• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 6 octobre 2012

WSBK Magny-Cours : Sykes en pole pour le titre 2012 ?

WSBK Magny-Cours : Sykes en pole pour le titre 2012 ?

Tom Sykes partira demain de la pole pour la finale française du World Superbike 2012. Biaggi s'élancera de la 10ème position, six places derrière Melandri, seul autre pilote à pouvoir priver Max d'un second titre WSBK...

Imprimer

Tom Sykes partira demain de la pole pour la finale française du World Superbike 2012. Biaggi s'élancera de la 10ème position, six places derrière Melandri, seul autre pilote à pouvoir priver Max d'un second titre WSBK...

Ce dimanche à Magny-Cours, trois hommes se disputeront la couronne mondiale du World Superbike : Biaggi tout d'abord, leader du classement provisoire avec 347 points, partira d'une lointaine 10ème place. Auteur du quatrième meilleur temps des séances qualif' (ex-aequo avec Jonathan Rea), l'Italien s'est fait piégé en Superpole 2 !

Tom "Lascorz" Sykes

Ce week-end est le dernier d'une saison 2012 inoubliable : jamais depuis 2007 le championnat ne s'était joué entre trois pilotes le jour de la finale... Malheureusement, cette année a également été marquée par le terrible accident de Joan Lascorz (lire MNC du 31 août 2012). En hommage, son coéquipier Tom Sykes porte ce week-end un énorme n°17 sur son casque. Remporter la pole en son nom était la plus belle manière de saluer l'Espagnol... Quoiqu'un titre mondial serait pas mal non plus !

La pression sera donc grande sur les épaules du pilote n°3 du team Aprilia Racing, puisque ces deux rivaux ont mieux géré les phases finales de qualification. À 38,5 points de Max, Marco Melandri a ainsi décroché la quatrième place aux commandes de sa S1000RR et donnera tout pour décrocher avec BMW leur premier titre en Superbike.

Mais Tom Sykes a fait encore plus fort : le pilote Kawasaki qui compte 30,5 points de retard sur l'Empereur Romain, vient de signer sa neuvième pole position de l'année en 14 courses ! Seul homme à être descendu sous les 1' 37, Tom tentera demain de se sauver dès les premiers tours pour ensuite contrôler le retour des ses adversaires.

Melandri n'aura donc pas le choix dimanche : prendre un excellent départ - son missile munichois en est heureusement parfaitement capable - et suivre à la trace la ZX-10R n°66 en espérant que l'Aprilia n°3, elle, se perde en chemin...

Car Biaggi, de son côté, peut se contenter de terminer deux fois sixième afin d'être à nouveau couronné, deux ans après son premier sacre en World Superbike sur la même RSV4. Mais ses "autres" adversaires ne lui feront aucun cadeau sur la piste de Nevers Magny-Cours...

Le champion du monde en titre, Carlos Checa Himself, aura à cœur de briller une dernière fois - ou "deux dernières fois" plutôt, puisque le Superbike a la bonne idée de proposer deux courses par dimanche ! - aux commandes d'une 1198R qui partira à la retraite dès demain soir.

Eugene Laverty ne sera pas là non plus pour faciliter la tache de son coéquipier. Avant de prendre la piste vendredi, le n°58 d'Aprilia prévenait que son unique objectif ce week-end était de disputer à son compatriote Jonathan Rea la cinquième place du championnat. "Une nouvelle victoire serait génial", signalait l'Irlandais qui partira troisième sur la grille demain.

En tête du second rang, Sylvain Guintoli réjouira sans doute son public avec deux nouvelles belles courses (rappelez-vous notamment de ses prestations incroyables il y a deux ans au guidon de sa Suzuki Alstare, lire notre analyse MNC du WSBK 2010 à Magny-Cours). Il tachera cette fois de sabrer le Champagne !

Le Frenchie devancera sur la grille pas moins de quatre Britanniques : Jonathan Rea et sa Fireblade n°65 déjà aux couleurs 2013, Leon Haslam et sa S1000RR n°91, Chaz Davies et sa RSV4 n°19 et Leon Camier et sa GSX-R 1000 n°2. Autant de gros clients que Max Biaggi devra dépasser pour décrocher ses chères sixièmes places...

Outre Guintoli, les spectateurs français suivront de près les évolutions de Loris Baz et Maxime Berger, installés respectivement en 13ème et 14ème places sur la grille. On peut tout attendre de la part de ces deux jeunes pilotes, surtout si, comme Météo France le prévoit, les pluies éparses s'invitent à la fête.

Une piste mouillée, ou pire, "séchante" : voilà qui pimenterait une finale déjà fort relevée. Dans ce cas, le poleman Tom Sykes verrait ses chances de titre mondial considérablement augmenter : Tom et sa Ninja roulent très vite sous la pluie et ont rarement commis des erreurs cette année. On ne peut pas en dire autant de Marco et Max... Vivement dimanche !

Résultats Superpole WSBK 2012 Magny-Cours

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !
Kawasaki Eliminator 500 : notre essai en vidéo

Avec sa selle et son tarif tous deux aux ras des pâquerettes, l’Eliminator 500 affiche de hautes ambitions : concurrencer la Rebel 500 qui domine en France le segment des petits customs principalement destinés aux motards débutants (permis A2). Moto-Net.Com a testé la nouvelle Kawasaki... Voici notre compte-rendu en vidéo !
Nouveautés 2024 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le permis de conduire se dématérialise en 2024

Le célèbre papier rose cartonné peut désormais se doubler d'une version numérique, à télécharger sur son téléphone via l'application officielle France Identité. Ce permis de conduire dématérialisé se déploie progressivement en France depuis le 14 février. Explications.
Triumph Daytona 660 au prix de 9795 euros : good deal ?

Le constructeur anglais rescucite une appellation emblématique en 2024 avec sa nouvelle Daytona 660, sur la base de son excellent roadster Trident 660. Son prix contenu à 9795 euros comptera également parmi les qualités de la Triumph face à ses concurrentes. Panorama.
Sportive 1 commentaire
Yamaha espérait être plus proche aux essais du Qatar

Malgré des progrès palpables, Yamaha dresse le constat de l'écart encore conséquent de sa nouvelle M1 2024 sur la concurrence au terme des derniers essais d'intersaison sur le circuit de Losail. Le directeur technique de l'équipe officiel espérait avoir davantage recollé Ducati et les autres marques européennes. Explications.
MotoGP 2024 3 commentaires
Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Petites mises à jour 2024 pour la grande Triumph Tiger 1200

Lancée en 2012, totalement refondue en 2022 et habilement customisée l'été dernier, la Tiger 1200 connaît une série de mises à jour pour 2024 visant à améliorer son moteur, le confort des versions Pro et la garde au sol des modèles GT. Le maxitrail Triumph en profite aussi pour revoir la coloration de ses pelages... Présentation.
Les couleurs et objectifs de Johann Zarco chez Honda-LCR

L'équipe LCR a dévoilé les nouvelles livrées 2024 de ses Honda RC213V satelittes dont l'une revient à Johann Zarco, nouveau venu dans la structure de Lucio Cecchinello. Le cannois de 33 ans, rassuré par les tests hivernaux, ambitionne d'évoluer dans le Top 10 et de décrocher quelques podiums.
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

  • En savoir plus...