• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 12 septembre 2014

Kawasaki Ninja H2 : et maintenant, son emblème...

Kawasaki Ninja H2 : et maintenant, son emblème...

Kawasaki dévoile un nouvel épisode du teasing consacré à la Kawasaki Ninja H2, cette moto sportive annoncée comme " révolutionnaire "... Après avoir révélé la sonorité de son moteur (un 4-cylindres en ligne très certainement suralimenté), puis une première image de son flanc droit plongé dans l'ombre,…

Imprimer

Kawasaki dévoile un nouvel épisode du teasing consacré à la Kawasaki Ninja H2, cette moto sportive annoncée comme "révolutionnaire"... Après avoir révélé la sonorité de son moteur (un 4-cylindres en ligne très certainement suralimenté), puis une première image de son flanc droit plongé dans l'ombre, les Verts dévoilent cette fois... son emblème.

A première vue, pas de quoi se mettre la rate au court-bouillon pour les fans et les curieux qui attendent, la main crispée sur leur souris, d'avoir enfin du concret à se mettre sous la dent...

L'adoption du "Kawasaki River Mark" (l'appellation de l'emblème historique du groupe Kawasaki) sur cette potentielle bombe sportive révèle cependant une chose importante : le blason d'Akashi nourrit de grandes ambitions à son sujet, dans la mesure où ce logo était jusqu'ici essentiellement apposés sur les avions, les hélicoptères ou les supertankers du groupe Kawasaki Heavy Industries.

Outre son appellation "H2" qui renvoie directement au cultissime 3-cylindres 2-temps produit par Kawasaki dans les années 70, il s'agit donc de la deuxième connotation historique véhiculée par la nouvelle Ninja H2. De là à en conclure que cette moto jettera un pont entre le riche passé de la marque japonaise et sa vision du futur, il n'y a qu'un pas... que MNC ne franchira pas avant d'avoir découvert de visu cette nouveauté au salon de Cologne le 30 septembre !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La Yamaha n°1 en pole des 24H Motos 2024, la Honda n°55 en tête des STK

Auteur d'un nouveau record du tour sur le circuit Bugatti, Nicolo Canepa hisse avec Karel Hanika la R1 du YART en tête de la grille de départ des 24 Heures Motos 2024 ! Les champions devancent le SERT et la Honda officielle. Une autre Fireblade, la 55 de National Motos, devance la BMW Tecmas et la Honda RAC41 en catégorie Superstock. Chronos !
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Dunlop veut briller ce week-end aux 24 Heures Motos 2024 !

Le championnat du monde d'Endurance 2024 débute ce week-end avec les 24 Heures Motos au Mans. Fournisseur unique du plateau Superstock, le manufacturier britannique Dunlop - et son usine française ! - vise aussi la victoire en catégorie reine EWC avec deux machines de pointe : la BMW n°37 et la Yamaha n°99.
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 8 commentaires
  • En savoir plus...