• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2005
Paris, le 17 janvier 2006

La SIMA sous de meilleurs augures

La SIMA sous de meilleurs augures

2005 a été mouvementée pour la SIMA : entre l'arrêt de l'importation de Daelim, leurs débuts chaotiques avec Hyosung et la situation financière délicate de MV Agusta, l'entreprise française a eu du mal à proposer le bon produit au bon moment.

Imprimer

L'année 2005 a été mouvementée pour l'importateur SIMA : entre l'arrêt de l'importation de Daelim, leurs débuts chaotiques avec Hyosung et la situation financière délicate de MV Agusta (lire Moto-Net du 3 janvier 2006), l'entreprise française a eu du mal à proposer "le bon produit au bon moment", comme nous l'explique Lysianne Seurat-Richebourg, directrice générale de la Sima.

Moto-Net : Quel bilan dressez-vous de l'année 2005 ?
Lysianne Seurat-Richebourg, directrice générale de la Sima : L'année 2005 a été pour nous très mitigée, car nous avons arrêté avec la marque Daelim pour commencer avec l'autre marque coréenne, Hyosung, et cela très tard dans l'année (mi-mars). Nous avons rencontré des problèmes de démarrage avec cette marque, car nous avons cruellement manqué d'expérience en termes de pièces de rechange et de garanties. C'est maintenant rentré dans l'ordre et Hyosung se prépare un avenir intéressant en France et en Europe, car c'est la seule marque asiatique non japonaise avec une gamme très complète.

Chez MV Agusta, nous avons vécu la transition du pouvoir vers Proton, ce qui a malgré tout perturbé le déroulement de la saison des ventes. Enfin Husqvarna, marque historique, se refait une place sur le marché plus en rapport avec son prestige avec près de 1 250 immatriculations.

Moto-Net : Quels sont vos modèles qui se vendent le mieux et pourquoi ?
L. S.-R. : La MV 910 Brutale, car c'est un rêve pour les esthètes qui devient réalisable, l'Husqvarna 250TE qui est un" must" en enduro moderne, l'Husqvarna 250 WR car le 2T n'est pas mort et la 610 SM qui semble séduire de nouveaux clients pour nous. Sans oublier La Hyosung 125 Comet qui a "tout d'une grande" et les deux customs Hyosung en 125 et 650.

Moto-Net : Quels sont ceux qui marchent moins bien et savez-vous pourquoi ?
L. S.-R. : Le Trail 125 Hyosung, peut-être en raison d'une certaine disgrâce qui touche le trail classique en ce moment. Le démarrage de la Comet 650 est lent, car il n'est pas encore suffisamment connu en France. Le marché des motos de type Supermotard reste encore faible par rapport à nos espérances, malgré nos superbes résultats en course avec Adrien Chareyre (vice champion du monde 2005 en 450 cc), ou Adrien Chareyre et Maxime Testu (champions de France 2005, respectivement en 450 et en 650 cc).

Moto-Net : Quelle a été la bonne surprise de cette année ?
L. S.-R. : Le bon score des ventes de motos en France, malgré les pouvoirs publics qui semblent avoir les motards dans le collimateur !

Moto-Net : Quelle a été la moins bonne ?
L. S.-R. : La circulaire Nelly Olin ! Nous avons aussi raté beaucoup de ventes de motos et de quads par la faute des usines qui ont mal livré ou ont livré en décalé par rapport a la saison des ventes. Le bon produit au bon moment... nous ne l'avons pas trop vécu cette année !

Moto-Net : Quels sont vos objectifs pour 2006 ?
L. S.-R. : Nous avons actuellement un potentiel de 5 000 motos, soit 2,5% de PDM, et de 5 000 quads, soit 11% de PDM.

Moto-Net : Comment allez-vous atteindre ces objectifs ?
L. S.-R. : Nous allons renforcer notre présence sur le marché avec une communication plus ciblée et sur le terrain avec des journées d'essais par secteur. Nous ne relâcherons pas la pression sur nos fournisseurs pour obtenir des prix cohérents et faire en sorte d'avoir les produits quand ils doivent être là ! Les soucis d'après-vente avec Hyosung pour sa mise en place sont maintenant derrière nous et la saison 2006 s'annonce sous de bons augures !

Moto-Net : Quelles seront les conséquences du rachat de MV Agusta par Gevi ?
L. S.-R. : Gevi semble être plus en phase avec le Groupe MV, tout d'abord car ils sont italiens et ensuite car ils semblent plus enclins à investir réellement dans les marques du groupe. Nous voyons donc ça d'un bon oeil pour le futur.

Moto-Net : Etes-vous satisfaite de votre réseau ?
L. S.-R. : Nous n'échappons pas à la règle des 20/80 et nous subissons bien sûr aussi la politique du "tout exclusif" de la part de certains de nos concurrents. Quads et motos confondus, nous avons près de 600 points de ventes et très peu d'exclusifs. Le marché de l'occasion est toujours très intéressant pour les revendeurs bien structurés pour ce segment de leur activité. Ça peut être très lucratif. Enfin, un site Internet n'est plus un joujou ! Depuis deux ou trois ans, c'est devenu un outil indispensable et incontournable !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !
Kawasaki Eliminator 500 : notre essai en vidéo

Avec sa selle et son tarif tous deux aux ras des pâquerettes, l’Eliminator 500 affiche de hautes ambitions : concurrencer la Rebel 500 qui domine en France le segment des petits customs principalement destinés aux motards débutants (permis A2). Moto-Net.Com a testé la nouvelle Kawasaki... Voici notre compte-rendu en vidéo !
Nouveautés 2024 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Triumph Daytona 660 au prix de 9795 euros : good deal ?

Le constructeur anglais rescucite une appellation emblématique en 2024 avec sa nouvelle Daytona 660, sur la base de son excellent roadster Trident 660. Son prix contenu à 9795 euros comptera également parmi les qualités de la Triumph face à ses concurrentes. Panorama.
Sportive 1 commentaire
Yamaha espérait être plus proche aux essais du Qatar

Malgré des progrès palpables, Yamaha dresse le constat de l'écart encore conséquent de sa nouvelle M1 2024 sur la concurrence au terme des derniers essais d'intersaison sur le circuit de Losail. Le directeur technique de l'équipe officiel espérait avoir davantage recollé Ducati et les autres marques européennes. Explications.
Fiche technique moto Honda CB500 Hornet 2024

Moteur, partie cycle, dimensions, coloris et prix de la Honda CB500 Hornet 2024 : toutes les caractéristiques et infos commerciales indispensables pour les motards à propos de la remplaçante de la CB500F sont sur notre fiche technique Moto-Net.Com.
Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Petites mises à jour 2024 pour la grande Triumph Tiger 1200

Lancée en 2012, totalement refondue en 2022 et habilement customisée l'été dernier, la Tiger 1200 connaît une série de mises à jour pour 2024 visant à améliorer son moteur, le confort des versions Pro et la garde au sol des modèles GT. Le maxitrail Triumph en profite aussi pour revoir la coloration de ses pelages... Présentation.
Bagnaia et Ducati éclipsent leurs rivaux aux tests du Qatar 

1'50.952 : c'est le chrono absolument stratosphérique avec lequel le champion MotoGP en titre Francesco Bagnaia termine les deux jours d'essais sur le circuit de Losail ! L'officiel Ducati est suivi par son équipier Enea Bastianini et l'Aprilia d'Aleix Espargaro. Fabio Quartaro et Johann Zarco, distancés, sont respectivement 14ème et 17ème.
MotoGP 2024 2 commentaires
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

  • En savoir plus...