• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
STAR WARS
Paris, le 26 mars 2024

Il y a 10 ans : La surprise Honda NM4 Vultus !

Il y a 10 ans : La surprise Honda NM4 Vultus !

Souvenez-vous, il y a 10 ans jour pour jour, MNC publiait : "Honda sort parfois totalement des sentiers battus... Dans la lignée de feu la DN-01, la nouvelle NM4 Vultus fait partie de ces motos surprenantes, audacieuses et inclassables !" Or depuis trois ans, Honda est en tête des ventes en France gràce à des modèles bien plus consensuels : Hornet, Forza, Transalp, Africa Twin, Rebel, NT1100, etc.

Imprimer

Moto-Net.Com réédite cet article de 2014 en lien direct avec ces récentes publications :

Il y a dix ans, donc, sur le Journal moto du Net...

Honda sort parfois totalement des sentiers battus, tant pour défricher de nouvelles pistes que pour démontrer sa capacité à innover et à surprendre... Dans la lignée de feu la DN-01, la nouvelle NM4 Vultus fait partie de ces motos surprenantes, audacieuses et inclassables !

Carte blanche pour les d'jeuns designers Honda ! 

"Honda est une énorme entreprise, nous fabriquons toutes sortes de motos et parfois c'est génial de pouvoir faire une nouvelle moto simplement parce que nous pouvons le faire et que nous en avons envie, plutôt que parce que nous "devons" le faire...", raconte Keita Mikura, responsable de cet inattendu projet NM4 "Vultus" (qui signifie figure, face ou visage en latin).

"La NM4 Vultus existe grâce à une passion qui vient du plus profond de notre société. Nous voulions vraiment créer quelque chose de spécial, pas simplement dans le domaine de la moto mais quelque chose qui soit unique au monde", poursuit le japonais, visiblement ravi d'avoir eu les coudées franches pour élaborer cette nouvelle moto construite sur la plate-forme des NC750.

Sous  ses carénages aux lignes futuristes - surtout l'avant, avec ces clignos sous forme de rangées de LED -, on retrouve donc l'économe bicylindre en ligne de 745 cc calé à 270°, qui développe les mêmes valeurs de puissance et de couple que sur la dernière génération de NC750S, NC750X et Integra : 54,8 ch à 6250 tr/mn et 68 Nm 4750 tr/mn.

Assez linéaire et volontairement bridé à 6500 tr/mn pour maintenir la consommation d'essence, ce moteur est en revanche coupleux, disponible et surtout très sobre : Honda annonce "3,53 l/100 km" sur sa Vultus, soit une autonomie théorique approchant les 330 km avec les 11,6 litres du réservoir. De série, le bicylindre reçoit la transmission à double embrayage qui propose trois modes de fonctionnement (D ou S en automatique ou passage des rapports au guidon).

Ce moteur est monté dans un cadre tubulaire en acier dont les cotes suggèrent une stabilité difficile à prendre en défaut (1645 mm d'empattement et 33° d'angle de chasse). Bien campée sur son gros pneu arrière de 200 mm de large, cette moto annoncée pour 245 kg tous pleins faits devrait donc se montrer rigoureuse sur l'angle. Espérons que cette NM4 Vultus conservera l'excellent équilibre trouvé sur les NC et leurs dérivées, comme la CTX700 par exemple, afin qu'il soit aisé de l'y mettre, sur l'angle !

Comme sur les NC750, le freinage est confié à un simple disque "pétale" à l'avant de 320 mm, pincé par un étrier 2 pistons. Un ABS - non combiné - est installé de série. Un peu plus grosse que celle des NC750 (43 mm de diamètre contre 41), la fourche télescopique de la NM4 Vultus s'ébat sur 125 mm, soit 25 mm de plus que son mono-amortisseur arrière.

Gam-berg-gée !

Au-delà de son look inspiré de la "Japanimation" - dixit Honda - et ses dimensions généreuses (933 mm annoncés aux rétros !), la NM4 Vultus surprend par certains détails particulièrement "chiadés". Les jeunes ingénieurs sollicités pour le projet - âgés de 20 à 30 ans - ont tout d'abord décidé de ne recourir qu'aux diodes pour assurer l'éclairage, à l'avant comme à l'arrière.

L'instrumentation digitale est quant à elle "connectée" avec la moto : son fond lumineux change de couleur en fonction du mode de transmission enclenché ! Le rétro-éclairage est bleu en mode D, rose en S et rouge en manuel ("MT"). "Cependant, selon son humeur du jour, le pilote peut aussi choisir parmi 5 autres gammes de couleurs, soit 25 teintes au total", précisent les geeks ingénieurs pas peu fiers de leur "trouvaille" !

Plus traditionnellement, la moto emporte une prise 12 V et deux espaces de rangements de 1 et 3 litres. Une paire de valises optionnelles peut aussi être installée afin d'augmenter le volume d'emport, a priori sans trop sacrifier la ligne puisque Honda assure qu'elles seraient "parfaitement intégrées" à l'arrière de la moto.

Enfin, dernier détail original : la selle passager peut être relevée (en solo, bien sûr !) pour la transformer en dosseret pour le pilote. Et pour être certain que chaque motard apprécie à sa juste valeur cette modularité, Honda a prévu des possibilités de réglages sur cette "selle-dossier" (+ ou - 25 mm dans la longueur et trois angles d'inclinaison possible). Très bien vu !

La Honda NM4 Vultus pourra recevoir en option une bulle haute, des poignées chauffantes, des valises et un système d'alarme. Interrogé par MNC, Honda France annonce une arrivée en concessions Honda pour "le mois de juin". Le tarif n'est pas encore connu par la filiale française, mais Moto-Net.Com l'estime compris entre 10 500 et 12 500 euros. A suivre : restez connectés !

Intéressant, non ?

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.
Essai Eliminator 500 : remake tout gentil du Muscle Bike Kawasaki

Eliminator 2, le retour ! Quarante ans après la sortie de son premier Muscle Bike, Kawasaki propose un petit custom partageant la même mécanique que les Z et Ninja 500. Sous ses airs de brute pas trop épaisse, l'Eliminator 500 drague les nouveaux motards (permis A2) et cible la Rebel de Honda. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Horaires du Grand Prix de Catalogne MotoGP 2024

Exceptionnellement décalé en septembre, le GP de Catalogne 2023 avait été dominé par les deux Aprilia officielles ! Cette année, le deuxième Grand Prix espagnol (sur quatre !) retrouve sa date traditionnelle... et sera gagné par une Ducati ? Martin est favori chez lui devant Bagnaia, Marquez et Bastianini, mais Vinales, Acosta et Binder sont chauds aussi.
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Ça roule pour le marché français des - grosses - motos en avril 2024

En avril, remonte les files ! Malgré la mise en œuvre du contrôle technique, la prolifération et diversification des radars, certaines interdictions de rouler ou de stationner gratuitement, les français perçoivent encore et toujours la moto comme une solution, et non comme un problème. La preuve ? Ils en achètent toujours plus ! Bilan.
Todd remporte la North West 200 malgré l'invincible Irwin

Les vedettes du MotoGP n'étaient pas les seules à rouler ce week-end : très loin du Mans, au nord-ouest, les stars des courses sur route disputaient la North West 200… Irwin y poursuit sa série de victoires en Superbike (11 !) mais Todd est déclaré pilote de l'édition 2024. "Congratulations" aussi à McGuinness et McWilliams qui s'offrent un podium à 52 et 60 ans !
  • En savoir plus...