• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW
Paris, le 15 janvier 2007

Jean-Luc Mars : de plus en plus de personnes viennent à la moto par nécessité

Jean-Luc Mars : de plus en plus de personnes viennent à la moto par nécessité

Interviewé par Moto-Net.Com, le patron de Harley-Davidson France (en hausse de 6%) analyse le marché français du deux-roues et fait le point sur sa stratégie 2007. Avec notamment le lancement d'un site web dédié aux occasions Harley du réseau.

Imprimer

Avec ses 4 780 motos immatriculées en France en 2006, Harley-Davidson conforte sa place de 6ème constructeur. L'engouement des Français pour les petits deux-roues pratiques n'a pourtant rien à voir dans les bons résultats de l'américain.

Jean-Luc Mars, directeur général de Harley-Davidson France, offre à Moto-Net.Com sa vison quelque peu excentrée du marché 2006 et nous explique en quoi la réussite d'une marque est un travail de longue haleine...

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché du deux-roues en 2006 ?
Jean-Luc Mars, directeur général Harley-Davidson France : Le marché moto 2006 est bien entendu un excellent cru. Néanmoins, je pense qu'il y a de plus en plus de personnes qui viennent à la moto par nécessité, préférant affronter les intempéries que les bouchons... En effet, l'essentiel de la croissance du marché se fait en dessous de 750 cc et les deux-roues à vocation utilitaire, scooter ou YBR 125, font un carton.

Interview Jean-Luc Mars : de plus en plus de personnes viennent à la moto par nécessité

Moto-Net.Com : Quel bilan dressez-vous de votre année 2006 ?
J.-L. M. : L'année 2006 prolonge parfaitement deux années 2004 et 2005 de croissance très forte. 2006 a été une année où nous avons posé les bases de notre développement en Europe, avec la présentation de nouveautés importantes, mais surtout une évolution sans précédent de notre réseau de distribution. La politique que nous avons mise en place il y a trois ans de nous concentrer sur un nombre relativement restreint de concessions (45 aujourd'hui) mais avec un très haut niveau de professionnalisme et de passion pour nos marques porte ses fruits.

Moto-Net.Com : Êtes-vous pleinement satisfaits des résultats de vos meilleures ventes, le Sportster 1200 et le Road-King ?
J.-L. M. : Oui, car le Sportster est une entrée dans la gamme et le Road-King souvent un aboutissement. De plus en plus de motards viennent à Harley-Davidson, trouvent un plaisir et des valeurs bien au-delà de leurs attentes, deviennent fidèles et montent régulièrement en gamme.

Moto-Net.Com : Quels sont les modèles dont les ventes vous ont déçu, quelle en était la cause ?
J.-L. M. : Les ventes du VRSCR Street Rod nous ont déçus. Cette excellente machine n'a pas trouvé son public, coincée entre un look et une marque encore trop associés au seul monde du custom et des qualités dynamiques de Roadster.

Enfin, je pense que la politique de lancement de Harley-Davidson, qui consiste à ne pas présenter un modèle s'il n'est pas en production, trouve ses limites sur les lancements de produits différents de ce que l'on attend de nous. Cette moto est arrivée en concession quelques jours seulement après sa première présentation mondiale, sans qu'on ait eu le temps de travailler sa notoriété et son image. Nous avons, par conséquent, corrigé le tir pour la présentation de notre prototype XR 1200.

Moto-Net.Com : Vos Sportster 883 Low, Sportster 1200L, Street Bob et Night Rod ont-ils "rempli leur contrat" pour leur première année ?
J.-L. M. : Absolument et même au-delà des pronostics les plus optimistes en ce qui concerne Street Bob !

Moto-Net.Com : Quelle a été la bonne surprise 2006 ?
J.-L. M. : L'excellente performance commerciale de Buell et, cerise sur le gâteau, la belle victoire de Denis Bouan au Moto Tour 2006 !

Moto-Net.Com : Quelle a été la moins bonne ?
J.-L. M. : Le relatif échec du Paris Moto Show, où nous avions choisi d'être présents...

Moto-Net.Com : Comment vos nouveautés 2007 (nouvelles motorisations notamment) ont-elles été accueillies par votre réseau et par l'ensemble des motards ?
J.-L. M. : L'accueil du réseau a été excellent. Les résultats commerciaux sont très bons depuis le lancement en septembre. Ces bons résultats devraient être confirmés avec le démarrage de la saison 2007 en mars/avril.

Moto-Net.Com : En 2007, quels seront vos objectifs en termes de ventes mais aussi de réseau, d'image et de communication ?
J.-L. M. : Il n'y aura pas de révolution en 2007. Nous avons engagé un cycle en 2004 de "reconquête du monde motard". Nous allons en 2007 développer cette politique. Nos produits, avec en particulier le moteur 1600 cc et la qualité de notre réseau, qui a énormément évolué au cours des trois dernières années, nous permettent d'envisager une croissance solide en 2007.

En termes de communication, notre objectif est clairement de faire découvrir au plus grand nombre de motards les marques Harley-Davidson et Buell telles qu'elles sont aujourd'hui. L'explication de notre culture et de nos valeurs est une étape incontournable. Je rappelle au passage que les deux gammes Harley et Buell sont à l'essai dans toutes nos concessions !

Moto-Net.Com : Quelle est la part d'Internet dans votre activité ?
J.-L. M. : Internet est très important ! Nous avons été parmi les premiers à communiquer sur les sites web motos, nous avons un partenariat entre nos concessionnaires et Moto-Net.Com en ce qui concerne l'occasion, la plupart de nos concessionnaires ont un site, etc. En 2007, nous prévoyons de développer un site Harley dédié aux occasions Harley-Davidson du réseau et, bien entendu, nous continuerons à utiliser Internet pour notre communication.

Moto-Net.Com : Quand pensez-vous que Harley-Davidson aura atteint le statut de "marque majeure sur le marché français" auquel vous faisiez allusion lors de notre bilan du marché 2005 ?
J.-L. M. : C'est un processus en cours. Notre part de marché sur les plus de 750 cc est passée de 6% à près de 12% en quatre ans et nous allons poursuivre nos efforts.

Moto-Net.Com : Quels seront vos grands rendez-vous 2007 ?
J.-L. M. : Nous aurons un événement important appelé "Euro Festival" dans le sud de la France au mois de mai. Il s'agit d'un grand rassemblement festif pour tous les passionnés de moto et de musique. Puis, bien entendu, le rendez-vous du Mondial en septembre. Nous défendrons aussi notre titre au Moto Tour 2007 et participerons également au Championnat de France des rallyes routiers avec Manu Siaux au guidon d'une Buell XB12STT. Enfin, Michel Amalric et Bruno Destoop participeront au championnat Protwin au guidon de leurs Buell XB RR.

Moto-Net.Com : En conclusion, quelle maxime illustrerait le mieux votre bilan 2006 ?
J.-L. M. : Une phrase d'un épicurien lyonnais, célèbre et harleyiste, Monsieur Paul Bocuse : "Les deux secrets d'un succès sont la qualité et la création"...

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

24 Heures Motos 2024 : une parade et moins de pétarades

Pour la première fois en 47 éditions, les motos engagées aux 24 Heures du Mans 2024 vrombiront dans les rues du Mans, le mercredi 17 avril entre 15 et 16 heures. A l'inverse, le public sera prié de la mettre en sourdine chaque nuit entre minuit et 8 heures du matin. Explications.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Horaires du Grand Prix des Amériques MotoGP 2024

Certes l'an dernier à Austin, Marc Marquez était absent et de nombreux pilotes n'avaient pas vu le drapeau à damier : Bagnaia, Martin, A.Espargaro, Miller, Binder, etc. Mais le podium composé de Rins sur Honda (remplacé par Zarco en 2024...), Marini sur Ducati et Quartararo sur Yamaha faisait plaisir à voir. Il est enthousiasmant même, pour cette année. Programme !
MotoGP 2024 1 commentaire
Comment remplir un constat amiable après un accident de moto ?

Un constat européen d'accident - ou constat amiable - doit être transmis à son assureur dans les cinq jours après un accident de circulation afin de déterminer les responsabilités. Les conseils Moto-Net.Com et de la Mutuelle des Motards pour bien remplir ce formulaire crucial pour la prise en charge des dégâts. Suivez le guide !
Fabio Quartararo reste sur la Yamaha M1 d'usine en 2025 et 2026 !

Depuis quelques semaines, la rumeur enflait dans le paddock MotoGP : Fabio Quartararo pourrait passer chez Aprilia l'an prochain… L'annonce est tombée ce matin : Fabio Quartararo est fidèle à son employeur Yamaha ! Les Bleus restent soudés et convaincus qu'ils peuvent redevenir champions. Explications.
MotoGP 2024 16 commentaires
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Fin des vignettes et cartes vertes, le mémo assure le relais

Ce n'était pas un poisson d'avril : depuis hier, les motards - scootéristes, automobilistes, etc. - n'ont plus à poser le papillon vert sur leur véhicule, ni à plier l'attestation annuelle dans leur portefeuille. Il faut en revanche conserver un "mémo véhicule assuré" à sortir en cas de pépin. Explications.
  • En savoir plus...