• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW CONSTRUCTEUR
Paris, le 18 juillet 2013

Premier semestre 2013 : le bilan marché de Sym

Premier semestre 2013 : le bilan marché de Sym

Sym vient de boucler le premier semestre 2013 sur un repli de -9,5% avec 1265 immatriculations. Le directeur général de la marque taïwanaise, Patrick Lelabour, livre ses impressions à Moto-Net.Com et ses lecteurs. Bilan.

Imprimer

Moto-Net.Com : A quoi attribuez-vous la baisse du marché du motocycle en France au premier semestre 2013 ?
Patrick Lelabour (directeur général Sym France) :
Nous attribuons cette baisse du marché du motocycle au fait que les Français, d'une manière générale, s'imposent des plans d'austérité personnels et préfèrent ainsi limiter leurs dépenses et épargner s'ils le peuvent pour s'assurer une sécurité financière en cas de coup dur plutôt que dépenser sans compter. De nombreuses dépenses obligatoires ont augmenté pour les Français cette année (augmentation de l'impôt dues à la défiscalisation des heures supplémentaires, prix du gaz, de l'électricité), affectant de ce fait la part disponible pour les dépenses secondaires. Pour le marché du deux-roues, cela se caractérise par un renouvellement d'achat repoussé ou par la recherche d'alternatives plus économiques et moins contraignantes (marché de l'occasion, transport en commun, Vélib/Autolib, covoiturage). En complément, il est vrai que la météo n'a pas été clémente ce premier semestre, avec un hiver très long et une pluviométrie record qui a pu en décourager plus d'un à franchir le cap de l'achat d'un deux-roues.

"Les Français, d'une manière générale, s'imposent des plans d'austérité personnels et préfèrent limiter leurs dépenses et épargner"

MNC : Quel est pour vous le fait marquant de cette première moitié d'année ?
P. L. :
Comme évoqué ci-dessus, le fait marquant de ce premier semestre reste pour nous une météo peu clémente à la pratique du deux-roues. Records de chutes de neige et écarts de températures se sont succédés en ce début d'année, le printemps 2013 ayant été déclaré le plus froid de ces 30 dernières années. Et c'est maintenant les records de pluviométrie que nous sommes en train de dépasser. Bref, rien d'étonnant que le marché du deux-roues 2013 peine à décoller.

MNC : En ce qui concerne votre activité, quel bilan tirez-vous de vos six premiers mois 2013 ?
P. L. :
Les faits évoqués précédemment ont pour conséquence un marché 2013 du deux-roues en chute libre, et Sym France n'est pas épargné. L'activité a été particulièrement difficile pour notre structure. La seule note d'optimisme que nous avons est l'augmentation de notre part de marché sur ces six premiers mois de l'année par rapport à 2012, qui montre que même si le marché recule, Sym France stabilise ses résultats.

"Notre secteur, qui est un bien de loisir et/ou de confort, continuera à être touché"

MNC : D'une manière générale, comment se présente le second semestre ?
P. L. :
Le second semestre s'annonce difficile, tout comme le premier. Pour la majorité des Français, le budget des dépenses secondaires a été reconsidéré. Il est malheureusement inéluctable que notre secteur, qui est un bien de loisir et/ou de confort, continue à être touché. Nous misons cependant beaucoup d'espoir sur les arrivées des nouveaux GTS EFI 125 cc et 300 cc dans leur version ABS (sortie respective en novembre 2013 et juin 2013). Ils sont attendus par de nombreux futurs clients.

MNC : Quels sont vos outils pour affronter cette période difficile ?
P. L. :
Notre courage et notre combativité.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La Suzuki du SERT remporte les 24H Motos du Mans 2024

Suzuki accroche un nouveau record sur la classique de l'endurance au Mans avec sa 15ème victoire aux 24H Motos 2024 ! La n°12 du SERT Yoshimura termine avec un tour d'avance sur la BMW officielle et cinq sur la Yamaha du Yart, championne du monde en titre. Résultats.
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 9 commentaires
  • En savoir plus...