• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Paris, le 6 février 2024

Il y a 10 ans : Essai Yamaha MT-07, bien faite pour toi !

Il y a 10 ans : Essai Yamaha MT-07, bien faite pour toi !

Souvenez-vous, il y a 10 ans jour pour jour, MNC publiait : "A seulement 5699 euros, une moto peut-elle vraiment être dynamiquement performante, mécaniquement amusante et esthétiquement valorisante ? Yamaha prouve que oui avec sa MT-07. Essai d'un futur best-seller !" Or le "roadstar" d'Iwata a effectivement survolé son segment jusqu'en 2023... jusqu'à la sortie de la Hornet CB750 !

Imprimer

Moto-Net.Com réédite la première page de cet essai MNC 2014 en lien direct avec ces récentes publications :

Il y a dix ans, donc, sur le Journal moto du Net...

Face à la crise, les deux premiers constructeurs japonais réagissent en ralentissant la course à l'armement technologique, surtout sur les motos sportives, et reportent leurs efforts sur des modèles plus accessibles. Objectif : s'adapter à un pouvoir d'achat en baisse, notamment chez les jeunes motards que Honda comme Yamaha aimeraient voir pousser un peu plus souvent la porte d'une de leurs concessions...

Chez les Rouges de Tokyo, la démarche prend la forme des NC700 - devenues NC750 en 2014 - et de la renaissance des CB500. Points communs de ces nouvelles motos ? Un astucieux partage de plateforme (moteur et partie cycle), des aspects pratiques bien gambergés (coffre-réservoir sur les NC S et X) et un appétit de moineau anorexique. Bref, des motos pragmatiques à l'achat comme à l'usage, parfaitement en phase avec l'actuelle philosophie Honda.

Chez Yamaha, l'approche diffère légèrement, du moins dans sa forme : concevoir des motos économiquement attirantes, d'accord. Mais il faut aussi qu'elles entretiennent la passion, voire qu'elles déclenchent des vocations. De cette réflexion sont nées l'extrêmement compétitive - tant dynamiquement qu'économiquement - MT-09, puis sa "petite soeur", plus sage mais toute aussi prometteuse, la MT-07.

Notre essai de la Yamaha MT-07 en vidéo

En complément de ce premier essai complet de la Yamaha MT-07, découvrez aussi notre essai en vidéo !

Avec la MT-07, Yamaha lorgne ouvertement sur le succès de la Kawasaki ER-6n, première vente de motos de plus de 125cc en France (lire notamment nos essais comparatifs ER-6n Vs CB500F Vs XJ6 et ER-6n Vs NC700S Vs Gladius).

Même architecture moteur (bicylindre parallèle), cylindrée extrêmement proche (689 cc contre 645 cc pour la Zak'), partie cycle similaire (cadre tubulaire acier et suspensions classiques uniquement réglables à l'arrière). Ajoutez à ça leur faible différence de prix (300 euros sans ABS en faveur de la Yam') et leurs lignes "punchy" : la comparaison est inévitable !

En termes de design justement, la MT-07 ne verse pas dans le consensuel, même si son look s'avère moins audacieux que celui de la MT-09. Extrêmement compacte, la petite dernière possède des proportions harmonieuses : la miss a la "taille" remarquablement fine et s'élargit sur l'avant par le biais d'écopes grillagées placées de chaque côté de son réservoir (comme sur la MT-09 et feu les V-Max 1200).

Son feu arrière à leds souligne en outre agréablement sa coque arrière effilée, tandis que ses disques à pétales pincés par des étriers avant monoblocs à quatre pistons et son court silencieux façon YZF-R6 lui confèrent une petite touche sportive valorisante.

Coquette, la MT-07 soigne son apparence et exhibe une palanquée de belles pièces, comme autant de clins d'oeil aguicheurs. A l'image des qualitatifs caches en aluminium poli placés sur les montants centraux de son châssis, ses carters moteurs ciselés avec soin et son garde-boue avant bicolore, au revêtement en relief sur sa partie centrale.

Et comment ne pas apprécier le sens du détail des designers Yamaha en découvrant le joli bras oscillant ajouré dans sa partie gauche, au bout duquel les écrous maintenant la jante de 180 mm de large sont fixés à l'intérieur de supports cylindriques en alu ? Ou encore du placement original de son contacteur devant l'instrumentation ? Comme ça, juste pour faire beau !

Hormis les soudures grossières autour de la colonne de direction, la partie avant du cadre moyennement glamour, le réseau électrique pas toujours bien camouflé et la câblerie apparente au niveau de l'injection, c'est - à ce niveau de prix - un sans faute sur le plan de la présentation et de la qualité de réalisation. Qu'on se le dise : "moto économique" ne signifie pas "moto au rabais" !

L'équipement n'est pas en reste puisque la MT-07 dispose d'une clé codée, d'une commande de warning et surtout d'une instrumentation esthétique, lisible et complète. Oui, tout ça à la fois !

Bien agencé, cet écran digital comprend toutes les informations habituelles auxquelles s'ajoutent le rapport engagé, l'heure, la température de l'air et du moteur et la consommation moyenne et instantanée (voir la liste complète dans notre fiche technique).

Ne manquent finalement à l'appel qu'un réglage d'écartement du levier d'embrayage (seul celui du frein l'est), un coffre sous la selle capable d'accueillir un antivol en U (uniquement un bloque-disque) et, pour pinailler, des commandes de défilement des données du tableau de bord déportées au guidon.

En selle, la nouveauté continue son entreprise de séduction grâce à son ergonomie irréprochable et à l'excellente accessibilité qu'engendre son étroitesse générale. L'enjamber est à la hauteur du plus court sur pattes venu, tandis que le triangle "selle-repose-pieds-guidon" offre une position confortable, sans aucun appui sur les poignets ni de contrainte excessive pour les jambes.

Légèrement cintré vers le conducteur, le guidon s'attrape facilement. Toutes les commandes tombent parfaitement sous la main et se montrent à la fois douces et précises, notamment du côté de l'embrayage et de la sélection. Tant et si bien que les "présentations" sont vite expédiées ! Voyons maintenant si le ramage de cette MT-07 est à la hauteur de son prometteur plumage...

Pour découvrir la suite de cet essai :

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

24 Heures Motos 2024 : une parade et moins de pétarades

Pour la première fois en 47 éditions, les motos engagées aux 24 Heures du Mans 2024 vrombiront dans les rues du Mans, le mercredi 17 avril entre 15 et 16 heures. A l'inverse, le public sera prié de la mettre en sourdine chaque nuit entre minuit et 8 heures du matin. Explications.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Horaires du Grand Prix des Amériques MotoGP 2024

Certes l'an dernier à Austin, Marc Marquez était absent et de nombreux pilotes n'avaient pas vu le drapeau à damier : Bagnaia, Martin, A.Espargaro, Miller, Binder, etc. Mais le podium composé de Rins sur Honda (remplacé par Zarco en 2024...), Marini sur Ducati et Quartararo sur Yamaha faisait plaisir à voir. Il est enthousiasmant même, pour cette année. Programme !
MotoGP 2024 1 commentaire
Comment remplir un constat amiable après un accident de moto ?

Un constat européen d'accident - ou constat amiable - doit être transmis à son assureur dans les cinq jours après un accident de circulation afin de déterminer les responsabilités. Les conseils Moto-Net.Com et de la Mutuelle des Motards pour bien remplir ce formulaire crucial pour la prise en charge des dégâts. Suivez le guide !
Fabio Quartararo reste sur la Yamaha M1 d'usine en 2025 et 2026 !

Depuis quelques semaines, la rumeur enflait dans le paddock MotoGP : Fabio Quartararo pourrait passer chez Aprilia l'an prochain… L'annonce est tombée ce matin : Fabio Quartararo est fidèle à son employeur Yamaha ! Les Bleus restent soudés et convaincus qu'ils peuvent redevenir champions. Explications.
MotoGP 2024 16 commentaires
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Fin des vignettes et cartes vertes, le mémo assure le relais

Ce n'était pas un poisson d'avril : depuis hier, les motards - scootéristes, automobilistes, etc. - n'ont plus à poser le papillon vert sur leur véhicule, ni à plier l'attestation annuelle dans leur portefeuille. Il faut en revanche conserver un "mémo véhicule assuré" à sortir en cas de pépin. Explications.
  • En savoir plus...