• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 28 février 2016

WSBK Australie (2) : Rea fait le plein à Phillip Island

WSBK Australie (2) : Rea fait le plein à Phillip Island

Vainqueur de la première course de la saison il y a 24 heures, Jonathan Rea récidive ce dimanche et fait le plein de points au championnat. Le n°1 mondial est accompagné sur le second podium australien par Van den Mark et Giugliano... Seconde course Superbike Phillip Island 2016 Tom Sykes décolle bien de sa pole position et plonge en tête dans la première…

Imprimer

Vainqueur de la première course de la saison il y a 24 heures, Jonathan Rea récidive ce dimanche et fait le plein de points au championnat. Le n°1 mondial est accompagné sur le second podium australien par Van den Mark et Giugliano...

Seconde course Superbike Phillip Island 2016

Tom Sykes décolle bien de sa pole position et plonge en tête dans la première courbe devant son coéquipier Jonathan Rea bien parti de sa troisième place. Les deux Kawasaki officielles sont suivies par Davide Giugliano, Michael van den Mark, Alex Lowes, Sylvain Guintoli, Chaz Davies, Nicky Hayden, Lorenzo Savadori et Karel Abraham.

Les Ninjas n°66 et n°1 s'échangent leurs places à deux reprises dès la première minute : une première fois à la sortie de Southern Loop (extérieur de Rea !), une seconde fois dans Honda (intérieur de Sykes). Puis Lowes écarte étrangement dans Lucky Heights et repart en avant-dernière position.

Davies monte en cinquième position dans le 2ème tour, postant sa Ducati d'usine devant la Yamaha officielle de Guintoli et la Honda Ten Kate de Hayden. Camier et Savadori reculent aux dernières places de la course... Le pilote MV Agusta rejoint les stands sans boucler son 3ème tour.

Devant, Sykes accélère et distance légèrement Rea au milieu du 3ème tour mais le "Number One" répond du tac au tac, ne laissant filer qu'un quart de seconde. Van den Mark suit Rea et entraine dans son sillage les deux Panigale d'usine de Davies et Giugliano. Savadori rentre à son tour dans la pit-lane tandis que Camier en ressort.

À 11 secondes des leaders, Sylvain Barrier occupait la 15ème place mais en est privé par Alex Lowes dans le 5ème tour. Le n°20 se retrouve juste devant Schmitter et Al Sulaiti. Les deux Yamaha Toth ferment la marche sur la piste... Leon Camier compte un tour de retard.

"Major Tom" mène toujours la course au 6ème tour mais il est poursuivi par six pilotes : l'impitoyable "JR" ne quitte pas sa roue arrière, le talentueux "Magic Michael" se trouve toujours dans leurs aspi', "Chazie n'est pas loin non plus, le fougueux Giugliano et le "Kentucky Kid" bataillent ensemble et "Guinters" peine à rester au contact.

Sur leurs BMW, Brookes (team Milwaukee) et Reiterberger (team Althea) se disputent la 8ème place, six secondes derrière les leaders. Le Top 10 est bouclé par un autre pilote BMW (Althea) : le solitaire - et blessé au coude - Jordi Torres. Sylvain Barrier tient bon en 16ème position.

Sykes boucle un 9ème tour record mais Rea s'accroche et bat d'un rien le chrono de son coéquipier. Dans le tour suivant, le champion du monde 2013 subit une ruade de sa ZX-10R au freinage Honda, écarte généreusement et perd trois places. Van den Mark choisit alors de prendre la course en main...

Le hollandais n°60 boucle le 11ème tour en tête devant les britanniques n°1, n°7 et n°66. Les inséparables Giugliano et Hayden sont rattrapés par notre compatriote Guintoli : sept pilotes peuvent toujours prétendre à la victoire alors qu'on entre dans la seconde moitié de la course !

Le champion du monde en titre reste à quelques longueurs de Van den Mark et ferme soigneusement les portes au nez de Davies placé dans son dosseret ! Sykes, Giugliano, Hayden et Guintoli roulent eux aussi en formation serrée mais aucun ne déclenche encore les hostilités : il reste encore huit tours à parcourir.

Dans le tour suivant toutefois, Davide freine tardivement à l'approche de Honda et touche légèrement le pneu arrière de Tom. La ZX-10R n°66 et la Panigale n°34 loupent la corde et laissent passer la Fireblade n°69 et la R1 n°50 !

Devant, La Ninja n°1 reste sagement derrière la CBR n°60 et bouchonne gentiment la Panigale n°7 à chaque passage dans la première courbe Doohan Corner. Davies écarte à plusieurs reprises dans ce virage qui se négocie sur le quatrième rapport !

En queue de peloton, Giugliano tente de nouveau sa chance dans l'épingle Honda et passe cette fois Sykes sans encombre. Placé devant eux, Hayden boucle le 17ème tour plus vite que quiconque ! À quatre tours de la fin, Rea bondit en tête de la course, Davies restant impeccablement dans son aspiration.

Le sprint final est enfin lancé : Rea protège ses arrières et force Davies à constamment modifier ses trajectoires, ce qui gène à son tour Van den Mark. "Chazie" écrase son levier droit dans l'avant dernier passage dans l'épingle Honda et glisse sa Panigale sous la Ninja de son meilleur ennemi "Johnny".

Le Gallois boucle l'avant-dernier tour en tête mais est dépassé par le Nord-irlandais dans l'ultime plongée dans la courbe Doohan. Le pilote n°7 Ducati déclenche la même attaque que dans le tour précédent, passe devant le n°1 Kawasaki mais perd l'avant !

Surpris par la chute de Chaz, Michael van den Mark perd le contact avec Jonathan Rea. Le n°1 remporte ainsi facilement la victoire. Il est escorté de loin par la Honda n°60, tandis que Giugliano remplace Davies en montant lui aussi sur le podium.

Battu par le n°34 italien dans le dernier enchainement du circuit, Hayden termine cette seconde manche à une encourageante quatrième place. La cinquième place de Sylvain Guintoli est peut-être plus prometteuse encore : contrairement à la Honda, la Yamaha n'en est qu'au début de son développement !

Fort de son doublé australien, Jonathan Rea s'installe en tête de "son" championnat World Superbike. À 14 points du score parfait, Michael van den Mark s'empare de la deuxième place. Il est suivi par Giugliano, Davies (10ème de la seconde course), Sykes et Guintoli.

Soulignons que Sylvain Barrier marque un deuxième point en seconde manche. Le n°20 du team Kawasaki Pedercini occupe ainsi la 16ème place du classement provisoire. Prochaine distribution de points : dans deux semaines en Thaïlande. L'épreuve sera de nouveau à suivre en quasi-direct sur MNC : restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Yamaha MT-09 2024 : notre essai complet en vidéo

La MT-09 s'est vendue à près de 200 000 exemplaires dans le monde en 10 ans. Malgré ce succès retentissant, le roadster Yamaha est devancé en France par la Z900, rattrapé par la Street Triple 765… Pour bien attaquer 2024 et ses rivales, la firme d'Iwata fait évoluer sa moto une troisième fois : essai !
Guide pratique du Salon du 2 Roues de Lyon 2024

Le plus grand salon 2-roues de France s'apprête à ouvrir ses portes, le jeudi 7 mars ! Durant quatre jours, des milliers de motards vont essayer de nouvelles motos et scooters, tester des équipements, rencontrer des pilotes, participer à des concours, assister à des shows, voir des expositions... Demandez le programme !
Petit test MNC : la Kawasaki Eliminator 500 en 6 minutes

Pas le temps de visionner notre essai complet de l'Emiminator 500 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Quatre minutes seulement (bon, six en l'occurence, désolé...) pour vous placer au guidon du petit custom Kawasaki en allant directement à l'essentiel.
Le permis de conduire se dématérialise en 2024

Le célèbre papier rose cartonné peut désormais se doubler d'une version numérique, à télécharger sur son téléphone via l'application officielle France Identité. Ce permis de conduire dématérialisé se déploie progressivement en France depuis le 14 février. Explications.
Triumph Daytona 660 au prix de 9795 euros : good deal ?

Le constructeur anglais rescucite une appellation emblématique en 2024 avec sa nouvelle Daytona 660, sur la base de son excellent roadster Trident 660. Son prix contenu à 9795 euros comptera également parmi les qualités de la Triumph face à ses concurrentes. Panorama.
Sportive 1 commentaire
Il y a 10 ans : Duel R1200RT Vs FJR1300 AE, tsars de la route !

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "La BMW R1200RT et la Yamaha FJR1300 comptent parmi les plus souveraines des motos. En 2014, chacune fourbit et modernise méchamment ses armes pour régner. MNC les oppose dans un duel de tsars...". Aujourd'hui, la RT demeure une référence tandis que la FJR a cédé sa place à la Tracer 9 GT+.
Yamaha espérait être plus proche aux essais du Qatar

Malgré des progrès palpables, Yamaha dresse le constat de l'écart encore conséquent de sa nouvelle M1 2024 sur la concurrence au terme des derniers essais d'intersaison sur le circuit de Losail. Le directeur technique de l'équipe officiel espérait avoir davantage recollé Ducati et les autres marques européennes. Explications.
MotoGP 2024 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

  • En savoir plus...