• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PLEIN GAZ...OLE
Paris, le 31 janvier 2024

Il y a 10 ans : Hero dévoile un concept de scooter diesel 2x2

Il y a 10 ans : Hero dévoile un concept de scooter diesel 2x2

Souvenez-vous, il y a 10 ans jour pour jour, MNC publiait : " Régulièrement décrié par les motards, le deux-roues diesel se cantonne à quelques projets "exotiques". Mais Hero, l'énorme constructeur indien, pourrait bien faire évoluer cette situation…" En 2024, les constructeurs sont davantage branchés électrique, hybride ou hydrogène (en tant que carburant)...

Imprimer

Moto-Net.Com réédite cet article de 2014 en lien direct avec ces récentes publications :

Il y a dix ans, donc, sur le Journal moto du Net...

Régulièrement décrié par les motards, le deux-roues à moteur diesel se cantonne à quelques projets "exotiques" mis au point par de petites structures (lire notamment MNC du 23 juin 2009 : une société néerlandaise relance la moto diesel !). Mais Hero, l'énorme constructeur indien, pourrait bien faire évoluer cette situation avec son concept de scooter RNT à moteur diesel de 150 cc...

Quoi, ma gueule ?

En découvrant le scooter Hero RNT, difficile de ne pas réprimer un sourire narquois tant ses lignes sont massives et vieillottes. Et que dire de son long "bec" rectangulaire, tout droit inspiré du design de l'électroménager des années 50 ?

Comme si son apparence pour le moins "spéciale" ne suffisait pas, ce drôle de concept indien cache en outre un ramage aussi peu attirant que son plumage : un moteur de 150 cc injecté au carburant... diesel et développant 13,5 ch. Oui, ça fait rêver...

Pourtant, malgré le flop retentissant subi par toutes les associations "deux-roues et diesel", la démarche indienne mérite de s'y attarder. En premier lieu, car elle provient d'un véritable mastodonte : Hero, "le plus important constructeur de deux-roues du monde en termes de volumes vendus sur une année calendaire", selon le site officiel de l'enseigne indienne.

Dit comme ça, ce n'est peut-être pas très parlant. Mais lorsqu'on sait que la marque a construit près de 6 millions de deux-roues en 2013 (avec un record de 625 420 unités en octobre !) et qu'elle projette de franchir la barre des 10 millions à l'horizon 2016-2017, ça le devient nettement plus. Pas sûr que ces chiffres et ces ambitions fassent sourire Honda, ancien partenaire de Hero MotoCorp entre 1984 et 2010...

Ce scooter RNT se distingue en outre par son petit moteur électrique optionnel, installé dans le moyeu de la roue avant. Au besoin, ce moteur peut être accouplé à la motorisation diesel, transformant ce concept en deux-roues motrices. On peut aussi recourir uniquement au propulseur électrique, afin de circuler sans rejeter d'émissions polluantes - en centre-ville, par exemple. Pas très sexy le scooter Hero mais plutôt futé, non ?

Hero met la dose en Europe

Naturellement, ce n'est pas avec ce concept RNT que Hero compte doper ses ventes, d'autant qu'il ne dépassera sans doute pas le stade du prototype (qui a dit "ouf" ?). En réalité, il faut plutôt le considérer comme une démonstration de savoir-faire technique : le constructeur indien souhaite démontrer sa capacité à inventer.

Et c'est précisément poussé par cette volonté de reconnaissance que Hero s'est rapproché d'Erik Buell en soutenant son projet en World Superbike.

Car cette mise en avant sur la scène internationale sert de base au développement de l'offre du constructeur, au-delà de son énorme marché domestique.

Pawan Munjal, le directeur général de Hero MotoCorp, a ainsi expliqué que la marque lancerait sur le marché ouest-européen plusieurs nouveautés en 2014, dont la HX250R, une petite sportive de 250 cc, et le Leap, un scooter hybride de 125 cc qui serait capable de parcourir 340 km avec une "charge" d'électricité et seulement... 3 litres d'essence !

A suivre de près sur MNC : restez connectés !

Intéressant, non ?

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La Yamaha n°1 en pole des 24H Motos 2024, la Honda n°55 en tête des STK

Auteur d'un nouveau record du tour sur le circuit Bugatti, Nicolo Canepa hisse avec Karel Hanika la R1 du YART en tête de la grille de départ des 24 Heures Motos 2024 ! Les champions devancent le SERT et la Honda officielle. Une autre Fireblade, la 55 de National Motos, devance la BMW Tecmas et la Honda RAC41 en catégorie Superstock. Chronos !
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Dunlop veut briller ce week-end aux 24 Heures Motos 2024 !

Le championnat du monde d'Endurance 2024 débute ce week-end avec les 24 Heures Motos au Mans. Fournisseur unique du plateau Superstock, le manufacturier britannique Dunlop - et son usine française ! - vise aussi la victoire en catégorie reine EWC avec deux machines de pointe : la BMW n°37 et la Yamaha n°99.
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 8 commentaires
  • En savoir plus...