• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉ 2021
Paris, le 5 février 2021

La nouvelle Suzuki Hayabusa, moins puissante, au prix de 18 499 euros

La troisième génération d'Hayabusa ne franchit pas la barre des 200 ch et ne reçoit pas de suralimentation comme la Kawasaki H2, mais cède au contraire 7 ch et 5 Nm sur l'autel d'Euro5. La principale nouveauté Suzuki 2021 hérite en revanche d'un véritable arsenal technologique à partir de 18 499 euros. Présentation.

Commentaires

J'ai, un DL1000 de 2014 qui est une bonne moto et en voyant la nouvelle DL 1050 dont le prix a explosé d'ailleurs dans le 974, je me suis demandé où était les progrès, avec cette nouvelle nouvelle Buse j'ai le même sentiment, un exploit avec 2 kilos en moins (révolution !), elle consomme plus,... et si la nouveauté c'est juste un peu plus d'électronique, alors j'ai un doute , faudra-t-il associer définitivement la marque Suzuki au terme recyclage ! On peut faire une moto simple et moderne sans piocher dans le catalogue du XXe siècle (sv,...), Yamaha le fait encore, malgré une hausse des tarifs, avec la MT07, et que dire de la hausse du prix de cette Buse qui n'est pas une moto moderne! Comme toujours le nombre de motos vendues servira de juge de paix.
bonjour pourquoi si peu de modifs?. visiblement marché peu porteur, peu rentable. les motos surpuissantes à l'heure du 80km/h , de la poussée de l'hybride ou électrique , tout cela sonne le glas des thermiques puissantes. bientôt plus de diesel en ville puis des essences. les constructeurs passent à autre chose. il suffit de voir le groupe wv , renault etc pour deviner ce qui va se passer en 2 roues à moyen terme. je n'ai jamais été fan de cette meule mais chacun ses goûts. C'est une sacrée moto de légende
D'après les news de forum les premières transactions sur les Busa gen 3 aux US se font sur la base de 16 850 usd pour une livraison en mai chez le concessionaire (aucune option, prix clés en main mais hors local sales tax (TVA)). Ce qui convertit en 13 900 euros ex TVA soit 16 700 euros avec une TVA à 20%. Les premiers acheteurs ont apparemment reçu un blouson spécial Suzuki Hayabusa en prime...
Suzuki Canada vient également de confirmer qu'ils ont sold-out leur allocation initiale de Hayabusa. Un dealer de British Columbia (une des provinces du Canada) indique qu'il n'y avait que 2 machines pour la province, comme celle-ci représente à peu près 13% de la population et de l'économie, on s'attend à ce que cette première allocation représente à peu près 15 machines pour le Canada, à peu près en ligne avec les 10 machines de l'Italie.
Suzuki Italie a offert sur le net une série limitée Web Edition de 10 Hayabusa noirs avec les pots Akarapovic, un peu de carbone par ci par là, et le cache siège pour 21 500 euros (ce qui est 2000 euros en dessous du prix en achetant les options séparément) et les 10 ont été vendus en un week end indique un site italien. Cela veut aussi dire que la configuration probablement standard pour beaucoup d'acheteurs de l'Hayabusa est autour de 22 000 euro "avant effort du concessionaire", une stratégie de pricing "avec options" que l'on retrouve chez BMW.
Je partage ton avis Ninja, Suzuki est tout simplement en train de laisser tomber le marché occidental, c'est à dire Europe et Amérique du Nord. Difficile de comprendre pourquoi, pas assez rentable? Changement de stratégie? Allez savoir. Dommage si c'est réellement le cas, ils savaient faire de bonnes motos pas trop chères. Les chinois prendront peut-être la place mais ça ne sera pas pareil, chez Suzuki, il y a la passion, pour la Chine, la moto, c'est du business.
Merci de supprimer (doublon)
Notons enfin que faire le lancement d'une (ou plusieurs) moto via une application qui ne marche ni sur iOS, ni sur Android, ni sur Mac n'est pas le signe d'une entreprise dans une forme exceptionnelle...J'imagine qu'il y a des concessionnaires inquiets...
C'est dommage. C'est essentiellement à "restylage" et une mise aux normes avec en plus les aides électroniques. Si ces dernières sont les bienvenues il est regrettable que la moto soit 12kg plus lourde que la génération précédente et que les barre symbolique des 200 chevaux ne soit pas atteinte alors que toutes les Hyper sport actuelles l'a dépasse. Le plus dommage reste le poids.
Il est intéressant de noter, en ayant fait le tour des principaux pays (Japon, UK, Allemagne, US, Australie, France et d'autres) qu'il n'y a que des commentaires de déception. Pas d'augmentation de cylindrée et bloc moteur essentiellement inchangé, hausse de poids, pas de valve variable, pas de suspension active, baisse de puissance max, hausse de prix. Il est bien clair qu'il ne s'agit pas là de décisions d'ingénieurs mais de décisions de comptables, dans un contexte où dans le groupe Suzuki le pouvoir n'est certainement pas détenu par la partie moto qui représente moins de 10% de la partie automobile. Ce qui explique probablement également l'absence de nouveaux modèles de moto. Il est d'ailleurs intéressant de noter que l'ingénieur en charge du Hayabusa n'est pas à l'origine quelqu'un de chez Suzuki mais un recrutement extérieur, ce qui dans le contexte Japonais veut dire a) qu'il n'a aucun pouvoir décisionnaire b) que les ingénieurs de carrière de Suzuki évitent bien soigneusement la branche moto... Notons enfin que Suzuki en termes d'automobiles s'est retiré du marché américain (US et Canada) et se spécialise dans les pays asiatiques (hors Chine fermée en 2018), l'Inde au premier rang, rajoutons que la spécialité du groupe, les automobiles de petites cylindrées, va probablement disparaître avec la généralisation de l'électrique et que la survie du groupe passe probablement plus par résoudre cette difficile équation que par développer de nouvelles motos... On imagine assez bien alors, pourquoi David Brivio est allé chez Alpine... Et BMW ferait bien sans doute d'inviter l'excellent Guintoli à déjeuner... (just sayin'). La seule bonne nouvelle, c'est que le prix d'occasion des Hayabusa Gen2 a bien monté cette semaine aux US...
Un bon replâtrage , surtout électronique , et hop , 3000 € de plus , merci Mr Suzuki .......
Putain, ils ne se sont pas cassés les dents pour le design chez suzuki ... à croire que la marque ne sait plus du tout innover.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

 

 

Les derniers essais MNC

Instrumentations et démarrages des GSX-S1000GX et Tracer 9 GT+

En direct de son nouveau Duel de motos routières, Moto-Net.Com jette un coup d'oeil aux instrumentations de l'inédite GSX-S1000GX et de la récente Tracer 9 GT+. MNC jette aussi un "coup d'oreille" en démarrant le 4-cylindres Suzuki et le 3-cylindres Yamaha qui développent respectivement 152 et 119 ch...
Duel vidéo : Yamaha Tmax 560 Vs Honda X-ADV 750

Moto-Net.Com oppose les deux meilleures ventes dans la catégorie des maxi-scooters : le Yamaha Tmax 560 en version haut de gamme Tech Max et le Honda X-ADV 750. Lequel choisir en 2024 ? Réponses dans notre duel vidéo complet !
Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !

A lire aussi sur le Journal moto du Net