres depuis 2002 et un autre italien sur une moto italienne en mesure de prendre la tête du championnat : le Mugello risque fort de faire entendre l’hymne... italien ! A tel point que les autres concurrents font figure d’outsiders, au moins dans la catégorie reine. 89 200 spectateurs sont en haleine.

Le Mugello est un circuit sur lequel la vivacité est déterminante, tout comme la puissance et le grip sur l’angle. Mais c’est aussi le circuit d’essais attitré de Ducati, dont l’usine n’est qu’à 60 km... Un gros atout pour Loris Capirossi qui s'y sent, encore plus que ses compatriotes, comme à la maison !

5 245 m, neuf virages à droites et six à gauche et une ligne droite pas tout à fait droite qui demande un gros coeur avec une vitesse de 330 km/h pour les plus rapides dans la cassure à gauche, qui oblige à trajecter à ras des bordures. Surtout, cette ligne droite permet de faire jouer l’aspiration et le premier à y entrer a toutes les chances de se faire passer avant la ligne si son poursuivant est dans sa roue !

Crucial en 125, important en 250, le Mugello permet aussi aux MotoGP d‘user de cet artifice. Suspense assuré jusqu’au bout si le leader ne creuse pas l’écart ! La météo y met du sien pour perturber les pronostics, avec une bruine qui rend une piste tantôt sèche, tantôt mouillée, ce qui ne facilite pas la mise au point des machines ni le choix crucial des pneus pour la course...

Catégorie 125

Les essais libres du vendredi matin ont lieu sur le sec. Bautista se montre le plus rapide juste devant Gadea, Kallio et Pasini. Tom Luthi, victime de son ancienne fracture de la clavicule toujours pas consolidée, n’est que 19ème, deux places derrière Mike Di Meglio. Alexis Masbou signe le 24ème chrono. L’après-midi, la première séance qualificative se déroule sur piste mouillée et c’est Julian Simon qui prend la pole provisoire devant Pirro, Abraham, Lai et Kallio : bouleversement des valeurs, d’autant que Mike Di Meglio se montre à son avantage avec le 7ème chrono ! Masbou est 35ème...

Le samedi, la piste sèche le matin voit Pasini emporter le meilleur chrono devant Kallio, Corsi, Pesek et Lai. Luthi est 17ème, Di Meglio 19ème et Masbou 27ème. La 2ème séance qualificative est elle aussi disputée sur piste sèche. C’est le tchèque Lukas Pesek qui fait le meilleur chrono et prend la première pole de sa carrière et la première d’un pilote tchèque, 1/10ème devant Pasini, 0.6 s devant Faubel et 0.7 s devant Lai. Bautista est 5ème sur la 2ème ligne à 0.8 s de la pole, puis Nieto à 1.1 s, Talmacsi et Kallio à 1.2 s.

Au 3ème rang on trouve Rodriguez à 1.2 s et Cortese, Corsi et Simon à 1.3 s. Luthi est 14ème à 1.5 s, Di Meglio 18ème à 1.9 s et Masbou 24ème à 2.7 s. 43 pilotes seront au départ !

Au warm up, c’est Alvaro Bautista qui réalise le meilleur temps sur piste sèche devant Pesek, Gadea, Pasini, Talmacsi et Simon. Luthi revient plus en forme à la 9ème place à 1.2 s, comme Mike Di Meglio 11ème chrono du matin à 1.5 s du leader. Masbou, lui, ne fait que le 35ème temps à 3.5 s...

Départ. Mauvaise nouvelle pour Alexis Masbou : à peine remis de sa blessure à la cheville, il découvre que son embrayage cire pendant le tour de formation !

Lai prend le meilleur départ devant Dovizioso, Bautista, Faubel, Nieto, Kallio, Pesek qui a complètement raté son départ, Talmacsi et Simon. Mais Pasini prend la tête au freinage dès le 2ème virage et s'éloigne vite de quelques longueurs devant Lai. Luthi passe 9ème devant Simon, Pesek 6ème devant Kallio et Bautista 2ème devant Lai.

Au 1er tour, Pasini a 1 s d’avance sur Bautista, Lai, Faubel, Nieto, Pesek, Kallio un peu plus loin, puis Simon qui emmène le peloton, en bagarre avec Luthi et Gadea. Di Meglio est 21ème, Masbou 28ème. Pesek passe 5ème devant Nieto en bout de ligne droite, puis à l’amorce de la descente, Faubel passe 3ème devant Lai d’un superbe intérieur. Luthi et Gadea passent Simon. Bautista fait le forcing et réduit son retard sur son coéquipier Pasini. Il ramène Faubel, Lai, Nieto et Pesek tandis que Sandi chute très lourdement et reste inanimé, lui qui relevait juste de blessure...

Au 2ème passage, Pasini mène mais n’a plus que 0.4 s d’avance sur Bautista auteur du meilleur tour. Faubel est passé 3ème devant Pesek et Lai. Plus loin, Nieto emmène Talmacsi, Kallio, Luthi et Simon. En bout de ligne droite, Lai repasse 4ème au freinage devant Faubel à qui Pesek a chipé la 3ème place : l’aspiration de la longue ligne droite joue à fond ! Di Meglio remonte 19ème tandis que Bautista est revenu dans la roue de Pasini au bas de la descente. Di Meglio passe 18ème devant De Rosa, puis 17ème devant Espargaro. A l’entrée du dernier long droite qui précède la ligne droite, Bautista passe en tête devant Pasini.

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 3ème passage, c’est Bautista qui mène avec Pasini dans sa roue, Pesek fait le forcing et a lâché Faubel et Lai, puis Nieto, Kallio, Simon, Talmacsi et Luthi se battent pour la 6ème place. Mike Di Meglio 16ème est revenu dans la roue de son coéquipier Koyama. A la faveur de l’aspiration, Pasini repasse en tête en bout de ligne droite. Iannone écope d'une pénalité pour départ anticipé... Au bas de la descente, Bautista repasse en tête devant Pasini. Pesek profite de la bagarre des deux coéquipiers pour revenir et ramène Faubel, Lai et Nieto.

Au 4ème tour, Bautista mène devant Pasini. Puis viennent Pesek à 0.7 s, Faubel à 1.4 s, Lai et Nieto à 2.1 s, Kallio, Simon, Gadea et Talmacsi à 2.8 s. Di Meglio est 16ème à 6.4 s, en bagarre avec Iannone - qui doit passer par les stands pour sa pénalité - et Koyama. Pasini repasse à nouveau en tête en bout de ligne droite. Alexis Masbou, toujours poursuivi par la malchance, doit rentrer aux stands à cause de son problème d’embrayage... En tête, Pasini et Bautista sont collés l’un à l’autre. Pesek fait un peu l’accordéon, puis Faubel a lâché Lai et revient à son tour sur le tchèque. Litjens, le coéquipier d’Arnaud Vincent, abandonne sur problème mécanique. Karel Abraham, lui, chute lourdement et détruit sa moto, sans dommage pour le pilote.

Au 5ème passage, Bautista passe Pasini sur la ligne. Pesek est à 0.5 s, Faubel à 1.5 s, puis viennent Lai, Nieto et Kallio revenu au contact du groupe en ramenant Simon et Talmacsi. Di Meglio est passé 15ème, dans les points ! Bautista tente de partir seul devant et Pesek revient dans la roue de Pasini à mi circuit. Faubel roule 4ème et tente lui aussi de rejoindre les leaders, puis Kallio est passé 5ème devant le groupe de poursuivants et lâche Lai, Gadea, Talmacsi et Simon.

Au 6ème tour, Bautista, Pasini et Pesek auteur du meilleur tour sont roue dans roue. Faubel est seul 4ème puis suivent Kallio, Lai, Nieto, Talmacsi et Simon. En bout de ligne droite, Pasini repasse en tête au freinage. Pesek qui freine plus tôt et entre moins vite dans la courbe en bout de ligne droite perd le contact et doit cravacher pour revenir sur les deux leaders. Kallio 5ème distance dans le sinueux Nieto, Lai, Gadea, Simon, Talmacsi, Cortese, Luthi et Corsi. Di Meglio se bat avec Iannone - toujours pas passé par les stands ! - et Koyama.

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 7ème passage, Pesek passe en tête devant Bautista et Pasini à l’aspiration, mais les trois hommes freinent de front et c’est Bautista qui entre en tête dans le virage devant Pasini et Pesek ! Faubel est seul 4ème à 1.6 s et Kallio 5ème à 3 s. A 3.5 s derrière suivent Nieto, Gadea passé 7ème devant Lai, Simon, Talmacsi, Corsi, Cortese et Luthi. Di Meglio en bagarre dans un groupe de six pilotes est 21ème tandis que Iannone est exclu par le drapeau noir pour ne pas être passé à temps par les stands ... Ranseder chute et abandonne.

Au 8ème tour, Pasini repasse en tête devant Bautista. Pesek est à quelques longueurs, puis Faubel seul 4ème, Kallio sur qui revient Gadea auteur du meilleur tour, Simon, Lai, Nieto, Corsi, Cortese, Luthi et Talmacsi. En bout de ligne droite, Bautista repasse en tête au freinage : pas de cadeau entre les deux coéquipiers du team Aspar ! Kallio et surtout Gadea reviennent sur Faubel.

Au 9ème tour, Bautista mène devant Pasini. Pesek est à 0.5 s, puis Faubel, Kallio et Gadea sont regroupés à 3.5 s des leaders. Simon qui lui aussi fait le forcing revient sur les trois hommes et a lâché le peloton. Di Meglio est 20ème. Pasini repasse en tête au freinage du dernier virage.

Au 10ème passage, Bautista repasse à l’aspiration mais Pesek reste presque dans sa roue. Pasini repasse à nouveau au freinage en bout de ligne droite. Faubel, Kallio et Gadea sont à 3.3 s du leader, puis Simon qui a presque recollé le trio, et enfin Lai, Corsi, Luthi et Cortese à 5.6 s. Rodriguez fait une grosse chute et abandonne. Iannone rentre aux stands, éliminé. Di Meglio est 19ème. Bautista repasse en tête au changement d’angle de la descente.

Au 11ème tour, Bautista, Pasini et Pesek ont 3.7 s d’avance sur Kallio, Gadea, Faubel et Simon. Pasini repasse à nouveau en tête en bout de ligne droite. Bautista reprend le commandement à l’entrée de la descente et se fait une grosse chaleur en sortant sur le vibreur, sa moto manquant de perdre l’adhérence : Pasini en profite aussitôt pour repasser leader ! Gadea repasse 4ème devant Kallio.

Au 12ème passage, Bautista, Pasini et Pesek ont 3.5 s d’avance sur Gadea, Kallio, Faubel et Simon, puis Luthi, Corsi, Talmacsi, Lai et Cortese sont à plus de 8 s. Di Meglio est 18ème.

Au 13ème tour, Bautista, Pasini et Pesek mènent tandis que Gadea, Kallio, Faubel et Simon suivent. Faubel, Kallio et Gadea freinent de front en bout de ligne droite et c’est Kallio qui reprend la 4ème place devant Faubel, Gadea et Simon. Di Meglio est toujours 18ème, collé aux basques de Koyama, Zanetti et De Rosa. Bautista et Pasini accélèrent et lâchent légèrement Pesek. Gadea passe 4ème devant Kallio au freinage de la dernière courbe.

Au 14ème passage, Pasini auteur du meilleur tour repasse en tête devant Bautista. Pesek est à 0.6 s, puis Kallio, Faubel, Gadea et Simon à 5 s. A la faveur de la chute et de l’abandon de Cortese, Di Meglio est passé 17ème. Dans la descente, Pasini, Bautista et Pesek sont à nouveau groupés.

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 15ème tour, Bautista repasse en tête à l’aspiration et parvient à conserver l’avantage au freinage sur Pasini et Pesek. Kallio devance Gadea, Faubel et Simon, puis Corsi, Luthi, Talmacsi et Lai. Di Meglio est passé 16ème devant Koyama. Gadea repasse 4ème devant Kallio à l'intérieur du droite rapide au bas de la descente.

Au 16ème passage, Pasini reprend l’avantage sur Bautista. Pesek est sur leurs talons tandis que Gadea repasse devant Kallio, Faubel et Simon.

Au 17ème tour, Pesek fait l’aspiration à Pasini et Bautista mais s’écarte et doit laisser repasser les deux Aprilia ! Gadea, Kallio, Faubel et Simon sont roue dans roue à 5 s, puis Luthi emmène Corsi, Talmacsi, Lai et Nieto. Au jeu de l’aspiration, Di Meglio est à nouveau 17ème.

Au 18ème passage, Bautista repasse de nouveau à l’aspiration devant Pasini, mais l’italien repasse le leader au freinage en bout de ligne droite ! Gadea emmène à présent Faubel passé devant Kallio et Simon. Luthi, Talmacsi, Corsi, Lai et Nieto sont en bagarre pour la 8ème position. Di Meglio est toujours 17ème. En tête, Pasini et Bautista entrent trop fort dans le long droite très fermé du bas de la descente : Pesek en profite pour s’infiltrer en tête ! Bautista passe 2ème devant Pasini au freinage du dernier virage.

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 19ème tour, avant la ligne, Pesek se retourne pour voir Bautista et Pasini en pleine aspiration ! Le tchèque aperçoit alors une fusée nommée Pasini retarder son freinage et le passer comme un obus, imité par Bautista à l’entame du dernier tour ! Derrière, Gadea emmène Faubel, Kallio et Simon. Dans la descente, Pasini parvient à prendre une petite longueur d’avance mais Bautista revient dans sa roue, poursuivi par Pesek ! Dans le long droite, Pasini et Bautista s’écartent à nouveau de la corde et Pesek repasse au même endroit qu’au tour précédent ! Le tchèque se retourne à nouveau, s’écarte et doit laisser repasser Pasini et Bautista dans le dernier virage ! Pasini accélère très tôt, Bautista est un peu en retard mais bénéficie de l’aspiration. Pesek est dans sa roue mais ne peut pas accélérer aussi tôt que l’espagnol qui sort si large qu’il passe dans la terre au-delà du vibreur !

Malgré l’aspiration, Mattia Pasini l’emporte d'un millième de seconde sur Bautista et de 5 centièmes sur Lukas Pesek qui complète le podium. Gadea prend la 4ème position devant son coéquipier Faubel 5ème : les quatre Aprilia du team Aspar sont dans les cinq premières places ! Kallio est 6ème, Simon 7ème, Talmacsi 8ème, Luthi 9ème, Corsi 10ème, Lai 11ème, Nieto 12ème, Olive 13ème, Zanetti 14ème et Koyama, le coéquipier de Masbou, prend le point de la 15ème place. 29 pilotes sont classés à l’arrivée sur les 43 partants. Mike Di Meglio, lui, chute dans le dernier tour...

Au championnat, Bautista est de plus en plus solide leader avec 119 points devant Kallio (88), Pasini (74), Faubel et Gadea (67), Pesek (55), Simon (46), Luthi et Talmacsi (44) et Corsi (43). Chez les français, la déconfiture continue avec le seul et unique point pris au 4ème GP en Chine par Mike Di Meglio... Côté marques, Aprilia renforce son leadership avec 108 points devant KTM (83), Honda (64), Derbi (39), Gilera (37) et Malaguti (22).

Catégorie 250

Le vendredi matin c’est Andrea Dovizioso qui se montre le plus rapide devant Lorenzo, Debon, Smrz et Barbera. Guintoli fait le 7ème temps, Cluzel le 20ème et Vincent le 22ème. L’après-midi, sur piste sèche, c’est Smrz qui prend la pole provisoire devant Barbera, Dovizioso, De Angelis, Debon et Lorenzo. Guintoli est 10ème, Vincent 20ème et Cluzel 21ème.

Le samedi, les Aprilia officielles font le ménage le matin avec Barbera, Lorenzo et De Angelis qui devancent... les Aprilia de Smrz, Locatelli, Battaini et Guintoli ! Cluzel réalise le 16ème chrono et Vincent le 24ème. L’après-midi, c’est Jorge Lorenzo qui signe sa 4ème pole de la saison, 0.38 s devant Takahashi et 0.5 s devant Locatelli et De Angelis.

Au 2ème rang, Dovizioso, Simoncelli, Barbera et Smrz se tiennent entre 0.59 et 0.7 s. S. Aoyama et Debon sont encore sous la seconde, mais H. Aoyama et Ballerini sont à 1.1 et 1.2 s de la pole. Sylvain Guintoli, qui a chuté deux fois, ne part que de la 16ème position avec son chrono de vendredi à 2.3 s. Cluzel est 21ème à 3.8 s et Vincent 23ème à 4.4 s.

Au warm up, Lorenzo se montre à nouveau le plus rapide, 0.1 s devant Locatelli et De Angelis et 0.4 s devant Dovizioso. Guintoli fait le 11ème temps du matin à 1.3 s de l’espagnol, Vincent le 18ème à 2.2 s et Cluzel le 21ème à 2.5 s.

Départ. Takahashi fait le hole shot devant Lorenzo, Locatelli, Dovizioso, Debon, De Angelis, Simoncelli, S. Aoyama, Smrz et Guintoli. Vincent est 11ème,Cluzel 16ème. Barbera, aux prises avec des problèmes mécaniques, se fait doubler par tous les pilotes au départ et abandonne dès ce premier tour ! Au 2ème virage, H. Aoyama et Baldolini s’accrochent et chutent : eux aussi abandonnent... Au bas de la descente, Lorenzo prend la tête devant Takahashi et Dovizioso passe 3ème devant Locatelli. Arnaud Vincent chute et abandonne.

Au 1er passage, Lorenzo mène devant Takahashi, Dovizioso, Locatelli, De Angelis, Debon, Simoncelli et Smrz. Ces huit hommes ont fait le trou sur Ballerini seul 9ème à déjà 3 s ! Guintoli fait une erreur qui lui coûte cher en tirant droit à la chicane et passe sur la ligne en 21ème position ! Cluzel est alors 14ème. Dovizioso prend la 2ème place à l’intérieur de Takahashi dans le droite serré du bas de la descente.

Au 2ème passage, Lorenzo a pris un peu d’avance sur les Honda de Dovizioso et Takahashi. De Angelis, Simoncelli auteur du meilleur tour, Locatelli, Debon et Smrz sont sur leurs talons. Ballerini est seul 9ème à 3.7 s, puis S. Aoyama à 5.6s, Talmacsi et Cardenas à 6.2 s et Porto et Cluzel à 8 s. Guintoli est 19ème à 10.3 s : il remonte ! Cluzel passe Porto qui repasse aussitôt. Smrz attaque et passe Locatelli à l’intérieur du dernier virage.

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 3ème tour, Lorenzo, Dovizioso et Takahashi sont roue dans roue, De Angelis, Simoncelli, Locatelli, Smrz et Debon sont toujours sur leurs talons. Cluzel est passé 13ème devant Porto et Guintoli est revenu 15ème. Simoncelli tente un extérieur sur De Angelis en bout de ligne droite mais le san marinais résiste. Lorenzo, Dovizioso, Takahashi et De Angelis prennent quelques longueurs sur Debon, Locatelli et Smrz. De Angelis passe à 3ème à l’intérieur de Takahashi dans la chicane de la descente. Battaini qui avait retrouvé une place grâce à la défection de Chaz Davies doit abandonner. Smrz passe devant Locatelli et Debon.

Au 4ème passage, Lorenzo mène devant Dovizioso, De Angelis, Takahashi et Simoncelli. Debon, auteur du meilleur tour, est revenu sur les leaders en ramenant Locatelli et Smrz. Ballerini est toujours seul 9ème puis viennent S. Aoyama, West, Cardenas, Cluzel et Guintoli passé 14ème devant Porto. Smrz fait un gros high-side, passe au-dessus de sa moto et retombe sur le dos : il abandonne sans gros dommages. Dans la descente, Debon passe Takahashi à l’intérieur pour la 4ème place. A l’entrée de la ligne droite, Debon se rate et doit laisser repasser Takahashi.

Au 5ème tour, Lorenzo, Dovizioso et De Angelis ont pris quelques longueurs d’avance à la faveur de cette petite erreur sur Takahashi et Debon. Simoncelli et Locatelli sont sur leurs talons. Guintoli a doublé Cluzel : les deux hommes qui ont passé Poggiali sont désormais 12 et 13èmes. En bout de ligne droite, De Angelis passe 2ème à l’aspiration mais Dovizioso repasse au freinage ! Debon est repassé 4ème devant Takahashi. Au changement d’angle de la descente, De Angelis passe 2ème d’un superbe intérieur sur Dovizioso.

Au 6ème passage, Lorenzo mène devant De Angelis, Dovizioso, Debon, Takahashi, Simoncelli et Locatelli qui semble peiner à suivre le rythme. Guintoli est toujours 12ème avec Cluzel dans sa roue. Locatelli fait l’effort et revient à nouveau dans le paquet de tête.

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 7ème passage, Lorenzo est attaqué par De Angelis au freinage mais résiste ! Dovizioso, Debon, Simoncelli, Takahashi et Locatelli sont encore là... A 9.7 s du leader, S. Aoyama 8ème voit revenir West, Ballerini avec Cardenas dans sa roue, puis plus loin à 16.9 s, Guintoli est suivi par Cluzel et Poggiali. Debon se rate et doit laisser passer Simoncelli, Locatelli et Takahashi dans cet ordre. Dans la manoeuvre, Lorenzo, De Angelis et Dovizioso ont pris quelques longueurs d’avance.

Au 8ème tour, Lorenzo, De Angelis et Dovizioso ont 1 s d’avance sur Locatelli qui passe Simoncelli à l’aspiration, 1.6 s sur Takahashi et Debon. Guintoli et Cluzel sont toujours roue dans roue juste devant Poggiali. A la faveur de l’aspiration, De Angelis passe en tête par l’extérieur devant Lorenzo et Dovizioso. Simoncelli repasse 4ème devant Locatelli poursuivi par Takahashi qui a lâché Debon. West est passé 8ème devant S. Aoyama. Cluzel chute de l’avant en forçant trop pour suivre Guintoli...

Au 9ème passage, De Angelis mène devant Lorenzo. 0.9 s plus loin, Simoncelli passe 3ème devant Dovizioso, Locatelli et Takahashi auteur du meilleur tour en course. Debon est à 1 s de Takahashi qui ferme la marche du groupe de tête. En bout de ligne droite, Dovizioso explique à Simoncelli comment freiner fort en lui reprenant la 3ème place ! De Angelis tente de partir et prend quelques longueurs d’avance sur Lorenzo. L’espagnol revient au bas de la descente et profite à nouveau de l’aspiration.

Au 10ème tour, De Angelis a 0.4 s d’avance sur Lorenzo, 0.8 s sur Dovizioso, 1.1 s sur Simoncelli, 1.4 s sur Locatelli, 1.7 s sur Takahashi et 2.3 s sur Debon qui fait à nouveau l’effort pour revenir. Les leaders font de plus en plus l’accordéon et peinent à profiter de l’aspiration à chaque tour : les écarts commencent à se faire sentir ! Guintoli 12ème a toujours Poggiali dans sa roue.

Au 11ème passage, De Angelis mène toujours devant Lorenzo, Dovizioso, Simoncelli attaqué par Locatelli qui résiste, Takahashi et Debon qui est légèrement revenu. S. Aoyama repasse 8ème devant West sous les yeux de Ballerini. Guintoli tient bon devant Poggiali en 12ème position.

Au 12ème tour, De Angelis est à nouveau rejoint par Lorenzo. Dovizioso est tout près, puis Simoncelli contient avec peine les attaques de Locatelli qui parvient à passer 4ème devant son compatriote en bout de ligne droite. Debon est revenu à 0.5 s de Takahashi 6ème. Guintoli est toujours 12ème juste devant Poggiali. Dovizioso est à nouveau juste dans la roue de Lorenzo au bas de la descente. Locatelli ramène Simoncelli au contact des leaders tandis que Debon est lui aussi revenu au contact du groupe de tête.

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 13ème passage, De Angelis mène devant Lorenzo, Dovizioso, Takahashi revenu 4ème et auteur du meilleur tour, Locatelli, Simoncelli et Debon. Au bas de la descente, De Angelis, Lorenzo, Dovizioso et Takahashi sont roue dans roue. Locatelli est tout près mais Simoncelli et Debon ont pris quelques longueurs de retard. A l’entrée du dernier virage, Lorenzo reprend la tête à De Angelis qui s’était écarté de la corde. Debon passe 6ème devant Simoncelli !

Au 14ème tour, Lorenzo passe la ligne devant De Angelis qui lui fait l’aspiration. Dovizioso est attaqué par Takahashi mais Locatelli auteur du meilleur tour passe 4ème devant le japonais. Debon et Simoncelli sont à couteaux tirés eux aussi. En bout de ligne droite, De Angelis, Lorenzo, Locatelli et Dovizioso freinent quasiment de front ! Dovizioso plonge en tête mais Locatelli encore à son intérieur prend le commandement pendant que Lorenzo tente de rejoindre la corde où s’est infiltré De Angelis ! Mais Takahashi guette la moindre ouverture pour s’y engouffrer à son tour ! Lorenzo resté à l’extérieur de De Angelis plonge à l’intérieur du virage suivant et reprend la 3ème position. Au changement d’angle, Simoncelli réussit une attaque surprise à l’intérieur de Takahashi et passe 5ème ! Au bas de la descente, De Angelis plonge à l’intérieur de Lorenzo et lui reprend la 3ème place !

Au 15ème passage, Locatelli mène, De Angelis passe Dovizioso à l’aspiration, puis Lorenzo, Simoncelli, Takahashi et Debon surveillent la bagarre de très près. En bout de ligne droite, Simoncelli retarde son freinage mais doit s’écarter et perd immédiatement le contact avec les leaders. Lorenzo mène devant De Angelis, Dovizioso, Takahashi, Debon, Locatelli, puis Simoncelli 1 s plus loin, West repassé 8ème devant S. Aoyama et Ballerini, puis Guintoli qui tient toujours tête à Poggiali.

Au 16ème tour, De Angelis passe en tête à l’aspiration devant Locatelli, Dovizioso fait le freinage à Lorenzo qui s’écarte et doit laisser passer Takahashi, Debon en profite pour revenir à nouveau presque au contact. Simoncelli probablement en délicatesse avec ses pneus assure sa 7ème position, avec déjà 4.9 s de retard sur le leader ! A plus de 20 s, West tient bon devant S. Aoyama et Cardenas 1 s plus loin, puis à 27.7 s du leader, Guintoli s’est assuré 1 s d’avance sur Poggiali.

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

A l’entrée de la chicane en descente, Dovizioso qui résiste à l’attaque de Takahashi et Lorenzo prend l’extérieur de Locatelli et passe 2ème au changement d’angle : du grand art ! Dovizioso enlève un tear-off dans le bout droit qui suit et Locatelli en profite pour lui refaire le freinage dans le gauche suivant, mais Dovizioso résiste, reste à l’extérieur et, sur l’élan, passe en tête devant De Angelis à l’entrée du gauche qui suit ! Takahashi profite de la perte de trajectoire de Locatelli pour passer 3ème. Dans le droite serré, Locatelli reprend la 3ème place d’un freinage appuyé sur Takahashi : les deux hommes se touchent ! Dovizioso en profite pour prendre quelques longueurs mais se fait rapidement rejoindre à l’entrée de la ligne droite.

Au 17ème passage, De Angelis profite à plein de l’aspiration pour repasser en tête devant Dovizioso. Takahashi franchit la ligne devant Locatelli, non sans perdre des morceaux de carbone de son garde-boue arrière mis à mal par la bagarre avec l’italien... Mais c’est Lorenzo qui entre 3ème dans le virage en bout de ligne droite devant Locatelli et Takahashi, sous les yeux d’un Debon tout content de profiter de l’intense bagarre pour refaire la jonction ! Lorenzo s’écarte de l’intérieur et Locatelli en profite aussitôt pour repasser 3ème ! Takahashi s’infiltre lui aussi mais Lorenzo reste à son extérieur et conserve l’avantage sur le japonais...

Au changement d’angle suivant, Takahashi profite d’un trou se souris pour repasser devant Lorenzo ! Au bas de la descente, Takahashi fait le freinage à Locatelli et passe 3ème à l’entrée du droite serré : Locatelli accélère trop tôt, manque de perdre l’arrière, récupère sa moto tant bien que mal mais perd la 4ème place au profit de Lorenzo qui n’en demandait pas tant...

Au 18ème tour, De Angelis, Dovizioso, Takahashi et Lorenzo ont pris une bonne avance sur Locatelli et Debon qui passe même l’italien à l’aspiration, à 1.6 s du leader. Simoncelli roule dans le rythme des hommes de tête. 4.6 s plus loin, West a encore augmenté son avance sur S. Aoyama et Ballerini qui a lâché Cardenas. Puis arrivent Guintoli et Poggiali qui roulent plus d’1 s plus vite que le colombien. En bout de ligne droite, Lorenzo profite des difficultés de Locatelli à plonger dans le virage pour reprendre la 3ème position. De Angelis prend un léger avantage dans la descente sur Dovizioso, Lorenzo et Takahashi.

Au 19ème passage, De Angelis mène avec 0.4 s d’avance sur Dovizioso et Lorenzo et 0.6 s sur Takahashi : rien n’est fait ! En revanche, Locatelli et Debon sont lâchés à 2.5 s du leader. Simoncelli est seul 7ème à plus de 5 s, puis à 22 s, West conserve plus d’1 s d’avance sur S. Aoyama qui tente de revenir. Ballerini a définitivement pris l’avantage sur Guintoli et Poggiali relégués à plus de 5 s derrière lui en raison de la chute de Cardenas devant leurs roues ! En bout de ligne droite, Lorenzo s’empare de la 2ème place devant Dovizioso et Takahashi.

Au 20ème passage, à l’entame du dernier tour, Lorenzo passe De Angelis à l’aspiration. Dovizioso semble lâché tout comme Takahashi encore un peu plus loin. Lorenzo retarde son freinage et s’écarte mais conserve l’avantage sur De Angelis. Dovizioso toujours excellent freineur est revenu dans leurs roues avec Takahashi sur ses talons. Mais dans la descente, Lorenzo, De Angelis et Dovizioso reprennent un peu d’avance sur le japonais plus tout à fait au contact.

A l’entrée du droite serré, Lorenzo fait un léger blocage de l’avant et s’écarte : De Angelis s’infiltre aussitôt sous les clameurs du public, tout acquis à la cause des pilotes italiens ! Dovizioso tente lui aussi de passer mais Lorenzo en revenant à la corde lui ferme la porte. En sortie de virage, l’Aprilia de De Angelis bouge dans tous les sens mais le san marinais reste gaz en grand ! A l’entrée du dernier virage, De Angelis un peu optimiste s’écarte et doit laisser passer Lorenzo. Dovizioso lui aussi se présente à l’intérieur mais De Angelis reste à ses côtés et Lorenzo s’envole ! De Angelis sort large dans la terre au-delà du vibreur mais conserve l’avantage sur Dovizioso sur qui revient Takahashi à l’aspiration !

Jorge Lorenzo parvient à maintenir un dixième de seconde d'avance sur De Angelis et 3 sur Dovizioso qui conserve le podium devant Takahashi pour 14 millièmes. Debon termine 5ème et Locatelli 6ème, puis Simoncelli 7ème, West 8ème et premier privé, Shuhei Aoyama 9ème, Ballerini 10ème, Guintoli 11ème, Poggiali 12ème, Porto 13ème, Tizon 14ème et Perren 15ème.

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au championnat, Dovizioso reste leader avec 108 points (un podium à chaque course), mais voit revenir Lorenzo avec ses trois victoires et 88 points, qui a chipé la 2ème place à Barbera passé 4ème à 78 points. Takahashi est passé 3ème provisoire devant l’espagnol. H. Aoyama 5ème reste à 75 points tandis que Locatelli est 6ème avec 67, De Angelis 7ème avec 55, Guintoli 8ème avec 43 et Simoncelli 9ème avec 40. Côté marques, Aprilia mène avec 131 points devant Honda (113), KTM (79) et Gilera (40).

Catégorie MotoGP

La première séance libre du vendredi matin voit Valentino Rossi se montrer le plus rapide devant les deux Ducati de Capirossi et Gibernau. Viennent ensuite les Honda de Stoner, Melandri et Hayden tandis que De Puniet réalise le 8ème temps. Même trio de tête dans le même ordre l’après-midi, mais Hopkins intercale sa Suzuki devant les Honda de Stoner, Hayden et Melandri. Randy fait le 14ème temps.

Le samedi matin, Capirossi devance Hayden, Rossi, Gibernau, Edwards et Stoner. Randy fait le 10ème chrono. La séance qualificative de l’après-midi voit Sete Gibernau s’emparer de sa première pole sur la Ducati, moins d’un dixième de seconde devant Capirossi et 0.2 s devant Rossi. Hayden, Nakano et Melandri forment le 2ème rang entre 0.2 et 0.3 s de la pole. En 3ème ligne, Hopkins et Pedrosa sont à 0.5 s et Stoner à 0.9 s. Randy De Puniet, encore en délicatesse avec les pneus de qualification, ne fait pas mieux que le 16ème temps, à 1.6 s de la pole.

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au warm up, les pilotes des Honda officielles sont les plus rapides (Hayden 0.3 s devant Pedrosa) mais Rossi est sur leurs talons. Capirossi est à 0.4 s d’Hayden, Edwards à 0.7 s, Gibernau à 0.89 s, Elias, Hopkins, Stoner, Roberts, Melandri et Tamada dans un mouchoir à 1.1 s, Nakano à 1.3 s et Randy de Puniet à 1.6 s.

Départ. Gibernau prend le meilleur départ et vire en tête devant Rossi, Nakano, Stoner, Melandri, Pedrosa, Capirossi et Hayden. Dès la montée, Melandri passe 4ème devant Stoner. Rossi attaque et passe Gibernau. Hayden passe 7ème devant Capirossi et Roberts auteur d’un beau début de course. Elias passe 9ème devant Roberts au bas de la descente. A l’entrée du dernier virage, Melandri plonge à l’intérieur de Nakano et passe 3ème.

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 1er passage, Rossi mène avec Gibernau dans sa roue. Melandri, Nakano et Stoner suivent à 0.9 s. Une demi seconde plus loin viennent Pedrosa et Hayden, puis Capirossi quelques longueurs devant Elias qui a lui-même pris un peu d’avance sur Roberts. Derrière Hopkins, Edwards passe 12ème devant Tamada. Randy de Puniet est 17ème. En bout de ligne droite, Stoner passe 4ème au freinage devant Nakano. Edwards rate son freinage en bout de ligne droite et repart bon dernier ! Au bas de la descente, Rossi sort large au-delà du vibreur dans la terre et Gibernau en profite aussitôt pour passer en tête !

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 2ème tour, Gibernau mène devant Rossi mais Melandri revient à 0.8 de l’espagnol et à une demi seconde de son compatriote en emmenant Stoner dans son aspiration. Hayden passe devant Pedrosa et attaque Nakano en bout de ligne droite, mais s’écarte et doit laisser repasser le japonais à l’intérieur. Pedrosa en profite lui aussi pour s’infiltrer, mais Hayden reste à son extérieur et plonge devant son jeune coéquipier dans le gauche. Au bas de la descente, Melandri et Stoner sont pratiquement revenus dans la roue de Rossi et Capirossi dans celle de Pedrosa. Deux quatuors en tête ! Hayden plonge à l’intérieur de Nakano à l’entrée du dernier virage.

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 3ème passage, Gibernau mène de quelques longueurs devant Rossi dans la roue duquel est revenu Melandri auteur du meilleur tour. Stoner est dans l’aspiration, puis Pedrosa passe à son tour Nakano en profitant de la puissance supérieure de la Honda. En bout de ligne droite, Melandri attaque et passe en 2ème position devant Rossi. Roberts Passe Elias, Hopkins passe Tamada, De Puniet double Ellison et Edwards passe Cardoso.

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 4ème tour, Gibernau a pris 0.6 s d’avance sur Melandri, Rossi et Stoner. Pedrosa auteur du meilleur tour et Hayden reviennent à 1.5 s du leader, Nakano bouchonne Capirossi à 2.8 s et Roberts est presque à 5 s devant Elias, Tamada, Hopkins et Checa. De Puniet est 14ème à 9.7 s du leader. Stoner attaque Melandri et Rossi à l’aspiration, mais les deux italiens retardent leur freinage et c’est Rossi qui entre 2ème dans le virage en bout de ligne droite ! Capirossi a mis à profit la puissance de la Ducati pour passer 7ème devant Nakano. Rossi est déjà revenu dans la roue de Gibernau et profite du changement d’angle pour se jeter à l’intérieur de l’espagnol et reprendre la tête ! Le catalan conserve l’extérieur et replonge en tête au virage suivant mais Rossi retarde son freinage au bas de la descente et repasse Gibernau ! Pedrosa et Hayden ont refait la jonction avec les quatre leaders et Capirossi revient lui aussi vers la tête de course.

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 5ème passage, Rossi mène devant Gibernau tandis que le jeune Stoner passe Melandri à l’aspiration ! Pedrosa et Hayden sont juste derrière et Capirossi a encore 1 s de retard sur l’américain. Randy est toujours 14ème. En bout de ligne droite, Melandri repasse 3ème devant Stoner au prix d’un superbe freinage.

Au 6ème tour, Rossi et Gibernau auteur du meilleur tour mènent. Stoner et Melandri sont à 0.6 s, Pedrosa et Hayden à 1.1 s et Capirossi à 2.2 s. Dans la descente, Rossi et Gibernau prennent quelques longueurs supplémentaires sur Melandri, Stoner, Pedrosa et Hayden.

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 7ème passage, Rossi et Gibernau ont 0.9 s d’avance sur Melandri, Stoner, Pedrosa et Hayden. Capirossi revient à 1.7 du leader, 0.4 s derrière Hayden à la faveur du meilleur tour en course ! Stoner passe Melandri à l’aspiration mais l’italien repasse l’australien au freinage en bout de ligne droite, comme un scénario déjà écrit. Au changement d’angle de la chicane, Hayden attaque et passe Pedrosa. De Puniet passe 13ème devant Checa.

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 8ème tour, Rossi et Gibernau ont 1.3 s d’avance sur Melandri, Stoner, Hayden, Pedrosa et Capirossi revenu au contact. Stoner est à nouveau passé 3ème, mais conserve cette fois l’avantage en bout de ligne droite. Edwards est revenu 16ème. Pedrosa semble peiner à suivre son coéquipier Hayden. Soudain Stoner part en high-side et fait une chute impressionnante, heureusement sans conséquence physique.

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 9ème passage, Rossi et Gibernau ont 1.2 s d’avance sur Melandri, Hayden et Capirossi qui a doublé Pedrosa. Nakano et Roberts sont à 7.7 s du leader. Tamada, Elias et Hopkins sont à plus de 9 s. De Puniet est seul 12ème à 14 s. Hayden passe 3ème devant Melandri. Hoffmann chute et abandonne.

Au 10ème tour, Rossi et Gibernau ont 1.5 s d’avance sur Hayden, Melandri, Capirossi et Pedrosa. En bout de ligne droite, Pedrosa entre très fort sur les freins et passe Melandri mais s’écarte et oblige Melandri à écarter lui aussi : Capirossi s’engouffre dans la brèche et passe 4ème devant les deux Honda ! De Puniet est 12ème, Edwards 15ème.

Au 11ème passage, Rossi et Gibernau ont 1.3 s d’avance sur Hayden qui revient petit à petit sur les leaders. Suivent Capirossi, Melandri et Pedrosa qui se fait légèrement distancer.

Au 12ème tour, Rossi et Gibernau n’ont plus qu’1 s d’avance sur Hayden, Capirossi, Melandri et Pedrosa qui s’accroche. Nakano est maintenant suivi par Elias qui a passé Roberts. En bout de ligne droite, Capirossi passe 3ème devant Hayden au prix d’un superbe freinage. De Puniet est 12ème, Edwards 13ème. Capirossi lâche Hayden et revient au contact de son coéquipier.

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 13ème passage, Rossi mène devant Gibernau. Capirossi est revenu dans leurs roues puis Hayden, Melandri et Pedrosa sont presque au contact eux aussi !

Au 14ème tour, Rossi, Gibernau et Capirossi sont maintenant roue dans roue. Hayden et Melandri sont revenus au contact et Pedrosa est également tout près... Ca promet ! Capirossi passe 2ème devant Gibernau à l’aspiration. Mais à l’entrée du virage, Rossi et Capirossi un peu trop fort sur les freins s’écartent et laissent repasser Gibernau en tête ! Capirossi parvient à accélérer plus tôt que Rossi, repasse 2ème et Hayden profite de la confusion pour passer 3ème devant Rossi ! Au changement d’angle de la chicane en descente, Melandri lui aussi s’infiltre à l’intérieur de Rossi et passe 4ème ! A l’entrée du dernier virage, Capirossi s’infiltre à l’intérieur de Gibernau et prend la tête.

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 15ème passage, Capirossi mène devant Gibernau, Hayden, Melandri, Rossi et Pedrosa. En bout de ligne droite, Hayden retarde son freinage et plonge à l’intérieur de Gibernau en 2ème position. Au changement d’angle, Melandri se jette sous les roues de Gibernau et passe 3ème ! Melandri attaque et passe Hayden à l’intérieur du droite serré au bas de la descente, mais Hayden qui est resté à ses côtés repasse au changement d’angle ! Dans l’avant-dernier virage, Rossi repasse 4ème devant Gibernau.

Au 16ème tour, Capirossi mène devant Hayden, Melandri, Rossi, Gibernau et Pedrosa. A 1.2 s, Elias devance Roberts, Nakano, Tamada et Hopkins. Pedrosa passe à son tour Gibernau qui perd rapidement le contact avec les leaders. Rossi attaque Melandri qui repasse au changement d’angle, mais Rossi repasse au virage suivant et conserve la 3ème place !

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 17ème passage, Capirossi mène devant Hayden, Rossi, Melandri et Pedrosa. Gibernau est 6ème à déjà 2.8 s, Roberts à 14 s est repassé devant Elias, Tamada, Nakano et Hopkins. De Puniet 12ème est maintenant talonné par Edwards. Rossi attaque et passe Hayden au changement d’angle de la chicane en descente. Melandri attaque lui aussi Hayden mais l’américain résiste et reste devant l’italien à l’extérieur.

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Deux virages plus loin, Melandri retarde son freinage et passe à l’intérieur d’Hayden : trois italiens sont en tête du Grand Prix d’Italie, c’est du délire dans les tribunes du Mugello ! Mais à l’entrée du droite serré, Melandri s’écarte, sort dans l’herbe, doit laisser passer Hayden, Pedrosa et même Gibernau, perdant le contact avec le groupe de tête !

Au 18ème tour, Capirossi et Rossi ont quelques longueurs d’avance sur Hayden, 1 s sur Pedrosa, 2.5 s sur Gibernau qui roule à nouveau le plus vite en piste, 5.6 s sur Melandri, 15 s sur Roberts, Elias, Tamada, Nakano et Hopkins, 26.4 s sur De Puniet qui contient difficilement Edwards. Hayden est obligé de forcer sur les freins pour conserver le contact avec les deux leaders.

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 19ème passage, Capirossi, Rossi et Hayden sont roue dans roue. Pedrosa est à 1.2 s du leader. Gibernau encore le plus rapide est à 2.4 s et Melandri à 6.3 s. Roberts tient sa 7ème place devant Elias, Tamada et Nakano tandis que Hopkins décroche. Edwards est passé 12ème devant De Puniet et le distance. A l’entrée du dernier virage, Rossi passe Capirossi au freinage, mais le ducatiste mieux placé reprend la tête à l’accélération, ce qui profite à Hayden qui est collé à la roue de Rossi...

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 20ème tour, Capirossi, Rossi et Hayden ont 1.3 s d’avance sur Pedrosa, 2 s sur Gibernau toujours le plus rapide en piste, 6.9 s sur Melandri et 17.1 sur Roberts, Elias, Tamada et Nakano, Hopkins fait l’effort pour revenir sur le japonais 0.5 s derrière lui, puis Edwards a mis 1.3 s entre lui et De Puniet. Hayden passe Rossi à l’aspiration, mais l’italien freine décidément bien plus tard que tout le monde et reprend l’avantage...

Capirossi peine à conserver la corde, Rossi commence à s’infiltrer mais le leader parvient à resserrer pour fermer la porte à son compatriote. Dans le gauche de la chicane, Rossi vient à l’extérieur de Capirossi pour plonger devant lui dans le droite, mais Capirossi accélère et conserve la tête.

Au 21ème passage, Capirossi mène devant Rossi et Hayden. Capirex s’écarte à l’entrée du virage en bout de ligne droite, Rossi place sa roue avant mais Capirossi réaccélère et parvient encore une fois à contenir le champion du monde ! Pedrosa 4ème à 1.3 s du leader a maintenant moins de 0.7 s d’avance sur Gibernau !

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Derrière Roberts 7ème, Tamada passe Elias à l’aspiration, mais le jeune espagnol repasse le japonais à l’extérieur à l’entrée du virage en bout de ligne droite : du grand art !

Quant à Rossi il repasse en tête devant Capirossi à l’entrée de la chicane en descente. Vale produit son effort et tente de lâcher Capirossi, mais le n°65 s’accroche et c’est Hayden qui se fait légèrement distancer...

Au 22ème tour, à l’entame de la dernière boucle, Rossi a toujours Capirossi collé à sa roue. Hayden n’est qu’ 0.3 s, puis Pedrosa à 1.6 s a remis un peu de distance sur Gibernau à 2.5 s du leader. Melandri est à 9 s et Roberts à 18 s devant Tamada, Elias, Nakano et Hopkins revenu dans sa roue. Edwards est solide 12ème devant De Puniet seul 13ème.

Dans la ligne droite, Capirossi repasse en tête devant Rossi qui reste à ses côtés à l’intérieur ! Le n°65 retarde son freinage et entre en tête dans le virage en bout de ligne droite devant Rossi et Hayden, mais il ne tient pas la corde et Rossi s’infiltre aussitôt et reprend le commandement ! Hayden lui aussi montre sa roue avant à Capirossi, ce dont profite Rossi pour prendre un peu de distance !

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Le n°46 qui a fourni son effort juste au bon moment conserve l’avantage et gagne devant Capirossi qui parvient à garder l’avantage sur Hayden malgré l’aspiration ! Rossi emporte la victoire sur ses terres pour la 5ème année consécutive et ce 55ème succès en catégorie reine le fait passer devant Mick Doohan ! Capirossi, après son départ raté et sa magnifique bagarre, prend la 2ème place tandis que Nicky Hayden confirme son statut avec la 3ème marche du podium. Pedrosa est 4ème, Gibernau 5ème, Melandri 6ème, Elias 7ème, Roberts 8ème, Tamada 9ème, Hopkins 10ème, Nakano 11ème, Edwards 12ème, De Puniet 13ème, Vermeulen 14ème et Checa 15ème.

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au championnat, Capirossi et Hayden sont à égalité avec 99 points mais l'italien mène grâce à sa victoire. Melandri est 3ème avec 89 points, Pedrosa 4ème avec 76, puis Rossi est à égalité avec Stoner à 65 points, soit 34 de retard sur les leaders... Elias est 7ème avec 49 points devant Gibernau 8ème (44) tandis que Randy de Puniet est 16ème avec 11 points.

Côté marques, Honda mène avec 131 points devant Ducati (99), Yamaha (94), Suzuki (41), Kawasaki (37) et KR211V (28).

Avec 185 points, le team officiel Repsol mène assez largement devant Ducati (143), Fortuna Honda (142), Camel Yamaha (114), Honda LCR (65) et Suzuki et Kawasaki à égalité (48).

Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule (lire Moto-Net du 30 mai 2006), notons enfin que l’Italie comptera deux Grand Prix en 2007 car Misano accueillera la deuxième course italienne.

Grand Prix d'Italie Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

En attendant 2007, les pronostics donnant Rossi champion du monde avant même sa victoire italienne reprennent de la valeur, même si ses deux principaux adversaires sont avec lui sur le podium...

Rendez-vous le 18 juin à Barcelone pour le Grand Prix de Catalogne, où les espagnols auront à coeur de briller avec Bautista en 125, Lorenzo et 250 et Pedrosa et Gibernau en MotoGP : seront-ils à la hauteur ? A suivre !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Suzuki GSX-S1000GT : le bilan de notre essai en vidéo 

Les premiers exemplaires de la GSX-S1000GT ne sont attendus dans les concessions françaises que pour les fêtes de fin d'année. Mais MNC a déjà testé cette importante nouveauté Suzuki 2022 qui entend concurrencer la meilleure vente de moto Sport GT, l'une des dernières aussi, la Ninja 1000 SX... Essai !
Essai veste moto RST Adventure-X avec airbag intégré In&Motion

MNC a testé pendant un an la veste Adventure-X du manufacturier anglais RST (groupe Bihr) dans sa configuration avec airbag autonome intégré. Quelles sont les forces et les faiblesses de cet équipement trail et de son coussin gonflable fourni par In&Motion ? Réponses dans notre essai longue durée.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les déclarations des pilotes MotoGP après le GP d'Émilie Romagne 2021 

Retrouvez les déclarations et résultats après le mouvementé Grand Prix d'Émilie Romagne à Misano, où Fabio Quartararo est devenu champion du monde MotoGP 2021 grâce à sa 4ème place et la chute de son rival Pecco Bagnaia. 
GP d’Emilie Romagne 2 commentaires
Fabio Quartararo est désolé pour Bagnaia, mais "c'était mon jour" !

Quelques heures après avoir coiffé sa première couronne mondiale au GP d'Émilie Romagne, Fabio Quartararo était encore terrassé par l'émotion... L'officiel Yamaha devient à 22 ans le premier pilote français champion du monde en catégorie reine des Grands Prix moto au terme d'une saison MotoGP rondement menée ! Déclaration et analyse MNC.
Fabio Quartararo est champion du monde MotoGP 2021 ! 

Fabio Quartararo n'a pas craqué sous la pression, à l'inverse de son dernier rival pour le titre Francesco "Pecco" Bagnaia, parti à la faute en tête du Grand Prix d'Emilie Romagne. La chute de l'officiel Ducati concrétise l'évidence : #ElD1ABLO est le patron de la saison 2021 et coiffe sa première couronne mondiale en Grands Prix moto à 22 ans ! Compte rendu et résultats.
GP d’Emilie Romagne 21 commentaires
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Le scooter électrique BMW CE 04 bientôt en concession... et au commissariat ?

Unique "maxiscooter" à avoir converti plus de 4000 Français à l’électrique, le BMW C Evolution va être relayé en début d’année prochaine par le futuriste CE 04. Les Parisiens peuvent déjà le croiser dans un showroom éphémère et au salon Milipol Paris, façon "police" du film Le Cinquième Élément !
Un salon de la moto à Paris en 2022, marchand, francilien et branché ?

Annulé en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19, le Mondial de la Moto à Paris Porte de Versailles pourrait être de retour en 2022. Une majorité de filiales françaises y serait favorable, mais sous certaines conditions car selon la CSIAM, les grands salons d’antan sont terminés... Explications et réflexions.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : GP d'Emilie Romagne
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...